Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lizzy V.Tolkien, la douceur d'une femme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lizzy V.Tolkien

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Lizzy V.Tolkien, la douceur d'une femme.   Mer 17 Déc - 13:26

Je me présente...

Nom(s): Vessalius Tolkien

Prénom(s):Lizzy

Âge: 20 ans

Race: Humaine, sang pur.

Sexe: Féminin

Sexualité: Hétérosexuel (elle n'en sait trop rien en fait)

Métier: Médecin

Religion: Angharradh. La nature est son amie.

Je ressemble à...

Lizzy ne ressemble à aucune autre jeune fille de son âge, elle plutôt moyenne de taille, frôlant le mètre soixante, dans un corps particulièrement harmonieux, muni de forme en parfaite osmose. Les traits de son visage sont fins et délicats, elle possède de haute pommette et deux belles lèvres gracieusement pulpeuses, ses yeux en forme d'amande, recouvre des prunelles d'un bleu azur, d'un bleu de glace. De long cheveux d'une blancheur exceptionnelle cascade dans son dos ainsi que sur ses frêles épaules, deux nattes courent le long de sa chevelure démarrant à ses tempes et finissant leurs course sur l'arrière au moment de leur rencontre, pour filer, maintenant entrelacées le long de la longue chevelure blanche, aussi blanche que sa douce peau parcourant tout son corps, démuni de toutes marques impures.
Son corps est tout en finesse, que ce soit ses longs doigts, ou ses minces jambes qui la portent à longueur de journée sans jamais flancher. En somme, elle a l'allure d'une jeune fille fragile, particulièrement vulnérable, mais d'une pureté inégalée chez l'homme.
Très coquette comme jeune fille, elle apprécie particulièrement les bijoux en argents, et affectionne ceux qui ornent ses doigts de fées, qui attirent quelques peu l'oeil lorsque sa démarche élégante et très féminine ne vous hypnotise pas trop, et que cette chevelure immaculée ne vous impressionne point.

Je pense comme...

Depuis toujours Lizzy est une fille d'une douceur exquise, elle est d'une grande tendresse, c'est une sentimentale, qui prend soin de ce qui l'entoure, elle a toujours vécu au cœur de la nature, doté d'un étrange don naturel avec les animaux, avec lesquels elle lie une espèce d'amitié, cependant, malgré ses élégantes manières, elle ne supporte pas l'impolitesse, la prétention et plus que tout l'injustice, si elle vous apprécie guère, n'en soyez pas inquiet, elle vous le fera vite savoir, c'est une honnête personne, comme on en trouve plus, elle cache derrière cette douce attitude, un caractère bien trempé, mais il est bien rare de la voir s'énerver, vous pouvez aisément l'agacer mais jamais l'énerver, de plus, elle est très protectrice envers ceux qu'elle aime, et il lui arrive d'être un peu rude lorsque l'un d'entre eux se met en danger. En dépit du revers de la médaille, elle reste la fille la plus douce, aimante et la plus chaleureuse qu vous ayez jamais connu, très serviable elle est toujours là pour vous filer un bon coup de main.
Très déterminée et ambitieuse, parfois même têtue, elle va au bout des choses et s'arrête rarement à mi-chemin, mais sa gaieté et sa délicatesse la quitte rarement, même dans ces situations là, elle n'a rien d'une brute est n'est pas du genre à brusquer les gens, mais elle peut très bien vous saisir par les deux épaules et vous secouer par les épaules si vous flâner un peu trop à son goût.
On peut l'affirmer, des femmes comme elle il n'y en a pas par millier dans ces contrés là.

Il/Elle accompagne mes pas... (facultatif)

Il est là lorsqu'elle l'appelle, plutôt réticent au début, son griffon est aujourd'hui une monture d'exception. Zéphyr ne fut pas facile à dompter, c'est le moins qu'on puisse dire. Elle était encore jeune lorsqu'elle trouva l'animal blessé, la pauvre créature avait une aile cassée, et l'animal avait été trouvé dans un bien piteuse état. Immédiatement, la jeune fille voulut secourir l'animal tout d'abord menaçant envers elle, il lui fallut plusieurs jours durant lesquels elle le nourrit et lui porta à boire quotidiennement, respectant toujours les limites que l'animal lui avait imposé, avant de pouvoir atteindre son plumage doré, c'est alors qu'une confiance et un respect mutuel s'établit entre ces deux êtres. Elle soigna l'animal maintenant qu'il lui offrait l'occasion de s'approcher d'assez prêt, et lorsque l'animal put de nouveau voler, il ne quitta pas la jeune femme et en dépit de la fierté commune de cet animal, il s'inclina en remerciement et l'invita à grimper sur son dos. Depuis ce jour, il vit librement mais vient à chacun des appels de la jeune fille.

Je suis doué pour...

En dépit de cette allure frêle, et en dehors de ce don qui la lie fortement à la faune et la flore, Lizzy est une archère habile, c'est son père qui lui a appris à manier cette arme, et bien que maladroite au début, elle manie aujourd'hui son arc et ses flèches avec agilité, l'agilité, une chose dont elle est aussi dotée, ses points forts sont clairement sa rapidité et son habilité, cependant, elle n'est pas une masse de muscle, se force physique est bien moindre, ne lui permettant pas de manier autres armes qu'un arc, les épées étant trop lourdes pour ses faibles bras. Elle possède seulement une dague pour accompagner son attirail principal, mais elle lui sert seulement à couper les plants les plus résistants ou à couper quelques brindilles.

Ma vie, mon parcours...

Il était une fois au cœur d'un chaleur foyer naquit une jeune princesse du nom de Lizzy, l'enfant faisait déjà le bonheur de ses deux parents, elle avait le regard de son père et la pureté de sa mère.
Elle grandit au sein d'une demeure modeste, mélangée avec les gens de son rang, son père, Olympe, était le forgeron de leur petit village, et sa mère Catléia, elle était une herboriste, ses parents étaient particulièrement appréciés dans leur petit village, quant à elle, c'était l'enfant que tout le monde connaissait, sa mère et elle étaient les seules femme possédant une chevelure ainsi faite.

Lizzy était une enfant pleine de vie et d'enthousiasme, elle suivit sa mère partout, et cette dernière lui apprit à aimer et à respecter le monde qui l'entourait aussi, elle lui transmis ses nombreuses connaissances des plantes, la gamine admirait réellement sa mère, elle était son exemple, elle était encore si innocente, elle voyait le monde bon et tellement parfait, c'est avec sa chère mère qu'elle découvrit son don, plus précisément lorsqu'au détour d'une rivière, un Loutrogon, habituellement si peureux, s'approcha de la jeune enfant, qui posa instinctivement sa main sur la tête de la créature qui ne prit étrangement pas les jambes à son cou, elle caressa le pelage soyeux de la bête avant d'aller retrouver sa mère qui avait scruté la scène très étonnée du comportement du petit animal.

Mais voilà qu'elle devenait une grande fille, un peu plus indépendante chaque jour, ses parents étaient particulièrement fiers de ce qu'il avait accomplit, de ce qu'il avait fait de cette jeune fille.
Elle était plutôt solitaire, ses seuls amis étaient les animaux de la forêt voisine, tantôt elle ramassait des herbes pour sa mère, mais elle passait une grande partie de son temps à parcourir la forêt, et rentrait chez elle avant la nuit tombée, la forêt pouvait devenir dangereuse une fois le soleil couché, c'était ça sa vie.
A ses 13 ans, son père lui offrit un bel arc ainsi que quelque flèche, l'adolescente en fut tout excitée, débordante de joie et d'énergie, elle réclama qu'on lui apprenne à manier l'arme le plus vite possible, Olympe le savait bien, sa fille avait toujours rêvé de faire du tir à l'arc. C'était plus une passion qu'une arme pour elle.
Rapidement, son père commença son entraînement, une tâche plutôt périlleuse, mais après deux ans d’entraînement quotidien, elle maniait l'arme avec facilité.

La voilà âgée de 15 ans, partout courait une rumeur de guerre qui fut très rapidement confirmée, tous étaient concernés, les parents de la jeune fille durent travailler encore plus dur pour le royaume, son père travaillait comme un forcené et sa mère n'avait même plus le temps d'aller elle même chercher des plants, c'était donc Lizzy qui accomplissait cette tâche pour elle.
C'est à cet époque qu'elle trouva son griffon, Zéphyr, elle avait peur pour lui et pour sa santé en ces temps de guerre, c'était une si belle bête qu'elle ne pouvait l'abandonner, elle passa beaucoup de temps auprès de l'animal, inquiète pour lui, cependant elle ne pouvait pas se permettre de flâner à côté de lui alors qu'on avait besoin de son aide chez elle, elle avait peur de la menace qui avançait vers leur village maintenant remplit de survivants, de blessés, qui étaient venus trouver refuge ici après que leur village ait été ravagé par les flammes. L'adolescente appris beaucoup des médecins de son village à qui elle filait un coup de main, trouvant par la même occasion sa voie, c'était ça qu'elle voulait faire, soigner et aider les autres.
Lorsque le glas annonça la fin de cette guerre, le peuple fut emplit de soulagement et de joie, tout le monde put rentrer chez lui, même si certain ne rentrerait jamais, tout était fini maintenant..
Le royaume entier participa activement à la reconstruction des villages détruits lors des assauts, et des combats.
Or le virus qui se répandit par la suite toucha Catléia, la mère de Lizzy, qui malgré les efforts des médecins, périt de cette monstrueuse maladie, dans un dernier souffle confia à sa fille
« Prend soin de ton père je t'en prie, et poursuit toujours tes rêves.. »
Juste après ça elle s'éteignit, après tant de souffrance, elle quitta ce monde sous le regard emplit de larme de sa fille qui croula en sanglot sur son corps inerte.

Quelques jour après, le village regardait cette barque enflammée s'éloigner du rivage, poursuivant le courant de l'eau, debout, la tête haute elle disait un dernier au revoir à celle à qui elle devait tout, ses larmes glissaient le long de ses joues, mais elle restait fière, comme une promesse qu'elle n'abandonnerait jamais, le silence était éloquent, lorsqu'elle l'objet disparu au loin, tout le petit peuple retourna à ses petites occupations quotidiennes comme si de rien n'était, elle était déterminée à devenir médecin, et elle savait qu'elle y arriverait.
Aujourd'hui, du haut de ses 20 ans, elle est un médecin respectable, vivant toujours auprès de son vieux père qui voit au travers des traits de sa fille, la femme qu'il a un jour aimé.

Derrière l'écran...

Prénom/Surnom/Pseudo le plus courant: Pikachu concrètement.

Âge: 16 ans.. Quand je dis que je suis toute jeune.

Comment avez-vous découvert le forum: C'est le fondateur qui m'a attirée à vous

Taux de présence: Je dirais 5..

Expérience(s) Rp: Je suis toute jeunette dans le domaine, un an seulement, mais je suis plutôt active je suppose donc que je n'écris pas trop mal.

Code: Validé par ma majestueuse personne Cool

Remarque: Il m'arrive parfois d'être un boulet, et j'ai mal rentré mon nom de famille, si les admins pouvaient éventuellement mettre le bon, ça m'arrangerais bien Heart


Dernière édition par Lizzy V.Tolkien le Mer 17 Déc - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Roi
Admin
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/10/2014
Age : 102
Localisation : Au Palais

Feuille de personnage
Qualité du Sang:
Métier:
Équipement :

MessageSujet: Re: Lizzy V.Tolkien, la douceur d'une femme.   Mer 17 Déc - 13:44

Pour le nom, Miss c'est fait!

Merci de t'être inscrite, et bienvenue chez nous! ;D

Pour ta présentation, le staff te dira si oui ou non il y a des choses à modifier après consultation!


«L'histoire n'est pas plus figée ni morte que l'avenir. Le passé est tout proche ; Il commence à la dernière respiration que l'on a prise...»



Paroles: #003366
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeandaresia.forumactif.org
Aufaniae
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 06/10/2014

MessageSujet: Re: Lizzy V.Tolkien, la douceur d'une femme.   Mer 17 Déc - 19:00

Bonjour jeune demoiselle !
Il faudrait revoir quelques petits détails, rien de bien méchant je te rassure.
Premièrement il manque quelques lignes pour le physique et le moral.
Deuxièmement, attention à l'orthographe de ton prénom, tu alternes la terminaison en i et en y.
En espérant pouvoir te valider très vite ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy V.Tolkien

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Lizzy V.Tolkien, la douceur d'une femme.   Mer 17 Déc - 23:50

Oh la boulette ! x.x

J'ai rajouté quelques lignes au physique et au moral, j'espère que ça ira comme ça, -que c'est toujours cohérent surtout- mais si il y a encore des détails à régler je m'en chargerais avec plaisir quitte à tout réécrire et reformuler -pour éviter de me perdre au milieu de tout ces mots-..
J'espère être validée très vite aussi :3


l#ccffffl

Lizzy V.Tolkien
« Color my life with the chaos of trouble.» ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiapaec
Admin
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 06/10/2014

MessageSujet: Re: Lizzy V.Tolkien, la douceur d'une femme.   Ven 19 Déc - 19:42


Bienvenu(e)
Lizzy

Bonjour/Bonsoir petite nouvelle, et bienvenu(e) sur Andarésia. Tu as bien signé le règlement, ta présentation et ton avatar sont aux normes alors tu es validé(e).
Je t'invite maintenant à recenser ton avatar et ton compte ainsi qu'à faire une demande de logement ou de chambre à la taverne.
Tu peux également passer par la CB, promis on ne mord pas. Si tu as besoin d'aide n'hésite pas à envoyer un Mp aux modos/admins. Amuse toi bien parmi nous !
©cec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lizzy V.Tolkien, la douceur d'une femme.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lizzy V.Tolkien, la douceur d'une femme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tolkien et les femmes
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Une femme aurait accouché d’un poisson...
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Premiers Pas :: Registres Civils :: Les Validés-
Sauter vers: