Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Derek Curtis | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derek Curtis

avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 28/11/2014

MessageSujet: Derek Curtis | Terminé   Ven 28 Nov - 19:38

Je me présente...

Nom(s): Curtis

Prénom(s): Derek

Âge: 72 ans exactement, d'apparence, 19-20ans.

Race: Loup Garou au Sang Impur

Sexe: Masculin

Sexualité: Hétérosexuel

Métier: Forgeron, et bricoleur en tout genre.

Religion: Ishtar, probablement. Ou pas.

Je ressemble à...

Mesurant environ 1m80 pour un poids d'un peu près 80kg, Derek a plutôt l'habitude qu'on le regarde de haut malgré son imposante taille. Disons que sa condition d'Impur, mélange entre garou et vampire, est très mal vu, pour les uns, comme pour les autres. Malgré ça, il garde la tête haute, et si il baisse les yeux, c'est uniquement pour les plonger dans les votre, et vous provoquer, vous qui êtes sans doute plus petit que lui. Il suffira alors de faire rouler un peu les muscles de ses épaules, ou de gonfler un peu ses pectoraux déjà bien dessinés pour vous faire comprendre de ne pas venir le chercher, si vous tenez à rester entier. Mais il a beau être défié régulièrement par des puristes, les jeunes femmes ne le voient généralement pas de la même façon. Il faut dire que sa peau mat, beaucoup plus pâle que celle de sa mère au passage, est beaucoup plus apprécié chez la gente féminine. Allié à son petit minois, ses lèvres fines et ses yeux d'un bleu presque translucide, on peut facilement dire qu'il est agréable à regarder. Sa coupe de cheveux aussi, assez peu répandu dans les territoires, plaît beaucoup à certaines qui disent que cela lui donne un certain charme, un petit côté... Sauvage, côté qu'il accentue encore en y ajoutant parfois des breloques, ou des plumes.

Vestimentairement parlant... Derek porte en général un simple pantalon de lin, bien souvent noir, avec une chemise à lacets en coton, blanche, ou beige, et le tout avec une paire de bottes en cuir souple. Enfin... Dans cette tenue, rares seront les gens à le voir. Disons que sa condition de sang mêlé fait qu'il n'apprécie pas particulièrement le soleil, et que si il reste un peu trop longtemps, alors il pourrait avoir de graves brûlures. Mais alors comment fait-il pour travailler, dites-vous? Et bien, il enfile son tablier en cuir et fait son boulot de nuit. Ses commandes, il les préparent alors que tous le monde dort, et quand tous le monde s'active dehors... Et bien lui, il somnole quotidiennement dans le hamac improvisé qu'il a rapidement installé dans son atelier, entièrement barricadé pour empêcher le soleil de pénétrer dans la pièce. Quant à ses commandes, elles lui sont apportés par un jeune coursier qui a volontairement accepté de passer tard le soir, pour les lui donner.  

Lors de sa transformation, toujours aussi douloureuse par ailleurs, il se transforme en une bête d'un peu près deux mètres de haut, et pesant bien plus de 80kg. Mélange entre vampire et garou, sa fourrure épaisse et de couleur brun/roux ne s'étale que sur ses avants bras et ses pieds et ses mollets, couvrant également une partie de son torse, et son cou et sa tête, dévoilant une peau sombre sur le reste de son corps. Son visage, par ailleurs, reflète bel et bien la folle créature qu'il devient, son regard prenant une teinte rouge, et son museau court, et ses oreilles ressemblant étrangement aux attributs d'une chauve-souris. Ses griffes, quant à elles, longues et épaisses, sont aussi efficaces que ses crocs.

Je pense comme...

De chien. Littéralement. C'est en fait là un subtil mélange à la fois de flemmardise et de passion et de colère et de justice. Derek est sans doute un simple forgeron, mais... Il aurait facilement pu être un soldat, au service de la loi et de la justice. Il faut dire que sa naissance, pour lui, est en fait une véritable erreur de la nature, un mélange, une faute à ne jamais commettre. Et pourtant...! Pourtant oui! Issus d'un viol, il aurait pu représenter un pont pour relier les deux races, mais lui-même ne s'acceptant pas, et face à la détresse, et la tristesse, la rage et la douleur de sa mère, il n'a jamais été capable de ressentir ne serais-ce qu'un brin d'amour pour cette espèce, ces créatures des ténèbres qu'au fond, il aura toujours détesté. Bien qu'aujourd'hui les loups soient libres, il n'accepte toujours pas la présence des buveurs de sang sur les territoires d'Andarésia, et pour tout dire, si il le pouvait... Sans doute les massacrerait-il tous.

Pour le reste, c'est un véritable paresseux, un flemmard en puissance. Il passe ses journées entières à somnoler dans son atelier, étalé sur son hamac improvisé, son bandeau sur les yeux et son piaf à l'entrée de sa forge, surveillant et le prévenant éventuellement si un client venait à s'aventurer jusque là. Lorsque vient le soir, cependant... Il se réveille enfin, et si il n'enfile pas immédiatement son tablier pour se mettre au travail, alors il va faire un tour dans le quartier, s'amuser avec les gamins les plus pauvres, parce qu'à cet âge là, on est encore innocent, et que rares sont les enfants à l'avoir envoyé paître parce qu'il était une sorte de monstruosité.

Vous l'aurez compris, la plupart du temps, il passe ses journées seul, avec son oiseau coloré pour seule compagnie. Mais ce n'est pas tant ce qui le dérange, après tout, depuis qu'il est petit, il n'a personne, même pas sa mère qui, horrifié de ce qu'il était, le battait parfois après sa dure journée d'esclavagisme, pour se défouler, dessinant plus encore de cicatrices et de coups sur sa peau. Mais qu'importe, puisqu'il ne lui en a jamais tenu rigueur, et qu'après tout, elle a parfaitement expié ses péchés en mourrant.

Il/Elle accompagne mes pas... (facultatif)

Un oiseau aux plumes étrangement pâle. Probablement une espèce rare sur Andarésia, peu connu des autres, et qui, surtout, se complaît à la chaleur. Celui qui accompagne quotidiennement Derek a pour nom Mink. Il ne mesure pas moins de quarante centimètre de haut. Son poids, quant à lui, est totalement inconnu. Son plumage est d'un rose léger et les poils qui recouvrent sa tête sont de la même couleur. Ceux de sa crête, en revanche, sont plutôt blanc, et pour certains d'un oranger plus ou moins pâle. Son bec est gris, et ses yeux sont noirs, tout comme ses serres (cf avatar). Il faut savoir qu'en plus d'être originale, la bestiole a un très sale caractère. Elle déteste en général recevoir des ordres, et c'est d'ailleurs pourquoi son maître lui laisse une entière liberté en général. Ah, et... Une dernière chose. L'oiseau parle. Enfin, disons qu'il sait dire quelques simples mots.

Je suis doué pour...

Si il y a une chose pour laquelle est doué Derek, c'est sans doute pour la fabrication d'armes en tout genre. Ces œuvres en général sont originales, et sortes du lot, ce qui a tendance à faire plaisir à ses clients, bien qu'ils soient en comité restreint. Enfin, mise à part dans son travail, il faut avouer que ça ne lui sert pas à grand chose. Vous vous doutez cependant, qu'au vu de la carrure de l'homme, il n'y a pas que cela qu'il sait faire. Assez doué au corps à corps, il sait également très bien se défendre avec une hache ou un marteau de guerre qui est, par ailleurs, son arme de prédilection. Mise à part, il a quelques notions de chasse, et du maniement de l'arc, pas grand chose de plus. Ah, si...! Il possède un objet magique. Dont il ne sait absolument pas se servir. D'ailleurs, il n'en connaît toujours pas la fonctionnalité, mais au vu des runes qui ornent ses lourds bracelet de métal, il n'y a aucun doute sur leur origine. Puis, quand on sait qu'ils se sont adaptés au fur et à mesure de sa croissance, je ne vois pas comment on pourrait en douter. Enfin, et pour finir, du sang de vampire coulant dans ses veines, il faut préciser qu'il est également capable de se régénérer, à moins grandes vitesses que ses cousins cependant. Ah, et... Il a du mal à supporter le soleil. Il s'y est plus ou moins habitué, et son corps aussi, mais si il reste trop longtemps, cela peut lui causer de graves brûlures.   


Ma vie, mon parcours...

Du ventre de sa mère. Voilà d'où vient Derek. Mais plus précisément du ventre de sa mère, esclave dans l'un des nombreux camps créés par les vampires. Une louve parmi les autres, à la peau et au pelage sombre, assez belle et séduisante pour attirer l'attention d'un vampire malveillant qui ne trouva rien de mieux que de la violer, pour s'amuser. C'est donc de cette relation durant laquelle aucune éthique ne fut prise en compte que naquit le petit garçon qu'était autrefois Derek. Complètement rejeté par sa pauvre mère qui a plusieurs reprises avait tenté de se tuer durant sa grossesse, il resta longtemps un enfant anonyme, sans nom, et sans famille qui traînait par ci par là et que certains vampires chargés de surveiller les esclaves choisirent comme souffre douleur. Ils étaient plus grand, et plus fort, oh que oui, mais jamais ils ne l'avaient frappés très fort, jamais ils n'avaient été jusqu'à le blesser gravement, c'était, comme l'on dit chez eux, pour s'amuser, rien de plus. On ne peut donc pas dire que c'était un gamin battu, du moins pas jusqu'à ce jour, celui qui changea toute sa vie, celui durant lequel il perdit définitivement l'innocence de l'enfance.

Il avait une dizaine d'années déjà, et sa mère n'avait jusque là jamais fait attention à lui. Si il était encore en vie, nul doute qu'il le devait aux autres loups qui l'avaient aidés et qui, pourtant, lui tournèrent bientôt le dos, eux aussi. Ce jour là, l'un des gardes ne trouva rien de mieux que de le rapporter à sa mère en lui disant de faire attention à lui, de le dresser parce qu'il avait prit l'habitude de répondre aux buveurs de sang, et qu'il fallait qu'il sache où était sa place. Comme sortie d'un rêve, celle qui l'avait mise au monde s'excusa platement avant de le récupérer et de le traîner un peu plus loin où elle s'énerva et s'acharna sur lui, passant d'une absence totale d'attention à son fils à une  colère froide et quotidienne. Et personne... Oh jamais personne n'osa plus l'aider.

A partir de cet instant là, et jusqu'à ses vingt ans passé, sa vie se partagea entre ses heures de travail et les coups donnés par sa mère. Il avait beau avoir grandit, être plus grand, et peut-être même plus fort que sa mère, il était pour lui simplement hors de question de lever la main sur elle, elle qui l'avait mis au monde et qui souffrait tant à cause de lui. Non, jamais, oh grand jamais il ne frappa sa mère, préférant prendre les coups et ne rien dire. Puisque de toute façon, il se régénérait, ce n'était qu'un moment à passer, durant lequel il ressentait des picotements, des brûlures, de petites ou grandes douleurs qui finissaient toujours par disparaître.

Et puis un jour, un soir, une nuit, tout bascula. Sang-mêlé de vampire et de loup-garou, il ne s'était jusque là jamais transformé malgré ses trente années, et il commençait à douter de pouvoir le faire un jour. Oui mais voilà... La lune, pleine et ronde, semblait le narguer ce soir là alors que sa mère, effondré au sol, ne cessait de pleurer son désarrois, sa détresse et sa colère d'avoir ainsi mis au monde un tel être. Elle disait que jamais il n'aurait du exister, que jamais cela n'aurait du arriver, et qu'elle aurait du mourir bien avant sa naissance. Elle avait honte, et elle n'hésitait pas à le lui cracher à la figure, elle voulait disparaître, elle voulait qu'il disparaisse, ne plus jamais le revoir. Excédé, et bientôt hors de contrôle, le jeune loup se transforma sous ses yeux en une bête assoiffé de sang et qui ne connaissait ni la pitié, ni aucune autre notion de pardon. Ce soir là, il la tua, ou plutôt la massacra littéralement, avant d'arracher la vie à d'autres et de s'enfuir du camp où il était enfermé.

Malheureusement pour lui, sa promenade fut courte et prit fin peu de temps après son départ. Alors que la lune s'était évaporé et que le soleil s'était peu à peu levé, la bête avait disparu et n'avait plus laissé qu'un homme, nu et désemparé, incapable de contrôler les tremblements de douleur qui succédaient sa transformation, et par conséquent, incapable de s'enfuir face à la horde de buveurs de sang en armure qui le poursuivaient. Récupéré et relevé de force, on le traîna jusqu'au camp d'esclaves mais alors qu'il quittait l'ombre rassurante de la forêt, il ne pu s'empêcher de pousser un cri de douleur alors que le soleil touchait sa peau et le brûlait. Il résista malgré ses maigres forces, et finalement, on l'y emmena malgré tout, le recouvrant de vieux haillons.

Classé dangereux, on le mit à l'isolement où on l'enferma dans une cellule pas bien grande, avec des fers aux poignets. Refusant de se soumettre, il y resta un peu plus de vingt ans, avec pour seule compagnie les rats qui visiblement adorés l'obscurité de son cachot, et ses geôliers qui en plus de lui amener de quoi survivre servaient également de bourreau pour le fouetter chaque jour un peu plus. Et puis un beau jour, il sentit une autre odeur venir jusqu'à lui, celle d'une femme, buveuse de sang maniéré et qui n'était là que pour une chose: trouver un nouveau jouet. Bien que cela était plus ou moins mal vu à l'époque, elle avait pour habitude de se servir chez les garous les plus dangereux pour trouver celui ou celle qui la comblerait chaque soir, et qui, comme elle le disait si souvent, n'aurait pas peur d'être brusque et sauvage avec elle parce que c'était là, la seule façon de la faire grimper aux rideaux.

Comme vous l'aurez deviné, elle trouva ce qu'elle cherchait en la personne de Derek, toujours sans identité à ce moment là. Il devint de nouveau esclave, et alors qu'il détestait toujours autant les vampires, il n'eut d'autre choix que de se soumettre, et servir d'amant et de casse croûte. On lui mit aux poignets des bracelets de fer qui plus jamais ne le quittèrent, des bracelets magiques qui évoluèrent avec lui et dont il ne connaît toujours pas la fonction. Ces treize années, il les passa à ruminer sa colère envers les vampires, et à tenter, à plusieurs reprises, de tuer celle qui l'avait pris sous son aile. Il fut «punis» plus d'une fois, et faillit y laisser sa vie au moins deux fois, mais jamais il ne perdit espoir qu'un jour l'un de ses plans fonctionne.

Et puis... Et puis vint les révolutions. Les garous se rebellaient enfin, et les humains décidèrent de leur venir en aide. Les camps d'esclaves ont été dissous, et la guerre a éclaté, et quand, enfin, la dernière bataille prit fin, il fut délivré par celle-là même qui lui avait si longtemps bu son sang. On l'avait largué en pleine forêt où d'ailleurs il rencontra son piaf, et il avait du se débrouiller tant bien que mal pour rejoindre la civilisation où il avait trouvé une âme charitable pour s'occuper de lui un temps. Il apprit à s'intégrer au reste de la population, et rapidement, avec sa carrure, il trouva du travail en tant qu'apprentis forgeron. 5 ans plus tard, il tient sa propre forge, et passe le plus clair de son temps à dormir, ou à travailler, ne trouvant rien d'autre d'intéressant à faire dans la vie, et ruminant quotidiennement sa rage envers les vampires.

Derrière l'écran...

Prénom/Surnom/Pseudo le plus courant: Guihih.

Âge: 20 ans passé.

Comment avez-vous découvert le forum: J'y suis déjà  Cool

Taux de présence: Un bon 8, je dirais.

Expérience(s) Rp: J'ai un bon niveau, ca fait plus de 5 ans que je rp. Et en général, on me dit que ce que je fait, c'est plutôt bon.

Code: Validé par le grand dragon blanc!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Curtis

avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 28/11/2014

MessageSujet: Re: Derek Curtis | Terminé   Lun 1 Déc - 16:02

DP: Fiche achevé.



Spoiler:
 

Couleur dialogue: #663300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiapaec
Admin
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 06/10/2014

MessageSujet: Re: Derek Curtis | Terminé   Lun 1 Déc - 22:25


Bienvenu(e)
Derek

Bonjour/Bonsoir petit nouveau, et bienvenu(e) sur Andarésia. Tu as bien signé le règlement, ta présentation et ton avatar sont aux normes alors tu es validé(e).
Je t'invite maintenant à recenser ton avatar et ton compte ainsi qu'à faire une demande de logement ou de chambre à la taverne.
Tu peux également passer par la CB, promis on ne mord pas. Si tu as besoin d'aide n'hésite pas à envoyer un Mp aux modos/admins. Amuse toi bien parmi nous !
©cec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Derek Curtis | Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Derek Curtis | Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Derek Sullivan [Terminé]
» "Un entraînement pas comme les autres pour une chasseuse comme elle" [Aurore Sherwood et Derek Hale] (terminé)
» Derek ♛ per inania regna {terminée}
» Derek Hale, ou le BBW [Terminé]
» La justice de Raphael [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Premiers Pas :: Registres Civils :: Les Validés-
Sauter vers: