Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Elijah Coleridge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elijah Coleridge

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 31/10/2015

MessageSujet: Elijah Coleridge   Sam 31 Oct - 12:07

Citation :


La liberté, voila ce qu'il me plait




« Je me présente... »


Nom(s) & Prénom(s) : Elijah Coleridge
Âge : 15 physiquement, un peu plus en réalité
Sexe : Masculin
Sexualité : Ben alors la...!
Espèce : Vampire
Qualité du sang : Impur
Occupation(s) : Héritier de la grande famille Coleridge / Noble  
Croyance(s) : Qui sait..?
« Derrière l'écran »


Pseudo : Blah! \o/
Âge : 21. Pouet.
Taux de Présence : Pfiou... On verra tout ca!
Expérience rp : Bonne. Uhuh.
Code : Validé par ma majestueuse personne  Cool
Comment avez découvert le forum ? DC
Avez vous bien signé le réglement ? Euh... J'vais le faire, c'est promis.


« Je ressemble et je pense comme... »



Elijah pourrait ressembler à n'importe quel jeune homme de la bonne société. Mais il a la peau pâle, bien plus encore que sa mère, ce qui fait assurément de lui un vampire. Même si il n'est pas un buveur de sang pur, on devine aisément que son géniteur ne devait pas en être loin, lui. Quoi qu'il en soit, malgré cette petite imperfection, l'adolescent est quelqu'un d'extrêmement respecté dans sa famille. Jamais on ne refusera de lui obéir, sous prétexte que son sang dilué ne fait pas de lui un véritable noble. Ce serait non seulement s'attirer sa colère, mais aussi et surtout les foudres de la Comtesse, sa mère. Une femme forte, au caractère si prononcé que nul n'ose la défier. C'est sans doute pour cela d'ailleurs que tous le monde traite le garçon comme un prince...

De plus, il faut savoir que contester l'appartenance d'Elijah à la famille Coleridge serait une grave erreur. Non seulement son caractère fait de lui un vampire noble, mais sa propre apparence est une véritable preuve qu'il est bien l'enfant de la Comtesse...! Il en est en fait, son portrait craché! Des cheveux noirs et courts, un regard du même vert que les émeraudes, et des lèvres constamment figés ou presque en un demi sourire. Voilà à quoi il ressemble. Ce n'est pas tout, évidemment. Son visage arbore des traits fin et délicat, comme l'on en retrouve tant dans les grandes familles de noblesses, et son corps, bien que paraissant peut-être frêle, possède des courbes harmonieuses pour un homme buveur de sang sous lesquelles se cache une fine et noueuse musculature.

Vestimentairement parlant... Et bien, étant un jeune homme de haut rang, Elijah ne porte pas n'importe quoi. Et si, étant plus jeune, il aurait pu rechigner à porter des vêtements appropriés à son rang, le fait que sa propre mère l'ait toujours traitée comme un véritable prince l'a rapidement convaincue d'accepter les chemises en soie et autres fantaisies. Ce n'est pas pour autant cependant qu'il accepte de porter tout et n'importe quoi...! Monseigneur est un prince, et un prince, ça ne reçoit d'ordre de personne! Alors oui... Oui, l'adolescent est parfois voire même souvent capricieux. Mais comment lui en vouloir? N'est ce pas sa mère la cause de tout cela...? Enfin, tout cela pour dire que le garçon choisit lui même ce qu'il porte, et qu'il fait tailler chacune de ses propres tenues par le plus grand des couturiers du Royaume, celui-là même qui fabrique les vêtements du souverain!

A part ça, et bien... Le gamin possède quelques particularités physiques. A commencer par les quelques oiseaux noirs qu'il s'est fait tatouer sur le cou et la clavicule. Une fantaisie que sa mère n'a pas véritablement apprécié, mais, eh... Un seul mot, et elle s'en allait sans plus rien lui dire. Il y a ça, et les deux piercing qu'il s'est fait faire...! Un à son oreille droite, et un autre juste au niveau de la naissance de son nez. Évidemment, vous vous doutez ce n'était pas non plus du goût de la Comtesse... Mais quand l'on est littéralement soumise à son fils, on ne peut se permettre de juger ce qu'il fait. Alors oui, là aussi, il lui a suffit de prononcer un mot pour qu'elle se taise. Tant de puissance dans quelques lettres... Mais ce qui vous apparaîtra comme le plus fou, sans aucun doute, est cette marque qu'il possède sur le pectoral gauche: la marque des prêtres d'Ishtar, elle-même apposé par Nashoba, l'unique fils de la déesse.  

En sommes, Elijah est un enfant gâté auquel sa mère ne refuse rien. Sans doute y-a-t-il une raison à cela, mais qu'importe... L'adolescent sait parfaitement se jouer de l'autorité de sa mère, et si jamais elle venait un jour à le contredire, alors il n'aurait qu'un mot à prononcer pour qu'à nouveau elle se range de son côté. Vous l'aurez compris, le garçon est quelqu'un d'intelligent, et sans doute un peu fourbe, mais... C'est surtout un jeune vampire qui rêve de tant de choses qui lui sont pourtant inaccessible. Un brin curieux, il souhaiterait pouvoir parcourir chacun des territoires du Royaume, seul et avec pour seul compagnon sa propre conscience. C'est là probablement l'un de ses rêves les plus cher, mais ce ne serait pas digne d'un noble comme lui, n'est ce pas...? Alors en attendant le jour où il pourrait s'envoler aussi haut, et aussi loin que sa chouette, il patiente...

Mais jusqu'à quand...?


« Je suis doué pour... »


Si Elijah n'est pas un sang pur, il n'en est pas moins fort, et rapide. Le sang de loup qui se mêle à celui des vampires fait de lui un hybride plutôt robuste et endurant dans son ensemble. Mais si il est vrai qu'il possède certaines aptitudes naturelles, il n'en est pas moins vrai aussi qu'il reste pour le moment inférieur à bien des gens de son espèce. En effet, étant de famille noble, et surprotégé par sa mère, il n'a jamais eu conscience qu'améliorer ses capacités pourraient lui être vitales, dans un futur proche. Bien qu'il aurait probablement pu s'offrir l'un des meilleurs pour s’entraîner, il n'y a jamais pensé. Ce qui fait, qu'entre autre, il reste assez faible comparé à bien d'autres.

Peu musclé, voire pas du tout, il ne pourrait malheureusement pas rivaliser avec un vampire adulte entraîné, ses dons naturels n'étant pas assez développés. Par ailleurs, cela ne fait pas de lui un être faible, au contraire...! Le patrimoine génétique de son père fait que malgré son manque sérieux d’entraînement, il reste l'un des plus puissant de sa génération. Sa force physique ainsi que sa rapidité vampirique font qu'il n'a rien à envier aux sang pur qui eux, peuvent voir aussi clairement la nuit que le jour. Il faut d'ailleurs préciser que l'adolescent est également plus résistants aux rayons du soleil que ces derniers. Mais ce qui fait aussi qu'il ne devrait pas avoir trop de problèmes à battre un autre vampire de son âge, ce sont ses cinq sens, bien plus développés que ceux d'un être humain.

Quant à la magie qui l'habite... Il faut bien avouer qu'il n'y en a que très peu, et qu'elle lui sert principalement pour régénérer ses cellules. Sa capacité a envoûter ses victimes n'est que trop peu éveillé. C'est à peine si il pourrait introduire et suggérer une idée à l'esprit des gens... Il possède cependant une autre capacité, qu'il ne contrôle absolument pas. C'est son don de prophétie. Choisis par Nashoba pour devenir l'un des grand prêtres d'Ishtar, il n'a malheureusement jamais été en contact avec des garous (du moins vivant) et n'a par conséquent, jamais eu l'occasion de s'informer un peu plus à ce sujet. Alors ce ne sont que des flash qui lui viennent par moment, des images qui apparaissent et disparaissent presque aussitôt dans son esprit, le laissant généralement perplexe.

Ah, et un dernier petit détail... Le gamin n'est rien d'autre qu'un marcheur.


« Il/Elle accompagne mes pas... »


Une chouette Harfang du nom de Néridiosa. Elle est belle, elle est libre, elle vole et plane dans les airs. En somme, elle a tout ce qu'il voudrait avoir. Il l'envie, c'est vrai, mais elle lui est surtout très précieuse. C'est l'une des seules qu'il considère loyale, et sans failles. Il l'a rencontré alors qu'elle était encore toute petite, minuscule tâche de blanc perdue au beau milieu d'une immense étendue de neige. Il s'y est rapidement attaché, s'en est occupé, et depuis, tous les deux sont quasiment inséparables.

« Ma vie, mon parcours... »


Chez les vampires, la famille Coleridge a toujours fait partie des plus grandes. Né peu de temps après la prétendu mort d'Alucart, ce clan de sang pur a su s'imposer et se faire respecter dès le début, devenant ainsi l'une des plus puissantes familles de buveurs de sang. Survivant à travers les âges, cette lignée a su préserver sa descendance en s'assurant que jamais aucun sang impur n'y voit le jour. Malheureusement... Ce n'est pas cette particularité qui les sauva. Le quatrième chef du clan avait en lui une terrible soif de pouvoir. Bien qu'ils faisaient partis de l'élite, chaque nouveau grade obtenu par ses membres n'était pas suffisant. Il en fallait plus encore...! Toujours plus.

C'est cette soif de pouvoir qui les mena à leur perte. Argoyle mena un assaut sur la famille Kaïser qui n'était autre qu'une lignée de puissant de guerriers. Bien que leur clan ne comportait pas que des sang pur, ils réussirent à annihiler le chef Coleridge et ses hommes. Il n'en restait plus rien, si ce n'est une lointaine branche secondaire qui ne comportait que peu de membres. La plus puissante, et la plus respectée d'entre eux s'appelait Bresice. Elle-même redouté de ses proches, elle fut nommée à la tête de la nouvelle famille Coleridge.

Mais si Bresice n'était pas aussi assoiffée de pouvoir que son cousin éloigné, elle n'en restait pas moins très différentes de siens. Des rumeurs courraient sur elle, faisant état d'une certaine attirance pour des mœurs disons... Très spéciale. Ce n'était pas tout... L'on racontait aussi que son pêchée mignon était d'enlever des garous à leur camp d'esclaves, et de les utiliser pour son bon plaisir. En somme, malgré ses penchants étranges, elle était probablement la mieux placé pour reprendre le flambeau. Autoritaire, voire tyrannique, rares étaient ceux à ne pas la vouloir sur le trône. L'on pensait que son fort caractère réussirait probablement à remettre la famille sur pieds.

Mais peu de temps après, le ventre de la buveuse de sang se mit à s'arrondir. On ne connaissait aucun amant, ou aucun prétendants éventuel à la despotique femme qu'elle était alors d'où pouvait venir cet enfant à naître? Dans les soirées mondaines, on se mit à souffler d'étranges accusations, et à prier pour que les penchants immoraux de la nouvelle tête de famille ne soient pas la cause de cette grossesse inattendue. L'on patienta sagement jusqu'à la venue au monde du petit être qui, au final, se trouvait être un sang impur. Heureusement, le fait qu'il était un vampire suffit à sauver la face.

Étrangement, au contraire de ce que l'on s'attendait à voir, la comtesse Bresice se montra plus douce encore qu'un agneau avec son enfant. Le regard tendre, un sourire aux lèvres, elle n'eut de cesse de favoriser au mieux les conditions de vie de son fils, qu'elle nomma Elijah. Elle fit de lui sa priorité absolue, et ce, envers et contre tout. Elle le cajola et l'éduqua autant qu'elle le put, l'entourant d'un cocon protecteur. Mais les enfants sont fait pour grandir, et lorsque le petit garçon eut l'âge de s'en rendre compte, il se mit à poser tout un tas de questions sur celui avec lequel sa mère l'avait conçu. Dans ces moments là, sa mère n'avait qu'une réponse en tête et c'était qu'il n'avait pas besoin de le connaître pour être heureux.

Le petit n'insistait pas, comprenant que le sujet était épineux pour sa mère. Il continua à grandir dans la plus grande des innocences, se contentant de jouer et d'apprendre ce que l'on voulait bien lui enseigner. Mais rapidement, le gamin se révéla être quelqu'un de curieux, et lorsqu'il comprit que sa mère s'absentait régulièrement pour aller au même endroit... Et bien, il entreprit de la suivre. C'est comme ça qu'il le vit, une seule et unique fois. Alors que sa mère refermait la porte derrière elle, il eut à peine le temps de l'apercevoir, et de sentir son odeur. Une odeur... Beaucoup trop proche de la sienne. Ce fut aussi la première et dernière fois que sa mère le gronda.

Puis le petit garçon continua à grandir, encore et encore, comprenant au fur et à mesure des jours ce qu'impliquait ce qu'il avait vu. Au fond, même si sa mère faisait tout pour son bonheur, elle lui avait toujours caché la présence de son père, d'un autre bonheur qu'il aurait pu connaître bien plus tôt, alors que ce dernier pourrissait au fond d'une cage, dans les appartements de la buveuse de sang...! Il se mit à lui en vouloir... A beaucoup lui en vouloir... Alors il décida de lui désobéir. Encore trop peu confiant en soi, il n'alla pas directement voir son père, mais il quitta le manoir familial alors que sa mère le lui avait formellement interdit.

La guerre avec les loups étaient proches... Et certains d'entre eux tentaient de s'enfuir dans leur camp d'esclavage. Malheureusement, pour la première sortie du petit Elijah, ce dernier tomba nez à nez avec trois d'entre eux qui n'eurent aucune pitié. Il n'était encore qu'un enfant, mais ils ne se gênèrent pas pour le frapper encore et encore avant de l'envoyer se noyer dans le lit d'une rivière, non loin de là. Ne sachant pas nager, le garçon se retrouva rapidement en train de couler. Et alors qu'il pensait sa dernière heure venu, il le vit... Ou plutôt, il vit son visage, perché sur la surface de l'eau, en train de le fixer, en train de l'appeler.

Étrangement, cet appel silencieux lui donna la force de se débattre et de remonter difficilement jusqu'à la berge où il se hissa. Étalé sur l'herbe, le souffle court, l'enfant pu enfin apercevoir correctement ses traits. Il s'agissait d'un loup... Puissant et majestueux qui vint frotter son museau froid contre son visage, juste avant de disparaître, abandonné là le petit garçon. On le retrouva rapidement, et malgré ce qui lui était arrivé, il n'eut le droit à aucune remontrances, sa mère étant bien trop inquiète pour cela.

Lorsque la guerre avec les loups éclata peu de temps après, la famille Coleridge fut inexplicablement épargnée. Elle ne perdit que peu de membres, ces derniers n'ayant même pas le temps de connaître la crise. Alors évidemment, lorsque les conflits furent terminés, et que le Royaume épargna les vampires, on décida de faire un grand festin. Des jours et des jours de réjouissances, à manger et à boire comme jamais. En plus de fêter le fait qu'ils étaient encore en vie, on se réjouit également que les vampires n'étaient pas touchés par la maladie qui, depuis peu, rongeait certains des territoires d'Andarésia.

Du moins, jusqu'à ce que l'on vienne annoncer à la Comtesse qu'Elijah, son fils, ne se sentait pas très bien. Fiévreux, l'adolescent souffrait de terribles douleurs inexpliquées. Il ne fallut que peu de temps à Bresice pour comprendre que son propre fils était lui aussi touché par la maladie, et que, peut-être, lui aussi y passerait. Alors elle se mit à prier désespérément pour que l'on trouve un remède, se tenant au courant des dernières nouvelles à ce sujet. Quand enfin le vaccin fut mit au point, les veines noires qui parcouraient presque l'ensemble du corps d'Elijah avaient bientôt atteint son cœur. Ce qui était un mauvais présage. Mais le garçon tint bon. Sans doute était ce grâce à ses capacités de régénération, mais le fils de la Comtesse résista jusqu'à ce qu'on lui apporte le remède.

Là aussi, le miracle opéra. Ayant résisté jusque là, l'on aurait pu croire que, faible comme il était, l'adolescent n'allait pas le supporter, comme bien des gens jusque là, mais non... Non, il se battit contre la maladie jusqu'au bout. Et bien plus tard, grâce au vaccin, il fut de nouveau sur pieds. Oooh, il lui fallut du temps pour récupérer complètement, mais il était en vie, sain et sauf, et c'était là le principal aux yeux de sa mère. Pourtant, malgré tout ça, il y avait quelque chose qui clochait. Quoi, comment, pourquoi, autant de questions qui restèrent longtemps sans réponses.

Ce ne fut que plus tard, lors d'une de ses escapades pour échapper à l'autorité de sa mère, qu'il découvrit ce dont il était capable. Évidemment, il n'en parla à personne, et garda longtemps cela secret. Jusqu'à ce qu'ils commencent à connaître un peu plus l'envers, ses habitants, et leurs coutumes. Il prit l'habitude d'y retourner régulièrement, comme par curiosité, ou aussi et surtout parce qu'il savait que ce genre de choses ne plairait pas à sa mère. Une provocation de plus, en somme. Il poussa même la chose jusqu'à se faire «percer» l'oreille, et la naissance du nez, allant au tatouer au passage pour se faire marquer la peau. Il ignora purement et simplement les remontrances de sa mère qui suivirent, l'envoyant pétre chaque fois qu'elle tentait de comprendre pourquoi il se rebellait tant ses derniers temps.

Et puis... Et puis, il y eu la guerre.

(c) Codage de la fiche par Voly'an, pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aufaniae
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 06/10/2014

MessageSujet: Re: Elijah Coleridge   Lun 2 Nov - 21:32


Bienvenu(e)
Mon petit Elijah

Bonjour/Bonsoir petit nouveau, et bienvenu(e) sur Andarésia. Tu as bien signé le règlement, ta présentation et ton avatar sont aux normes alors tu es validé(e).
J'avais hâte de voir ta fiche ici ! :3
Je t'invite maintenant à recenser ton avatar et ton compte ainsi qu'à faire une demande de logement ou de chambre à la taverne.
Tu peux également passer par la CB, promis on ne mord pas. Si tu as besoin d'aide n'hésite pas à envoyer un Mp aux modos/admins. Amuse toi bien parmi nous !
©cec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elijah Coleridge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ELIJAH ■ Il fut un jour où 69 était un simple chiffre et il fut un temps où tu pouvais manger une banane tranquillement…
» {Flashback} Back From The Dead [Klaus, Kol & Elijah]
» Elijah Mikaelson
» seule avec sa petite enfin c'est ce qu'elle pense(elijah)
» Elijah Mikaelson - Vampire originel (Pris)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Premiers Pas :: Registres Civils :: Les Validés-
Sauter vers: