Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une intrusion au manoir (PV Ràna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléonore Elessar

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Une intrusion au manoir (PV Ràna)   Jeu 5 Mar - 21:58

Eléonore avait passé la journée dans la bibliothèque, feuilletant des livres au hasard sans en trouver un qui suscita son intérêt. Elle était donc assise sur une méridienne qui faisait face aux grandes fenêtres. Les rideaux laissaient entrer la lumière déclinante du soleil. Fort heureusement la méridienne était trop éloignée pour que les raies de lumières qui se dessinaient sur le parquet atteignent la demoiselle vampire. Immobile à regarder le ciel prendre des teintes orangées, on aurait dit une poupée de porcelaine que l’on aurait posé puis oublié là. Son visage sans expression, ses lèvres délicatement rehaussés d’une teinte rouge, une belle robe couleur feuille de vignes en automne, une véritable demoiselle de bonne famille. Son immobilité fut rompue par le bruit de la porte, une des servantes s’approcha un paquet dans les bras qu’elle posa à côté de la maitresse de maison. Une lettre cachetée était posée sur le dessus. Sur la cire rouge on distinguait l’empreinte faite par la chevalière du duc de Caldia.

- Un message et un présent de votre père mademoiselle.

D’un geste las Eléonore se saisit dudit message et l’ouvrit. Une invitation à une réception où tout le beau monde vampirique serait conviée. Encore un de ces évènements ennuyeux à mourir où l’on devait saluer d’illustres inconnus et faire bonne impression.

- Un bal mademoiselle ? C’est une bonne nouvelle !

Relevant les yeux vers son employée la vampiresse a toisa comme si elle venait de dire la pire énormité qu’il soit.

- J’ai autant envie d’aller à une réception organisée par mon père que de me balader nue sous le soleil d’été, ce n’est donc pas une bonne nouvelle non.

Posant la missive elle entreprit d’ouvrir le paquet, une robe noire finement ouvragée s’y trouvait.

- Elle vous irait à ravir mademoiselle.

Décidément rien n’entachait l’optimisme de cette femme. Mais elle avait surement raison, son père lui offrait toujours des présents magnifiques, une manière d’acheter une réputation de père ? Mais la jeune femme ne semblait pas conquise par cette attention. Une tenue comme celle-là ne signifiait qu’une chose : il voulait encore la présenter à quelqu’un avec l’idée de peut-être la fiancer. Tant qu’elle n’aurait pas la bague au doigt il continuerait d’essayer de la vendre au plus offrant pour conclure une alliance. C’est ainsi qu’Eléonore le percevait : il ne voulait pas marier sa fille pour son bonheur, mais lui faire épouser un homme qui serait bénéfique à ses affaire. Ce n’était rien de plus qu’une vente.

- Laura, regardez dans ma garde-robe si vous ne trouvez pas une robe blanche.

Cette dernière la regarda avec surprise.

- Mais mademoiselle je crois que monsieur votre père serait fâché si vous ne portiez pas la robe qu’il vous a envoyé.

Un sourire mince se dessina sur le visage de porcelaine.

- C’est un peu l’idée voyez-vous.

- Bien mademoiselle, si vous n’avez besoin de rien d’autre je vais aller regarder ça.

La servante fit une légère révérence et sortit, laissant sa maitresse se perdre à nouveau dans la contemplation du coucher de soleil. Ce fût de courte durée car déjà elle revenait l’air affolée.

- Mademoiselle ! Il semblerait qu’un intrus ait pénétré dans le manoir !

- Et bien ? Si cela l’amuse.

- Mais ce pourrait être un voleur ou bien quelqu’un qui en veut à votre vie.

- S’il veut me voler qu’il se fasse plaisir, je ne vois rien ici qui soit irremplaçable. Et je ne crains pas pour ma vie. Vas, retourne à tes occupations.

Laura sembla hésiter mais fini par prendre congé, elle savait que contredire la fille du duc était peut-être plus risqué que de croiser l’intrus. Eléonore quant à elle espérait que cet évènement mettrait un peu de piment à cette journée bien morne. Le soleil baignait à présent la pièce d’une lueur rose-orangée. La jeune femme avait senti une odeur qui ne lui était pas familière. Ainsi cette personne était déjà là. Sans bouger et sans la moindre frayeur dans la voix elle prit la parole.

- Si c’est l’argenterie que vous voulez ce n’est pas ici qu’il faut la chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Une intrusion au manoir (PV Ràna)   Mar 10 Mar - 11:30

Merde......On pouvait dire que sur ce coup là j'avais tout foiré. Mais qu'est ce qui m'avait prit de me jeter ainsi dans la gueule du loup?? Enfin , plutôt dans un manoir sans plus de renseignement. Ce n'était vraiment pas dans mes habitudes de me lancer sans en s'avoir un minimum sur ce qui m'attendait. Et bien bravo!! je crois que j'avais battu mon record question bêtise pour aujourd'hui.Je prenais beaucoup trop de risques ces derniers temps. Et ça pour quoi?? Pour une demoiselle vampire qui.....Il fallait que je me reprenne!! Enfin là pour l'instant, c'était un peu ....Rapé!!

Sachant où se trouvait celle que je recherchais, j'avais voulu me faire la main sur ce  manoir avant de visiter le sien. Bonne idée me direz vous??? Oui sauf que dans ma lancée, je n'avais pas pensé que celui ci fut si "habité". Pourquoi diable avais je pensé que, ma demoiselle étant une solitaire, tous les autres le seraient aussi. Résultat, cela faisait maintenant plus de la moitié de la journée que je me cachais dans la bibliothèque. Aprés, pour ma défense, les renseignements que j'avais n'étaient pas des plus exacts. Là aussi je pensais que les vampires dormaient le jour. J'en étais pour mes frais. Mon hote visiblement ne connaissait pas cette régle. J'allais avoir du mal à m'en sortir. Le soir tombait et tout le monde savait que c'était la nuit que les vampires étaient à leur apogée question pouvoir. J'étais vraiment mal barré. Il fallait que je file à l'anglaise et vite. Sauf que....

Je stoppais net ma progression silencieuse vers la porte . Mon hote venait de me faire savoir , par ses paroles, que j'étais démasqué. Re merde!!!!Mais comment avait elle fait?? J'étais persuadé d'être aussi invisible qu'une ombre. Cela m'intrigua au plus haut point. Encore un pouvoir que je ne savais pas??? Voilà que ma curiosité se reveillait . Et pas au bon moment. Et quand ma curiosité se......Breff, au lieu de prendre mes jambes à mon cou, ce qui était certainement la chose la plus censée à faire, je me retournais vers mon hote tranquillement et lui répondit le plus naturellement au monde.

"Je vous remercie mais l'argenterie ne m'interresse pas plus que cela. Je n'ai pas de problème d'argent. Et je n'en veux pas non plus à votre vie. Quoique, sur le sujet, vous devriez écouter votre servente. La seule que je n'ai pas endormie d'ailleurs, je pense. Vous devriez faire attention. Vos serviteurs vous sont peu être dévoués mais ils ne feraient guère le poids contre une bande bien entrainée de malendrins. Et vu le manoir que vous possédez, il serait dommage qu'il soit pillé. Je doit avoué qu'il est remarquable et que vous avez bon gout. Chose plutôt rare de nos jours. "

Je m'approchais prés du piano qui tronait au milieu de la pièce. Un chef d'oeuvre également. Mes doigts me démangèrent. J'enlevais mon masque de mort qui ne me serait d'aucune utilité sur mon hote, et le posais sur le piano. Comment une vampire aurait elle peur de la mort..... Puis je dégrafais mon manteau de cuir pour mieux pouvoir jouer. Je tirais le tabouret et me mis à laisser glisser mes doigts sur le clavier. Bon j'étais un peu "rouillé", certes mais c'était un peu comme le vélo. Cela  ne s'oubliait pas . Et si mon interprétation ne fut pas remarquable , on peut dire que ce fut quand même plus que correct. Je relevais la tête une fois mon interprétation finie pour m'apercevoir que mon hote me regardait maintenant. Je lui fis un sourire.

"Trés belle fabrication. Il a du vous couter une petite fortune. Il aurait besoin d'être un peu accordé. J'ai noté une .....Mais pardon. Je manque à mes devoirs."

Je me levais et me dirigeais droit vers elle. Puis , le plus naturellement au monde, je lui fis un baise main.

"Je m'appelle Angrifer . Et j'étais surtout venu pour avoir plus de renseignements sur votre race. Renseignements que j'ai en partie trouvé dans votre magnifique bibliothèque. Rien que pour elle , je vous envirai presque votre immortalitée si celle ci ne ressemblait pas à une malédiction plus qu'à une récompense à vos yeux. La vie est pourtant un cadeau qu'il faut croquer à pleine dents. J'en sais quelque chose , moi qui ai pour habitude de l'oter. mais breff."

Je m'approchais maintenant prés de la table basse et regardais la robe finement ouvragée. Waou.....Elle aussi avait du couté une petite fortune.

"Eh bé.....Votre père ne s'est pas fichue de vous. Une trés jolie robe que voilà. Bien qu'elle fasse encore pale figure comparée à votre beauté naturelle, qu'il serait dommage d'abimer sous le soleil."

Je pouffais de rire.

"Là aussi encore , j'en connais qui serait prét à tuer pour la voir toute nue. Par contre , je ne vous comprends pas. Vous semblez vous ennuyer à mourir et vous refusez l'occasion de vous divertir. J'ai cru comprendre que vous n'étiez pas vraiment en bon terme avec votre père mais est ce une raison suffisante??"

Je réfléchissais rapidement . Si ils n'étaient pas en bon terme, pourquoi le père gatait il ainsi sa fille et l'inviter à un bal??Cela n'avait pas vraiment de sens . A moins que....

"Oh!!! A moins que ce ne soit un joli "emballage" pour un trés beau cadeau que l'on veut faire à quelqu'un......C'est ça??Votre père veut vous marier??Il doit bien y avoir un million de prétendants....Aucun qui ne serait suceptible de vous plaire?? Je vois!!! Vous êtes comme moi. Vous aimez trop votre liberté. "

Une idée complétement loufoque me  vint soudain à l'esprit. Moi qui désirai des renseignements , je ne pouvais pas faire mieux.Les risques étaient énormes mais...De toute façon, jamais elle ne morderait à l'hameçon.

"Mais alors.....Je serai vous, je choissirai un cavalier qui me convient, mettrai cette robe et irai au bal avec ce dernier en le présentant à mon père comme mon fiancé ou mieux.....Comme mon mari. Voir la tête qu'il ferait voudrait bien le déplacement, non?? Enfin, je dis ça....Je ne connais pas assez vos moeurs et coutumes. Ceci dit, je ne vous importunerai pas plus longtemps. Et de vous remercier de votre accueil si chaleureux. Mademoiselle....."

Je fis une petite révérence avant de me retourner et de faire mine de partir. Allait elle essayé de me retenir ou pas?? Ah!! Elle pouvait trés bien également décider de me tuer. Plus ennuyeux ça.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléonore Elessar

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Une intrusion au manoir (PV Ràna)   Dim 15 Mar - 18:24

L’inconnu l’informa qu’il n’était pas là pour voler ses biens, il se mit même limite à la sermonner sur le fait qu’elle devrait être plus méfiante. On croirait rêver ! Il s’introduisait dans sa demeure comme un voleur et se permettait de lui donner des conseils sur le comportement à adopter dans ce genre de situations ?! Des bruits de pas se firent entendre puis les notes du piano, personne n’en avait joué depuis des années. La musique était correcte, pas de fausses notes majeures mais une qui semblait récurrente. Il en fit même la remarque.

- Il est vrai que personne n’en a joué depuis des années.

Il s’approcha et lui fit un baise main, se présentant et expliquant la raison de sa venue. Des renseignements sur sa race ? De toutes il fallait qu’il s’intéresse à celle qui pourrait le voir comme une proie ? Etrange personnage tout de même, il ferait mieux de se documenter sur les fées, quoi que… Il ne lui laissa pas le temps de répliquer qu’il commentait déjà le présent de son père. Il comptait faire ainsi le tour du propriétaire comme s’il était l’invité d’honneur ? Pour qui se prenait-il celui-là ?

Cet Angrifer fit même un trait d’humour sur une remarque qu’elle avait fait plus tôt à sa servante avant de déblatérer sur ses relations familiales. La vampire allait le couper agacée qu’il s’immisce ainsi dans sa vie lorsqu’il émit l’hypothèse sur les intentions de son père. Il était perspicace ! Sa dernière tirade néanmoins arracha enfin une esquisse de sourire sur le visage de poupée. C’était… audacieux comme idée, mais le résultat pourrait être des plus intéressants. Encore fallait-il pouvoir le faire. Et voilà qu’il s’apprêtait à partir, Eléonore fit quelques pas dans sa direction.

- Et bien, vous vous introduisez dans ma demeure comme un voleur et vous apprêtez à partir de même ?

Il s’arrêta et elle reprit.

- Angrifer n’est pas votre véritable nom je suppose, je suis Eléonore Elessar. Si je puis me permettre je doute que ma race soit la meilleure pour une étude documentaire. Ou alors peut être avez-vous succombé aux charmes d’une dame vampire ? Auquel cas je vous plain.

Croisant les bras sous sa poitrine et se dirigea vers une des grandes fenêtres, s’arrêtant avant d’être exposée aux dernières lueurs du jour.

- Et pour votre gouverne non, je ne m’entends pas plus que ça avec le duc. Et vous avez probablement raison pour ce qui est de ses intentions, il m'a fiancé une fois et s’est mis en tête de recommencer. En revanche je ne refuse pas pour garder ma liberté, mais pour éviter une vie ennuyeuse à souhait. Ma liberté est toute relative, on ne s’échappe pas de sa cage dorée comme cela.

Soupirant elle se retourna vers lui avant d’esquisser un demi-sourire.

- Pour ce qui est de votre idée, je dois avouer qu’elle me semble fort amusante. Cette réception serait peut-être plus distrayante. Malheureusement je ne connais personne qui soit prêt à faire cela pour moi.

Puis elle l’observa songeuse.

- A moins que vous espériez vous inviter là-bas pour vos recherches ? Ce ne serait pas très prudent de votre part, tout comme votre intrusion ici. Vous avez de la chance que ce ne soit que moi. Cette personne qui vous intéresse, car je suppose que vous ne faites pas ces recherches pour rien, sera-t-elle présente ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Une intrusion au manoir (PV Ràna)   Lun 16 Mar - 16:24

Je ramassais mon masque et m'apprêtais à partir lorsqu'elle mordit à l'appat. Je me permis le luxe d'un petit sourire tout en écoutant ses paroles. Je pris un air faussement offensé avant de me retourner vers elle.

"Un voleur???Vous ai je dépossédé de la moindre chose a part peut être d'un peu de votre temps??Je suis certes, entrer dans votre demeure d'une façon un peu "cavalière" Mais franchement.....M'auriez vous accordé audience si j'étais venu frapper à votre porte en vous demandant l'autorisation de la visiter??Je ne crois pas. Quant à partir de la même façon, si cela était le cas , j'aurai fais en sorte de ne pas vous répondre et de filer au plus vite. J'ai pris un risque en me dévoilant. Je vous observe quand même depuis ce matin."

Bon certes, j'avais surtout espéré qu'elle irait se recoucher et j'avais fait chou blanc. Mais ça, inutile de lui dire.

"Pour être franc, c'est vrai qu'Angrifer n'est pas mon véritable nom. Disons qu'il n'ait qu'une de mes multiples identités. Mon nom alors , me direz vous?? A moins que nous ne devenions plus intime, je ne vois guère en quoi il vous serait utile, a part pour me traquer sans doute. Et là encore vous auriez de sérieux problèmes. "

Je pouffais de rire en pensant qu'elle croyait que je faisais une étude documentaire sur sa race. Devais je être honnête ou pas. Je prenai surement un risque supplémentaire en lui disant la vérité , mais si je voulais que cela fonctionne entre nous.....

"Pour ce qui est de "l'étude", ne vous méprenez pas. Je ne suis pas un anthropologue. Mon étude à moi est bien plus personelle. Et si je devais un jour mettre un titre sur mon étude, encore fallut il que je l'écrive, cela serait plus du type : Comment tuer un vampire en dix leçons. "

Là je vous avoue que je m'étais raidi, me préparant à un combat imminant. j'avais même découvert l'aiguille de ma chevalière. Si je devais mourir , je ne partirai pas seul. Pour mon bonheur, il n'en fut rien.

"Et de m'étonner , avec votre ennui qui vous ronge , que vous ne me soyez pas encore sauté dessus . Maintenant, j'en suis le premier ravi. Quant à la dame vampire que je traque, car vous avez deviné juste, ce n'est point pour ses charmes. J'avoue pourtant qu'elle me trouble. Mais comment ne pourrait il pas en être ainsi avec votre pouvoir hypnotique . Sans compter sur votre beauté naturelle! Les dames vampires sont elles toutes plus belles les unes que les autres??Mais je me perds. Cette dame donc, a attisé ma curiosité, chose à ne pas faire. Je me suis donc vu dans l'obligation de l"inviter" dans mes appartements. De plus elle m'a lancé un défi que j'ai relevé. D'où ma présence. "

Je fis une petite grimace en entendant ses propos suivants. Je fus étonné aussi qu'il y ait une autre similitude qu'avec celle que je traquais désormais.

"Pour votre père, vous m'en voyez navré. C'est dommage. La famille est pourtant ce qui est censé être le plus sacré. Maintenant , il est vrai qu'on ne la choisit pas. Un mariage "arrangé" je suppose....Sinon il vous laisserait libre de choisir. Je ne comprendrais jamais ceux qui jugent les gens sur leur valeur marchandes.Mais les hommes de votre race sont ils si "ennuyeux" comme vous dites ,qu'aucun ne trouve grace en votre coeur?? Et me m'insurger quand vous parlez de votre liberté. Une cage dorée reste une cage quand même. La liberté a toujours un prix . Mais quel qu'il soit, je le préfère à l'esclavage. Le mien a bien faillit être ma vie mais j'aurai préféré la mort plutôt que de renoncer . Il ne tient qu'à chacun d'être libre et de suivre la voie qui l'interresse. "

J'en vins enfin au fait. Je m'avançais vers elle et lui fis un sourire charmeur.

"Serait ce une proposition que vous me faites là, dame Eléonore??Pourquoi diable vous rendrais je ce service??Ce serait vraiment trés imprudent de ma part. Je ne connais rien de vos us et coutumes. Me laisserait on entrer seulement?? Par ce que si c'est juste pour finir sur le menu, trouvez vous un autre candidat mademoiselle Eléonore. Ne vous y trompez pas mademoiselle. Je me suis , certes fourvoyé en pensant que vous seriez seule dans ce manoir, mais je ne suis pas venu sans pour autant prendre certaines précautions. Je sais que vous êtes rapide et plus forte que moi . Mais il vous en cuirait fortement de me mordre. Mortellement même. Et quand à me tuer, je vous rappelle que quasiment tout votre personnel dort grace à mes soins à l'heure qu'il est. Si vous m'attaquez, je vous promets que je ne partirai pas seul. Votre père ne serait plus obliger de vous marier. "

Je poussais l'esbrouffe à m'approcher davantage pour lui montrer que je n'avais pas peur d'elle, ce qui n'étais pas totalement vrai mais pas totalement faux également.

"Maintenant.....Je pourrai relever le défi . Mais pour cela il va falloir une certaine préparation et surtout que vous m'en disiez plus sur vous et votre famille. Je suis censé en savoir un minimun sur ma fiancé si j'accepte le jeu. De même qu'il y a certaines "choses" que nous seront certainement obligés de faire si nous voulons paraître crédible. Je suis sur que cela vous amuse beaucoup mais moi, je risque gros . Vous ne m'en voudrez pas donc de prendre certaines précautions et d'avoir un minimum de garantie quant à mes chances d'en sortir vivant. Je ne vous veux aucun mal mais je ne suis pas fou non plus.Mais encore faut il que j'ai une raison de le faire?? En auriez vous une à me proposer?? Car pour ce qui est de cette personne que je recherche, je ne vois pas comment je pourrai savoir si oui ou non elle sera présente à ce bal en votre honneur puisqu'il y a encore quelques minutes, j'ignorais l'existence de ce dernier. Donc...."

Il était évident que j'avais décidé dès le début que je tenterai l'aventure. Mais je voulais la laisser mijoter un peu et surtout lui faire comprendre qu'elle n'avait pas qu'à "claquer" des doigts pour que j'obeïsse.Et puis franchement, elle était bien jolie. J'aurai bien pu tomber pire comme cavalière pour ce bal. Même si celui ci risquait d'être mon dernier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléonore Elessar

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Une intrusion au manoir (PV Ràna)   Jeu 19 Mar - 12:30

Eléonore l’écouta jusqu’au bout sans rien dire, il y avait certains point qu’elle devait éclaircir au plus vite car elle ne supportait pas cette façon qu’il avait de tourner la situation à son avantage. Il la prenait pour une imbécile et se trompait lourdement s’il pensait avoir un contrôle parfait de cet échange. Lorsqu’il s’approcha comme pour la défier elle ne broncha pas, pas intimidée pour deux sous. Son ton était plus froid lorsqu’elle reprit la parole.

- Votre petit jeu m’agace, vous me prenez pour une imbécile et j’ai une sainte horreur de ça. Vous pensez peut être que je ne vois pas clair dans votre jeu, mais laissez-moi vous dire que ces apparences et masques… J’ai grandis dans un milieu où il n’y a que cela !

Faisant un pas de plus, la vampire lui jeta un regard froid et prédateur, il l’avait provoqué.

- Depuis le début vous attendiez que j’approuve votre idée pour avoir une occasion d’assister à cette réception. Autrement vous n’auriez eu aucun intérêt à élaborer ce plan risqué.

S’approchant encore pour le défier et qu’il cesse de la prendre pour une pauvre cruche de bonne famille et reprit la parole, la voix basse et sèche.

- Quant à vos menaces de mort, elles ne sont pour moi que des propos que vous proférez pour vous rassurer. Une forme d’intimidation pour me dissuader de m’en prendre à vous. Mais je sens bien que vous n’êtes pas rassuré, on ne peut nous cacher ce genre de chose.

Un sourire amusé vint étirer ses lèvres.

- A votre place je me méfierais, il parait que le sang d’elfe est des plus délicats.

Ravie de sa petite scène elle se recula à nouveau à une distance normale.

- Mais rassurez-vous je n’ai pas de préférence.

Puis la jeune femme prit un air vexé, le regardant droit dans les yeux.

- En revanche le fait que vous me preniez pour une vulgaire bête n’est pas des plus flatteur. J’ai bien conscience que certains représentant de ma race ne s’illustrent que par leur cruauté, mais il en existe des civilisés. Personnellement la chasse et la traque m’ont lassé depuis bien longtemps. Je me nourris pour vivre, je ne vis pas pour me nourrir.

Ayant repris son visage neutre elle se dirigea vers la fenêtre, lui tournant à moitié le dos. Tendant sa main elle l’exposa au soleil.

- Pour ce qui est du danger auquel vous seriez exposé vous avez bien raison. Ce serait absolument stupide et insensé de votre part. Et en effet, vous n’avez rien à y gagner car je ne vois pas ce que je pourrais vous offrir en échange sinon des informations que vous pourriez vous procurer sans moi.

Posant un regard droit et honnête sur lui elle repris.

- Et je n’utilise pas de pouvoirs hypnotique, je n’ai même pas souvenir de l’avoir déjà fait. Je trouve que c’est tricher et donc sans intérêt.

Prenant un air étrange, comme pensive elle enchaina.

- Vous vous trompez aussi sur le fait que vous seriez le seul à prendre des risques, on ne fait pas un tel affront au duc sans conséquences. Même quand on est sa fille.

Eléonore sortit enfin sa main de la lumière et l’exhiba, la paume et les doigts parsemés de brûlures rouges. Un sourire amer se dessina sur son visage.

- Tuer un vampire en 10 leçons hein… Et bien cette méthode est semble-t-il efficace est spectaculaire. Mon père l’affectionne tout particulièrement.

Ses derniers mots faisant le lien avec les risques évoqués un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Une intrusion au manoir (PV Ràna)   Lun 30 Mar - 22:45

Là ce fut à mon tour de l'écouter . Et comme je suis un gentleman, de ne pas l'interrompre bien que je sente la moutarde me monter au nez. Bon d'accord je l'avais testé et mettais pris le retour de manivelle. Cela montrait simplement qu'elle était intelligente . Maintenant , fallait pas non plus qu'elle me prenne pour une bille. Et qu'elle soit vénerf ou pas ne changeait rien pour moi.J'avais l'impression que nous nous étions pas compris. Je comptais bien "éclaircir" la situation.

"Mademoiselle Eléonore, je crois que nous sommes partis sur de mauvaises bases.Loin de moi de vous prendre pour une imbécile. Si cela avait été le cas, je ne serai plus à discuter avec vous. Je vous testais , soit!Et la réplique fut bien méritée. Je vous prie donc de m'en excuser, mais j'aime savoir à qui j'ai à faire.Et puisque vous avez grandis dans un milieu "d'apparence et de masque", vous ne serez pas trop "dépaysée" avec moi qui ne suis qu'illussions. Mais ne vous méprenez pas...."

Je m'avançais vers elle et la fixais droit dans les yeux.

"Me croyez vous assez bête pour m'aventurer chez vous sans prendre un minimun de précautions??Quant à mes soit disantes "menaces de morts",elles sont surtout faites pour que vous compreniez bien qu'un combat entre nous serait totalement stèrile et surtout mortel pour nous deux."

Je lui tendais mon bras.

"Vous aimez le sang d'elfe?? Allez y!! Goutez celui ci!! mais ne venez pas vous plaindre si d'ici quelques temps vous vous tordrez dans des affreuses douleurs avant votre mort. Le poison est lent mais trés efficace. Et s'il vous prenez l'envie de me tuer tout autrement, un simple petit contact avec moi et je vous tuerai trés rapidement cette fois, même si je dois y rester aussi. Rassuré?? Il faudrait être fou pour cela. Vous êtes , a priori, LE prédateur par excellence.Je sais parfaitement de quoi vous êtes capable. Voyez vous , j'ai cotoyais tant de fois la mort, qu'elle est presque devenue une amie. Elle marche à mes cotés et j'ai l'habitude de la fournir en âmes. Jusqu'au jour où ce sera la mienne. C'est dans l'ordre des choses. Cependant, ce jour là, je m'assurerai de ne pas partir seul pour mon dernier voyage.Mais j'ose espèrer que nous n'en sommes pas là vous et moi, dame Eléonore."

Je soupirais et pris le temps de réfléchir quelques instants .Comment allais je lui amener la suite?? Je ne voulais en rien la froisser.

"Mademoiselle.....Là encore vous vous méprenez. Quand je disais traque, je pensais surtout aux chasseurs et certainement pas à une bête.Et de vous considerer comme un possible chasseur est en fait plutôt un honneur pour vous. Quand vous me connaitrez mieux, vous comprendrez pourquoi Me traquer n'est pas à la porté de tous. Et si certains s'y sont essayés, nul n'en ait revenu. Ne croyez pas que je fais de l'esbrouffe. Si je suis encore en vie, ce n'est surement pas en ramassant des coquelicots. "

Je pouffais soudain de rire, essayant de détendre un peu l'ambiance.

"Cela est surprenant !! La dame vampire qui m'a lancé un défi m'a dite exactement la même chose quant à vos pouvoirs hypnotiques.Moi j'en userai et en abuserai certainement. Pas pour les mêmes raisons, mais quand même....Maintenant il est vrai que vos charmes naturels sont surement loin de laisser insensible les hommes. Ce qui est plutôt comique quand on y pense. "

Je repris mon sérieux et m'avançais davantage. Je saisis délicatement sa main blessée et y posais un baiser.

"Pourquoi ceci mademoiselle Eléonore ?? Seriez vous à ce point "blasée" de la vie??Je ne pensais pas, certes que vous risquiez autant que moi en défiant votre père. Je me garderai bien de le juger mais il me semble qu'un homme capable de tuer sa fille simplement parce qu'elle ne va pas dans son sens , ne mérite en rien le nom de père.J'accepte donc le défi!! Rien que pour votre geste."

Je lui fis ensuite une petite révérence.

"Je ne suis certes pas le prince charmant ou le chevalier servant qu'attendent bons nombres de princesse, mais peut être me ferez vous l'honneur de m'accorder d'être votre fou pour ce bal.Et d'espèrer d'être à la hauteur et de réussir à faire naitre un sourire sur votre visage. Par contre , à vous de m'aider. Je n'ai jamais fréquenté cette "aristocratie" et ne sais quelle tenue vêtir? Je ne voudrai pas faire honte à votre beauté. "

Et bien voilà!! Les dés étaient jetés . Enfin.....Si elle acceptait ! Je ne savais pas encore dans quelle galère je mettais engagé mais je ramais déjà. Savoir comment j'en ressortirai, Si j'en ressortais , était une toute autre histoire.....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléonore Elessar

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Une intrusion au manoir (PV Ràna)   Dim 12 Avr - 14:22

Encore des propos sur la mort, les prédateurs et autres thèmes bien joyeux. Il ne pensait qu’à ça visiblement. Le baise main sur les brûlures du soleil la surprit un peu mais elle n’en laissa rien paraitre. Attendant qu’il termine ses explications elle se tût. Visiblement ils s’étaient mal compris, tant mieux. La jeune femme se dirigea vers la méridienne et s’y rassis, faisant signe à son invité de l’y rejoindre s’il le souhaitait.

- Vous parlez encore de me tuer mon cher… Combien de fois devrais-je vous dire que les affrontements m’ont toujours paru inutiles et ne m’ont jamais diverti. De plus je n’ai rien d’une chasseuse.

Le détaillant un instant elle soupira.

- Et je n’ai jamais dit vouloir votre sang. Certains aiment le sang d’elfe, personnellement je m’en moque. Je n’ai pas besoin de voler pour me nourrir, j’ai un pourvoyeur de sang tout à fait satisfaisant et consentant.

En effet un jeune humain tombé malade quelques années plutôt et qu’elle avait sauvé en lui offrant l’immortalité vivait toujours sous son toit. Il lui offrait son sang en signe de reconnaissance. Un petit rire lui échappa.

- Pour ce qui est des coquelicots c’est bien dommage, je vous imaginais parfaitement en faire de jolis bouquets.

Reprenant un air plus sérieux la demoiselle vampire regarda sa main dont les brûlures disparaissaient à vue d’œil. Démonstration évidente de la régénération extrêmement rapide des buveurs de sang.

- Je doute qu’il me tue, cela nuirait à ses affaires. Mais en revanche laisser le soleil dessiner ses brûlures sur mon corps… Nous nous régénérons vite mais cela ne veut pas dire que nous ne ressentons pas la douleur. Et il le sait pertinemment. Je vous accorde qu’en manière de père on fait probablement mieux…

Ses yeux bleu clair se posèrent sur l’assassin. Etait-il si accoutumé à la mort que son instinct de survie s’était enfui ? Infiltrer un bal de vampire était plus que stupide même si on venait au bras de la fille du duc…

- Je ne suis pas blasée de la vie… On dira juste qu’à tout avoir on ne désire plus rien. Et rassurez-vous, cela fait bien longtemps que je n’attends plus le prince charmant. En revanche le fou s’il est capable de distraire ma journée sera toujours le bienvenu. Bien que je ne vois pas vraiment quel intérêt vous avez à me voir sourire…

Réfléchissant un instant à la manière de décrire son monde d’origine la rouquine porta ses doigts à ses lèvres en fronçant les sourcils.

- Pour ce qui est de l’aristocratie vampirique, je pense qu’avec votre jeu de masques vous n’aurait aucun mal à vous y mêler. En revanche méfiez-vous, vous semblez particulièrement sensible aux charmes des femmes de ma race, bon nombre risque de s’intéresser à vous. Rare sont les non-vampires dans ces réceptions, aussi vous serez une drôle de distraction pour elles. Pour vous donner une idée, si l’on compare les vampires à des fauves… Je serais un chaton comparé à certaines qui seront présentes, qui elles sont de véritables prédatrices.

Le voilà prévenu. Le regard de le jeune femme le détailla des pieds à la tête.

- Si c’est d’une tenue de circonstance dont vous avez besoin je pense que l’on en trouvera une sans soucis. Ah juste une petite précision, si l’on vous propose un verre d’une boisson rouge sombre, méfiez-vous ce n’est pas toujours du vin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Une intrusion au manoir (PV Ràna)   Ven 24 Avr - 9:49

Je la laissais s'éloigner de moi puis s'assoir à l'ombre de la méridienne.Et lorsqu'elle m'invita à la rejoindre , je n'hésitais guère plus qu'une seconde. Qu'avais à perdre aprés tout??Ma vie?? Je n'y accordais guère d'importance en ce moment. J'étais trop taraudé par l'envie d'en savoir plus sur ma dame vampire. J'écoutais tranquillement les propos de dame Eléonore qui m'en apprirent encore plus sur ceux de sa race.

"Ce que vous me dites est fort interressant. Et d'être content que nous n'avons pas de temps à perdre en un vain combat.Quand à vous tuer , trés chère, je n'en vois franchement pas l'utilité. Je l'aurai uniquement fait si vous ne m'aviez pas laisser le choix. Je suis , certes, un assassin, mais je ne tue pas par plaisir. Ma seule motivation est le bien du royaume et de ses habitants. Je vous jure que c'est la stricte vérité , même si elle est dure à croire. "

J'observais son visage quelques instants histoire de voir si elle me croyait ou pas. Puis je repris.

"Ainsi vous n'êtes pas une chasseuse.Pourtant vous, ou plutôt votre race, êtes censé être les prédateurs par excellence. Mais je ne savais pas que certains d'entre nous acceptaient pleinement de devenir un....Garde manger??Excusez moi, l'image n'est pas belle. Disons donc un pourvoyeur . Mais que leur donnez vous en échange pour qu'il accepte si facilement??Et boire toujours le même sang ne vous lasse pas?? Moi si je mangeais toujours la même chose....Oui je sais, je suis curieux. C'est mon principal défaut. Mais j'estime qu'une journée où je n'ai rien appris de nouveau est une journée perdue. Et apprendre en si charmante compagnie est un privilège. Mais dîtes moi, enfin si vous le voulez bien, boire ainsi son sang ne vous confaire t il pas un certain pouvoir sur lui ??J'espère qu'il ne sera pas jaloux que ce soit moi qui vous accompagne à ce bal!"

Je lui fis un large sourire.

"Car oui je serai votre chevalier servant pour cette soirée. Si vous le désirez toujours bien sur. Je prends note de la cruautée de votre père et le fait qu'il serait prêt à tout pour ses petites affaires.Ainsi je pourrai bien avoir une "cartouche" en réserve qui pourrait bien nous servir. Mais seulement en cas de besoin. Pour la tenue, je n'ai nulle besoin que vous me la fournissiez. Dîtes moi seulement ce qu'il faut. Je n'aurai aucun mal à la trouver et cela ma permettra de la modifier quelques peu. Un assassin ne part jamais sans "emmener" quelques jouets. Déformation professionnelles, j'en ai peur. "

Je pouffais de rire avant de reprendre mon sérieux.

"Je vous remercie aussi de l'avertissement. J'en prends bonne note. Et si je peux vous paraître fou, sachez que je me garderai bien de boire ou manger quoi que ce soit dans cette soirée où j'ai grande chance de finir en dessert improvisé. Je garderai bien mes sens à l'affut. Quant aux charmes des femmes de votre race, je ne m'interresse qu'à une seule d'entre elles. Et pas pour ses charmes. Elle m'a proposé un défi que j'ai relevé.C'est pourquoi j'ai besoin de certains petits renseignements. Quand à la "drole de distraction", tant que ce n'est pas pour finir dans leur assiette, je m'en contre fiche. "

Je lui fis un petit sourire malicieux.

"Bien!! Les détails étant réglés, il ne vous reste plus qu'à me donner la date de ce bal. Ainsi le jour j, votre fou sera prêt pour tenter d'illuminer votre soirée. J'espère pouvoir vous faire sourire et même rire. Et je n'ai nul besoin d'interêts pour cela. Le seul plaisir que vous y prendrez me suffira amplement. Ah!! Une dernière chose. Dois je apporter un bouquet de coquelicot ou préférez vous une autre fleur ??"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléonore Elessar

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Une intrusion au manoir (PV Ràna)   Jeu 14 Mai - 9:44

Visiblement l’assassin lui faisait plus ou moins confiance, bien que ce soit tout relatif entre assassin et prédateur naturel… Il ne semblait pas en vouloir à sa vie, aussi le crut-elle. Lorsqu’il évoqua son alimentation elle eût un demi-sourire, c’était une pratique relativement courante pourtant. Ne lui coupant pas la parole, elle reprit quand il eût terminé.

- Je me nourris pour vivre, alors boire toujours le même sang ne me gêne pas, après tout il est assez délicat. Cela doit vous paraitre étrange en effet que l’on puisse volontairement offrir son sang. Mais ce garçon serait mort si je ne lui avais pas offert l’immortalité, il a la vie sauve et un toit sur la tête, en contrepartie il me laisse étancher ma soif. Mais rassurez-vous, je sais me servir de mes crocs, ils sont quasiment indolore. Si vous voulez je peux vous le prouver…

La dernière phrase était bien sûr une plaisanterie, même s’il semblait avoir bon goût et que la demoiselle n’aurait pas refusé d’y goûter. Mais elle savait se tenir, aussi en resta-telle là.

- Je doute que vous ayez droit à une crise de jalousie. Quant à mon père, j’aime autant qu’il reste vivant, tant qu’il assure ses fonctions je suis libre de vivre ici. Si son titre me revenait je serais contrainte de retourner à Camaria, qui est d’un ennui mortel… De plus il n’y a pas de quoi être jaloux pour m’emmener là-bas.

Le détaillant la jeune femme songea à sa tenue. S’il savait changer de visage tout pouvait lui aller.

- Pour votre tenue je vous laisse choisir, il n’y a pas de code vestimentaire exigé. Gardez seulement en tête qu’il n’y aura que l’aristocratie de Camaria. Vous pouvez y ajouter ce que vous souhaitez, c’est votre travail, pas le mien.

En espérant qu’il se ferait discret sur son travail… Elle ne souhaitait pas que les évènements finissent avec des pertes, ce serait bien dommage.

- Je vous souhaite bonne chance avec votre dame vampire, ce doit être un jeu bien risqué. Pour ce qui est du buffet, si vous me faites un peu confiance je pourrais toujours vous indiquer ce qui peut être consommé sans risques, il n’y a pas de raisons que l’on cherche à vous empoisonner, simplement se moquer en vous offrant un verre d’une boisson qui nous est réservé…

Il souriait, ce projet semblait l’amuser, il était bien étrange. Perplexe Eléonore l’observa un moment.

- Vous êtes… un bien étrange personnage… Le bal a lieu dans un mois, vous avez donc toujours le temps de changer d’avis. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas ce que vous avez à y gagner…

Un mince sourire étira ses lèvres.

- Pour ce qui est des fleurs, ne vous embarrassez pas ce type de courtoisies, les fleurs coupés sont si fragiles, je trouve ça un peu triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une intrusion au manoir (PV Ràna)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une intrusion au manoir (PV Ràna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Manoir Oublié
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» [Mission D] Intrusion nocturne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Rps Terminés-
Sauter vers: