Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 

Partagez | 
 

 Fiches Techniques des Races d'Andarésia

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Roi
Admin
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/10/2014
Age : 102
Localisation : Au Palais

Feuille de personnage
Qualité du Sang:
Métier:
Équipement :

MessageSujet: Fiches Techniques des Races d'Andarésia    Lun 6 Oct - 13:32

Humains


Population => C'est la race la plus présente sur les Terres de notre dimension.

Localisation => Un peu partout dans le Royaume.

Durée de vie moyenne => 80ans. On peut atteindre, dans certains cas, un maximum de 90ans.

Langue(s) parlé(s) => Langue commune.

Intelligence => Petite, moyenne ou grande.

Physique => L'humain est l'être le plus hétéroclite qui soit. Grand, petit, ou de taille moyenne, il peut-être musclé, ou pas du tout. Ses cheveux peuvent être noir, marron, blond, ou même roux, et chacun possède certaines nuances que d'autres non pas. La peau blanche, ou hâlé, il peut tout de fois prendre des couleurs tout en travaillant sous le soleil. Les yeux, quant à eux, peuvent être bleus, marrons, noisettes, gris, ou même noir, voire vert. Certains cas démontrent qu'il est possible pour eux d'avoir des yeux de couleur différentes, ce qui est toutefois assez rare. Chacun a un physique différent, ce qui fait en soit, qu'il peut-être dur d'en reconnaître un parmi d'autres races.

Morale => Les humains sont en général divisés. Tous différents des uns des autres, ils ont chacun leur avis sur chaque chose, et ne tombent pas toujours d'accord. D'un autre côté, certains peuvent être bon et généreux, alors que d'autres peuvent ne penser qu'à leur petite personne, et ne voir rien d'autre que le profit qu'ils peuvent tirer des actions de chacun. Par ailleurs, ils sont décris comme imprévisible, puisqu'ils n'ont aucune caractéristiques propre.

Politique/Hiérarchie => Le Royaume est gouverné par un Roi humain qui prend chacun des décisions concernant la politique. Dans sa tâche, il est généralement aidé par le conseil de la Magie, lui-même composé d'êtres de races différentes.

Religion => Très divergente, là aussi. Ils ne vénèrent pas tous le même Dieu, et certains même peuvent adorer les Dieux des autres races. D'autres encore se disent sans convictions religieuse.

Relations avec les autres races => En général, les humains s'entendent avec tout, et tous le monde. Évidemment, il y a des conflits, comme n'importe où ailleurs. On peut noter toutefois néanmoins une légère animosité entre eux et les vampires contre lesquels ils se sont battus durant la guerre.

Particularités spéciales => L'humain est l'être le plus fragile qui soit dans nos Terres. Mais il compense tout cela grâce à la façon très rapide qu'il a de s'adapter, ainsi que par son intelligence.

Aptitude à la magie => Plutôt bonne. Les humains sont naturellement doués de magie, et, pour la plupart, la maîtrise assez correctement. Toutefois ils ne peuvent facilement être maître d'un élément, et pour cela, il leur faudrait des années de travail et d'acharnements. Toutefois, étant fragile, ils s'épuisent rapide, et ne peuvent donc utilisé la magie que de façon limité. Par ailleurs, ils l'utilisent, détourné,  de façon presque permanente, en l'emprisonnant dans des objets, ce qu'ils appellent alors «Technologie». Les humains peuvent faire partis des Marcheurs, mais ils seront très rares, car de fiables constitution.

Histoire => «On raconte que parmi les Dieux secondaires, Marlysa était l'une des plus douce, et des plus sage d'entre eux. On dit également qu'elle était la plus faible en magie après Sashelas. Aussi, lorsqu'un jour ses frères et ses sœurs décidèrent de peupler le monde qu'avaient créer leurs parents grâce à leurs dons, elle réfléchit à un être doué d'intelligence, et capable à la fois de se défendre face aux autres créatures que façonneraient les membres de sa famille. Alors qu'Ishtar donnait vie aux garous, Marlysa rassembla toute sa maigre force pour faire naître les humains. Bien qu'ils avaient sa fragilité, elle les trouva aussitôt fascinant et se promit de veiller sur chacun d'entre eux.»

Extrait de L'existence des nôtres,
écrit par le Sage Allein.

Elfes


Population => Assez conséquente. Ils sont juste derrière les humains.

Localisation => En grande partie, ils vivent dans le Sud du Royaume près des plus grandes forêts, mais il n'est pas rare d'en voir dans les autres régions.

Durée de vie moyenne => Les plus âgés peuvent atteindre les 500ans (enfance jusque 45 ans, puis adolescence jusque 99 ans, puis adulte et vieux à 400 ans et plus).  

Langue(s) parlé(s) => L'elfique, et la langue commune.

Intelligence => Grande.

Physique => En général plus grand que les humains, les elfes sont des êtres majestueux, et dont la grâce naturelle fait beaucoup d'envieux. Ils ont un corps humanoïde, à ceci prêt que leurs oreilles sont plus longues, plus allongées, et se terminent en pointe. Cette différence par ailleurs, les rend fier, et il n'est pas rare de les voir arborer de précieux bijoux d'oreilles qui mettent ces dernières en valeur. Leur peau claire peut sans doute les rapprocher des êtres humains, et aux contraires, les éloigner de leurs cousins, les elfes noirs. Leurs cheveux, dont les couleurs peuvent varier infiniment, paraissent aussi doux et léger que la soie. Quant à leurs yeux, ils sont tout aussi hétéroclite que leur chevelure.

Morale => Les elfes sont des êtres fiers, et qui s'emportent très rapidement quand il s'agit de leur peuple. Assez impulsif, ils n'hésiteront pas à se battre avec vigueur si vous venez à les insulter, leur peuple, ou leur précieuse forêt avec laquelle ils ont une relation presque symbiotique. Malgré cette petite imperfection, ils sont chacun très intelligent, et savent parfaitement où sont leurs intérêts.

Politique/Hiérarchie => Bien que plus intelligent, les elfes suivent les ordres et les lois du Royaume sans contester. Néanmoins, parmi eux, il existe une sorte de «classement». Comme partout ailleurs, il y a des nobles dit «Les sangs Purs», que l'on reconnaît à leurs oreilles plus grandes. Quant à l'autre caste, la plus importante en nombre aujourd'hui, c'est celle qui constitue tout ceux dont le sang elfique c'est mélangé avec ceux des autres races au fil du temps.

Religion => Angharradh, la Déesse Mère est aujourd'hui la plus adoré aux près des elfes. Sashelas le Dieu des profondeurs, quant à lui, tombe peu à peu dans l'oublie. Ses fidèles sont peu nombreux, de nos jours.

Relations avec les autres races => Bien qu'ils sont les cousins des Drows, les elfes ne les apprécient guère. Aussi hautain et fier qu'eux, les elfes noirs sont pour la destruction, et le mal, tandis que les elfes eux, sont tournés vers la justice. Quant aux nains...! N'en parlons pas. Les elfes les trouvent méprisables, et laids. Très rares seront les fois où ces deux races pourraient s'allier.
Avec les humains, les vampires, les garous, les sirènes et les dragons, ils entretiennent des relations que l'on pourrait qualifier de neutre. Ils ne les détestent pas, mais ne les adore pas non plus.
En ce qui concerne les fées, c'est autre chose. Ces petites créatures frêles et malicieuses ont réussis à gagner la confiance des elfes, malgré la présence de certaines d'entre elles dans le camp adverse, lors de la guerre.


Particularités spéciales => Les elfes ont une grande agilité, et une importante dextérité, ce qui fait d'eux des combattants hors pairs, aussi bien au corps à corps qu'à distance. Ils sont d'une grande intelligence, et sont donc de fins stratèges. Ils sont également les propriétaires d'une capacité assez spéciale, celle de pouvoir voir dans la nuit. Pour finir, ils sont capable d'une grande discrétion, particulièrement en forêt.

Aptitude à la magie => Très bonne. Les elfes, proche de la nature, sont très doués en magie. Ils la manipulent comme personne. Leurs dons s'apparente souvent à celui de la guérison, ou au contrôle d'un élément, tel que la Terre, l'eau ou l'air. Il leur faudra toutefois un peu d'entraînement pour arriver à un résultat satisfaisant. Mise à part cela, il utilise quotidiennement la magie pour l’orfèvrerie, dans laquelle ils sont meilleurs que n'importe qui d'autre, et dans la création d'armes en tout genre. Les elfes peuvent faire partis des Marcheurs.

Histoire => «On peut constater une ressemblance frappante entre les elfes, et les elfes noirs. Même posture, même fierté, et même droiture. Ils ont également tous les deux des oreilles pointues. Mais la ressemblance s'arrête là. Puisque les uns possède la peau blanche, et que les autres l'ont foncé, que le peuple premier vénère la justice, alors que le secondaire ne voit que le profit. C'est leur caractère qui les différencie des uns des autres. Et pourtant...  Angharradh, la Déesse Mère des elfes, n'était autre que la sœur jumelle de Lloth. Tandis que la première n'était que douceur et compassion, la seconde, jalouse et envieuse de sa sœur, sombra peu à peu dans les ténèbres. Aussi, lorsque la première créa les elfes, Lloth donna naissance à des êtres très ressemblant à ceux de sa jumelle, mais en fit en même temps le parfait contraire.»

Extrait de La création du Monde, livre aujourd'hui perdu à jamais,
écrit par un anonyme.

Drows


Population => Peu nombreuse. Ils sont bien moins nombreux que les elfes.

Localisation => Éparse. Il existe plusieurs camps de Drows, disséminés un peu partout dans le Royaume, mais le plus grand, et le plus important, du moins à notre connaissance, se trouve au Nord, non loin des montagnes.

Durée de vie moyenne => Les plus âgés peuvent atteindre les 500ans (enfance jusque 45 ans, puis adolescence jusque 99 ans, puis adulte et vieux à 400 ans et plus).

Langue(s) parlé(s) => L'elfique, et la langue commune.

Intelligence => Grande.

Physique => Pour ce qui est de leur peau, elle a deux options : la couleur peut être très sombre ou d'un clair livide, leurs cheveux ne peuvent être que noirs, blancs ou argentés. Grands, femmes et hommes sont musclés et mince (ils n'acceptent que la perfection). Un Drow qui ne correspond pas aux "normes" sera très vite méprisé des siens. La peau blanche est d'ailleurs, selon eux, une erreur du gêne souche de la race, inutile de dire que ceux porteurs du fameux gêne "parasite" quittent bien souvent la communauté. Leurs yeux sont très souvent rouges, mais ils peuvent être gris, verts, bruns. Mais rougissent sous l'effet de la colère.

Morale => Les Drows se considèrent au dessus des autres peuples, les prennent de haut, et les méprisent. De nombreuses rumeurs qui courent sur eux font que tout le mode les craints et les fuient. S'ils ont des rapports cordiaux avec les vampires, dire que les unions Vampire-Drow sont très mal vues est loin d'être un euphémisme. La perfection! Voilà ce qui leurs plaisent! Ils méprisent plus que tout ceux qu'ils appellent les «Sang Impurs», ceux qui sont le fruit d'une union entre deux races différentes.

Politique/Hiérarchie => Vivant caché, et pour la plupart hors de contrôle du Royaume, ils ont leur propre hiérarchie, et politique. La société drow possède une structure autoritaire et une hiérarchie composée de subtiles couches de pouvoir. Mais avant d'aller plus loin, rappelons que les drows ont l'attention personnelle de leur déesse, que celle-ci favorise les femmes au détriment des hommes, et qu'il est difficile de s'opposer à la volonté de sa déesse, surtout si celle-ci s'appelle Lolth. La reine araignée est en effet la pierre angulaire de la société drow. Elle se trouve tout en haut de l'échelle et représente le plus grand pouvoir que les drows connaissent. Sous elle se trouvent ses serviteurs de la Mer Astrale, et sous ceux-ci ses représentants dans le monde des mortels, c'est-à-dire ses prêtresses.
La noblesse drow est divisée en 'maisons' qui luttent constamment entre elles pour le pouvoir. A la tête de chaque maison se trouve une mère matrone (d'ordinaire une prêtresse de haut niveau). Si elle est prudente, une matrone aura des filles, prêtresses elles aussi, mais qu'elle surveillera attentivement. Car plus une maison compte de prêtresses, plus cela rend la maison forte, mais plus la sécurité de la mère matrone devient précaire. Une mère matrone avisée opposera donc ses filles les unes contre les autres le plus souvent possible. L'héritage de la fortune et de la position sociale passe par les femmes, de la plus proche et la plus âgée jusqu’à la plus jeune et la plus éloignée dans l’arbre généalogique. De fait, les prêtresses d'une maison noble sont généralement puissantes et très respectées. Notons aussi que quelques villes drows sont dirigées par un conseil composé des mères matrones les plus puissantes de la cité.


Religion => Lolth, la Déesse Araignée, est la seule qu'ils vénèrent.

Relations avec les autres races => En général, ils sont plutôt proche des vampires, et méprisent toutes les autres races. Ils détestent particulièrement les «Sang Impurs» ceux dont les parents étaient de races différentes.

Particularités spéciales => Tout comme leurs cousins, les drows possède une agilité, et une dextérité hors du commun. Chacun des leurs est un combattant aussi expérimenté que possible, la perfection étant de mise. Intelligent, ils sont également de grands stratèges et voit eux aussi dans la nuit. Ces capacités, alliées à leur discrétion naturelle font d'eux de redoutables adversaires. Si un jour, vous veniez à vous faire capturer par un, ou une drow, un conseil, tentez par tous les moyens de vous enfuir, ou au pire, ôtez vous la vie. Il faut savoir qu'ils sont extrêmement doués dans l'art de la torture.

Aptitude à la magie => Bonne. Ainsi, la majorité des nobles Drows développent la capacité de détecter la magie, de léviter, ou encore de détecter les origines des autres êtres vivants à travers leur aura. Ces dons peuvent également se retrouver chez les «roturiers» mais de façon beaucoup moins importante. Les drows peuvent faire partis des Marcheurs.

Histoire => «On peut constater une ressemblance frappante entre les elfes, et les elfes noirs. Même posture, même fierté, et même droiture. Ils ont également tous les deux des oreilles pointues. Mais la ressemblance s'arrête là. Puisque les uns possède la peau blanche, et que les autres l'ont foncé, que le peuple premier vénère la justice, alors que le secondaire ne voit que le profit. C'est leur caractère qui les différencie des uns des autres. Et pourtant...  Angharradh, la Déesse Mère des elfes, n'était autre que la sœur jumelle de Lloth. Tandis que la première n'était que douceur et compassion, la seconde, jalouse et envieuse de sa sœur, sombra peu à peu dans les ténèbres. Aussi, lorsque la première créa les elfes, Lloth donna naissance à des êtres très ressemblant à ceux de sa jumelle, mais en fit en même temps le parfait contraire.»

Extrait de La création du Monde, livre aujourd'hui perdu à jamais,
écrit par un anonyme.

Vampires


Population => Plus ou moins nombreuse.

Localisation => Ils se fondent en général dans la masse. Il est possible d'en trouver n'importe où.

Durée de vie moyenne => Immortel

Langue(s) parlé(s) => La langue commune.

Intelligence => Moyenne à Grande.

Physique => En apparence, les vampires s'apparentent beaucoup aux humains, puisqu'en effet, la plupart d'entre eux l'ont été avant. Plus ou moins grand, leurs cheveux peuvent aller du blond le plus clair, au noir le plus sombre. Quant à leurs yeux, ils peuvent eux aussi varier comme ceux des humains. Leur poids, et leur taille varient également. On notera néanmoins deux importantes différences. Chacun d'entre eux a la peau plus pâle, et même ceux dont la couleur de peau aurait été foncé lorsqu'ils étaient humains. Certains même parfois, ont la peau quasiment translucide. Et leurs canines, pointues et longues, sont probablement la meilleure de leurs armes. Ces êtres, contrairement à ce que l'on pourrait penser, possèdent une ombre, mais aucun reflet, puisque l'on dit d'eux qu'ils sont dépourvus d'âme. Craignant la lumière, ils peuvent toutefois sortir au grand jour si ils sont assez vêtus pour cela. Imaginons, une noble vampire, habillé d'une longue robe qui la recouvre des pieds à la tête, un chapeau sur le crâne, et une ombrelle et une paire de gants pour parfaire le tout. On différencie également les «Sangs Purs», des «Sangs Impurs». Les premiers, nés vampires, sont l'élite des vampires. Quant aux seconds, nés humains, puis transformés en vampires, sont le plus gros de la population vampirique. A un «Sang Pur», le soleil peut causer la mort, alors qu'il provoquera chez les «Sangs Impurs» de graves brûlures.

Morale => Intelligent, et immortel, les vampires ont tendance à se croire aux dessus des autres. Non pas qu'ils méprisent les autres races, mais ils voient avant tout l'intérêt qu'elles peuvent leur apporter. Et c'est sans doute ce trait de caractère qui les rapproche grandement des drows. Les vampires ont une soif de connaissance quasi inépuisable, et il faut dire que pour cela, ils ont tous le temps qu'ils veulent devant eux. Cette richesse de savoir fait d'eux des candidats idéaux aux postes les plus importants dans le Royaume. Ils sont évidemment dangereux, puisqu'ils se nourrissent quotidiennement de sang.

Politique/Hiérarchie => Vivant parmi les humains, les vampires respectent la politique mise en place dans le Royaume. Néanmoins, comme pour chaque race, il est possible de différencier deux castes, les «Sangs Purs», les nobles, et les «Sangs Impurs» qui constituent les trois quart de la population vampirique.

Religion => En général, on ne vénère aucun Dieux, ni aucune Déesses chez les vampires. Néanmoins, et depuis peu, la société vampirique a vu naître une sorte de caste, de secte dirigé par ce qu'ils appellent la Trinité. Constitué de trois êtres dont on ne connaît pas l'identité, cette Trinité se dit être les descendant légitimes et légaux de Alucart (cf voir histoire). Ainsi donc, ils se pensent encore au dessus des nobles, et se font aduler. La religion ainsi créer est nommée l'Alucartisme.

Relations avec les autres races => Les vampires s'entendent de façon assez neutre avec chacune des races présentent dans le Royaume. Mais il est vrai qu'ils s'entendent particulièrement bien avec les drows, dont ils trouvent la droiture, et la discipline exemplaire. Par extension, ils ont tendance à se méfier des elfes.

Particularités spéciales => Ces créatures de la nuit ont une force, et une rapidité particulièrement accrues, ce qui font d'elles des adversaires redoutables (cela dure un certains temps, jusqu'à ce que la soif viennent les reprendre. Et si ils tardent trop à l'assouvir, ils en seront grandement affaiblis). En plus de cela, ils ont une très bonne vue de nuit, ils sont donc nyctalopes. Par ailleurs, ils ne sortent que de nuit, ou le jour lorsque le temps le leur permets (lors d'un orage, par exemple). Ils peuvent également sortir en pleine journée lorsqu'ils sont suffisamment cachés du soleil grâces à des vêtements, ou a des accessoires. Pour finir, il faut préciser qu'ils n'ont pas de sommeil, et que pour plonger dans le monde des rêves, une seule option est possible: la méditation. Pour transformer un humain en vampire, une seule solution est possible! Une simple morsure ne sera pas suffisante, pour cela, il leur faudra, aux vampires, injecter le poison qui est contenu dans leurs canines à leurs victimes.

Aptitude à la magie => Plutôt bonne. Chaque vampire possède en lui le don d'hypnotiser, et de charmer ses victimes uniquement grâce à sa voix, et à son regard. La magie qui les habite les rend alors irrésistible aux yeux des autres, et il n'est que très rarement possible de leur résister si jamais ils réussissaient à vous envoûter. Ils ont aussi en général une capacité de régénération. Les vampires peuvent faire partis des Marcheurs.

Histoire => «Lors du jour de la création des peuples, Shevrar créa un unique être, concentré de magie et de la haine qu'il éprouvait quotidiennement envers sa sœur Ishtar. Il créa Alucart, le premier vampire. Seul, cet être comprit bien rapidement qu'il était supérieur aux autres races, et la soif de pouvoir s'empara bien assez vite de lui. Il se lança alors à la conquête du monde, et faillit bien décimer le peuple des humains, transformant ces derniers en vampires, afin de ne plus être seul. Chez les Dieux, il fut demandé à Shevrar de descendre sur Terre et d'aller lui-même calmer la fureur de sa créature. Bien que réticent au départ, le Dieu exécuta malgré tous les ordres qu'on lui avait donné. Il apparut à Alucart une nuit sans lune, alors que ce dernier venait de massacrer un village tout entier. Alors qu'il était là, devant lui, dans toute sa grandeur, le vampire, fourbe et intelligent, le poignarda en plein cœur, le tuant presque sur le coup, et l'empêchant ainsi de retourner au panthéon des Dieux pour s'y régénérer. On dit alors que le sang du créateur se déversa sur les mains de sa créature, le maudissant et le contraignant alors à ne pouvoir se nourrir que de sang.»

Extrait de Comptes et Légendes Vampiriques,
écrit par le Chef de la Trinité en personne.

Loups-Garous


Population => Nombreuse.

Localisation => Un peu partout dans le Royaume.

Durée de vie moyenne => Les plus vieux peuvent atteindre jusqu'à 250ans.

Langue(s) parlé(s) => La langue commune.

Intelligence => Petite, moyenne, ou grande.

Physique => Les loups-garous sont des êtres particuliers qui possèdent deux formes. L'une, humaine, pour se fondre dans la masse, et une seconde. Cette dernière, beaucoup plus impressionnante, peut varier d'un individu à l'autre. Chez certains, les «Sangs Purs», elle est celle d'un loup, tandis que chez les «Sangs Impurs», elle est plus ou moins humanoïde. Entre le loup, et l'humain, ils se déplacent sur deux pattes. Leurs pelages varient aux couleurs sombres, jusqu'aux plus claires. L'un pourrait être noir, et l'autre avoir une robe beige, ou blanche. Leurs yeux gardent cependant leur couleur lorsqu'ils se transforment. Ainsi donc, il peuvent être gris, bleus, vert, ambre ou, dans de rares cas, violet ou rouge.

Morale => Les loups, pour la plupart d'entre eux, savent se contrôler lorsqu'ils ne sont pas sous forme lupine. Pourtant, chacun d'entre eux peuvent éprouver de la colère, et bien souvent, dans ces cas là, ils sont totalement hors de contrôle. Sous leur forme humaine, ils éprouvent en général les mêmes sentiments que les humains, et leur comportement y est similaire. Toutefois, une fois transformés, deux comportements différents se distinguent. Chez les «Sangs Purs», le passage de l'état d'humain à loup, et inversement, se fait sans trop de difficulté, et uniquement lorsque la personne le décide. En général, elle se contrôle parfaitement.Tandis que chez les «Sangs Impurs», qui constituent la majeure partie de cette population, la transformation se fait lors des pleines lunes et en général, elle est douloureuse. Par ailleurs, lorsque ça a lieu, ils deviennent des bêtes féroces et sanguinaires, qui ne pensent qu'à une chose, déchiqueter leurs pauvres victimes, et se repaître de leurs chairs. Il est dit dans certains écrits que pour les «Sangs Impurs», une méthode pour se contrôler existe, mais cette dernière serait garder jalousement et précieusement par les «Sangs Purs».

Politique/Hiérarchie => Dans le Royaume, les garous sont un peu près tous considéré comme des êtres humains, et occupent donc les mêmes fonctions en général, même si il est plutôt rare de voir un Loup occupé un grade haut placé. Ils respectent les lois mises en places par le Royaume. Comme pour les vampires, les «Sangs Purs» sont considérés comme l'élite, et forment les nobles. Les «Sangs Impurs» forment les trois quart de cette population.

Religion => La Déesse la plus sacré et la plus vénéré chez eux est la Déesse de la lune, Ishtar.

Relations avec les autres races => Les loups-garous s'entendent très bien avec les êtres humains, de par les faits que ces derniers les ont grandement aidés durant la guerre. Ils apprécient également les nains, mais détestent particulièrement les vampires qui les ont, autrefois, réduits en esclavage. Ils ont des relations généralement neutres avec les autres races.

Particularités spéciales => Plus puissant, et plus rapides que les êtres humains voire tout autant que les vampires, ils ont une capacité de régénération assez limité. Leurs blessures se soignent d'elles-même, sauf si elles ont été faites, ou donnés avec de l'argent. De par leur nature Lupine, ils ont une ouïe, un odorat et une vue bien plus développés que n'importe quel créature dans le Royaume. Ils sont également très endurants, et peuvent courir sur de longues distances sans être essoufflé. Par ailleurs, le sommeil d'un garou est très léger. Tout au plus, il en a besoin d'environ 4 heures.  

Aptitude à la magie => Assez faible. Il est rare qu'un loup-garou possède une quelconque magie en lui. Néanmoins, dans de rares cas, il est possible de rencontrer des garous qui ont le don de prophétie. Généralement, ces capacités sont exclusivement réservés aux prêtresses d'Ishtar. Les garous peuvent faire partis des Marcheurs.

Histoire => «Lorsque vint le tour d'Ishtar, la Déesse de la lune se souvint alors du visage d'une créature qu'elle avait vu. Un être, qu'elle avait appelé Loup, et qu'elle s'était mise à observer attentivement. La jeune Déesse se souvint également de la façon que l'animal avait de se déplacer, de sa grâce, de sa beauté et de sa puissance naturelle, de l'étrange impression de fascination qui l'avait envahit alors qu'elle le regardait se déplacer dans les bois, l'environnement naturel de la bête. Alors elle créa un être à l'image de cette créature, qu'elle lia instantanément à l'astre auquel elle-même était lié. C'est ainsi que naquit les garous, créatures fières et libres. Mais le bonheur de ces êtres ne dura que peu de temps. Alucart, qui avait tué son créateur, fondit sur le peuple des loups, avec tout ceux qu'ils avaient convertit. Doués de magie, les vampires avaient finis par prendre le dessus sur les enfants d'Ishtar, et Alucart avaient pris la décision de les asservir, pour les humilier à jamais, plutôt que de les massacrer. Ainsi commencèrent les longues années de servitudes des Loups.»

Légende Lupine raconté par Shila,
Grande prêtresse d'Ishtar.

Nains


Population => Plus ou moins nombreuse.

Localisation => Dans le Nord, dans les montagnes. Certains se sont également installés dans l'Est, près de la frontière nord.

Durée de vie moyenne => 225/250ans pour les plus âgés. Un seul cas de nain âgé de plus de 250ans fut connu. A sa mort, il avait 300ans, et avait complètement perdu la tête.

Langue(s) parlé(s) => La langue commune.

Intelligence => Moyenne en général.

Physique => Les nains sont des êtres de petite taille et trapus. Ils mesurent entre 1m40 et 1m60, et peuvent peser jusqu'à environ 120kg. Ils sont généralement musclés, mais cela n'est dû qu'à leur travail acharné.On les reconnaît souvent parce qu'ils arborent tous une longue barbe qu'ils leurs arrivent de tresser parfois. Leur peau prendre différentes teintes, comme la couleur terre, ou pierre. Ils peuvent également être de même couleur que les êtres humains. Quant à leurs cheveux, ils sont roux ou bruns, et leurs yeux sont souvent dans les tons marrons ou noirs, mais peuvent être de n'importe quelle couleur.

Morale => «Le travail, c'est la santé». Voilà la devise des nains. Jamais ils ne rechignent devant des tâches difficiles, et au contraire, aiment travailler durement. Dans le Royaume, ils sont réputés pour cela. Ils apprécient en général le grand air, et la montagne est leur lieu favoris. Ils sont souvent en quête d'aventure, et aiment particulièrement explorer. Mais il est de notoriété publique que l'argent est la quête première du nain. Avare, ils gardent précieusement leurs trésors, et ne les partagent jamais. Un nain préférera mourir plutôt que de vous révéler l'endroit où il le cache. Par ailleurs, ils sont très rancuniers, et n'oublient jamais les crasses qu'on aurait pu leur faire. Par extension, ils sont très loyaux, et si un nain a une dette envers vous, vous pouvez être sûr qu'il la réglera dès que possible ce peu.

Politique/Hiérarchie => Les familles naines sont appelées des foyers, un terme qui signifie « l'endroit où les enfants sont nés et élevés ». C'est l'unité de base de la société naine. Un foyer inclut le grand-père et la grand-mère, leurs enfants, et les enfants de ceux-ci. Tous sont donc issus de la même lignée directe et partagent la même demeure. Ce concept de foyer permet aux familles naines de créer un environnement légal et social dans lequel les enfants naîtront, et un environnement stable dans lequel ils seront ensuite instruits, suivant les préceptes et les convictions qui dirigent la vie des nains.
Mais contrairement aux familles humaines ou elfes, le foyer des nains n'est pas une unité isolée. Chaque foyer fait partie d'un clan, qui peut être composé de 2 à plus d'une centaine de familles, suivant sa force. Tous les foyers d'un même clan sont unis par les liens du sang, ce qui signifie que tous les nains d'un clan seront les oncles, tantes, neveux, ou cousins d'un membre.
Les clans sont régulés par des guildes qui légifèrent toutes les questions de commerce. Elles définissent les poids et les mesures, la qualité, et le prix des objets. La guilde des boulangers par exemple fixe le poids, le prix, et les ingrédients des miches de pain. Et tous les clans de boulangers doivent se conformer à ses décrets. Mais cela ne signifie pas que les nains suivent servilement les standards de production, car les limites établies par les guildes laissent tout de même la place à la création individuelle. Deux miches de pain toutes deux conformes aux directives d'une guilde peuvent paraître complètement différentes aux non initiés.
Malgré cette organisation intérieur, il est évident que les nains obéissent également aux lois, et aux ordres du Royaume.


Religion => Les nains ne connaissent que Thor le Dieu des Nains et ne croient en rien d'autre. Enfin a part en l'argent, la bière et leurs pioches fétiches...

Relations avec les autres races => Si il y a bien un peuple que le nain déteste, ce sont les elfes, qu'ils soient noirs, ou non. Ils ont tendances à les croire bien trop futile pour mériter ne serais ce qu'un peu de leur attention. En général, ils n'apprécient guère plus les fées et les vampires. Ils sont en bonne entente avec les humains et les garous, et entretiennent des relations neutres avec les autres races.

Particularités spéciales => Une des particularités des nains est qu'ils craignent souvent l'eau. On peut dire également qu'ils ont une conception particulière de l'hygiène. Un nain pourrait parfaitement ne prendre qu'un bain par mois, et à côté de ça, refuser de boire dans une choppe sale. Par ailleurs, ils ont une grande facilité à travailler le métal, la terre et la roche, la forge étant leur domaine de prédilection. Ils ont aussi une grande habilité à la manipulation des armes contondantes, mais leur arme préférée reste tout de même la hache.

Aptitude à la magie => Nulle. Les nains refusent d'utiliser la magie. Ils n'en sont pas dotés, par ailleurs, ce qui leur facilite la tâche. Même si jusque là, aucun nain n'est né avec le don de magie, cela n'est pas dis impossible. Ils ne peuvent donc pas faire partis des Marcheurs. Du moins, aucun cas de nain ayant ce don n'a été déclaré.

Histoire => «A l'origine, les nains étaient des hommes tout ce qu'il y avait de plus banal, des hommes que l'on envoyait dans les mines, et dans les cavernes pour travailler. Bien que leurs conditions de travail étaient presque insoutenable, jamais ils ne se plaignirent. L'atmosphère avait beau être lourde d'humidité, la lumière trop peu présente, et les cavernes de plus en plus étroites, jamais il ne cessèrent de travailler durement. Et ce qui devait arriver arriva. L'entrée de l'une des plus grandes mines s'effondra brusquement un jour, piégeant dans ses entrailles les travailleurs. On essaya alors par tous les moyens de les sortir de là, mais en vain. A contrecœur, on décida de les laisser périr dans ce boyau de pierre qu'ils avaient eux-mêmes travaillés. Loin de là, pourtant les hommes et les femmes qui s'étaient retrouvés piégés évoluèrent en fonction de leur nouvel environnement. A force de devoir se courber, ils devinrent petit. N'ayant rien pour les couper, leurs barbes se mirent à pousser abondamment, et la sueurs de leur front, mélangé à l'humidité ambiante leurs donnèrent un breuvage mousseux que tous considèrent aujourd'hui comme délicieux. De longues années s'écoulèrent avant que l'on ne décide de rouvrir la mine, et alors que le travail reprenaient son cours, l'une des façades se brisa, laissant alors sortir à l'air libre une colonie de petits hommes. Les nains étaient alors créés.»

Récit décrit par Dormar,
tavernier et nain réputé pour son taux d'alcoolémie jamais inférieur à 6g.

Fées


Population => Assez rare.

Localisation => Un peu partout dans le Royaume.

Durée de vie moyenne => Immortelle.

Langue(s) parlé(s) => Le Bim-Bala-Zim, qui est plutôt un mélange confus de mots, de vocabulaire qu'elles utilisent entre elles. Elles parlent également l'elfique, et la langue commune.

Intelligence => Moyenne à grande.

Physique => Les fées sont des créatures plus petites encore que les nains, du moins sous leur forme originelle. En général, elles ne mesurent pas plus de 20cm pour les plus grandes. Elles sont donc également très légères. Physiquement parlant, elles ressemblent comme deux gouttes d'eau aux elfes. En effet, elles possèdent elles aussi des oreilles pointues qu'elles arborent fièrement, et qu'elles décorent de tas de breloques. Mais en plus de cela, chacune d'entre elles affichent une paire d'ailes, unique à chacune. Il est possible de trouver des fées dont la magie s'est tellement développés qu'elles sont parfois capable de prendre forme humaine. Mais ces cas sont plutôt rares.

Morale => On dit que les fées sont de véritables petites pestes. Et pour tout dire, ce n'est pas un euphémisme. Sournoises et farceuses, elles sont têtues et moqueuses, mais ne représente pas un réel danger. Face à un adversaire, elles n'hésiteront pas à s'enfuir en toute hâte, se sachant bien trop fragile pour faire face. Ces créatures, tellement petites, pourraient très bien être mise K.O rien qu'avec une simple petite tape. Néanmoins, leur petite taille leur permet des travaux d'espionnage, et il faut dire que dans ce domaine, elles sont plutôt doués. Si la récompense est assez alléchante, jamais une fée n'hésitera à vous proposer son aide.

Politique/Hiérarchie => Comme chacun, elles suivent les lois et les directives du Royaume. Aucune hiérarchie intérieure n'est en place chez cette race, elles sont toutes indépendantes les unes des autres.

Religion => Elles vénèrent en général la Déesse Mère elfique,  Angharradh.

Relations avec les autres races => En général, elles s'entendent très bien avec les elfes, et pour certaines d'entre elles qui auraient basculés du mauvais côté, les elfes noirs sont de très bons alliés. Elles aiment également flâner en compagnie des sirènes, mais détestent par dessus les nains qu'elles trouvent trop grossiers. Pour ce qui est du reste, elles entretiennent des relations neutres.

Particularités spéciales => Les fées ont une capacités de dissimulation presque inné. Petite, et vicieuse, elles sont extrêmement doués dans l'art de l'espionnage. Elles font également preuves de beaucoup d'ingéniosité en ce qui concerne la création de pièges.  

Aptitude à la magie => Parfaite. Les fées sont en effet les êtres les plus magiques que le Royaume n'ait jamais connus. Elles sont généralement liés à un élément, et peuvent donc lancer quelques sorts en fonction de celui-ci. Par exemple, une fée liée à l'élément de la Terre pourra sans encombre faire renaître une fleur fanée. Par ailleurs, elles sont aussi particulièrement doués dans la magie de l'illusion. Les fées peuvent donc faire partis des Marcheurs.

Histoire => «Certains disent que les fées sont des elfes qu'Angharradh aurait sauvé elle-même. Les fées prétendent que certains elfes s'étaient aventurés un peu trop près d'un gouffre, et qu'ils y seraient tombés sans le vouloir. La Déesse Mère, refusant de voir ses propres créations mourir, leurs auraient fournis une paire d'ailes à chacun, afin qu'ils puissent s'échapper loin du trou dans lequel ils avaient chuté. Quant à leur petite taille? Bah! A quoi bon le leurs demander, elles vous raconteront tous des salades!»

Paroles d'un voyageur anonyme.

Sirènes


Population => Ni nombreuse, ni rare.

Localisation => Un peu partout dans le Royaume, mais elles sont en général plus nombreuses près des frontières côtières. Des bains dit «salés» leurs sont réservés dans différentes régions.

Durée de vie moyenne => 400ans pour les plus âgés.

Langue(s) parlé(s) => L'aquarien est une langue qui leur est propre, et qu'elles n'utilisent qu'entre elles, lorsque elles sont sous l'eau. Hors de l'eau, elles parlent toutes la langue commune.

Intelligence => Petite, moyenne, ou grande.

Physique => Sous forme aquatique: une longue queue écaillée, souvent semblable à celle d'un dauphin (la forme). De temps en temps, les écailles recouvrent plus que cette partie du corps. Le haut du corps ressemble à celui d'une humaine. Il arrive que leurs cheveux changent d'aspect et de texture, ressemblant parfois à des algues aux aspects soyeux...

Sous forme terrestre: identiques aux humaines en tout points, si ce n'est que leurs yeux ainsi que leur système respiratoire peuvent fonctionner sur terre comme sous l'eau. Elles ont des membranes au niveau du cou qui disparaissent lorsqu'elles remontent à la surface et des pupilles adaptables aux différents milieux. Elles gardent parfois quelques éléments de leur forme aquatique comme des membranes entre leurs doigts, etc.. Chaque sirène possède des poumons, comme n'importe quel être humain, mais qui ne «s'activent» que lorsqu'elles sont sur Terre.


Morale => C'est une race très craintive et impressionnable, les sirènes n'ayant acquis la capacité de se déplacer sur Terre que depuis peu. Elles sont également très curieuses, et aiment apprendre et savoir beaucoup de choses. Elles ne sont pas tout à fait à l'aise non plus, socialement parlant, étant donné qu'elles ont toutes longuement vécus dans l'eau, indépendamment des autres. Elles ne connaissent par conséquent que peu de choses sur notre monde, et ne sont pas habitués à rencontrés de trop grosses difficultés.

Politique/hiérarchie => Vivant les trois quart du temps sur Terre, les sirènes suivent et respectent la hiérarchie du Royaume. Entre elles, cependant, il existe ce qu'elles appellent le conseil des douze. Il s'agit là d'une assemblée de douze sirènes qui se réunissent lorsque la situation l'exigent, lorsque des problèmes font leur apparition, afin de savoir quel comportement elles doivent adopter face à ceux-ci.

Religion => Toutes vénèrent Sashelas, le Dieu des profondeurs.

Relations avec les autres races => Elles sont particulièrement bonnes avec les fées, et avec les elfes. Pour le reste, leurs relations avec les autres races sont plutôt à tendance neutre. Elles ne détestent pas particulièrement de race, mais plutôt certains individus en eux-mêmes, comme pour les humains.

Particularités spéciales => Physiquement, il vous sera possible d'apercevoir la forme humaine d'une sirène, sa forme originelle restant pour elle trop intime pour la montrer à qui que se soit. Vivant dans plusieurs milieux, une sirène possède un système respiratoire, et des pupilles adaptables en fonction du milieu où elles se trouvent. A part cela, elles sont connues pour avoir un charisme particulièrement élevés. Elles sont également de très bonnes chanteuses.

Aptitude à la magie => Plutôt bonne. Si les sirènes sont capables de comprendre, et de communiquer avec les animaux marins, elles sont également assez douées pour pouvoir maîtriser, pour certaines rares sirènes, l'élément de l'eau. Aucune des sirènes ne peut faire partis des Marcheurs, ses dernières n'ayant pu mettre pieds à Terre que trop récemment.

Histoire => «Shashelas était le Dieu le moins puissant au panthéon. Il était doté de magie, certes, mais était bel et bien moins doué que ses frères et ses sœurs. Aussi, lors du jour de la création des peuples, il ne pu créer de toutes pièces des êtres. Étant connu comme le Dieu des profondeurs, il prit comme base pour ses créations des créatures marines qui vivaient déjà autrefois, et il y inséra des âmes perdues. Ces êtres changèrent alors de formes, et devinrent des créatures que l'on déclara semi-humaine. Une longue queue recouverte d'écailles à la place des jambes et des membranes, voilà ce qui caractérisait la nouvelle race que l'on identifia comme étant des sirènes.»

Extrait de La création du Monde, livre aujourd'hui perdu à jamais,
écrit par un anonyme.

«Shashelas nous a parlé. Il nous est apparu dans toute sa grandeur, et dans sa bonté, nous a offert le don de pouvoir nous aussi nous déplacer sur la Terre. Notre Dieu nous a également donné une mission, celle de prêcher sa parole au près des Elfes, peuple qui l'a également adulé, fut un temps. Il nous a donné un message pour eux. Prenez garde, nous a-t-il dit, parce que je suis de retour, et plus puissant que jamais. Et en voici la preuve, le miracle que je viens d'accomplir. Vénérez moi à nouveau, et il sera possible que des actions de même envergure se déroulent parmi votre peuple.»

Témoignage d'une sirène,
peu de temps après leur apparition sur nos Terres.

Hommes-Dragons


Population => Très rare. Par ailleurs, pour jouer un homme-dragon, nous demandons un niveau minimum. Pour cela, lors de votre présentation, il vous sera demandé un «test» rp. Les admins se donnent le droit de refuser, ou d'accepter votre candidature à un tel être, en fonction du «test» rp.

Localisation => Aucune idée. Ils n'ont généralement pas d'environnements préférés, et il est possible donc d'en croiser dans chacune des régions, à conditions que l'un d'entre eux s'y trouve.

Durée de vie moyenne => Immortelle.

Langue(s) parlé(s) => Le Drakarmin, et la langue commune.

Intelligence => Grande.

Physique => Les hommes-dragons de nos jours sont des humanoïdes, ressemblant beaucoup aux Humains, qui se différencient de ces derniers par plusieurs caractéristiques physiques qui peuvent être présentes ou non selon les individus : cornes, griffes, écailles, épines dorsales, yeux de reptile (souvent rouges ou orangés), des canines plus développées, une chaleur corporelle nettement différente ou parfois une couleur de cheveu particulière.

Morale => On retrouvera quatre personnalités « typiques » des hommes-dragons :
- Celui qui a décidé de vivre, malgré tout, comme un Humain au sein de la civilisation humaine,
- Celui qui a décidé de vivre avec la véritable fierté d’un Dragon et qui ne supporte pas les Humains,
- Celui qui considère que les hommes-dragons sont, à présent, une race totalement différente des Dragons ou des Humains et ne doivent compter que sur eux-mêmes,
- Celui qui a trouvé une raison de vivre particulière et qui se bat pour celle-ci.

En effet, cette race est bien plus proche de celle des dragons que celle des hommes. Cela peut être constaté au niveau de leur façon d’être : souvent orgueilleux, égoïste, solitaire et colérique, bien qu’il existe des individus plus calmes, réservés ou mélancoliques. D’ailleurs, la plupart des hommes-dragons se disent être des Dragons eux-mêmes mais sous une forme plus mortelle. Ce sont aussi des êtres fiers mais dont le comportement est fort influencé par leurs émotions, notamment leurs tourments. Partagés entre leur appartenance à la race des dragons et leur appartenance à la civilisation humaine, leur façon de voir les choses diffère même entre eux, tout comme pour le cas des humains.

La discrimination envers les hommes-dragons, et cela dès leur plus tendre enfance, est telle que ces derniers peuvent perdre leur fameuse fierté de Dragon et atteindre un niveau psychologique qui les rapproche bien plus des Humains : sentiment de rejet, désespoir, tristesse ; cependant, si cette fierté de Dragon est profondément ancrée dans l’âme de l'homme-dragon, une haine envers les Humains peut naître à tout moment. Quant aux individus qui ont suffisamment de volonté pour souffrir de cette discrimination, ce sont des personnages au tempérament de feu qui n’acceptent en aucun cas qu’on leur marche sur les pieds et qui ne passent pas par quatre chemins pour exprimer ce qu’ils pensent. Ils tentent de se faire reconnaître par les Humains ou ont simplement réalisé qu’il était impossible pour ceux-ci de changer.

Les hommes-dragons sont des êtres qui cherchent, durant toute leur vie, la raison de leur existence ou un but pour lequel ils vivent. Malheureusement pour eux, il s’agit là d’une des principales raisons pour lesquelles ils perdent la vie. Leurs actions sont plus souvent guidées par leur instinct, leurs émotions, leurs convictions, plutôt que par un raisonnement logique et réaliste.


Politique/hiérarchie => Souhaitant se fondre dans la masse et être les plus discrets possible, les hommes-dragons respectent en général les lois et les écrits du Royaume. Ils sont actuellement trop peu nombreux et bien trop indépendant pour qu'une quelconque société les réunissent.

Religion => Les hommes-dragons vénèrent les Dieux primaires, Aiapaec et Aufaniae qui ont la forme de deux dragons.

Relations avec les autres races => En général, leurs relations, peu importe la race face à eux, sont plus ou moins neutre. Il faut bien évidemment préciser qu'ils sont méfiants envers les humains, que certains considèrent comme leurs bourreaux. Ils ont toutefois une faiblesse pour les fées qu'ils trouvent drôle et amusante.

Particularités spéciales => Ce sont des êtres complexes dont la personnalité est difficile à comprendre, partagée entre leur moitié humaine et leur moitié draconique. Leurs choix dépendent de leur instinct et de leurs convictions. Ils ont également un don de guérison naturel, le rythme de multiplication de leurs cellules étant bien plus accrus que celui de n'importe quel autre créature. L'homme-dragon a également de sens plus aiguisés que n'importe quel autre race. Ils ont également une immunité à l'élément qu'ils maîtrisent.

Aptitude à la magie => Parfait. Les hommes-dragons sont extrêmement doués de magie, et même si il leur faudra des années avant de pouvoir contrôler parfaitement leurs dons, ils sont capable de maîtriser des éléments tels que le feu, la foudre, ou la glace. Cependant, ils ne peuvent en aucun cas contrôler les trois en même temps, leur élément dépendant généralement de leur nature profonde.

Histoire => «Toutes les divinités descendent d'un couple de Dieux primaires Aiapaec et Aufaniae.  Ces êtres ont respectivement l'apparence d'un dragon et d'une dragonne. Ce couple à l'origine de tous les dieux donna naissance accidentellement aux hommes dragons. Mais les divinités tendant vers la perfection, les "accidents" ne sont pas de mise. Les autres dieux ne furent donc pas mis au courant que leurs parents avaient mis au monde de nouveaux êtres leur ressemblant en partie. Les hommes dragons furent donc envoyés sur Terre sans que leur véritable identité ne leur soit révélée.»

Extrait de Mythes Oubliés,
écrit par un homme-dragon du nom de Zorkahra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeandaresia.forumactif.org
 
Fiches Techniques des Races d'Andarésia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiches Techniques différents moteurs 514 - 712 - 714 - 812 - 814 - 914
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche technique de Haru (en attente de validation)
» Vérifiez vos Fiches Techniques !
» Fiche technique d'Elinor (laborieusement terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Premiers Pas :: Introduction :: Encyclopédie-
Sauter vers: