Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Invitée ......?? Ou pas??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Invitée ......?? Ou pas??   Lun 2 Fév - 22:57

Tout avait été si .....rapide lors du bal basqué que , comme à mon habitude j'avais laissé parler mon instinct. Le roi était sauvé et c'était bien là le principal. Je maugréais contre lui. S'il m'avait prévénu à temps , rien de tout cela ne serait arrivé. Heureusement que j'avais quand même prévu un petit nombre de gardes. Ils avaient parfaitement exécuté leur travail et pour le reste, la soirée avait été des plus interressante. Je n'avais pas réussi à "démasquer " le petit groupe d'hommes qui nous avait aidé, trop occupé à courir aprés le petit nombre de voleurs qui nous avaient échappé. Et là encore j'avais fais une découverte. Un autre assassin!! Ou plutôt une assassineuse. Tiens, ça se disait ça?? Enfin breff, une femme assassin et plutôt douée également. La rencontre avait été assez "inattendue" mais oh combien enrichissante. Tout comme celle qui m'attendait maintenant. Je la regardais dormir sur le lit à baldaquin de mon ancienne maitresse. Ce lit avait été son seul "caprise". Je me souviens encore d'elle lorsqu'elle me grondait quand je n'étais encore qu'un ado en me disant:

"Tu dois dormir dés que tu le peu, autant que tu le peu. Dans notre métier , tu devras parfois rester des jours sans dormir et si tu céde à la fatigue....Tu ne te réveillera plus. "

C'était tout à fait vrai sauf que....Comment dormir avec une belle dame dans vos appartements. La beautée du diable.D'ailleurs, je me demandais maintenant si c'était une si bonne idée que cela de l'avoir "introduite" dans mes quartiers et surtout si j'y étais préparé. Là aussi mon instinct m'avait guidé et surtout, ma curiosité. Elle m'intriguait!! Et tout ce qui m'intrigue m'attire comme l'aimant le fer. Je ne savais rien sur elle sauf qu'elle était une vampire. Cela j'en étais sur à cause de sa vitesse et de son charme ravageur auquel j'avais bien failli succombé d'ailleurs. J'en frémis encore en pensant au contact de sa peau sur la mienne. Aussi, et alors qu'elle venait "d'attraper " le roi, me permettant au passage de tuer le chef des voleurs d'un lancé parfait d'une dague qui atterie dans son oeil droit, je décidais de l'inviter dans mes quartiers, histoire d'en apprendre plus sur elle. J'aurai surement du la tuer aussi mais rien que le souvenir de ses yeux émeraude....Ainsi , prétextant vouloir la remercier pour son geste héorique, je lui avais fais un baise main et en avait profité pour la piquer du bout de ma chevalière dans la paume de sa main. Sachant que cette dernière était enduite d'un puissant et instantané somnifère, la belle c'était tout naturellement évanouie dans mes bras.
"L'émotion surement" m'esclafais je, tout à la donnant ( ce qui fus un crève coeur pour moi), à un garde, tout en lui disant de la conduire dans la chambre rose située dans l'aile ouest du chateau, chambre dans laquelle je pouvais m'introduire par un passage secret et tranquillement l'enlever, chose bien sur que j'avais faite plus tard aprés m'être assuré du passage de vie à trépas des "importins" du bal masqué.

Je fis un petit sourire en la regardant. Même endormie , elle dégageait un charme....Je décidais de resserrer la petite ceinture cloutée qui me meurtrisait la cuisse droite. La douleur s'accentua alors que les fines aiguilles pénétraient un peu plus ma chair. J'espèrais que cette douleur m'empêcherai de succomber à son charme, me gardant la tête froide , ou plutôt me faisant mal si j'étais trop tenté.Me déplacer était un supplice mais je n'avais guère le choix. De même je m'étais délibérement empoisonné .
Pourquoi me direz vous?? Disons une manière de me protéger de ses crocs. Il faut dire que j'avais devant moi un prédateur hors norme , bien plus dangereux que la moyenne et que j'avais donc interet à me protéger. De plus, comme je ne savais pas comment elle allait réagir...C'était pourquoi je l'avais "déposé" dans la chambre de mon ancienne maîtresse. Chambre qui avait la particularité de ne pas avoir de fenêtre ( ben que ça n'aurait servi à rien vu son emplacement au beau milieu des souterrains) , mais quatres murs solides et une porte en bois massif qui avait la particularité de pouvoir se fermer de l'intérieur comme de l'extérieur par deux énormes madriers ,qui, une fois en place, en condamnaient l'accés.Le tout, agrémenté d'un petit passage secret qui vous permettait de "filer à l'anglaise" (si vous me permettez l'expression), au nez et à la barbe d'éventuels intrus. Encore fut il qu'ils soient sortis vainqueur des nombreux pièges cachés ça et là. Breff.

J'avais donc "installé" ma belle sur le lit, préparé quelques petits gateaux ,thé , chocolat chaud, allumé un bon feu pour qu'elle ne meure pas de froid ( quoi qu'en y réfléchissant bien , ça c'était déjà fait) et était sorti avant de l'y enfermer de l'extérieur.Et oui. Qu'est ce que vous croyez?? Ce n'est pas parce qu'on est un assassin qu'on est pas gentleman. Puis je m'étais changé,  un simple pantalon noir et une chemise de lin , sans pour autant enlever mon maquillage, et étais rentré par le passage secret.Je me posais maintenant un tas de questions en attendant qu'elle s'éveille. Qu'attendais je vraiment de ce petit entretien??Je ne le savais pas vraiment mais on verrait bien. D'ailleurs je n'allais surement pas tarder à le savoir vu les deux yeux émeraude qui me fixaient et qui auraient fait fondre un iceberg. Ma ceinture fonctionnait à merveille car j'avais bien failli me précipiter vers elle. A la place de quoi je m'approchais doucement.

"Bonjour dame.....????Je vous prie de m'excuser de la manière si "cavalière" avec laquelle je vous ai "invité" dans mes quartiers mais je me devais de prendre "certaines précautions". Je suis sur que vous me comprendrez. Ainsi si vous tentez de me mordre , vous ne ferez que vous empoisonner. Et si je meurs, vous aurez bien du mal à vous sortir d'ici. Et là je ne parle pas que de la pièce qui à elle seule est déjà un défi. "

J'entendis alors un grattement à la porte. Mince.......J'avais oublié Moon. Mais où était elle passée pendant que...Pas d'importance, je verrai cela ensuite.Je fis un petit sourire en la voyant regarder la porte, se demandant surement ce qui se passait derrière.

"Ah!! J'oubliais. Il vous faudrait alors affronter ma "compagne". Elle est d'une jalousie...Et elle a des crocs et des griffes bien plus accerrés que les votres. Ceci dit, puis je vous offrir quelques choses?? Je ne sais pas si vous les vampir...... Gateaux?? J'en ai un assortissement. Pépites de chocolat, miel, canelle,amandes???Thé, chocolat chaud??Que vous ferait il plaisir?? Nous allons avoir une "petite " discussion.Autant qu'elle soit agréable. Et si cela se passe bien, vous en sortirez libre comme l'air. "

Oui et c'est tout ce que j'espèrais. Une simple discussion . Enfin.....Plutôt un interrogatoire . Mais je tiendrai parole. Et puis j'avais d'autres projets . Si je survivais....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   Mar 3 Fév - 19:31

Que s’était-il passé au juste ? Que m’était-il arrivé ?

Je roulai sur le côté en poussant un petit gémissement, peinant à ouvrir les yeux et encore plus à me redresser. Les bords de mon masque se pressèrent sur ma joue.

J’étais au bal, il y avait eut cette attaque, mais elle a vite été neutralisée, j’y avais aidé. Alors pourquoi me réveillais-je ? Un vampire ne dormait pas, un vampire (ou du moins, moi) ne tombait pas inconscient aussi facilement. Que m’était-il arrivé ?

Je reposais sur quelque chose de mou. Un lit sans doute.

Hypothèse que je confirmai en ouvrant enfin les yeux.

Mon regard tomba immédiatement sur un homme que je ne reconnu pas tout de suite.



L’homme à la cicatrice, au bal.


Je me rappelle lui avoir fait de l’effet visiblement, puis, après l’attaque, il était venu me remercier pour mon intervention et … plus rien.

Le plus étrange c’est que je ne me souvenais d’aucun geste suspect de sa part. Comment avait-il fait ?

Je me redressai, récupérant peu à peu mes forces.

Depuis combien de temps étais-je inconsciente ? Qu’est-ce qu’avaient tous ces gens à m’endormir, ces derniers temps ?! Si celui là comptait me réduire en esclavage aussi, c’était trop tard.

En parlant de ça… J’allais me faire très sévèrement réprimander si je ne rentrais pas à l’heure ! Était-il encore temps ? Enverrait-il quelqu’un à ma recherche ? En tant que conseiller du roi, il devait avoir pas mal de moyens à sa disposition. Bon sang, comment est-ce que j’allais lui expliquer cela ?! Je ne comprenais pas moi même la situation !!

Adieu peu de liberté de mouvement qu’il me restait… Tout ça pour… Pour quoi au juste ?

"Bonjour dame.....????Je vous prie de m'excuser de la manière si "cavalière" avec laquelle je vous ai "invité" dans mes quartiers mais je me devais de prendre "certaines précautions". Je suis sur que vous me comprendrez. Ainsi si vous tentez de me mordre , vous ne ferez que vous empoisonner. Et si je meurs, vous aurez bien du mal à vous sortir d'ici. Et là je ne parle pas que de la pièce qui à elle seule est déjà un défi. "

Un petit grattement se fit entendre en direction de la porte et je tournai la tête pour constater que cette dernière ne possédait pas de verrou. Je visualisais rapidement le seul moyen de nous enfermer de l’extérieur et en conclu très rapidement que l’homme avait nécessité l’aide d’un complice. Comment se serait-il enfermé avec moi sinon ?  Cette pièce n’avait aucune fenêtre, aucune ouverture autre que cette porte.

Peut-être la cheminé où y brûlait un feu… Hum… c’était ridicule, mais un élément à mettre de côté en cas d’urgence.

"Ah!! J'oubliais. Il vous faudrait alors affronter ma "compagne". Elle d'une jalousie...Et elle a des crocs et des griffes bien plus accerrés que les votres. Ceci dit, puis je vous offrir quelques choses?? Je ne sais pas si vous les vampir...... Gateaux?? J'en ai un assortissement. Pépites de chocolat, miel, canelle,amandes???Thé, chocolat chaud??Que vous ferait il plaisir?? Nous allons avoir une "petite " discussion.Autant qu'elle soit agréable. Et si cela se passe bien, vous en sortirez libre comme l'air. "

Mon regard revint vers l’inconnu. Il me semblait qu’il ne portait plus les mêmes vêtements. À moins que ce ne soit la drogue qu’on m’a injectée qui brouille encore un peu mon esprit.

Non, je me rappelais d’un homme tout en noir. Pas cette chemise donc. Pour le pantalon, je ne savais pas.

Je posai mes pieds à terre mais restai assise. Maintenant qu’il parlait de nourriture… Il est vrai que je commençais à avoir faim. Et qui dit avoir faim, dit m’affaiblir.

— Cela fait des siècles que je ne consomme plus ce genre de nourriture. Du moins, pas pour le plaisir.

Je l’observai, cherchant à déceler la raison pour laquelle je me trouvais ici.

Il ne souhaitait visiblement pas dégager une image hostile.

Mais il m’avait quand même droguée, enfermée, et avait pris toutes les précautions pour se protéger. Il possédait une certaine expérience avec les personnes/créatures dangereuses.

Enfin, il ne connaissait pas mes talents cachés. Je pouvais facilement le neutraliser, l’attacher avec ce qu’il y avait dans cette chambre et le torturer pour qu’il me libère. Je pouvais aussi tenter de le séduire, mais il était sur ses gardes et mon maitre m’avait imposé d’importantes restrictions sur ce point là.

Mon regard revint rapidement sur la porte et je me demandai quelle était la nature de cette « compagne » dont il avait parlé. Ce n’était pas très rassurant.

— Qui êtes vous et que me voulez vous ?

Autant aller directement au principal. D’autant plus que j’aimerais que cela se passe rapidement, histoire que je ne me fasse pas corriger par mon maitre. Du moins pas trop corriger. Rien de d’y penser me donnait envie d’égorger cet homme qui m’avait mise dans cette situation.

Je le fixai froidement, espérant qu’il réponde à ma question. Dans le pire des cas, je pouvais toujours user de mes pouvoirs et de mes talents en matière de torture, mais avec la faim, mes chances de réussir s’amenuisaient à chaque minute.
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   Mer 4 Fév - 19:29

Je me demandais l'espace d'un instant si je n'avais pas trop exagéré sur le somnifère que contenait ma chevalière. Chevalière que j'avais bien sur rechargée. Elle avait visiblement du mal à sortir de l'état cotoneux dans laquel je l'avais plongé quelques heures avant. Je fis un peu la moue en la voyant refuser les petites gateries que j'avais prévu pour elle.Ma concience s'agitait sous mon cerveau tout en me martelant: Mais à quoi tu t'attendais??.  C'est une vampire et les vampires ne se nourissent ils pas de sang?? Je me fustigeais mentalement tout en faisant un lèger sourire. J'avais prévu ce cas de figure. Mais le pire fut lorsqu'elle me posa sa question. Je vis son regard émeraude devenir soudain "glacial". Ces même yeux qui deux secondes auparavent auraient pu m'emmener là où ils voulaient. Cela m'attrista soudain profondément.Tant que mes yeux durent virer au gris cendres.  J'aurai tant voulu...
Je me tapais sur la cuisse où était attachée ma ceinture pour reprendre mes esprits . Bon sang, elle était bien plus dangereuse que je ne le pensais.J'amorçais un sourire pour ne pas lui montrer qu'elle m'impressionnait.Je devais rester le maître du jeu. Je souspirais et me déplaçais de telle manière qu'elle voit bien mon visage. Ma voix se fit chaude et douce.

"Je suis désolé que mes "encas" ne vous interressent pas. Je voulais juste que vous compreniez que je ne vous veux aucun mal. Si j'avais voulu vous tuer ce n'est pas ici que vous seriez en ce moment. De plus , vous êtes la première à qui je fais l'honneur de mes appartements. Et si j'ai pris certaines précautions, c'est que j'ai eu peur de votre réaction à votre réveil. Je ne connais que trop peu les gens de votre espèce d'où mon.......Invitation. Puis je espérer que vous daignerez me montrer votre visage??Je ne vous cache pas le mien."

Bon d'accord!! Là je mentais légérement. Mais si peu...

"Pour vous prouvez ma bonne foi je vais répondre à vos questions . J'espère que vous voudrez bien en faire de même. Le plus honnêtement possible bien sur."

Je pris la chaise au coin de la cheminée , la tournais et mis assis comme sur un cheval. Ainsi, si elle tentait quelque chose, je pourrai toujours interposer la chaise entre elle et moi.Enfin j'espérais , car vu sa vitesse ce n'était pas gagner. Je plongeais mes yeux dans les siens. Je sais, je prenais un risque ENORME!!! Mais si je savais lire le langage du corps, je savais encore mieux voir si quelqu'un me mentait rien qu'en regardant ses yeux. Maintenant.....Est ce que cela marcherait avec elle???Je n'en savais fichtrement rien.

"Je m'appelle.......Ràna Melro. Mais ce nom vous ne servira en rien puisque je ne suis pas connu comme tel. Aujourd'hui j'étais le duc Yves de saint laurent. Demain je serai peut être Alphonse ou Mathurin suivant mes envies et mes besoins. De même que vous ne me trouverez pas même en cherchant bien. Ce que je vous veux??Je crois vous l'avoir déjà dit. Une simple conversion , comme si nous étions de vieux amis. D'ailleurs nous pourrions l'être.Satisfaite??"

Je me penchais un peu plus sur la chaise pour mieux l'observer.Je pris un ton un peu plus enjoué.

" Des siécles??? La vache...Vous êtes si vieille que cela?? Je sais que c'est trés impoli de demander cela à une dame, dont d'ailleurs je ne sais toujours pas le nom, mais quel age avez vous exactement?? Et de vous féliciter vous êtes horriblement bien ...Conservée. Mais ça je suppose que bon nombre d'hommes vous l'ont déjà dit.Bien! Je sais que vous êtes extrémement rapide. Mais quand est il du reste ??"

Je fis pour me redresser un peu mais je m'aperçu , qu'au contraire je n'avais qu'une seule envie qui était de m'approcher un peu plus d'elle. Et ses yeux....Mon dieu ses yeux....J'appuyais un bon coup sur la ceinture. Trop ,sans doute, car je ne pu réprimer une légère grimace quand les aiguilles plongèrent un peu trop fort à mon gout dans ma chair. Au moins étais je de nouveau moi même.

"Vous avez également un trés fort pouvoir d'attraction.Est ce volontaire ou toujours ainsi??On dit aussi que votre force est supérieure à la notre?? Fortement supérieure ou juste un peu?? Il paraîtrait aussi que vous puissiez vous transformer en .....Un être ailé??? Si c'est le cas , permettez moi de vous dissuader de vous enfuir par la cheminée. Il y a une Enorme grille qui en bouche la sortie et franchement vous voir roussie serait des plus désagréable et totalement inutile puisque je ne vous veux aucun mal. "

même que j'avais plutôt envie de.....Oula!! Petit coup rapide sur ma cuisse. Voilà qui était mieux.

"D'ailleurs en parlant de feu?? Vous brule t il comme il pourrait le faire sur moi?? Pour votre soif de sang. A quel intervalle devez vous vous nourrir?? Pouvez vous boire du sang animal ou juste humains?? Quelle saveur a t il pour vous?? Avez vous faim???Si oui...."

Je sortais sept fioles du placard et les mis bien en évidence devant elle.Elles étaient toutes remplies de sang frais que j'avais prélévé , pour cinq d'entre elle sur différents animaux et pour les deux autres....C'était le mien avant que je ne m'empoissonne. Le but?? Un simple test pour voir si elle pouvait les reconnaître et si elle ne me mentirait pas.

"Je vous souhaite bon appétit et vous garantie leur fraicheur ainsi que leur pureté. Je vous les donne maintenant car comme vous le savez , le sang refroidit vite. A propos, est il vrai que vous possédez deux horribles crocs?? Accepteriez vous de me les montrer??"

Je sentis soudain quelque chose de chaud couler doucement le long de ma cuisse. Mince!!J'étais si ....perdu dans ses yeux que je ne m'étais pas aperçu que je m'étais "écrasé" contre la chaise. Les pointes étant entrées un peu trop dans ma chair, un léger filet de sang coulait maintenant. Je frissonnais.

"Et il vrai que vous pouvez sentir le sang de loin?? Oui je sais! Cela fait beaucoup de questions mais j'ai répondu aux votres en toute franchise. "

Je m'efforçais de garder un air sur et serein mais avec ma blessure je ne la ramenais franchement pas. Et si elle décidait simplement de me tuer quand même......




Dernière édition par Ràna Melro le Lun 16 Fév - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   Mer 4 Fév - 21:49

Il frappa sa cuisse, me déconcentrant un instant, et se déplaça. Etrange, il boitait. Je n’avais pas le souvenir de ce genre de chose au bal. Peut-être fait-il semblant pour me faire croire qu’il était affaibli. Après tout, il venait d’y donner une tape. Personne n’irait s’infliger de douleur volontairement. A moins qu’il ne soit masochiste, mais là, c’était une autre affaire.

"Je suis désolé que mes "encas" ne vous interressent pas. Je voulais juste que vous compreniez que je ne vous veux aucun mal. Si j'avais voulu vous tuer ce n'est pas ici que vous seriez en ce moment. De plus , vous êtes la première à qui je fais l'honneur de mes appartements. »

Ses appartements ? Je fronçai les sourcils, relevant cette information. Il ne m’avait pas mise dans une chambre lambda (bien que l’absence de fenêtre et cette porte fermée de l’extérieur ne soient pas banals), mais dans ses propres appartements. Pourquoi ?

« Et si j'ai pris certaines précautions, c'est que j'ai eu peur de votre réaction à votre réveil. Je ne connais que trop peu les gens de votre espèce d'où mon.......Invitation. Puis je espérer que vous daignerez me montrer votre visage??Je ne vous cache pas le mien."

Je l’observai, toujours sur mes gardes, tentant de déceler ses intentions.

Il aurait pu retirer mon masque quand je dormais, pourtant il ne l’a pas fait. Il voulait mon autorisation.

Les appartements personnels, la profusion de boissons et gâteaux mis à ma disposition, le masque… Tout semblait indiquer qu’il ne me voulait pas de mal.

Enfin, il restait toujours tous ces petits détails (la drogue, la chambre, le poison dans son sang…) qui faisaient de lui un être potentiellement dangereux.

Mais puisqu’il semblait faire des efforts pour me mettre à l’aise et que je ne pouvais pas sortir, autant coopérer. Je retirai mon masque et le posai à côté de la nourriture qu’il avait préparée.

"Pour vous prouvez ma bonne foi je vais répondre à vos questions . J'espère que vous voudrez bien en faire de même. Le plus honnêtement possible bien sur."

Je laissai échapper un petit sourire en coin à sa dernière phrase. Elle me semblait quelque peu inutile. Qui voudrait qu’on lui mente ?

Il s’assit sur une chaise, le dossier contre son torse, et se présenta :

"Je m'appelle.......Ràna Melro. Mais ce nom vous ne servira en rien puisque je ne suis pas connu comme tel. Aujourd'hui j'étais le duc Yves de saint laurent. Demain je serai peut être Alphonse ou Mathurin suivant mes envies et mes besoins. De même que vous ne me trouverez pas même en cherchant bien. Ce que je vous veux??Je crois vous l'avoir déjà dit. Une simple conversion , comme si nous étions de vieux amis. D'ailleurs nous pourrions l'être.Satisfaite??"

Mon sourire s’élargit, moqueur.

— Discuter ? Nous pouvions le faire au bal. Vous devez avoir un sérieux problème de sociabilité si vous enlevez et séquestrez toutes les personnes avec qui vous souhaitez parler ! Mais ça me va. On ne peut pas dire que les siècles m’ont rendue très sociable, moi aussi.

Il se pencha.

" Des siécles??? La vache...Vous êtes si vieille que cela?? Je sais que c'est trés impoli de demander cela à une dame, dont d'ailleurs je ne sais toujours pas le nom, mais quel age avez vous exactement?? Et de vous féliciter vous êtes horriblement bien ...Conservée. Mais ça je suppose que bon nombre d'hommes vous l'ont déjà dit.Bien! Je sais que vous êtes extrémement rapide. Mais quand est il du reste ??"

J’allais répondre quand il se frappa de nouveau la cuisse et grimaça de douleur, me laissant perplexe.

Il continua, comme si de rien était :

"Vous avez également un trés fort pouvoir d'attraction.Est ce volontaire ou toujours ainsi??On dit aussi que votre force est supérieure à la notre?? Fortement supérieure ou juste un peu?? Il paraîtrait aussi que vous puissiez vous transformer en .....Un être ailé??? Si c'est le cas , permettez moi de vous dissuader de vous enfuir par la cheminée. Il y a une Enorme grille qui en bouche la sortie et franchement vous voir roussie serait des plus désagréable et totalement inutile puisque je ne vous veux aucun mal. "

Nouveau coup sur la cuisse.

Je rassemblais les morceaux : les appartements personnels, «Vous avez également un trés fort pouvoir d'attraction », son regard quand nous nous sommes croisés au bal…

J’eus soudainement envie de rire en lui demandant s’il tentait toujours de séduire les filles qui lui plaisaient en les séquestrant, mais il semblait absolument vouloir garder la tête froide en se faisant volontairement mal. Enfin, s’il voulait avoir mal, je pouvais l’aider. C’était ma spécialité !

"D'ailleurs en parlant de feu?? Vous brule t il comme il pourrait le faire sur moi?? Pour votre soif de sang. A quel intervalle devez vous vous nourrir?? Pouvez vous boire du sang animal ou juste humains?? Quelle saveur a t il pour vous?? Avez vous faim???Si oui...."

Je ne pouvais m’empêcher de l’observer et de… sourire. On dirait un gamin découvrant une chose pour la première fois avec toutes ses questions. C’en était presque touchant.

Il posa sept fioles devant moi et expliqua :

"Je vous souhaite bon appétit et vous garantie leur fraicheur ainsi que leur pureté. Je vous les donne maintenant car comme vous le savez , le sang refroidit vite. »

— C’est… gentil. Concédais-je doucement.

« A propos, est il vrai que vous possédez deux horribles crocs?? Accepteriez vous de me les montrer??"

Re sourire. Il n’y avait, jusque là, que les enfants qui m’avaient demandé de montrer mes crocs.

En résumé, il n’avait donc jamais vu de vampire, et, en trouvant un qui lui plaisait, s’est décidé à profiter de cette occasion pour en savoir plus sur cette race. C’était si… naïf ? Inconscient ? Ou peut-être cela trahissait-il encore une fois une nature extrêmement dangereuse ? Après tout, on ne s’enfermait pas avec une créature dont on ne sait absolument rien de ses capacités.

Il sembla déconcentré et je remarquai que sa cuisse blessée était appuyée contre la chaise.

"Et il vrai que vous pouvez sentir le sang de loin?? Oui je sais! Cela fait beuacoup de questions mais j'ai répondu aux votres en toute franchise. "

S’il parlait de sang juste après, c’est que, visiblement, il saignait. C’était flatteur, quand on devinait pourquoi il ravivait cette douleur sans arrêt.

Je saisis une fiole et la fit tourner un instant entre mes doigts, réfléchissant.

— Je n’ai pas d’odorat surdéveloppé, mais le sang a une odeur très particulière. Métallique. Son goût l’est aussi, même s’il est différent selon l’individu et la race.

J’allais déboucher la fiole mais arrêtai mon geste. C’est vrai qu’il voulait voir mes crocs…

— Et oui, j’ai deux horribles crocs.

Je ne pu m’empêcher de sourire en me moquant du terme qu’il avait employé. Je me levai et me rapprochai à quelques centimètres de lui, sans le quitter du regard. J’entrouvris la bouche, juste assez pour qu’il voie lesdits crocs.

Ce devait être un supplice pour lui et je guettais d’un œil amusé la petite tape sur la cuisse.

— Je vous déconseille d’y toucher, par contre. Ils sont tranchants comme des lames de rasoir. Moi même je continue de m’y couper de temps à autre, même après… Je m’éloignais et me rassis sur le lit. Oh, j’ai 472 ans, au fait.

Je débouchai enfin la fiole et en avalai le contenu d’une traite. C’était du sang animal mais ça faisait quand même du bien. Je commençais réellement à avoir faim.

Je saisis la seconde et continuai d’expliquer :

— Je peux aussi bien boire du sang animal qu’humain, enfin, humanoïde. Bien que ces derniers soient très largement meilleurs et nourrissants. Je penchai la tête sur le côté et haussai les épaules. Si ce n’était pas le cas, il y aurait déjà eut une loi imposant aux vampires de ne se nourrir que d’animaux, je pense. Je bu le contenu de la seconde fiole. Je peux donc différencier les animaux des humanoïdes, et différencier les races humanoïdes entre elles. Chaque personne a un goût qui lui est personnel, mais chaque race possède une chose en commun. Sans doute le taux de magie qui influe. Troisième fiole. Enfin, d’autres vampires doivent être plus renseignés sur ce point que moi.

Je songeai un instant au sang de mon maître et frissonnai en me remémorant sa saveur. C’est en m’y faisant goûter qu’il m’avait fait céder. C’était comme une sorte de drogue, non pas par ses effets, mais par l’addiction qu’il provoquait.

— Je dois me nourrir tous les jours, comme n’importe quelle créature, mais je n’ai pas forcément besoin de vider une personne. Un demi litre – un litre peut suffire. Enfin, cela dépend de chaque vampire.

En y repensant, j’avais moi aussi enlevé et séquestré des vampires pour en apprendre plus sur ma race, étant donné que je ne m’étais jamais intégrée à leur communauté. Sauf que moi je les avaient torturés et tués.

J’avalai la cinquième fiole plus doucement.

Si je n’avais pas eut de maître sans doute furieux à l’heure où on parlait, je n’aurais rien eu contre discuter toute la … nuit ? journée ? Je n’avais aucune idée du temps qui s’était écoulé depuis mon enlèvement.

J’aurais même pu m’amuser à le provoquer et voir jusqu’où il pouvait tenir avant de craquer.

Mais voilà, je n’étais pas libre de mes mouvements. Pas libre du tout. Dans le sens le plus radical du terme. Je devais me résigner à répondre rapidement à ses questions pour enfin pouvoir rentrer.

— Je n’ai aucun pouvoir de transformation. Je peux hypnotiser, mais je n’aime pas m’en servir, je cherchai le sentiment le plus précis que ce pouvoir m’inspirait, c’est un peu comme… tricher. Et donc, en effet, je suis plus rapide et plus forte que n’importe quelle autre race. Peut-être à égalité avec les loups-garous. Je me régénère, mais le feu m’affecte, comme tout le monde, et je brûle au soleil. Je suis aussi immortelle.

Je débouchai la sixième fiole et me figeai à la première gorgée, surprise. Ce n’était pas du sang animal. Je levai les yeux vers Ràna, me demandant s’il l’avait fait dans une optique où je n’aurais pu avaler que du sang humanoïde et à qui il avait bien pu prélever ce sang.

Je terminai la fiole et bu enfin la dernière qui contenait le même sang. Je n'étais pas rassasiée, mais j'étais tout de même nourrie.

— Ais-je oublié une question ? Les réponses étaient-elles à la hauteur de vos attentes ? Je me levai et effectuai quelques pas, légèrement nerveuse quant à la suite des évènements. J’aurais grandement apprécié de continuer à discuter ainsi, surtout que vous êtes tout à fait charmant, et d’ailleurs, je vous remercie pour toutes ces attentions, mais quelqu’un, qu'il vaudrait mieux éviter de contrarier, pour moi, comme pour vous, attendais mon retour après le bal et il vaudrait mieux que je rentre vite avant qu’il ne pense que je me suis enfuie et prenne des mesures for … Je grimaçai en cherchant un mot approprié sans pour autant dévoiler ma situation. Désagréable.

Je soupirai et me tournai vers lui.

— Nous pourrions nous revoir un soir où j’aurais un peu plus de temps pour terminer cette conversation… Si j’ai du temps.

Cette dernière phrase m'angoissa au point que je détournai la tête pour lui cacher mon expression. Je ne tenais pas à ce qu'il joue les chevaliers servant ou quoi que ce soit. Ma situation était irréversible. Mon Maître me l'avait clairement fait comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   Lun 9 Fév - 16:47

Je la regardais sourire plusieurs fois de suite tout en répondant à mes questions. Ouai.....Sur que je devais avoir l'air d'un gamin découvrant un nouveau jouet avec toutes mes questions mais cela m'arrangeait plutôt. Tant qu'elle me prenait pout tel elle ne se douterait pas de ma vrai nature. Mais je ne pensais pas qu'elle soit aussi bête. Si elle avait survécu jusqu'à maintenant, c'est qu'elle ne l'était pas. Peut être se surestimait elle juste un petit peu. En attendant , j'assimilais ses réponses vitesse grand V. J'aimais apprendre et dans mon métier , le savoir était le pouvoir. Plus j'en saurai sur les gens de son espéce , plus je serai apte à réagir en conséquence. Elle répondit , sincèrement je crois , à toutes mes questions et me donna même quelques renseignements supplémentaires. Tout ce passait à merveille ou presque....

Il y avait quelque chose qui me taraudait le ventre , voir le bas ventre. Surtout lorsqu'elle s'approcha de moi de sa démarche souple et lente. Bien trop sure d'elle à mon gout. Elle jouait avec moi. Et ses yeux....Merde!! Je n'en revenais pas qu'elle accepte de me montrer ses crocs que je ne trouvais pas du tout horrible maintenant. Cette reflexion me cingla comme une giffle. Bon sang!! Oui elle m'attirait . Sans doute le contact de sa peau sur la mienne. Et alors que je m'apprêtais à me taper sur la cuisse, je lu dans son regard amusé qu'elle attendait mon geste. Re merde!! Pris en faute comme un gamin. J'aurai bien du me douter qu'elle comprendrait! Belle et intelligente !! Cocktail explosif à boire avec précautions.

Je la laissais retourner sur le lit, soulagé bien que j'ai une toute autre envie en tête à l'instant . Je du en rougir et fus heureux qu'elle me tourne le dos à ce moment. J'écar quillais les yeux lorsqu'elle me parla de son pouvoir de reconnaître des sangs différents. Mes fioles étaient bien destinées à ce petit genre de test sauf que dans les deux dernières c'était le mien. Zut et flute!!Enfin, ne l'ayant jamais gouté auparavent, elle ne pouvait deviner sa présence. Juste peut être savoir qu'il venait d'un elfe . Je m'assurais discrétement que mes cheveux cachaient ces dernières. Visiblement c'était bon. Manquerait plus que....Quoi?? Elle ne "trichait " pas là?? Je frémis en pensant à ce que cela devait être dans le cas contraire. Mais alors pourquoi ma testotérone s'affolait elle ainsi??Je savais bien que je n'avais pas toucher une femme depuis.....Ben en fait jamais. Mais depuis le temps que j'en cotoyais, pourquoi celle là me faisait elle un effet si...Boeuf!!Je compris aussi que ma ceinture ne me servirait à rien si elle voulait me séduire. Cela me désempara et me fit sourire à la fois. Je venais d'avoir une idée. Et alors que je me levais de ma chaise, elle sussita à nouveau ma curiosité, chose à ne pas faire. Là, ce fut moi qui eus un sourire franc et amusé. Ce qu'elle venait de me montrer bien malgré elle, m'interressait au plus haut point. C'était à mon tour de jouer.

Je me déplaçais ,tel un félin, vers elle et lui pris la main pour la ramener doucement jusqu'au lit où je la fis s'assoir.Merci Moon de m'avoir appris cela. Je ne vous dis pas les ravages que fit son contact sur moi mais j'y survivrais. Je me reculais de deux pas et l'observais effrontement des pieds à la tête. Puis dans un sourire, je dégrafais mon pantalon, le fis glisser jusqu'à mes genoux avant de défaire la ceinture cloutée que je laissais tomber sur le sol. Je restais quelques secondes ainsi pour qu'elle assimile mon geste avant de remonter mon pantalon et de planter mes yeux dans les siens.

"Alala.....Que vais je bien pouvoir faire de vous, mademoiselle dont je ne connais toujours pas le nom. "

Je fis un petit rictus du coin de ma lèvre inférieure,faisant semblant de chercher.

"D'abord merci d'avoir été si ....Compréhensive. Non je n'ai pas l'habitude d'enlever les personnes avec qui je désire discuter. Et à vrai dire je n'ai guère l'habitude de discuter.Mais auriez vous voulu discuter avec moi ??Et je me voyais mal vous demander toutes ces choses devant autant de monde. De plus vous êtes dangereuse, terriblement dangereuse....."

Je venais bien malgré moi de prononcer ce "terriblement" d'une façon si sensuelle qu'il n'y avait pas de doute possible sur ce à quoi je pensais. J'enchainais aussitôt.

"Je me devais donc de prendre certaines précautions et de devoir choisir un lieu où vous ne pourriez pas vous sauver tout en refusant de répondre à mes questions. Mes appartements étaient donc le lieu adéquat. Désolé pour le dérangement.Vous avez répondu en grande partie , et même voir plus à mes questions. Juste encore quelques unes. Votre mode de reproduction?? Je sais que vous ne pouvez avoir d'enfant mais vous suffit il vraiment de vider une personne de son sang pour qu'elle devienne une vampire?? Y a t il des clans et une Hierarchie chez les êtres de votre espèce et combien êtes vous dans notre cité??Je crois que ce devrait être tout.Bien que nous avons tout le temps. Il ne s'est écoulé que quelques heures depuis votre sommeil.  "

Je fis quelques pas dans la chambre avant de revenir vers le lit , de me mettre à sa hauteur et de planter à nouveau mes yeux devenus bleu ciel, témoins de mon amusement, dans les siens.

"J'oubliais une dernière mais qui a son importance et , qui sans réponse de votre part, vous vaudra de rester ici. J'ai toujours cru que les vampires étaient LES prédateurs par excellence. Ors, ce que votre corps vient de me dire me laisse à penser le contraire. QUI vous fait si peur?? "

J'attendais impatiement sa réponse.Je voulais savoir qui était capable de faire peur au pire des prédateurs. De plus, j'avais une petite idée derrière la tête la concernant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   Lun 9 Fév - 19:47

J’attendais sa réaction, retenant tout ce qui aurait pu trahir encore plus ma nervosité grandissante. Je restai immobile, ne tapotais ni des doigts, ni du talon, et pourtant j’en mourrais d’envie. De ça, comme de le secouer pour qu’il me dise rapidement que tout était bon et que je pouvais sortir. Chaque minute comptait. Une fois dehors je pourrais utiliser ma vitesse de pointe et espérer ne pas trop avoir de retard. Quant à le justifier… Avouer que j’avais été enlevée entachait ma réputation de chasseur de haut niveau, mais après avoir été réduite en esclavage, la seule chose que cet enlèvement pouvait encore atteindre et blesser était mon estime personnelle. Et elle ne volait pas très haut ces derniers temps. Les conséquences de l’esclavage.

Ràna s’était levé et, au lieu de se diriger vers la porte, comme je m’y attendais, me pris doucement la main et me fit me rassoir sur le lit.

Je restai silencieuse mais me crispai. Que voulait-il encore ?

Je fronçai les sourcils en le voyant dégrafer son pantalon. En temps normal, à l’heure qu’il est, il aurait sans doute été attaché sur ce lit pendant que je profitais de lui. Oui, forcément entravé. Je n’avais laissé personne me toucher jusqu’à ce que mon Maître ne me donne pas le choix. Oh, je ne m’en plains pas du tout, je pense même être passée à côté de nombreuses choses tous ces siècles, mais que voulez vous… Les souvenirs d’un mari violent peuvent influer sur beaucoup de choses.

Enfin, je m’étendais un peu trop. Revenons à la scène qui se déroulait devant moi à présent.

Je disais qu’en temps normal j’aurais très largement profité de la situation, mais c’était différent maintenant. J’avais des interdictions, dont celle de ne plus prendre aucun amant.

Alors qu’il n’attende rien de ma part. Je ne pouvais malheureusement pas.

Sa cuisse présentait quelques coulures de sang et je laissai échapper un petit sourire cruel en imaginant la douleur qu’il avait du s’infliger pour garder la tête froide. C’était extrêmement plaisant de savoir et de voir que je l’avais perturbé à ce point.

Il se rhabilla après avoir retiré la sangle qui lui blessait la cuisse et je ressentis un léger soulagement. J’avais cru un instant qu’il exigerait de moi plus que des informations.

"Alala.....Que vais je bien pouvoir faire de vous, mademoiselle dont je ne connais toujours pas le nom. "

Je ne répondis pas et croisai même les bras, me crispant encore plus. De toute évidence, il n’en avait pas encore terminé avec moi.

"D'abord merci d'avoir été si ....Compréhensive. Non je n'ai pas l'habitude d'enlever les personnes avec qui je désire discuter. Et à vrai dire je n'ai guère l'habitude de discuter.Mais auriez vous voulu discuter avec moi ??Et je me voyais mal vous demander toutes ces choses devant autant de monde. De plus vous êtes dangereuse, terriblement dangereuse....."

C’était un compliment, surtout vu l’intonation que sa voix pris à ce moment là, et je dois bien avouer qu’entendre que j’étais dangereuse me plaisait beaucoup, mais ma précédente demande n’étant toujours pas abordée, je ne pouvais me laisser déconcentrer aussi facilement.

Je restai stoïque et commençai inconsciemment à tapoter de l’index sur mon bras.

"Je me devais donc de prendre certaines précautions et de devoir choisir un lieu où vous ne pourriez pas vous sauver tout en refusant de répondre à mes questions. Mes appartements étaient donc le lieu adéquat. Désolé pour le dérangement.Vous avez répondu en grande partie , et même voir plus à mes questions. Juste encore quelques unes. Votre mode de reproduction?? Je sais que vous ne pouvez avoir d'enfant mais vous suffit il vraiment de vider une personne de son sang pour qu'elle devienne une vampire?? Y a t il des clans et une Hierarchie chez les êtres de votre espèce et combien êtes vous dans notre cité??Je crois que ce devrait être tout.Bien que nous avons tout le temps. Il ne s'est écoulé que quelques heures depuis votre sommeil.  "


Quelques heures ?

Retenant un soupir de soulagement, je me détendis, arrêtant le tapotement, mais gardai les bras croisés. J’avais demandé à sortir et il n’y venait toujours pas ! Cette « discussion » ressemblait de plus en plus à un interrogatoire et le terme de « prisonnière » commençait à doucement apparaître dans mon esprit.

Je me rassurai en me disant que j’avais plusieurs avantages. Je n’avais pas la totalité de mes forces mais je le troublais suffisamment pour palier cette faiblesse, et je restai plus rapide et sans doute plus forte.

"J'oubliais une dernière mais qui a son importance et , qui sans réponse de votre part, vous vaudra de rester ici. J'ai toujours cru que les vampires étaient LES prédateurs par excellence. Ors, ce que votre corps vient de me dire me laisse à penser le contraire. QUI vous fait si peur?? "

J’écarquillai les yeux, serrai la mâchoire et esquissai un léger mouvement de recul à sa question. C’était LA question qu’il ne fallait surtout pas poser.

C’était une des interdictions.

Le Maitre ne souhaitait pas que tout le monde apprenne que le conseiller du roi avait une esclave.

— Je ne peux pas répondre à cette question. Je me fermai complètement et, tout en répondant aux autres questions, je réfléchis aux solutions qu’il me restait. Pour ce qui est de la transformation, il n’y a pas besoin de vider la personne. Je n’ai jamais transformé qui que ce soit, mais je sais qu’on peu sécréter un venin particulier, si nous le désirons, lors d’une morsure. Je soupirai. Pour ce qui est du reste, je ne peux pas répondre non plus. J’ai toujours vécu en marge des miens. Je ne connais pas leur mode de vie.

Je fis la moue en concluant mentalement sur le peu de moyen que j’avais trouvé pour sortir et me rapprochai à quelques centimètres de lui dans l’intention de l’empêcher de réfléchir correctement.

— Maintenant nous nous trouvons dans une impasse : je ne souhaite pas répondre à votre dernière question et, en conséquence, vous ne voulez pas me laisser partir. Sauf que je vous invite à réfléchir à la situation : vous venez d’apprendre que je suis plus forte et plus rapide que vous et que je peux vous hypnotiser. Je ne suis pas totalement nourrie, certes, et je doute que vous soyez réellement inoffensif, ce qui me retiens de vous forcer la main actuellement. Mais vous serez bien obligé de sortir d’ici un jour, bien que vous ayez de quoi vous nourrir pour… je haussai les épaules en jetant un coup d'oeil à la nourriture qu'il m'avait proposé juste avant… je ne sais pas combien de temps, vous aurez besoin de dormir. Et je ne pense pas que vous arriveriez à vous reposer avec une créature aussi dangereuse que moi dans la même pièce… d’autant plus que… Les vampires ne dorment pas. Alors autant nous épargner d’interminables heures pour un résultat identique et garder un souvenir plutôt agréable de cet entretient. Qu’en pensez vous ?

Oh bien sûr, je lui demandais son avis mais ne lui laissai pas de choix en réalité. J’avais encore quelques heures devant moi, certes, mais il s’aventurait sur un terrain déplaisant, risqué même, et je n’aimais pas ce chantage qu’il m’avait imposé. Ce n’est pas parce que j’avais récemment dégringolé au statut d’esclave que j’allais laisser tout le monde en profiter. Je restais supérieure aux autres. Le Maitre étant la seule personne au dessus, bien malgré moi.  

Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   Jeu 12 Fév - 16:42

Je l'écoutais tranquillement . Bien sur elle me troublait toujours autant mais je crois que je m'y habituais peu à peu. Enfin presque.....Car lorsqu'elle se rapprocha un peu plus de moi, je sentis à nouveau ce doux frisson glisser tout le long de ma colone jusqu'à mon bas ventre. Je du prendre énormément sur moi même pour ne pas reculer. Elle voulait jouer, soit!! Nous allions jouer. J'aimais relever les défis et celui ci en était un de taille. Ses réponses me donnèrent entière satisfaction. Même la dernière. Je n'en attendais pas moins de sa part. Cela n'aurait été pas  drole si elle avait tout dit tout de suite.Son "avertissement" me fis franchement sourire. Je du même glousser lorsqu'elle me parla d'inoffensif et de me forcer la main. Je soupirais tout en la dévisageant.

"Vous êtes décidement un "sujet" TRES interessant. Je ne regrette pas de vous avoir "invité" dans mes appartements. Un venin??Quand vous le désirez?? Tiens donc. Mais c'est de mieux en mieux. Pensez vous qu'il serai "envisageable " de m'en donner un échantillon?? Sans me mordre bien sur!J'aimerai beaucoup pouvoir expéri.....Mais au fait. La "transformation" est elle douloureuse??Quant à l'impasse....."

Je respirais un grand coup avant d'approcher mon visage si prés du sien que nos nez se touchaient. J'avais un mal de chien à ne pas succomber à ses charmes.Ma voix se fit sensuelle bien malgré moi, ce qui attisa encore plus mon trouble.

"Mademoiselle qui ne veut vraiment pas me dire son nom. A votre tour de réfléchir. M'hypnotiser??Vous savez parfaitement bien que vous me troublez déjà naturellement. Ce qui part ailleurs est un mystère pour moi. Je cotoie bien des femmes aussi belles que vous mais jamais une seule ne m'a fait cet effet. Ce serait donc une perte de temps de votre part et de plus totalement inutile , voir même dangereux pour vous. Car si vous pourriez me "forcer " à vous ouvrir cette porte, Ma compagne , elle , ne vous laisserait nullement sortir d'ici vivante. Votre charme n'aurait aucun effet sur elle et comme je vous l'ai dis, elle est d'une jalousie maladive. Ne comptez pas sur vos crocs non plus. Ils paraissent bien insignifiants par rapport aux siens. Quant à ce que je lui donne des ordres.....En ce moment elle doit enrager et tourner comme une bête fauve derrière cette porte de me savoir en si galante compagnie. Moi même je vais avoir le plus grand mal à la calmer. Elle ne va surement plus me quitter d'une semelle pendant au moins un bon mois. Mais bon. Elle est ma compagne depuis quelques années et cela lui donne bien quelques droits. "

Je fis un sourire en pensant à Moon. Le pire c'est que ce que j'avais dis était tout à fait exact. Moon allait encore s'allonger sur moi pour me retenir prisonnier. La brave bête.

"Ceci dit, il est exact que je suis loin d'être inoffensif.La preuve en est puisque c'est vous qui êtes chez moi et non l'inverse. Quoique j'aimerai assez. Cela promettrait d'être interressant. Mais qui sait??Votre force et votre rapidité ne vous sert à rien ici. Et vous mourrez de faim avant moi. J'ai de quoi tenir un siège avec tout ça.Quant à dormir.....Hum.....Ne me tenter pas. Je suis sur que cela doit être trés agréable de dormir à vos cotés . Ce serait , certes une première pour moi, mais j'aime les nouvelles expériences.De plus je peux trés bien le faire sans rien redouter. Je suis le seul à pouvoir vous sortir d'ici. A moins que vous ne préfériez tenter votre chance avec ma compagne??
Sachez enfin que la mort ne me fait pas peur. C'est dans l'ordre des choses et je l'ai cotoyé si souvent qu'elle est presque une amie. A vous de voir!!"


Je me relevais et mis un peu de distance entre elle et moi. Cela me fit un bien fou mentalement alors que mon corps lui criait sa souffrance d'être éloigner d'elle.

"Vous ne voulez pas parler. C'est....Ennuyeux!!Je pourrai vous y forcer. Vous priver de nourriture jusqu'à vous soyez faible?? Ce ne serez pas digne d'un gentleman.Vous torturer??Je n'aime pas ça, même si parfois je l'applique faute d'autre moyen.Vous droguer??Je ne connais pas votre résistance naturelle. Cela serait long et je ne serais pas si vous me dîtes n'importe quoi ou....Vous empoissonner!!Voilà peut être qui pourrait...."

Je mis mon index sur ma lèvre inférieure faisant semblant de réfléchir avant de le mettre en travers de ma bouche et de prendre un air idiot.

"Mais suis je bête. Cela est déjà fait. J'espère que vous avez apprécié les deux dernière fioles..."

Je laissais la menace planait sur sa tête. Bien sur c'était du bleuf mais pouvait elle le savoir?? Encore un test. Je m'assis tout en soupirant dans le fauteil sans la quitter des yeux.

"Vous m'intriguez autant que vous me charmez. Voilà deux choses bien "ennuyeuses". Sachez que je ne suis pas votre ennemi. J'oeuvre, à ma façon certes, pour le bien du royaume.Et savoir que dans celui çi il y a un esclavagiste me révulse. Mais que vous me refusiez de dire son nom me révulse encore davantage. Je HAIS ces gens. Ils n'ont aucunes considérations pour la vie humaine. Je peux comprendre votre peur ,je sais par quoi vous passez. Mais vous pouvez la transformer en une force qui vous donnera la rage nécessaire pour vous en sortir. Dans mon cas c'est elle qui a fait qu'ils n'ont jamais réussi à me briser. Je préfère mourir plutôt que de perdre ma liberté.Comprenez que je veux juste vous tendre la main pour vous aider. Et n'ayez crainte, je ne cherche nullement à jouer les chevaliers servants. Ce n'est vraiment pas mon style. Je suis plus du coté "ombre" que du coté " lumière"."

Je me levais de ma chaise et la regarder en souriant.

"En fait j'avais plutôt une autre idée en tête pour vous. Mais vous êtes préssé.Je vous ai dit que vous êtiez mon invitée et croyez moi vous l'êtes. Sinon ce n'est pas ici que vous seriez mais dans une geole avec bien d'autres ornements aux poignets et au cou que ceux que vous portez. Ce qui serez bien dommage.Et puis vous me donnez un nouveau défi et j'aime les défis."

Je sortis un foulard noir de ma poche et le plier pour en former un bandeau.Allait elle me demander cette idée que j'avais derrière la tête ou pas??


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   Jeu 12 Fév - 17:49



"Vous êtes décidement un "sujet" TRES interessant. Je ne regrette pas de vous avoir "invité" dans mes appartements. Un venin??Quand vous le désirez?? Tiens donc. Mais c'est de mieux en mieux. Pensez vous qu'il serai "envisageable " de m'en donner un échantillon?? Sans me mordre bien sur!J'aimerai beaucoup pouvoir expéri.....Mais au fait. La "transformation" est elle douloureuse??Quant à l'impasse....."

Un … sujet ? Expérimenter ?

Je n’avais jamais utilisé mon venin. Je ne savais même pas si je pouvais le faire sortir comme ça, rien qu’en y pensait. Et surtout, je n’aimais pas la tournure de cette discussion.

Il aurait dû prendre peur, bégayer, être déstabilisé, mais au lieu de ça, il se rapprocha au point de me toucher. L’interdiction du Maitre toujours en tête, je me retins de reculer. Après tout, il était mignon, sexy même, et s’il commençait à prendre confiance au point de s’approcher autant, j’aurais du mal à conserver cette image que je lui donnais tout en tentant d’obéir aux ordres du Maitre.

"Mademoiselle qui ne veut vraiment pas me dire son nom. A votre tour de réfléchir. M'hypnotiser??Vous savez parfaitement bien que vous me troublez déjà naturellement. Ce qui part ailleurs est un mystère pour moi. Je cotoie bien des femmes aussi belles que vous mais jamais une seule ne m'a fait cet effet. Ce serait donc une perte de temps de votre part et de plus totalement inutile , voir même dangereux pour vous. Car si vous pourriez me "forcer " à vous ouvrir cette porte, Ma compagne , elle , ne vous laisserait nullement sortir d'ici vivante. Votre charme n'aurait aucun effet sur elle et comme je vous l'ai dis, elle est d'une jalousie maladive. Ne comptez pas sur vos crocs non plus. Ils paraissent bien insignifiants par rapport aux siens. Quant à ce que je lui donne des ordres.....En ce moment elle doit enrager et tourner comme une bête fauve derrière cette porte de me savoir en si galante compagnie. Moi même je vais avoir le plus grand mal à la calmer. Elle ne va surement plus me quitter d'une semelle pendant au moins un bon mois. Mais bon. Elle est ma compagne depuis quelques années et cela lui donne bien quelques droits. "

Je fronçai les sourcils, de nouveau intriguée au sujet de cette créature qu’il appelait « sa compagne ». Avec 400 ans d’expérience, j’en avait croisé un bon nombre et certaines d’entre elles étaient, je l’avoue, relativement dangereuses.

"Ceci dit, il est exact que je suis loin d'être inoffensif.La preuve en est puisque c'est vous qui êtes chez moi et non l'inverse. Quoique j'aimerai assez. Cela promettrait d'être interressant. Mais qui sait??Votre force et votre rapidité ne vous sert à rien ici. Et vous mourrez de faim avant moi. J'ai de quoi tenir un siège avec tout ça.Quant à dormir.....Hum.....Ne me tenter pas. Je suis sur que cela doit être trés agréable de dormir à vos cotés . Ce serait , certes une première pour moi, mais j'aime les nouvelles expériences.De plus je peux trés bien le faire sans rien redouter. Je suis le seul à pouvoir vous sortir d'ici. A moins que vous ne préfériez tenter votre chance avec ma compagne??
Sachez enfin que la mort ne me fait pas peur. C'est dans l'ordre des choses et je l'ai cotoyé si souvent qu'elle est presque une amie. A vous de voir!!"


Cet homme aurait fait une proie tellement passionnante !

Je me mordis la lèvre inférieure en songeant à tout ce que j’aurais pu faire si j’avais été libre, et/ou si je l’avais pris en chasse.

J’aimais le danger, j’aimais les challenges, et c’était encore mieux quand mon adversaire (ou partenaire de jeu, au choix) savait me tenir tête tout en se montrant aussi charmant.

Il s’éloigna et continua à parler :

"Vous ne voulez pas parler. C'est....Ennuyeux!!Je pourrai vous y forcer. Vous priver de nourriture jusqu'à vous soyez faible?? Ce ne serez pas digne d'un gentleman.Vous torturer??Je n'aime pas ça, même si parfois je l'applique faute d'autre moyen.Vous droguer??Je ne connais pas votre résistance naturelle. Cela serait long et je ne serais pas si vous me dîtes n'importe quoi ou....Vous empoissonner!!Voilà peut être qui pourrait...."

Je fronçai les sourcils et le foudroyai du regard en guise d’avertissement alors qu’il enchaina, le plus innocemment possible.

"Mais suis je bête. Cela est déjà fait. J'espère que vous avez apprécié les deux dernière fioles..."

J’écarquillai les yeux et me levai rapidement, la mâchoire crispée. Je faillis me jeter sur lui pour lui arracher la gorge mais me retins à temps. Je ne pouvais sortir sans lui et il devait avoir un antidote. J’espère !

Comment avais-je pu me faire avoir aussi facilement ?!


"Vous m'intriguez autant que vous me charmez. Voilà deux choses bien "ennuyeuses". Sachez que je ne suis pas votre ennemi. J'oeuvre, à ma façon certes, pour le bien du royaume.Et savoir que dans celui çi il y a un esclavagiste me révulse. Mais que vous me refusiez de dire son nom me révulse encore davantage. Je HAIS ces gens. Ils n'ont aucunes considérations pour la vie humaine. Je peux comprendre votre peur ,je sais par quoi vous passez. Mais vous pouvez la transformer en une force qui vous donnera la rage nécessaire pour vous en sortir. Dans mon cas c'est elle qui a fait qu'ils n'ont jamais réussi à me briser. Je préfère mourir plutôt que de perdre ma liberté.Comprenez que je veux juste vous tendre la main pour vous aider. Et n'ayez crainte, je ne cherche nullement à jouer les chevaliers servants. Ce n'est vraiment pas mon style. Je suis plus du coté "ombre" que du coté " lumière"."


Je blêmis lorsqu’il prononça le mot « esclavagiste », et sentis ma gorge se nouer à un tel point que je ma voix ne fut qu’un souffle lorsque je tentai de me défendre :

— Vous n’avez absolument aucune idée de la situation.

"En fait j'avais plutôt une autre idée en tête pour vous. Mais vous êtes préssé.Je vous ai dit que vous êtiez mon invitée et croyez moi vous l'êtes. Sinon ce n'est pas ici que vous seriez mais dans une geole avec bien d'autres ornements aux poignets et au cou que ceux que vous portez. Ce qui serez bien dommage.Et puis vous me donnez un nouveau défi et j'aime les défis."


J’avais besoin d’inspirer un grand coup pour reprendre contenance, de ne pas penser à ma situation, au Maitre, mais je ne pouvais pas laisser filtrer ma faiblesse. Du moins, pas encore plus. Je me concentrai alors sur le foulard qu’il sortit de sa poche et tentai de prendre un air désinvolte, comme s’il n’avait jamais touché LA corde sensible.

Étrangement, je voyais en lui certaines similitudes, certains goûts communs. Je n'étais pas sûre que ce soit très rassurant.

— Et quelle était cette idée ?

Je ne lui avais toujours pas donné mon nom. A vrai dire, à part lui signaler mon envie, mon devoir même, de rentrer le plus tôt possible, je ne lui avais donné que des informations concernant ma race. Rien de vraiment personnel.

Moins il en savait, mieux c’était. Pour moi comme pour lui.

Il valait mieux que je commence à lui poser des questions pour l’empêcher de continuer dans son interrogatoire.

Et je devais absolument savoir quand et comment son poison prendra effet.

— Enfin, je doute que vous puissiez la réaliser, si vous m’avez empoisonnée. Quels en sont ses effets ? Combien de temps me reste-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   Mar 17 Fév - 11:32

Bien!! Test plus que réussi. Elle ne pouvait pas faire la différence entre du sang normal ou empoissonné et elle venait de me donner un petit aperçu de sa vitesse vu la manière dont elle bondi du lit. J'étais prêt à parier qu'elle n'avait qu'une seule envie: m'égorger.Je ne sais pas pourquoi mais je fus presque déçu qu'elle ne me saute pas dessus. J'avais envie de sentir sa peau sur la mienne. Je lui fis un petit sourire ironique.

"Vous faites bien!!Mais j'aurai cru qu'aprés 472 ans, vous auriez moins de mal à garder votre sang froid."

Je pouffais de rire juste avant de faire une grimace à sa réponse. je n'avais eu aucun mal à ressentir sa souffrance dans sa voix. Cela me ramena bien des années en arrière , lorsque c'était moi qui voulait hurler sa haine et sa douleur envers mes maîtres. Mais moi j'avais eu Ravine. Elle m'avait sauvé à sa manière. Je lui devais tout. Elle avait fait de moi ce que j'étais . Sans elle......Je n'ose penser à ce qui me serait arrivé. J'eu soudain envie de prendre cette demoiselle dans mes bras. De la rassurer de la cajoler . Lui venir en aide tout comme on m'avait aidé.Je m'approchais à nouveau d'elle , trés près, trop prés. Mon regard plongea dans le sien. Ma voix s'érailla légèrement,marquant le trouble en moi.

"Exact pour la situation!! Mais il ne tient qu'à vous de vous sortir de cette situation. Eclairez ma lanterne , histoire de voir si je peux vous aider.Je vous le répéte, je ne suis pas votre ennemi. Du moins tant que votre nom, que je saurai bientôt, n'apparaîtra pas sur ma liste. Là......J'en serai le premier navré.  "

Elle mordis à l'hameçon consernant l'idée. C'est bête, je sais, mais je n'étais plus sur du tout que ça en soit une bonne. Non!! Mieux valait attendre encore un peu. Je m'écartais d'elle et fis quelques pas dans la chambre quand elle se mit à me poser des questions. Tiens donc!! Je repris ce petit air innocent pour lui répondre.

"Eh mais.....Je croyais que c'était moi qui posait des questions.Vous pensez sincérement me distraire de mon but ainsi??"

Je laissais quelques secondes de silence dans l'air avant de reprendre.

"Pour l'idée, laissez tomber. Vous n'êtes pas prête. Peut être un peu plus tard, nous verrons bien. Pour le poison, cela dépend. Les effets et le temps varient suivant les individus. Certains sont morts trés vite d'autres moins. Disons de quelques heures à ....Un mois si mes souvenirs sont bons. Cela commence souvent par des picotements. Vous n'en ressentez pas encore?? Je ne parle pas de ceux dans votre nuque , cela se situe plutôt dans les jambes. Puis vient la paralysie suivie ou pas d'hémorragies pour finir dans d'atroces douleurs. Mais aparamment tout va bien pour l'instant et c'est tant mieux. Cela me laisse un peu de temps. "

Je m'approchais à nouveau d'elle et agitais le foulard.

"Voilà ce que je vous propose. Vu que vous êtes mon invitée et que vous désirez partir au plus vite, je vais vous passer ce bandeau dont je suis sur vous comprenez la nécéssité. Il serait grossier de ma part de vous retenir plus longtemps .Et comme j'aime les défis, il me reste au plus un mois pour vous retrouver et vous donnez l'antidote. Puisque vous ne voulez rien me dire, j'apprendrai TOUT de vous par moi même. Je ne vous cacherez pas que cela m'excite à un point......Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu de défi aussi beau qu' interressant."

Je passais derrière elle pour lui mettre le bandeau .

"Ah, j'oubliais !! Quelles sont vos fleurs préférées?? N'ayez crainte, ce n'est pas pour mettre sur votre tombe, je n'ai jamais raté un défi. Maintenant.....Il y a un début à tout mais cela serait vraiment dommage. Je vous promets que je vais tout faire pour vous retrouver. Les fleurs, vos fleurs que je vous enverrai alors , seront le signal que je vous ai retrouvé. "

Je soulevais ses cheveux pour y passer le foulard et m'approchais d'eux , sans vraiment m'en apercevoir, pour respirer leur parfum envoutant. Je glissais même ma tête dans son cou et murmurais à son oreille.

"Ayez confiance. Je vous retrouverai mademoiselle dont je saurai bientôt tout. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   Mar 17 Fév - 18:09

La situation semblait réellement l’amuser. Il savait qu’il avait le contrôle. Enfin… Il avait fait en sorte de le garder même s’il cédait. Il avait à la fois confiance en lui et pas du tout. Il avait parfaitement conscience de l’effet que je lui faisais et se protégeait. Un signe d’intelligence. Enfin, un signe parmi beaucoup d’autres. J’avais deviné depuis un bon moment qu’il pouvait être aussi dangereux que moi et cette allusion à une « liste » n’était pas pour démentir mes doutes. Au contraire, cela m’apportait même quelques indices sur sa profession. Restait plus qu’à choisir : assassin ou chasseur de primes ? C’était à peu près la même chose, surtout dans mon cas. Je n’avais jamais (ou presque) ramené de contrat vivant.

Enfin là n’était pas le sujet actuel. Je devais partir avant qu’il ne tente d’en savoir plus sur moi, et il me fallait absolument un antidote au poison qu’il m’avait fait ingérer.

Ce à quoi il répondit :

"Eh mais.....Je croyais que c'était moi qui posait des questions.Vous pensez sincérement me distraire de mon but ainsi??"

Je pinçai les lèvres et le foudroyai du regard, sévère, alors qu’il reprit :

"Pour l'idée, laissez tomber. Vous n'êtes pas prête. Peut être un peu plus tard, nous verrons bien. "


Je plissai les yeux, intriguée. Pas prête pour quoi ? Qu’avait-il en tête ? Et bon sang pourquoi ne pouvais-je pas rester en colère plus de dix secondes ? Comment arrivait-il à piquer ma curiosité aussi facilement ?

"Pour le poison, cela dépend. Les effets et le temps varient suivant les individus. Certains sont morts trés vite d'autres moins. Disons de quelques heures à ....Un mois si mes souvenirs sont bons. Cela commence souvent par des picotements. Vous n'en ressentez pas encore?? Je ne parle pas de ceux dans votre nuque , cela se situe plutôt dans les jambes. Puis vient la paralysie suivie ou pas d'hémorragies pour finir dans d'atroces douleurs. Mais aparamment tout va bien pour l'instant et c'est tant mieux. Cela me laisse un peu de temps. "


— Ne tardez pas trop non plus. Grondais-je en plantant mes poings sur mes hanches.

Je gardais la pose alors qu’il se rapprochait, et finalement laissai retomber un bras alors qu’il recommençait à parler :

"Voilà ce que je vous propose. Vu que vous êtes mon invitée et que vous désirez partir au plus vite, je vais vous passer ce bandeau dont je suis sur vous comprenez la nécéssité. Il serait grossier de ma part de vous retenir plus longtemps .Et comme j'aime les défis, il me reste au plus un mois pour vous retrouver et vous donnez l'antidote. Puisque vous ne voulez rien me dire, j'apprendrai TOUT de vous par moi même. Je ne vous cacherez pas que cela m'excite à un point......Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu de défi aussi beau qu' interressant."

Je me détendis imperceptiblement, malgré le fait qu’il s’était glissé dans mon dos pour me priver de la vue avec son foulard. Il n’avait pas l’intention de m’attirer des problèmes auprès de mon maitre et semblait déterminé à me donner cet antidote. En jouant avec le feu, certes, mais étrangement, cette idée me plaisait. J’aurais préféré qu’il ne me mette pas dans cette situation, je n’avais aucune envie de mourir dans d’atroces souffrances, mais à vrai dire, j’adorais les défis, et plus ils étaient dangereux, plus ils étaient excitants.

J’avais envie qu’il me retrouve. Pas seulement pour qu’il me donne l’antidote, mais aussi parce que je n’avais pas senti une telle adrénaline depuis des siècles. L’ennui était bien pire que la mort, et on se lassait trop vite lorsqu’on était immortel. Alors là… Ràna était comme un piment à un moment décisif et surtout peu joyeux de ma vie.

Et puis j’avais envie de voir s’il arriverait à surmonter le défi qu’il venait de se poser, j’étais réellement curieuse. Apprendre tout de moi n’était pas une mince affaire. J’avais toujours été solitaire, n’avais jamais tenté de me mêler aux autres vampires, ni à quelque peuple qui soit. Oh, il pourrait peut être retrouver de vieux portraits dans quelques ateliers, mais rien qui pourrait lui en dire plus sur moi. Même mon maitre ne savait pas tout. Les seuls indices que j’aurais pu laisser son mes anciennes demeures, enfin, ce que j’y avais laissé, mais la plus récente (pas celle du maitre), en dirait bien plus sur mes goûts que n’importe quoi d’autre.

Juste mes goûts.

"Ah, j'oubliais !! Quelles sont vos fleurs préférées?? N'ayez crainte, ce n'est pas pour mettre sur votre tombe, je n'ai jamais raté un défi. Maintenant.....Il y a un début à tout mais cela serait vraiment dommage. Je vous promets que je vais tout faire pour vous retrouver. Les fleurs, vos fleurs que je vous enverrai alors , seront le signal que je vous ai retrouvé. "


— J’attendrais alors avec impatiente vos lycoris rouges…


Je souris doucement alors qu’il nouait délicatement le foulard. Vraiment, je guetterais chaque bouquet de fleur que je verrais à partir de maintenant. Et chaque symptôme que pourrait provoquer le poison. Son souffle me chatouilla agréablement la peau alors qu’il murmura :

"Ayez confiance. Je vous retrouverai mademoiselle dont je saurai bientôt tout. "

Je frissonnai et sourit à nouveau:

— Oh, me retrouver ne sera pas compliqué, le monde n’est pas très vaste… Tout savoir, en revanche…

À présent aveugle, je me retournai. Je ne le voyais pas mais ma main se posa sur son torse afin de m’assurer que je ne parlais pas dans le vide.

— Je vous met au défi de trouver ne serait-ce que mon nom. Mon véritable nom. Je laissai mon sourire s’étirer un peu plus. Et pour vous motiver encore plus… Si vous parvenez à réellement TOUT savoir à mon sujet, je vous accorderais une faveur. Vous pourrez me demander n’importe quoi. Alors… Je me rapprochais, ma main remonta jusqu’à sa mâchoire et je me servis de ce repère pour me hausser sur la pointe des pieds et déposer un baiser sur sa joue. Bonne chance.

Je rompis tout contact et laissai échapper un petit rire, imaginant l’effet que je devais lui avoir produit. Si cela n’avait tenu qu’à moi, c’est à dire sans mon maître, je l’aurais embrassé. Pour le troubler encore plus, me venger ainsi de cette séquestration, de l’affront qu’il m’avait fait en faisant cela, et aussi parce que j’en avais envie.

Je me demandais s’il avait déjà une idée du type de faveur qu’il pourrait me demander mais ne m’en inquiétais pas tant que ça. Il fallait être réellement très fort pour remonter ma piste sur presque 500 ans.

Je rajoutais :

— Cela ne m’empêchera pas de mener mon enquête de mon côté, et si je ne vous retrouve pas avant, ce dont je doute (quoique… avec ma situation d’esclave… ), soyez sûr que j’en saurais bien plus à votre sujet que vous n’en saurez à propos du mien lorsque vous me retrouverez.

Mes doigts s’accrochèrent doucement à sa manche, comme pour m’assurer qu’il était toujours là. Il était temps de rentrer avant que le maitre ne se rende compte de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   Mer 25 Fév - 22:43

Des Lycoris rouges.....Pourquoi cela ne m'étonnait pas plus que cela.

"Je vous aurai plutôt vu comme une plante carnivore, mais une fleur en forme d'araignée vous va aussi à ravir. Ont elles étaient nombreuses les proies à se prendre dans votre toile??Je suppose quand 472 années oui. Avec combien d'entre elles avez vous joué avant de les croquer ??Mais soit!! Il en sera fait ainsi."

Si je ressentis son frisson alors que mon souffle chaud carressé sa nuque, je ne vis rien venir pour le reste . Et de vous dire que je fus bien content qu'elle ait les yeux bandés pour qu'elle ne puisse voir le trouble en moi, bien que je sois sur qu'elle le savait parfaitement. C'est bien pour ça que je la laissais se retourner vers moi. Si j'avais su.....Ce fut à moi de frissonner lorsque sa main se posa le plus naturellement au monde sur mon torse.Heureusement pour moi, j'avais encore ma chemise, sinon...Mon coeur devait faire plus de bruit que tout un groupe de percutions réunies.Mais il rata carrement un battement par la suite. Alors que je souriais à ses propos , je sentis soudain sa main sur mon visage. Visage que j'appuyais sur sa paume tout en fermant les yeux. C'est pour cela que je ne compris qu'au dernier moment ce qu'elle allait faire. Sinon je me serai trés certainement écarté. A la place je ne pus que pousser un petit "non" suplliant. Mais peine perdue. Ses lèvres sur ma joue firent monter en moi un désir que je ne pus réfréner qu'en me mordant la lèvre inférieure jusqu'au sang. J'inspirai profondément avant de lui parler.

"Je croyais que vous n'aimiez pas tricher. Car là c'est bien ce que vous faites!! Ce n'est pas trés "fairplay" de votre part. De plus vous ne savez pas à quoi vous vous engagez en me faisant cette promesse!! Seriez vous si sure de vous ou faites vous tout simplement de l'esbrouffe en sachant que jamais vous ne m'accorderez ce que je vous demanderai?? Mais je tiens le pari bien que moi je ne vous accorderai rien. Je ne peux me le permettre. "

Je fis la grimace en entendant ses dernières paroles. Je sentis mon coeur se serrer. Pourquoi??Simple....Horriblement simple. Je m'efforçais  de prendre l'air grave alors que je dénouais le foulard. Je voulais qu'elle lise dans mes yeux que je ne lui mentais pas. Je la foudroyais du regard.

"Je vous défends de...Vous ne devez pas chercher à en savoir plus sur moi. Et si par malheur vous y arriviez, cela signerait votre arrêt de mort. Je le ferai, soyez en sure. La mort dans l'âme mais je le ferai.Laissez moi juste vous retrouver et permettez moi de garder ma part de mystère. Mais vous allez rater votre rendez vous et je m'en voudrai que ce soit à cause de moi. "

Je me mis derrière elle et fis mine de remettre le foulard. J'avais une envie horrible de la tenir dans mes bras comme quand je l'avais emmené ici. De plus comme je ne pouvais me permettre de lui donner le moindre indice....Je glissais une dernière fois ma tête dans le creux de son cou, et lui murmurrai à l'oreille.

"Je suis désolé......"

Je la piquais une nouvelle fois trés légèrement avec ma bague et la rattrapais dans mes bras alors qu'elle s'évanouissait . Je pris le chemin de la sortie alors que mon corps râlait déjà rien qu'en pensant que j'allais les séparer .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   Jeu 26 Fév - 21:36

Je regrettai de ne pas pouvoir voir sa réaction lorsque je l’embrassai sur la joue, mais le petit « non », plaintif qu’il laissa échapper me fit jubiler intérieurement. Sa remarque sur mon fair-play me fit sourire également. Comment aurait-il réagit à un baiser plus sérieux ? Je brûlais d’envie de le savoir. Mais c’était interdit.
Je le rassurai quant à ma parole. Je tenais mes engagements. Du moins, je tiendrais celui là, mais j’étais néanmoins suffisamment confiante pour savoir que le meilleur détective au monde ne pourrait tout apprendre de moi. Il lui faudrait des pouvoirs de médium pour cela.

Je ne précisai pas pourquoi il n’en saurait rien. Ce serait lui apprendre quelque chose à mon sujet. Même s’il découvrira bien vite que j’ai mené durant des siècles une vie très nomade et solitaire. Les seules personnes avec qui il m’arrivait d’échanger quelques informations étaient mes proies que je tuais après les avoir torturées. Quant à mes origines… J’avais massacré ma famille, mon mari… À moins qu’il ne trouve, par le plus grand des hasards, une de mes connaissances de l'époque, malencontreusement vampirisée, il n’en saura pas grand chose. Même le vampire qui m’a transformée ne me connaissait pas. Enfin, je crois. Qui sait s’il ne m’avait pas observée quelques temps avant de passer à l’action.

C’était une théorie stupide. Il ne m’aurait pas abandonnée juste après s’il m’avait porté une once d’attention.

J’assurai à Ràna, par contre, ma détermination à tout savoir de lui également. Ce à quoi il me mit en garde après m’avoir retiré mon bandeau afin de peser ses mots de son regard. Regard qui avait encore une fois changé de couleur. Enfin, c’est ce qu’il me semblait.

Ainsi, il souhaitait que je me laisse gentiment démasquer sans le chercher. Un jeu à sens unique qui pourrait me tuer si je ne respectais pas cette règle.

Voilà qui était encore plus motivant !

Je ne répondis pas mais me retrouvai plus déterminée encore à fouiller son passé, découvrir ce qu’il était réellement. À le traquer.

Il repassa derrière moi et je fermai les yeux, attendant qu’il remette le foulard. Je les rouvris, intriguée, lorsque son souffle me chatouilla de nouveau la peau alors qu’il me souffla ses excuses. Avant même que je ne puisse réagir, tout devint noir.


Lorsque je repris conscience, j’étais dans une chambre. Seule. Je me levai promptement et me dirigeai vers la porte pour en sortir.

J’étais de retour au château. La fête battait son plein.

C’était comme s’il ne s’était jamais rien passé. Comme si j’avais juste… rêvé.

Remettant une mèche en place, je remarquai alors que je n’avais plus mon masque.

Un léger sourire étira mes lèvres. C’était la preuve que j’avais réellement initié un jeu pour le moins dangereux avec cet homme tout aussi dangereux. Un jeu terriblement excitant.

Que ferais-je une fois que je l’aurais retrouvé ? Il est évident que si je parvenais à cette fin, j’apparaitrais sur cette « liste » à laquelle il avait souvent fait référence. Je devrais l’empêcher de me tuer. Le devancer sur ce point ? Ce serait tellement dommage d’éliminer un adversaire alors que le jeu, je le sens, ne faisait que commencer. Oui, vraiment dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Invitée ......?? Ou pas??   

Revenir en haut Aller en bas
 
Invitée ......?? Ou pas??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?
» Les Invités de mon père [DVDRiP]Comédie dramatique
» THE FUNERAL • Tous ceux que j'ai invité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Rps Terminés-
Sauter vers: