Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Retomber sur ses pattes, nouveau départ pour un voleur [Rp libre d’accès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soren Selesnye

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 23
Localisation : Chez moi teuh

MessageSujet: Retomber sur ses pattes, nouveau départ pour un voleur [Rp libre d’accès]   Sam 31 Jan - 19:20

Un plat de saucisses, des racines grillées, une pipe de bleue-songe et une large chope d'une bière aussi épaisse qu'une soupe et tout aussi nourrissante. Par tout les Dieux, voilà qui lui avait manqué durant son petit périple dans la forêt de Valmort. Périple infructueux par ailleurs, ne faisant que remettre a ses trousses une bande de chasseurs de primes elfes noirs. Sale histoire. Il allait falloir la jouer fine un temps a moins de vouloir éliminer encore une bande d'avides aux dents longues. Se planquer un temps ou partir discrètement. Au final, se planquer paraissait une excellente idée, d'autant plus que sa bourse se porterait mieux après une « occupation » comme il les aimait.

L’atmosphère dans la Taverne des Long Couteaux était a l'usuel ce jour la, les habitués défilant en un ballet sans fin sous l’œil inquisiteur du patron, ce vieux Gonzo, ancien chef de guilde de la branche locale des voleurs patenté, devenu fourgue, aubergiste, vendeur d'informations... bref, la retraite pour un homme comme lui. Un homme intéressant ce Gonzo, aussi, une piécette avait atterrie dans le décolleté d'une des plantureuses serveuses avec un mot a transmettre, pour avertir l'Ancien d'une affaire a traiter, sans préciser de nom, bien entendu.

Moins de trois minutes plus tard, le parangon des aubergistes que représentait Gonzo, gros, joufflu, moustachu, avec un tablier a carreaux, s'installait a table, trouvant le contact désagréable de ses bourses avec la pointe d'un carreau barbelé. On était jamais trop prudent avec les humains, surtout après une petite arnaque qui avait mal tournée la dernière fois.
Il était tout de même a mettre au crédit du fourgue une contenance parfaite quand a ce point désagréable.


« Soren, vieux bâtard décharné, que t’amène donc dans mon humble auberge? » Le ton se voulait jovial, de bonne humeur, bien que les yeux restent eux de glaces, les mains bien a plat sur le bois de la table, se montrant parfaitement neutre, une attitude sage quand de sa descendance dépendait le bon vouloir de son interlocuteur.

« Mon vieux Gonzo, tes saucisses me manquaient voyons! » Un rire sec, avant d'attaquer la vraie conversation, devenu murmures assourdis, le ton sec et précis. « Je vais avoir besoin d'une maison sure mon vieux complice. Ainsi que de tes accès a certains matériels, j'ai besoin de refaire ma besace.Un plan de la maison d'une certaine Malendy Solrend. Et un acheteur pour quelques œuvres d'arts. »

Il avait a peine fallu quelques secondes au tavernier pour soupeser et la demande et l'offre de paix contenue dans le tout. Après tout, Soren avait légèrement escroqué l'humain lors de son dernier passage et malgré son age, il avait fait des affaires fructueuses avec le grand-père de ce dernier, personne n'étant a l'abri d'une vengeance bien exécutée, autant éviter les ennuis en se montrant conciliant.

« Et bien, des demandes  intéressantes mon vieil ami. Te connaissant... je te réserve la place pour un mois, payé d'avance bien entendu. » Un petit hochement de tête du drow suivit d'une dizaine de pièces d'or avait fait sourire le tenancier, qui les empocha mine de rien d'un geste du bras. « Demande la vieille Filbert a l'angle de la rue du Chat qui pleure et du Chevalier moussu. Elle te mènera a ta planque. Pour les 'matériels', les adresses n'ont pas bougés et je connais ta mémoire. Ils te feront une remise si tu leur montre ça. » L'humain glissa une broche en acier, toute bête, décorée de clous a direction du Drow, qui empocha le tout en enfournant un morceau de saucisse. « Pour le reste par contre... Tu connais les tarifs, 5% du résultat.  Et je te pardonne ton incartade de la dernière fois, nous sommes bons amis après tout. Je t’enverrais le fourgue demain pour discuter. Sur ce, j'ai des affaires a faire. »

Dix pièces d'or, une brève conversation, un poil de diplomatie... Et il devenait possible d'envisager sereinement l'avenir. Impressionnant tout de même. Le drow s'était mis a réfléchir tranquillement, la matinée étant jeune, il aurait du travail dans l’après-midi a aller voir les 'commerçants' indiqués, passer voir sa planque, y installer le nécessaire et célébrer tout ça par une longue virée au bordel. P'tete que Cathy travaillait toujours dans son établissement favori.

Soren tira une bouffée de sa pipe de bleue-songe, voilà une journée qui s’annonçait... parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Selesnye

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 23
Localisation : Chez moi teuh

MessageSujet: Re: Retomber sur ses pattes, nouveau départ pour un voleur [Rp libre d’accès]   Dim 8 Fév - 20:34

Les emplettes de l’après-midi... Surement un des moments parmi les préférés du drow. Le ventre lourd de victuailles dégustés a la taverne, l'esprit empli d'une douce béatitude que venait renforcer une pipe légèrement acre de Loki n°5 aux bulbes si prisés. Pour une fois, le soleil planait sur la cité des contreforts, une neige poudreuse offrant un charme désuet a cette ville si particulière. Peu de passants, les humains restant chez eux de part le froid qui ne faisait guère plus sourciller le Drow, habitué aux extrêmes de températures depuis longtemps. En fait, il offrait même un spectacle bonhomme, traversant les rues telle une bourrasque d'hiver de son grand pas infatigable malgré sa petite stature, soutenant un rythme trompeur, les pans de son manteau de cuir huilé claquant au vent derrière lui en soulevant des gerbes de neige, le bout ferré de ses bottes de marche s’enfonçant délicatement dans le manteau des rues tandis qu'il tirait sur sa pipe avec un sourire de pur plaisir.
Tres loin de la réputation a ne plus faire du voleur, assassin, mercenaire, faussaire, spadassin, escroc qu'il était.

Une réputation qui n'était pour le moins aucunement usurpée, il aurait suffi a un curieux de suivre ses traces finalement fort complexes, faites de lacis et de détours abscons, d'accelerations soudaines et passages peu connus, pour le trouver en train de marchander avec un calme glacial, autoritaire malgré l’œil pétillant de malice, récupérant des articles chez des marchands que le chaland de bon aloi évite habituellement.
Un tour chez l'alchimiste recherché qui avait inventé une crème passe-muraille pour reconstituer des stocks d'objets magiques en baisse, un passage chez un étonnant forgeron-serrurier qui offrait a une clientèle particulière des rossignols de toute beauté et des outils aussi solides que pratiques, un bref échange chez un célèbre apothicaire local pour récupérer herbes diverses, remèdes et baumes, sans compter des produits bien moins bénéfiques, une longue discussion avec un joaillier pour échanger un sachet contre une besace, un interlude rapide chez un revendeur de drogues connu mais toléré par la garde et enfin pour finir une belle petite visite au Marché pour bousculer quelques passants bien nantis, les soulageant de leurs bourses furtivement. Sans pour autant s’empêcher de tâter d'une main fureteuse les appâts de certaines charmantes demoiselles.

C'est seulement en fin d’après-midi, alors que le ciel se colorait d'orange que Soren échoua a sa planque nouvelle, suivant les instructions du charmant Gonzo pour rencontrer sa non moins charmante nouvelle logeuse, une vieille harpie croulante mais a l’œil vif et suffisamment lubrique encore pour proposer au Drow de payer en nature les frais supplémentaires de son séjour. Offre déclinée avec malice, s'acquittant de la traditionnelle pièce d'argent de rémunération directe de la demoiselle aux cheveux gris.

Même si il ne le dirait jamais, le bâtard elfique était des plus satisfait de cette planque. La vieille lui avait fait le tour du propriétaire, un étage complet sous les combles, rendez vous compte! Une petite maison de bourgeois qui louait son grenier a Gonzo. Rien pour étonner notre voleur. Un escalier quelque peu acrobatique d’accès permettait de monter sans déranger la maisonnée, débouchant sur une lourde porté aux montants de fer gravés de Runes. Honni soit le premier a tenter de forcer cette massive porte.
L’intérieur de même était même particulièrement plaisant. Une seule pièce, plus longue que large. A peine 1m70 de plafond, ce qui convenait parfaitement a la carnation du Drow. Trois lucarnes ne s'ouvrant que de l’intérieur et au verre épais. Des volets internes par ailleurs pour les clore. Un mobilier spartiate mais utile, sous la forme d'une large armoire a double-fond, une commode en massif, un bureau assorti d'un profond fauteuil, une bibliothèque fournie en divers traités sur la cité et ses particularité, un coin pour se laver le visage et de quoi cuisiner. En plus d'un lit tout a fait confortable, doté d'un système de charnières qui permettait de faire basculer l'occupant dans une étroite pente s'achevant sur un tas de vieilles fripes. Un échappatoire parfait. Et bien plus agréable que ça... de la literie propre. Un vrai plaisir des sens.

Inspection faite, affaires déposées, soucis remisés a demain, le Drow avait passé un quart d'heure a se pomponner, veillant toujours a se rendre présentable quand il allait fréquenter les filles de joies, sifflotant une petite gigue en s’enfonçant dans la nuit devenu noire, les oreilles emplies du bruissement de la cité.


"-Faut toujours se mefier des belles femmes
-Ma mère était la gentilesse incarnée!
-Mais ta mère était une trolesse, nigaud."

Des fois, je me demande ce qu'il passe par la tête de certains dev pour faire des dialogues pareils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Retomber sur ses pattes, nouveau départ pour un voleur [Rp libre d’accès]   Lun 9 Fév - 14:35

Enfin une soirée peinarde. J'appréciais. Ces derniers jours avaient été plutôt mouvementés bien qu'interressant. J'avais fait la connaissance d'une vampire, d'un assassin et de notre bon juge. Je m'étais accordé une danse avec notre commandante des armées, breff!! Un peu de mouvements et de vie dans la mienne d'habitude sédentaire. J'avais également fais un autre petit voyage du coté de l'envers , me ramenant quelques "friandises". Entendez par là une panoplie de lames aux formes diverses et variées avec lequelles je m'amusais comme un petit fou. D'ailleurs c'est avec un couteau papillon que je jouais actuellement du haut d'un toit tout en promenant Moon. Ben oui. Fallait bien que je sorte cette brave bête de temps en temps. Nous allions ainsi traverser une partie de la ville avant de finir la nuit dans les bois. Ma compagne n'avait rien perdu de ses instincts chasseur et à vrai dire j'adorais faire ces petites sorties avec elle. N'étions nous pas tout les deux des prédateurs??En conclusion j'étais de bonne humeur ce qui ne m'arrivait guère plus .

C'est donc d'un pas léger que je ganbadais sur les toits tout en suivant ma compagne qui feulait de plaisir également. J'examinais le toit en face où j'allais sauté. Rien de bien compliqué. deux petits pas d'élan et hop, j'y serai. Inutile de dire que pour Moon c'était un jeu d'enfant. Je reculais un peu , m'apprêtais à courir lorsque je l'entendis. Un sifflement joyeux. Je ne pu retenir un sourire. Visiblement je n'étais pas le seul d'humeur guillerette ce soir. Ma curiosiyé naturelle me poussa encore une fois en avant et au lieu de sauter, je me penchais discrétement du haut du toit pour regarder notre joyeux compère passer. Et surprise !!!!!!! Je crois bien que mes yeux durent s'assombrir sur ce que je venais de découvrir. Un DROW!!! Bordel de merde....Cela faisait bien....Une éternité que je n'en avais plus vu!Il avait l'air plutôt content de lui. Quel méfait avait il encore commis pour être aussi joyeux?? Je l'observais un peu plus et remarquais qu'il s'était apprêté. Pas de tenue passe partout, pas de sang sur lui, pas d'armes, du moins pas de visible....Ma parole!!! Allait il à un rendez vous galant?? Je pouffais de rire et décidais dans savoir un peu plus. Bien que nous soyions naturellement des "frères ennemis", quelque chose me poussait à sa rencontre.

Je décidais donc en un quart de seconde , de lui jouer un petit tour amical, sous les yeux de Moon qui visiblement, elle, n'avait pas envie d'être interrompu dans sa partie de chasse de la semaine. Je la regardais tout en lui gratouillant l'arrière des oreilles comme elle aimait.

"Je sais Moon!!Mais ce n'est pas tous les jours que l'on rencontre un drow joyeux. Laisse moi quelques minutes, tu veux bien??"

Je me déplaçais rapidement vers l'avant de la maison afin de devancer légèrement notre drow. Il allait d'un bon pas le bougre. J'avais interêt à viser juste. Je ne voulais pas déclencher une bataille rangée. Je sortis mon couteau papillon et le soupesais. Pas vraiment équilibré. Je le ferai reprendre par mon forgeron . Pour l'heure.....J'inspirai, bloquais et zou....
Le couteau siffla dans la nuit , allant se planter dans la porte en bois , un bon mêtre juste avant notre drow. Inutile de vous dire qu'il avait immédiatement réagi. Un autre prédateur de cette cité. Quand à moi , je descendis rapidement en m'aidant de la gouttière alors que Moon se recevait lestement au sol. Nous formions un beau duo juste derrière lui. Je levais les mains bien en évidance. Je savais trés bien qu'il m'avait entendu et je ne voulait pas lui donner une excuse pour m'attaquer. Quoi que....En avait il vraiment besoin??? J'espèrais juste que ma petite "démonstration " lui plairait. Je me raclais la gorge alors qu'il se retournait.

"Bonjour à toi l'ami. Tu t'es perdu?? Tu m'as l'air bien joyeux ce soir. Mais tu te promène seul?? Un drow sédantaire??? Cela existe?? Les temps changent. Que fais tu donc dans notre admirable pays??Je peux t'aider??"

Je ne pu m'empêcher de sourire en voyant son expression. Faut dire aussi que d'habitude , les drows et les elfes, c'était plutôt à couteaux tirés que nous discutions.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Selesnye

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 23
Localisation : Chez moi teuh

MessageSujet: Re: Retomber sur ses pattes, nouveau départ pour un voleur [Rp libre d’accès]   Lun 9 Fév - 19:18

Nom d'un pic vert a six houppettes! Pour une fois que la soirée s’annonçait bien partie, il fallait qu'un abruti de seconde zone, elfique qui plus est vienne semer le trouble! Et pas juste un petit elfe a la noix, non non, un qui sentait le métal et avec un félin a son coté... Jolie bête par ailleurs. Soren avait toujours un faible pour les prédateurs silencieux.

En fait, c'était même le felin qui l'avait decidé a ne pas simplement envoyer une dague de jet a la figure du malandrin. Ce genre de bête ne pardonnant pas et n'ayant aucunement envie de souiller son pelage. Ça et le fait que le couteau se plante loin devant lui. Du moins, loin pour un lanceur correct, ce que le salopard elfique semblait être... Et dire qu'il allait simplement évacuer la fin de sa bonne humeur au bordel...

C'est donc avec un soupir, un retrait discret pour se mettre dos au mur et une posture qui était une garde aussi simple que pratique qu'il accueillit le malotru, pour finir par éclater d'un monumental éclat de rire en entendant le blabla de l'autre oreille-pointue. Si le Drow en tenait une couche, celui-la battait tout les records!


"Hey, vas y doucement veux tu Face de Soleil? J'ai les esgourdes estourbies par le froid, alors mollo tu veux? M'enfin, pour te répondre, doucement, en articulant, comme quelqu'un de civilisé, oui, j'suis seul et je comptais user ma bonne humeur a foutre quelques catins." Le drow laissa échapper un petit rire amusé avant de reprendre avec une courbette de courtisan. "Je t'invite en ma compagnie? Tu parait être adroit du couteau, j'ose imaginer que ta baguette est aussi adroite que ta main?"

En un tournemain pendant qu'il se redressait, le drow escamota le couteau, le renvoyant manche en avant a son propriétaire, ouvrant mine de rien son large manteau pour laisser apparaître une petite arbalète de poing a deux coup, subrepticement disons nous. Un avertissement discret, avant de rester la, tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Retomber sur ses pattes, nouveau départ pour un voleur [Rp libre d’accès]   Lun 16 Fév - 11:03

Bon!! La soirée s'annonçait plutôt bien.Voire interressante.Bien que le drow ne sifflotait plus.Mais au moins n'avait il pas essayé de me transformer en pelote à épingle, chose que ses confrères auraient déjà fait sans aucune hésitation.Celui çi semblait avoir au moins un soupson de jugeotte.Plus même.Intelligent. Il venait d'assurer ses arrières.Un combattant dans l'âme. Mais quel drow ne l'était pas??Mais ce qui me laissa perplexe , ce fut son rire franc et son ...Humour??Décidement!! Me plaisait bien ce drow!!

Je rattrapais sans problème mon couteau qu'il me renvoyait, lame rentrée. Bien! Pas d'intention belliqueuse de sa part. Cela me convenait parfaitement. Je voulais simplement discuter un peu. J'éclatais de rire à mon tour en voyant son arbalète. Monsieur le drow voulait jouer à celui qui pisse le plus loin. Jouons donc!! Je rangeais le couteau dans la poche de mon blouson en cuir tout en laissant ce dernier tomber au sol, rendant ainsi mes deux lames attachées à ma ceinture bien visible. Je fis un pas vers lui en gardant mes mains bien à sa vue pour qu'il n'y ait pas de quiproquo possible.

"Face de soleil??On m'a déjà donné bien des sobriquets mais jamais celui là. Comment dois je t'appeller?? Face de lune??Je suis content que tu n'es pas défouraillé de suite l'ami.Ainsi allons nous pouvoir avoir une petite discusion entre "gens civilisés" comme tu dis. Oui je suis adroit au couteau. Bien que mes préférés restent sans nul doute ces deux jolies lames que j'aime faire chanter. "

Je relevais ma main pour me gratter le menton , montrant volontairement la petite arbalète fixée sur mon avant bras, prête à tirer en cas de besoin. Un de petits "trucs" que Dereck m'avait fabriqué. Une merveille donc je n'étais pas peu fier.

"Mais j'ai un tas d'autres talents cachés. Ceci dit, que viens tu faire dans notre belle cité?? A part foutre des catins bien sur. Un contrat?? Tu as flairé quelques butins??Ou peut être cherche tu du travail??"

Je laissais mon bras pendre le long de mon flanc. Je ne désirais pas être menaçant. Juste lui montrer que moi aussi j'étais prêt au cas où. Mais j'étais sur qu'il avait parfaitement reçu le message.

"Bon, tu va me dire que cela ne me regarde pas et je te répondrai exact!Mais le fait est que j'aime cette cité et sa relative tranquilité que je m'efforce de faire respecter. Maintenant que tu t'attaque à certains riches ne me géne nullement. Par contre il n'en sera pas de même si tu t'attaque aux petites honnêtes gens. Cela à tendance à troubler mon sommeil et quand je ne dors pas mon compte, je suis plutôt du type grognon si tu vois ce que je veux dire. Mais je suis sur qu'on en viendra pas là, pas vrai??"

Je m'approchais tranquillement de lui jusqu'à n'être plus qu'à deux pas de lui. Je lui fis un large sourire.

"Range donc ton "artillerie" et garde la pour impressionner les filles que tu compte fourrer. Je ne te veux aucun mal l'ami. Sinon crois moi, c'est entre tes omoplates que je ramasserai mon couteau actuellement. "

Je lui tendis ma main en signe de paix.

"La face de soleil s'appelle Ràna. Et toi , face de lune? Tu as un nom?"

C'est maintenant que nous allions voir. Serait il amical ou ....comme tous les drows que j'avais connu. Et que j'avais du éliminer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retomber sur ses pattes, nouveau départ pour un voleur [Rp libre d’accès]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retomber sur ses pattes, nouveau départ pour un voleur [Rp libre d’accès]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’essentiel, c’est de retomber sur ses pattes, comme les chats. [Jeremy]
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Basse ville-
Sauter vers: