Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Interrogatoire [PV Ràna Melro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Interrogatoire [PV Ràna Melro]   Jeu 4 Déc - 19:13

Les sous-sols du palais royal, c’est ici que la prison et la salle de torture furent en toute logique implantées, dans ces pièces humides et froides règne en maître une ambiance malsaine et inhumaine. La mort était présente dans chaque recoin de la zone, le sang séchant contre les murs, les cadavres pourrissants dans les cellules et les corps à peine en vie gisant sur les machines de tortures rendaient l’endroit vraiment très désagréable. Le roi ne venant jamais dans cette partie de l’enceinte fortifiée que les geôliers ne se privent pas de faire souffrir les prisonniers plus qu’ils ne devraient.
Même pour un vampire de sang pur comme William cette odeur de sang pourris était difficilement supportable mais l’homme qui se trouvait en bas devait être interrogé et cela faisait partie du travail du jeune juge de s’en occuper, il descendait les marches menant aux geôles avec lenteur et écœurement, arrivé en bas il se rendit devant le gardien.
- Bonjour je suis William Orlock, juge mandaté par le roi pour interroger le dernier arrivant de la cellule spéciale.
Le vampire ne put retenir un haut le coeur en respirant l'air ambiant de la pièce et pensa qu'il faudrait que le roi s'occupe de cet endroit rapidement car cela devenait urgent. Le gardien toisa William du regard et se leva pour le guider à travers le dédale nauséabond et ainsi arriver devant une immense porte en métal verrouillé par plusieurs cadenas.
- Savez-vous pourquoi il est enfermé dans la cellule de haute sécurité et ce qu'il a bien pu faire pour en arriver là ?
Pour seule réponse le gardien rota au visage du vampire en bredouillant un simple
- M'fou !!!
William détestant ce genre de personne ne put s'empêcher de plaquer l'homme contre la grande porte et de sortir sa bloody rose.
- Écoute-moi bien espèce de gros porc dégueulasse, si jamais tu recommences ça je te jure que je t'enfonce la tête dans une de tes machines de merde avant de l'actionner c'est bien clair ? Maintenant ouvre moi cette porte et dégage de ma vue avant que je ne décide de me servir de ton corps comme bélier.
Le gardien apeuré obéi et s'enfuit en courant une fois la porte déverrouillée, William énervé entra dans la cellule et regarda fixement le prisonnier bien déterminé à le faire parler.
- Bon toi, que fais-tu dans une cellule de haute sécurité ?
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Interrogatoire [PV Ràna Melro]   Mer 10 Déc - 13:31

Merde....Qu'est ce que ça puait ici. C'était vraiment immonde. Plutôt mourir que d'y finir un jour. Inutile de vous dire que j'étais préssé dans finir et de me sortir de ce taudis. J'en toucherai deux mots à mon roi la prochaine fois qu'il m'y enverrait à nouveau. Parce que bien sur, j'agissais sur ordre comme dans la majorité des cas. Par contre cette fois, je restais un peu "perplexe" quand à sa manière de me justifier cette mort. Il avait été pour le moins des plus évasif. Mais bon. Les ordres étant les ordres, le malheureux devait donc passer de vie à trépas dans les plus breff délais.Maintenant.....Rien ne m'empéchait de l'interroger un peu, histoire de...Je n'aimais pas devoir tuer sans raison et encore moins quand il s'agissait d'un prisonnier. C'était , certes , beaucoup plus facile, mais j'aimais les combats loyaux. Enfin....

Berner ces gros balauds de gardes fut une véritable partie de plaisir.N'ayant pas d'entrée secréte dans les geoles , je du donc imaginer un petit statagème qui ne me prit guère plus de deux minutes.Bien sur j'aurai pu tout aussi bien éliminer les gardes tout simplement mais voilà. J'ai , disons, des principes. Toujours éviter de faire des victimes inutiles même s'il s'agit de parfait abrutis. J'avais donc apporter un petit tonneau d'un vin pas trop médiocre tout en prétextant qu'un membre de la famille du prévenu lui faisait porter pour améliorer un peu son ordinaire. Comme je m'en étais douté , le dit tonneau n'arriva jamais jusqu'au détenu. Les gardes, ces brutes épaisses , s'emprésserrent de le gouter. Aprés tout, on n'est jamais trop prudent. Et c'est ainsi que cinq minutes plus tard, ils sombrérent dans le sommeil.Enfin, tous sauf un. Heureusement que j'avais l'habitude de me fondre telle une ombre dans le décor et que , surtout, il grommelait plutôt fort, ce qui m'avertit de son passage. Je soupirais en le voyant s'éloigner.Sur qu'il allait se baffrer du restant du vin et sombrer à son tour. J'avais donc une bonne demi heure devant moi . Cela devrait être plus que suffisant pour faire parler le prisonnier avant de l'éliminer. Une petite piqure rapide de ma bague et hop, tout serait fini. Inutile de faire souffrir le pauvre homme. J'arrivais enfin devant la porte. J'allais la pousser sauf que....Elle était déjà entrouverte. De plus il y avait quelqu'un d'autre avec, vu la voix que j'entendais. Finalement j'allais peut être devoir jouer du couteau. Je glissais discrétement un oeil et.....Merde!! Merde!!! Et triple merde!!!

Et bien tu parles du poisse....Ce n'était rien d'autre que notre bon juge William Orlock. Je rangeais mon couteau maintenant devenu inutile. Pas question de le tuer. Je ne vous dis pas la crise que m'aurait fait mon roi pour ce dommage colatéral. Sans compter que ce n'était pas gagner. Monsieur le juge était un buveur de sang. Et qui dit vampire, dit extréme rapidité à se déplacer. J'avais là un adversaire de taille, une demi heure devant moi au max et un prisonnier à éliminer. Exit aussi maintenant de le faire parler. Je pouvais toujours laisser mener l'interrogatoire par William mais je doutais fort que mon roi soit content d'apprendre que le juge sache ce que je me devais de faire taire. Et d'ailleurs il faisait quoi le juge ici?? Purée...Il ne pouvait pas attendre demain?? J'allais devoir passer au plan B et ça ne me disait rien qui vaille. Pourquoi?? Parce qu'il y avait une place pour le hasard et que je détestais cela. J'aimais planifié soigneusement mon travail et c'était bien grace à cela que j'étais encore en vie de nos jours. Il allait falloir que je tue cet homme à la barbe et au nez du juge. Pas facile et fichtrement risqué!! Mais j'aimais aussi la difficulté.

Une distraction, voilà ce qu'il me fallait. Je regardais autour de moi , vis les seaux remplis d'eau et souriais. Parfait. Je frottais mes mains et mes habits contre le mur, histoire de paraître des plus crasseux avant de scier au trois quart la corde avec laquelle j'attachais un seau au mur. Normalement il n'y tiendrait pas longtemps vu son poids. Je sortais mon "aiguille" en forme d'étoile et la cachais dans ma main.L'avantage de ce genre d'arme était qu'elle tuait en resortant de la plaie et pas en si enfonçant. Elle provoquait ainsi de graves hémorragies internes sans presque rien laisser voir si ce n'est qu'un léger filet de sang. Cela aurait été plus facile d'empoissonner l'eau mais si par malheur, le juge venait à en boire...Je pris l'autre seau , celui avec la louche, regardais mon déguisement qui était acceptable si ce n'était mes bottes , un peu trop neuves à mon gout , inspirais un grand coup et me jettais dans la gueule du loup.

"Bonjour sieur. J'apporte de l'eau pour le prisonnier, si vous le permettez."

Je m'avançais vers le prisonnier et fis en sorte de me positionner bien face à lui de telle manière que William ne puisse rien voir de ce que j'allais faire. Je plongeais doucement ma louche dans le seau et la porter aux lèvres du prisonnier qui avait les mains liées. J'attendais patiement . Pourvu que le seau ne tienne pas trop....
*big bang boum...*Parfait!!! je vis le juge détournait son regard vers la porte et passais à l'action. Deux coups rapide dans le foie.J'étouffais son hocquet de surprise avec l'eau que je fourrais dans sa bouche. Cinq minutes maxi. Voilà ce qui lui restait à vivre.Demi tour exprés, je me dirigeais vers la sortie tout en souriant au juge pour capter son attention.

"Encore ces satanés rats. Je vais m'en occuper sieur. "

Je sortis de la geole , fis quelques pas avant de laisser tomber mon seau et filais à toute allure. Le juge n'étant pas un idiot comme les brutes de geolier, il n'allait surement pas tarder à se rendre compte de la chose. J'avais un avantage, un tout petit avantage...Je connaissais par coeur le plan de la prison. Mais cela suffirait il??


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interrogatoire [PV Ràna Melro]   Jeu 29 Jan - 15:18

Après plusieurs heures d'interrogatoire, le juge n'en avait toujours rien appris sur le pourquoi du comment le prisonniers était là, tout ce qu'il avait réussi à avoir c'était des mots dans une langue inconnue. William commençait à perdre patience et surtout à s'énerver contre ledit prisonnier, l'envie de lui mettre des coups pour lui délier la langue ou même lui déloger la mâchoire pour se défouler lui venait à l'esprit mais il garda son sang-froid en tant que juge il ne pouvait pas se le permettre. Cette geôle humide et sale le rendait mal alaise ce qui n'aidait pas du tout son contrôle de soi et puis ce prisonnier sentait mauvais, encore plus que la geôle, William n'en pouvait plus son envie de vomir était forte mais il devait faire son travail et en tant que vampire il n'allait quand même pas se laisser avoir par ce genre de détail insignifiant.
Encore quelques heures après rien n'arrivait à sortir de la bouche du prisonnier, le juge voyait rouge et n'était plus du tout enclin à négocier quoi que ce soit, il devint plus sec dans ces mots et surtout il voulait en faire son gouter mais avait peur de chopper une maladie à son contact.
- Trois longues heures que tu restes là à me regarder m'énerver comme un con sans que tu dises un mot, ça commence à me gonfler et si ça continue c'est à grand coup de baffe dans la gueule que je vais finir mon interrogatoire si tu ne délits pas ta langue dans les minutes qui suivent parce que moi je n'ai pas que ça à foutre que de rester là à te regarder baver devant moi en silence.
Le prisonnier le regarda sourit mais ne dit toujours rien, pris de rage le juge se leva l'empoigna et faillit le frapper mais à ce moment-là il entendit un bruit venant du couloir et déposa donc le prisonnier sur sa chaise et repris son calme, quelque seconde plus tard il vit un homme rentrait dans la pièce.
- Bonjour sieur. J'apporte de l'eau pour le prisonnier, si vous le permettez.
- Ah oui bien sûr allez-y. Dit William en reprenant son calme petit à petit
Un bruit d’objet tombant ce fit entendre dans le couloir ce qui fit sursauté le juge et il détourna le regard pour voir de quoi il en retourner mais ne vit rien à cause de l’angle de vision qu’il avait par rapport à la porte, il allait se lever pour aller voir quand l’homme au sceau d’eau se retourna et se dirigea vers la porte en disant
- Encore ces satanés rats. Je vais m'en occuper sieur.
William se retourna et sourit à l'homme qui repartait en le remerciant d'avoir apporté de l'eau au prisonnier, une fois l'homme au sceau parti le juge se retourna justement vers le prisonnier qui avait la tête baissée et sa colère remonta de sitôt. Il se leva et s'approcha de lui, il l'attrapa et le souleva pour reprendre là ou il s'était arrêté, mais quelque chose n'allait pas sans qu'il mette le doigt dessus avant quelque seconde où il sentit l'odeur du sang s’émanant du prisonnier, c'est alors que William comprit que celui-ci venait d'avoir un problème, il chercha dans sa tête d'où pourrait venir ce sang et quand cela aurait pu arriver et là il se souvint de l'homme apportant l'eau et se rappela qu'en voyant ses chaussure il les trouva bien propre aux vues de sa situation et du reste de son accoutrement.
- Un assassin merde j'aurais dû faire gaffe, je viens de perdre mon prisonnier, mais bordel pourquoi un assassin s'attaquerait à lui et surtout sur les ordres de qui ? BORDEL, cria le juge en se dirigeant vers la porte de la cellule.
Voilà plusieurs minutes que l'assassin était partie, comment le retrouver, par où commencer à chercher, William n'en savait rien, il commença à courir en espérant tomber sur un garde pouvant l'orienter ou même mieux tomber directement sur l'assassin, pour le faire parler à son tour. AU détour des couloirs il essayait de trouver une odeur pouvant le guider mais rien, pas de parfum autre que la puanteur de cette prison nauséabonde. Mais William ne s'arrêta pas et continua à courir dans ce dédale en espérant le trouver avant qu'il ne s'échappe, quand tout à coup il sentit une odeur étrange, il partit dans sa direction en espérant retrouver l'homme qu'il poursuivait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Interrogatoire [PV Ràna Melro]   Mer 4 Fév - 21:06

Bon!! Question timing j'étais plutôt bien. Cela faisait plusieurs minutes que je courais et pas de vampire à l'horizon. Je commençais à me demander si finalement ils étaient aussi rapide qu'on le disait. Quoique...Je tendis l'oreille. Merde!!C'était quoi cette odeur et ce bruit de....
BANG!!!!J'avais tourné la tête juste un peu trop tard et venais de percuter de plein fouet le garde restant. Un Enorme sac de viande et d'une puanteur....Pouah!!! Je relevais la tête pour le regarder. Ben mes cadets!!! Il avait pas le modèle en dessous, parce que là. Impressionnant le bestiau. Il m'attrappa par le bras.

"T'fou quoi toi ici???"

Je me ramassais sur moi même pour paraître le petit serviteur qui avait apporté le tonnelet de vin.Je bredouillais pour acccentuer encore mon effet.

"Je....Je....C'est à dire messire que je....Enfin, comme je me doutais que le tonnelet de vin n'arriverait pas jusqu'à mon maître je....Je ....Je me suis dis que si j'arrivais à lui porter un peu d'eau....Je vous en prie . Je n'avais pas de mauvaise intention. Je voulais juste...."

L'homme ou plutôt le monstre me regarda d'un air bizarre. Merde et re merde. Allais je devoir le tuer?Cela ne me tentait pas du tout.C'est alors qu'il me fit un large sourire. J'en frémis en voyant l'état de ses dents. Pourvu qu'il ne me morde pas.

"T'es comme qui dirait un p'tit futé toi!!Mais qui t'as donné la permission?? Va faloir rendre des comptes!!A moins que tu n'ait peu être un autre tonnelet?? Si tu veux mon avis , Tu m'cache quelque chose!!"

Je pris l'air indigné.

"Mo...Moi?? Mais jamais je ..."

Une idée me traversa l'esprit.

"Par contre , enfin je sais pas si c'est normal mais...."

Le garde me regarda l'air soupçonneux.

"Crache le morceau , gamin!!"

"Ben c'est que.....Enfin c'est le monsieur avec mon maître. Celui qui pose des questions. Je .....J'allais entrer dans la celule avec l'eau quand je l'ai vu secouer mon maitre si fort que j'ai entendu ses os craquer. Et.....Et quand il l'a relaché , mon maître est tombé sans vie sur le sol. Je ...Je crois qu'il est mort. "

Le garde me fixa l'air complétement ahuri.

"Qu'est ce que tu m'dis l'avorton?? Le juge?? Flingué ton maître?? "

Il eut soudain un sourire sadique.

"Mais c'est qu'on va lui mander une ptite explication . Tu pouvais pas m'faire plus plaisir l'avorton. On vra bien si joue core ses grands airs une fois derrière la cage. Mais comme me faut un témoin et que tu es un ptit futé....."

Je suivi son regard et devinais ses pensées. Il allait m'enfermer dans la geole juste à coté. Je jaugeais rapidement la serrure. Tout ce qu'il y avait de plus simple. Bien , ça irait. Je décidais de me laissait faire.

"Là dedans ptit. "

Il ferma la grille derrière moi avant de prendre un gourdin clouté aux murs. Il me fit un clin d'oeil.

"Bouge pas d'là!! Je reviens de suite."

A peine eut il franchit le couloir que je pouffais de rire. J'en connaissais un qui allait avoir des problème. Un peu plus de temps de gagner pour moi. Surtout que.....Put...de merde!!Cette vieille serrure était rouillée jusqu'au trognon et moi j'étais dans la merde. Elle me résista bien plus que je ne l'aurai cru,une éternité même, me faisant perdre un temps précieux. Je fonçais dans le couloir. Droite, puis gauche et encore gauche. Deux cent mêtres et la sortie . Le poste de garde juste avant et ....Je me serai foutu une baffe. Mon timing n'était pas si bon que ça. Les gardes sortaient de leur sommeil. Foutu serrure à la con!!Je fis volte face . Toujours un plan b. Il y avait une ancienne sortie par un égout. Je fis deux pas avant de voir apparaître le ....Juge!!!Il avait pas l'air content du tout!!Ma décision fut rapidement prise et je décidais de tenter ma chance avec les gardes. Je fonçais dans le tas. La surprise joua en ma faveur. Je tranchais le jarret du premier, le gras du deuxième et filais un coup de pied de mule dans le thorax du troisième. J'étais presque à la sortie. Je tournais la tête pour voir où en était mon juge et me figeais. Merde ....Il était où???


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interrogatoire [PV Ràna Melro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interrogatoire [PV Ràna Melro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Claudy Gassant est expulsé après avoir subi un interrogatoire aux USA
» Interrogatoire musclé
» Traque, sauvetage, interrogatoire. [Mission rang B]
» Interrogatoire ? [Livre 1 - Terminé]
» Interrogatoire de la BI n°1 [PV Page]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Rps Terminés-
Sauter vers: