Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Terminée] Gareth Bacadir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gareth Bacadir

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 29
Localisation : Chez moi ^^

MessageSujet: [Terminée] Gareth Bacadir   Lun 10 Nov - 1:18

Je me présente...

Nom(s): Bacadir de naissance mais il ne l'utilise plus.

Prénom(s): Gareth.

Âge: Une trentaine d'année en apparence et 112 ans en réalité.

Race: Loup Garou impur.

Sexe: Masculin.

Sexualité: Inconnue.

Métier: Assassin.

Religion: Aucun sauf peut être la lune elle même, ainsi que la nature en général.


Je ressemble à...

Gareth est un homme de petite taille (qui pourrait presque passer pour un enfant du haut de ses 1m50), relativement maigre et est doté d'une musculature sèche et noueuse (il ne doit pas peser plus de 45kg une fois tout équipé...) qu'il doit à son léger manque nutritif et à une vie passée à parcourir le pays de long en large et à crapahuter le long des arbres ou des toits d'Andarésia. Il est constamment vêtu d'un pantalon en tissu noir rapiécé, d'une chemise en lin noire par dessus lesquels il enfile une tunique de cuir noir et usée, avec des sangles marrons, qui lui arrive au niveau des genoux. Il est chaussé de bottes de cuir dont on ne saurait dire si elles sont noires, grises ou marrons tellement elles sont usées, rapiécées et incrustées de terre et de poussière. Il porte constamment une sorte de longue écharpe de soie tout aussi noire qui entoure sa tête et dissimule entièrement son visage à l'exception de ses yeux d'un vert intense. Ses cuisses, ses bras et avant bras sont recouverts de plaques lamées d'un métal sombre et ses mains sont recouvertes de bandes de tissu noir et usées par dessus lesquelles il lui arrive de mettre de fins gants noirs. Attaché dans son dos il porte un ninjato (court sabre à lame droite de 50cm, doté d'une poignée de 20cm et d'une garde rectangulaire très légèrement stylisée) et à sa ceintures pendent sa bourse, une étrange boite en osier cylindrique, ainsi que deux petits sacs de cuir (l'un contenant son tabac et l'autre quelques plantes médicinales ramassées par ses soins). Il a aussi un arc court et un petit carquois de 10 flèches qu'il ne prend que pour certaines missions ou pour chasser (dans ce cas il porte l'arc en bandoulière et le carquois à la ceinture, sinon il les cache en foret).

Mais que cache t'il donc ainsi à ne pas laisser dépasser un seul centimètre de peau? me demanderez vous. Et bien c'est justement là qu'est tout le mystère, personne n'en sait rien mais il parait que son corps serait recouvert de traces de morsures, de cicatrices dues à des armes et des griffes de toutes tailles et plus curieux encore de stigmates noires semblables à celle que portaient les victimes de la Maladie. Il arrive aussi que quelques mèches de cheveux bruns dépassent de sa "cagoule". Il y a aussi ses dents qui sont limées telles des crocs et dont il n’hésitera pas à se servir si le besoin s'en fait sentir. Il aime, lorsqu'il se promène dans la nature ou sur les toits de la ville la nuit, se déplacer comme un animal, pieds et mains posées au sol.

Sous sa forme lupine, Gareth se transforme littéralement: son corps grandit jusqu'aux environs de 2m20, se dotant d'une puissante musculature et se recouvrant entièrement d'une épaisse toison de poils longs, rêches et d'un marron sombre, ses mains grandissent et voient pousser de longues griffes aiguisées comme des couteaux, ses pieds deviennent des pattes de loup aux griffes semblables, et sa tête.... Sa tête se transforme en celle d'un loups énorme aux crocs acérés comme des lames de rasoirs. (Un bon gros loup garou comme on à l'habitude d'en voire quoi, qui peut se dresser sur ses pattes arrières sans souci mais qui préfère la course élancée du loup.




Je pense comme...

Gareth, ayant grandit la majeure partie de sa vie seul, est relativement sauvage. Bien qu'il sache parler correctement et se tenir droit lorsqu'il est parmi les humains, il préfère la compagnie des animaux avec qui il communique relativement bien et dont il connait le comportement. De la même manière il préfère largement se promener en foret ou se reposer aux abords d'une source d'eau plutôt que de vivre en ville. Ayant principalement vécu en pleine nature, animal parmi les animaux, il à développé une sorte de malaise lorsqu'il se trouve dans une maison, un lit ou tout autre forme de confort civilisé. De même, il n'aura aucun mal à essayer de communiquer avec un animal, alors que l'être humain, c'est une autre paire de manche.

Il est en général d'un tempérament relativement calme mais plus la lune s'arrondit, plus son comportement devient impulsif et colérique, ce qui est dû à sa condition de Loup Garou impur. Ce n'est pas pour autant que cela en fait quelqu'un de méchant, juste de lunatique... On pourrait d'ailleurs se demander si cette expression n'a pas été créée spécialement pour les lycans. Habituellement assez froid et fermé, il ne se liera pas facilement avec un être humain, on peut même dire qu'il n'a pas d'amis, et ça lui va très bien ainsi. En revanche il aura assez facilement pitié des enfants affamés de la Basse et n'hésiteras pas à leur donner de la nourriture. Malgré ce côté sauvage il y a une notion bien humaine que Gareth connait et applique à la lettre: l'honneur. Cela peut paraître risible venant d'un assassin mais ce que je veux dire c'est que si vous lui sauvez la vie il contractera auprès de vous une sorte de "Dette de Sang" et vous protégera alors jusqu'à ce que la mort vous sépare. Ce n'est pas non plus le genre à avoir peur, mais la prudence le forcera toujours à réfléchir avant d'agir... Cependant, il reste "sauvage" et a développé un certain instinct qui pourrait le sauver de situations délicates.


Elle accompagne mes pas...

Gareth est accompagné par une Caparacas aussi sombre que sa tenue à laquelle il n'a pas donné de nom. Le petit animal d'une trentaine de centimètres est sa seule amie connue à ce jour plus qu'un familier, Gareth l'à rencontré il y a de cela 6 ans alors qu'il siestait au bord d'un petit lac en foret, au pied d'une cascade. La bestiole étant d'un caractère assez craintive mais très curieuse était venu lui retirer sa pipe du coin des lèvres, alors qu'il s'était endormi avec, pour l'observer sous toutes les coutures. Ayant ainsi été réveillé, l'homme apprit jour après jour à amadouer la petite créature en partageant avec elle chacun de ses repas. A force de fréquenter la mignonne petite bestiole ils s'habituèrent l'un à l'autre et apprirent à communiquer de sorte que désormais ils sont parfaitement capable de se comprendre l'un l'autre et que la petite Caparacas l'accompagne désormais partout, souvent juchée sur son épaule ou lovée dans son cou.


Je suis doué pour...

- Ayant grandit la majorité de son enfance dans la nature à grimper aux arbres ou crapahuter sur les toits de la citée, Gareth est aussi agile, souple et svelte qu'un chat.
- Ayant grandit la majorité de son enfance dans la Basse, Gareth sait se fondre dans une foule ou se faire oublier dans ces fameux quartiers mal famés.
- Gareth sait tirer à l'arc de manière standard, manie parfaitement sa petite sarbacane ainsi que son ninjato ou un(e) couteau/dague. C'est un excellent Assassin, mais lorsqu'il s'agit de corps à corps il ne fera pas le poids face à un guerrier chevronné. Il lui résistera un petit moment grâce à son agilité et sa maîtrise du ninjato, le temps de trouver une solution pour s'échapper.
- Ayant pas mal grandit en pleine nature, Gareth connait les plantes médicinales et comestibles ainsi que les poisons naturels. En revanche il en ignore les noms.
- Gareth sait chasser et pêcher, il communique parfaitement avec la petite Caparacas qui l'accompagne et sait lire le comportement des animaux (se comportant lui même comme eux en retour, mais impossible de communiquer réellement ou leur demander quoi que ce soit).


Ma vie, mon parcours...

Prélude:

Par où commencer le récit d'une vie de 112 ans... Par le début me direz vous!
Tout à commencé un soir relativement frais d'automne, dans les ruelles sombres de la Basse, alors qu'une jeune femme du nom de Lela Bacadir rentrait chez elle d'un pas rapide après une longue et dure journée de labeur en tant que servante auprès d'une famille de riches bourgeois. La jeune femme était pressée de rentrer rejoindre son jeune époux, Dimitri, et ne tenait pas à traîner de nuit dans les rues dangereuses et mal famées de la Basse, quand au détour d'une ruelle elle percuta de plein fouet le large torse d'un homme de grande taille. Alors qu'elle se confondait en plates excuses, craintive de représailles et tête basse, ce dernier la saisit brutalement par le bras et l'attira tout prêt de lui, à tel point qu'elle pouvait sentir son souffle sur sa joue, avant de lui faire brutalement son affaire, histoire de lui montrer qui était le patron. La jeune femme rentra chez elle en larmes, endolorie et bafouée, sa robe  encore déchirée battant sur ses cuisse aussi blanches que la lune, seule témoin de la scène, pour se jeter dans les bras de son mari qui cherchait à la réconforter tout en bouillonnant d'une vive colère envers celui qui avait osé violer sa femme.

C'est ainsi que 9 mois plus tard, malgré plusieurs tentatives pour l’empêcher, naquit le petit Gareth Bacadir, par une douce nuit de printemps au ciel dégagé, piquetée d'étoiles et à la lune ronde et pleine.
Le bébé était minuscule et frêle (surement à cause des différentes médecines que sa mère avait avalée afin de l’empêcher de voire le jour.), et quand Dimitri voulu le retirer des bras de sa mère pour aller le noyer dans le fleuve le plus proche, celle ci ne put s'y résoudre et il lui fallu nombre supplications, pleures et cris pour arriver à convaincre son mari de garder cet enfant tout aussi innocent qu'elle.


L'enfance:

Gareth eu un début d'enfance relativement heureux (Dans un cadre de vie certes pas des plus parfaits étant donné qu'ils habitaient la Basse...), il était entouré de l'amour de sa mère et, bien que toujours aussi chétif et fragile, faisait preuve d'un calme et d'une écoute parfaite. En bref c'était un amour de petit garçon maigrichon et sage. Malgré cela et tout les efforts que Gareth déployait pour plaire à ses parents, Dimitri ne pouvait se résoudre à l'aimer et le traitait durement... Trop durement... Le corrigeant de grands coups de ceintures pour des bêtises anodines (Que faisait n'importe quel autre enfant de son âge...), ne lui témoignant que mépris et le rabaissant sans cesses. Pourtant Gareth ne lui en voulu jamais et, au contraire, cherchait davantage encore son affection et sa reconnaissance en cherchant toujours à corriger les terribles défauts dont son père l'accablait.

C'est ainsi que se déroulèrent les premières années de la vie du petit garçon, jusqu'à l'arrivée d'un merveilleux événement qui vint transformer et détruire son existence. Alors que cela faisait quelques mois qu'il venait de fêter ses 8 ans, sa mère mit au monde un autre enfant. Gareth vécu l'heureux événement avec ravissement et se montra fort concerné, cherchant à surveiller le bébé et à aider sa mère du mieux qu'il le pouvait. Mais tout juste deux mois après la naissance du petit Mathis, Dimitri perdit son emploi d'aide forgeron et Lela du rapidement reprendre son service auprès de la famille de bourgeois qui l'employait afin de nourrir sa petite famille. Ainsi Gareth se retrouva t'il tout les jours à garder son petit frère en compagnie de son père. Cela ne dura pas plus d'un mois.
Un soir de pleine lune, alors que Mathis dormait dans son landau placé dans la chambre parental, que Lela était encore au travail et que Gareth se faisait une fois de plus corriger par son père pour avoir sois disant abîmé une fois de plus ses affaires, le jeune garçon sentit une terrible colère monter en lui et plus la boucle de ceinture venait marquer ses chaires au sang, plus la fureur augmentait en lui. N'y tenant plus, le môme se laissa choir à même le sol et fut brutalement pris de convulsions, ses yeux se retournèrent de sorte que son "père" n'en voyait plus que le blanc, un terrible hurlement de souffrance sortit brutalement d'entre ses lèvres sèches et craquelées alors que son corps bougeait en tout sens, comme s'il allait se disloquer, que ses os se déboîtaient, grandissaient, ses muscles s’épaississaient et surtout... Une sombre fourrure sortait de sous sa peau ainsi que des griffes. Alors qu'il se tordait de douleur aux pieds de son "père" stupéfait et tétanisé, il se prit violemment la tête entre les "pattes" et dans un dernier hurlement les retira, laissant apparaître sa tête... Gareth venait pour la toute première fois de se transformer en un petit Garou...

Son père adoptif, craignant pour la vie de Mathis ainsi que la sienne se jeta sur Gareth et s'ensuivit un long combat entre un homme fort et un tout jeune Garou. Dimitri réussi à prendre le dessus sur la bête et, la serrant fort dans ses bras aux muscles impressionnants d'aide forgeron, finit par la jeter hors de chez lui, enfin débarrassé de ce monstre né du viol de sa femme par un Loup Garou.
Gareth erra toute la nuit dans les rues de la Basse, tuant dans sa folie meurtrière deux enfants de la rue endormis, un chien et deux chats, avant de s'échapper de la cité et de s'enfuir jusqu'à la foret la plus proche pour y hurler sa haine et sa douleur à la lune.

Le lendemain Gareth reprit connaissance, nu et lové dans le creux que formaient les racines d'un chêne plusieurs fois centenaire, et se mit à verser toutes les larmes de son corps alors que les souvenirs de la nuit et l'idée de ne plus jamais voire sa mère et son frère montaient en lui et le submergeaient, tel un tsunami qui s’abattrait contre de frêles falaises. Après être resté prostré 2 ou 3 jours au même endroit, c'est la faim qui amena Gareth à retourner aux portes de la cité puis dans les rues sales de la Basse. Une passante eu pitié de sa nudité et lui offrit quelques guenilles avec un morceau de pain dur et rassi qu'elle destinait préalablement aux chevaux de ses maîtres. Ainsi s'achevèrent ses 8 premières, et heureuses années.


L'errance:

Une fois livré à lui même, à la rue, enfant misérable parmi les autres mendiants de la Basse, Gareth se laissa peu à peu dépérir, n'osant quémander de quoi se nourrir et allant souvent en foret pour y manger des plantes et des racines quand la faim se faisait trop insoutenable. Jusqu'au jour où une petite fille, venant de la rue elle aussi et tout juste âgée d'une douzaine d'années, partagea avec lui la miche de pain et le morceau de viande salée qu'elle venait de voler. Elle prit sous son aile ce gamin au comportement et à l'allure de chien galeux, lui apprenant à voler sur les étales de quoi ce sustenter, se faire aussi discret qu'une ombre et à grimper sur les toits (où ils aimaient rester en silence à regarder le ciel étoilé) en échange de sa protection.

Mais quelques années plus tard, la jeune fille du nom de Rose (elle s'était ainsi nommée car elle trouvait que rien n'était plus beau qu'une rose épanouie.) mourut brutalement d'une étrange maladie. Gareth, se retrouvant à nouveau seul, parti vivre en foret car il ne supportait plus la vue de ces rues qu'il avait arpenté à ses côtés. Il y passa de nombreuses et longues années, vivant tel un animal parmi les animaux, se nourrissant de fruits et de plantes (ce qui lui valu plusieurs fois de tomber grandement malade, frôlant parfois la mort d'un cheveux et n'y échappant que grâce à sa condition de Garou.), se battant à corps perdu contre différents prédateurs qui le prenaient en chasse, des loups, des renards, un tigre et même une fois un ours auquel il échappa de justesse, mordu à l'épaule, en grimpant dans un arbre. Peu à peu il apprit à survivre dans cet environnement hostile, étudiant et copiant le comportement des animaux jusqu'à se faire accepter (et craindre après moult combats sous sa forme lupine).


Le retour à l'humanité:

Alors que Gareth, alors âgé de 26 ans et transformé, était sorti de sa foret, accompagné d'une meute de loups qui appréciaient sa condition de Garou, afin de chasser quelques moutons parmi les troupeaux du petit village voisin, un petit groupe d'hommes vint les mettre en déroute et le jeune lycan fut percé de six traits. Tombé au sol sous le choc, il perdit sa forme lupine et redevint le jeune homme famélique de tout juste 1m50 que l'on connait aujourd'hui. Alors que les hommes approchèrent, torches à la main, pour vérifier s'ils avaient fait mouche (après tout la peau de loup est recherchée par les tailleurs afin de faire des manteaux chauds et doux aux dames de bonne fortune), l'un d'eux le trouva étendu, plongé dans un profond coma et le ramena chez lui pour lui prodiguer des soins d'urgence: ôter ses flèches, désinfecter et recoudre proprement les nombreuses plaies béantes et suppurantes qui recouvraient son corps.

Le chasseur et sa femme, venant de perdre leur fils aîné et parents d'une petite fille de 12 ans, décidèrent de l'adopter et prirent grand soin de lui, le soignant pendant ses longues semaines de fièvre et de convalescence. Lorsqu'il fut pleinement rétablit l'homme décida d'enseigner à son "fils" le maniement de l'arc court ainsi qu'à se tenir à nouveau correctement: comme un homme. N'ignorant rien de sa condition de lycan ils le laissaient s'isoler en foret lorsque la pleine lune approchait et le récupéraient le lendemain, pour soigner ses nouvelles blessures et reprendre le cour de leur vie, normalement. La femme apprit à Gareth ce qu'elle savait des plantes (et elle en savait pas mal, croyez moi!), mais l'homme se rendit rapidement compte que le jeune homme n'excellerait jamais dans le maniement de l'arc à cause de sa petite taille et de sa faible musculature. Alors qu'il allait baisser les bras une révélation lui fut faite: un après midi que Gareth jouait avec sa sœur (que bizarrement, et les parents ne surent jamais pourquoi, il appelait Rose.) à courir après les lapins, celle ci sortit la petite sarbacane que son père lui avait confectionné et en tua un. Quelques jours après, le chasseur apprit à Gareth à se faire une sarbacane, des fléchettes et à chasser avec. Pendant ces quelques années de bonheur Le lycan passait ses journées à chasser à la sarbacane ou à l'arc avec son père adoptif, jouer avec sa sœur, perfectionner sa connaissance et la mémorisation des plantes qui soignent, paralysent ou tuent.

Un jour alors qu'il se promenait dans le village il vit de jeunes hommes qui s’entraînaient à l'épée, curieux il les regarda pendant de longues heures avant de rentrer chez lui questionner son père longuement sur les épées. Alors qu'ils étaient à la cité pour vendre au marché une partie des peaux de Razorg qu'ils avaient chassés, Gareth vola discrètement sur l'étale d'un forgeron un court sabre à lame droite, léger et solide, après avoir vu de manière dépitée qu'il ne pourrait manier d'armes conventionnelles. Par la suite le jeune homme passa de longue heures à observer attentivement les mouvements des jeunes du village, perché sur un toit, et les reproduisait encore et encore contre des troncs d'arbres, à l'abri des regards.


Le dur retour à la réalité / Naissance d'un Assassin:

Alors que Gareth, âgé de 30 ans, était retourné dans la foret en prévision de l'arrivée prochaine de la pleine lune, le village fut attaqué par une bande de criminels bien armés et bien organisés qui massacrèrent une bonne partie de la population et incendièrent presque la moitié du village avant l'arrivée de la garde de la citée.Le jeune lycan attiré par l'odeur du bois brûlé revint le plus vite possible et ne retrouva jamais les restes de ses parents mais bien pire arriva... Alors qu'il arrivait à toute jambes à l'entrée du village, il s’arrêta net. Plantées sur des piques les têtes des villageois l’accueillirent de leurs faces torturées par la souffrance et parmi elles, il y en avait une plus petite. C'était celle de sa petite sœur qu'il chérissait tant, sa deuxième Rose.

Fou de rage le jeune homme réunit ses affaires qu'il dissimula en foret, dans le creux d'un vieux tronc qu'il connaissait bien et attendit la nuit... Sa colère bouillonnait terriblement en lui, accompagnée du goût acre de la vengeance et à peine la nuit fut elle tombée et la lune si ronde révélée que sa transformation se fit presque immédiatement. Gareth prit alors en chasse ce qu'il restait du groupe de criminels et les tua tous sans exceptions dans un terrible bains de sang avant de se repaître des entrailles encore chaudes de celui qui semblait le chef. Du sang plein ses babines écumantes de rage il se redressa et hurla à la lune autant qu'il put. Celle ci était ronde et rousse.

A son réveil le lendemain il rentra précipitamment jusqu'à sa "planque", se lava du sang séché qui recouvrait sa peau couverte de cicatrices dans un ruisseau, cousu les nouvelles cicatrices qu'il devait aux lances, haches et épées des criminels, fit son bagage et parti loin de son village et de la cité, parcourant les chemins au grès de ses envies, vivant de la chasse, de la cueillette et de ses vols. C'est lorsque ses vêtements, inadaptés pour le voyage, le lâchèrent qu'il s’essaya à l'assassinat afin d'en tirer un peu d'argent. Son premier contrat vint comme par hasard à lui sous la forme d'un éleveur qui désirait voire son père mourir afin de toucher son héritage, une fléchette empoisonnée régla rapidement le problème. Ainsi se déroulèrent les années suivantes de sa vie, constamment en mouvement, allant de contrat en contrat, perfectionnant son art au fur et à mesure du temps. C'est ainsi qu'il en vint à acheter la tenue qu'il porte aujourd'hui ainsi qu'une courte pipe gravée de roses stylisées.


La Maladie:

Il y à de cela 5 ans, lorsque la guerre entre Vampires et Garous éclata, Gareth en était bien loin. Traînant près des contrés de l'Est il travaillait sans se soucier une seconde de la guerre et des conditions de ses congénères, de toute manière bien trop petit et frêle pour être enrôlé de force par un quelconque sergent recruteur. En revanche lorsque l'épidémie de la Maladie eu lieu le lycan se trouvait dans les pauvres contrées du Nord et fut atteint de plein fouet par le virus. Dès que les premières stigmates firent leur apparition il se mit en marche pour la cité, si solution au problème il y aurait c'est là qu'elle apparaîtrait. Sa condition de Garou lui permit de tenir une longue partie du voyage et c'est lorsqu'il arriva à la cité qu'il s'écroula, à un tout petit kilomètre des remparts. Cela faisait plusieurs jours qu'il ne tenait que grâce à la force de sa volonté et lorsqu'une fois arrivé ses forces l'abandonnèrent il plongea dans un profond coma, oscillant dangereusement entre la vie et la mort. Heureusement il fut vacciné juste à temps, mais son cas avait été traité tellement tard que ce fut un miracle qu'il ne meurt pas et fasse parti des trop rares survivants. Il en garde désormais les affreuses stigmates et lorsqu'il réussit à s'échapper, les réactions des gens face à son corps couturé de partout et marqué par la Maladie le forcèrent à dissimuler aux yeux de tous la moindre partie de peau.

Depuis ce jour il c'est habitué à cette fameuse tenue qu'on lui voit tout le temps, c'est un excellent assassin mais il n'est pas non plus connu sous un pseudo ou spécialement recherché par les autorités, le seul crime très important qu'il ait commit est celui du fils d'un duc du Sud. Il vit désormais dans une foret non loin de la citée près de la cascade où il à rencontré sa petite Caparacas la première fois, travaillant lorsqu'il en a envie ou qu'un contrat se propose à lui lors d'une de ces nombreuses excursions dans la Basse.


Derrière l'écran...

Prénom/Surnom/Pseudo le plus courant: Miss catastrophes. Hey

Âge: 26 ans.

Comment avez-vous découvert le forum: Par une amie.

Taux de présence: Je dirais 7/8 sauf quand je travaille (saisonnière).

Expérience(s) Rp: Je dirais que j'ai un assez bon niveau étant donné que ça va faire à peu près une dizaine d'années que je RP mais ça ce sera à vous d'en juger. ^^'

Code:Validé par le grand dragon blanc!


Dialogues: #cc3300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminée] Gareth Bacadir   Mer 12 Nov - 20:44

Bienvenue à toi, Gareth !

Alors, ça va être simple, on a rien trouvé à redire sur ta fiche (mis à part quelques fautes par-ci par-là, l'inattention sans doute ^^). Donc c'est avec joie que je t'annonce ta validation ! Félicitations ^^

J'espère que tu passeras d'excellents moments sur ce forum ! Bons RPs !
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminée] Gareth Bacadir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Premiers Pas :: Registres Civils :: Les Validés-
Sauter vers: