Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
The Eye

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 22/10/2015
Localisation : Omniscient

MessageSujet: //!\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\   Jeu 22 Oct - 14:18



   
   On a toujours besoin d'un plus faible que soi...
   

A
lors mes petits agneaux, on est en balade ? Allez savoir si ce sera un bien pour un mal. Mais chaque chose en son temps. Olve, chef de la résistance du Nord, te voilà bien seul malgré l'éclatante présence de la belle Lizzy à tes côtés. Errerais-tu comme une âme en peine et cherches-tu quelqu'un ou quelquechose ? Un peu d'espoir peut-être ? Un peu de tendresse dans ce monde de brutes ? Tout n'est que chaos, horreur, douleur mais peu importe ton impulsivité t'a mené ici.  En connais-tu seulement la raison ? Bien évidemment tu as laissé des instructions derrière toi mais tes renforts sont bien loin à présent. Es-tu sûr d'être sauf ? Toujours est-il que sur ta gauche, ta monture a perçu un bruit qui lui est semble-t-il familier. Il a l'ouïe fine le petiot. Tu me permets de l'appeler ainsi, n'est-ce-pas ? Ami ou ennemi ? Tu vas vite le découvrir… Ecoute l'air que tu maîtrises, il te parle. L'entends-tu te susurrer qui vient à ta rencontre ?

Edwin, le fameux Edwin. Es-tu satisfait d'être à la tête de cette commanderie si réduite ? Oui ? Peut-être as-tu raison ou non ? L'avenir te le dira très, très rapidement. Toi aussi tu es seul, à croire que vous auriez tous un peu perdu la raison ou alors s'agit-il d'autre chose ? Tu as envoyé le Chevalier Michiyo en reconnaissance à deux lieues d'ici et toi tu patrouilles pendant que le reste de la troupe monte un campement sommaire. Sens-tu ce poids sur tes épaules qui t'écrase ? Penses-tu que ton combat soit utile ? Mais le temps n'est pas à la réflexion, non car sur ta droite, fondue dans l'environnement, un étrange trio s'avance. Ta monture l'a senti et tremble mais c'est presque imperceptible. Ami ou ennemi ? Tu vas vite le découvrir…

Lizzy, tu as suivi Olve mais sais-tu seulement pourquoi ? Ne crains-tu donc pas pour ta vie ? Bien que ton savoir soit des plus importants, seras-tu capable de défendre ta vie ou choisiras-tu de t'appuyer sur Olve ? L'Oeil a un oeil sur toi (qu'il est bon ce jeu de mot) car tu es la plus faible de ce groupe. Mais il est persuadé que tu auras ton heure de gloire.

Lino, la femme chevalier, c'est pas courant hein ? Alors tu t'es remise de ta belle bévue ? Oser attaquer un supérieur, cela aurait pu te coûter si cher en des temps bien moins troublés. Tu as été chanceuse Lino, oui chanceuse. Apparemment le paladin qui te commande ne t'en a pas tenu rigueur. Il t'a même envoyé en reconnaissance mais ne serait-ce pas là une punition déguisée ? Tu sais que le port n'est pas loin et tu espères y trouver quelque chose qui te dévoilera les faiblesses de l'ennemi.

Que les déesses et Dieux vous soient favorables mes petits agneaux…

Ordre de passage : Olve, Edwin, Lizzy et Lino.
Rappel : Vous avez trois jours pour répondre ou votre tour saute.
WILDBIRD


Dernière édition par The Eye le Mar 27 Oct - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grey Olve

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Jeu 22 Oct - 20:35


On a toujours besoin d'un plus faible que soit...
Ambiance

Le retour vers les territoires du Nord avait été plus long et plus fatiguant que je ne l'aurais cru. Les gens étaient las, la mort rodaient autour de nous, et habitaient nos esprits, nous rappelant constamment ou presque que la guerre avait fait un nombre incalculable de victimes. Un nombre... Qui ne cessait de grandir encore, jour après jour. On pensait l'avoir éloigné, l'avoir refoulé pour quelques temps, et au final, elle revenait au galop pour vous hanter, s'insinuant en vous comme le froid mordant du vent. L'air été devenu beaucoup plus frais depuis notre retour. Je me souvenais parfaitement des gens, descendant péniblement du chariot dans lequel on les avait si longtemps brinquebalés, courbaturés et serrant les pans des vêtements plus chaud qu'on avait tenté de leur distribuer équitablement. Certains murmuraient entre eux, d'autres étaient silencieux. Mais pour la plupart d'entre eux, le soulagement d'être enfin arrivé à destination se lisait sur leur visage.

Et voilà une autre rude bataille de gagné. La guerre n'avait cependant pas cessé, et la situation n'avait pas non plus attendu notre retour pour évoluer. A peine avais-je mis un pieds au sol qu'un de mes lieutenant avait accourus.

«Cap'taine! Cap'taine! On a quelques soucis...   On a plus de nouvelles du groupe de l'Ouest depuis hier!»

Je fronçais les sourcils, jurant intérieurement en me tournant vers lui.

«Vous avez essayé de les recontacter?»

«Affirmatif. On a envoyé notre meilleur oiseau sur le coup, et il est rentré il y a peine dix minutes. Avec le message.»

Je grognais un peu, ma mâchoire tressautant imperceptiblement, avant de me mettre en marche aussitôt vers l'un des bâtiments, me faisant une place en jouant des coudes.

«Attendez...! On a un autre problème, aussi!»

Encore un?! Je haussais un sourcil en m'arrêtant et en me retournant vers lui, le fixant d'un air interrogateur jusqu'à ce qu'il se décide à m'expliquer. Les nains faisaient du zèle. Visiblement, l'un d'entre eux avait eu la merveilleuse idée de rappeler à ses congénères que les montagnes du Nord n'appartenaient qu'à eux, et que les drows qui foulaient leurs terres n'avaient rien à y faire. En somme, cela faisait déjà quelques mois que j'avais du les convaincre que la meilleure façon de résister, était de s'allier aux autres peuples, quel qu'ils soient, quitte à signer un éventuel traité de paix. Je soupirais, réfléchissant brièvement avant de donner mes directives à mon lieutenant.

«Rassemble les autres. Je veux que tout le monde soit dans la grande salle d'ici trois heures. Je vais voir les nains. Ils sont a la mine de Merblanche?»

C'est comme ça que je m'étais retrouvé peu de temps après à négocier de nouveau avec les semi hommes. Évidemment, le fait que mes oreilles pointaient hors de mes cheveux n'aidait pas, mais je l'avais fait une fois. Alors pourquoi pas deux? Grosso modo, il n'y avait pas besoin d’énormément de choses pour faire plaisir à nain. De la bière, de quoi manger... Quelques longues minutes de négociations plus tard, je ressortais et me diriger vers la grande salle, traversant le grand hall du manoir dans lequel on abritait les nouveaux arrivants, en attendant de leur trouver une place plus confortable parmi les habitations encore valides du village. Je grimpais à l'étage et me dirigeais droit vers la porte du fond. Tous le monde était là. Mes lieutenants, les représentants des nains et ceux des elfes noirs.Les débats pouvaient commencer.

~ ~ ~


Nous étions sur les routes depuis quelques jours déjà, nous dirigeant droit vers l'ouest. Quand la décision avait été prise d'envoyer quelqu'un sur place pour prendre des nouvelles de notre poche de résistance, j'avais choisis d'y aller. Il me suffisait de donner mes instructions pour le plus gros des troupes. Azoth et les autres étaient assez compétent pour s'en sortir, et je ne doutais pas de leur loyauté. Et au moins, je pourrais aviser et réfléchir aux ordres que j'allais donner en revenant, en fonction de ce qui se serait déroulé là où nous allions. En somme, j'avais demandé à Lizzy, la guérisseuse, de m'accompagner. Personnellement, je n'étais pas très doué dans l'art de la médecine, et encore moins dans celui des plantes et autres poisons. Or, ce genre de compétence était beaucoup plus qu'utile sur le terrain.

Je ne pensais pas qu'à moi cependant, et je tenais à m'assurer malgré la situation que la jeune femme tenait le choc. Ces derniers temps avaient été plus compliqués pour elle, et en lui demandant de m'accompagner, c'est comme si je l'avais condamné à assister à d'autres horreurs. Alors je faisais tout de même attention à ce qu'elle ait un minimum de confort, ou a ce qu'elle ne manque de rien, que se soit en nourriture, ou en eau. Nous avions largement de quoi pour l'aller, de toute façon, et au pire, il nous suffirait de chercher d'autres provisions avant de repartir.

Je soupirais, resserrant un peu les pans de ma cape autour de nous alors que la nuit tombait, et que le soir apportait avec lui la fraîcheur d'une brise légère. Il était temps de se poser. Le ciel n'allait pas tarder à se noircir davantage, et si j'étais capable de voir aussi bien dans le noir, que le jour, ce n'était pas le cas de celle qui m'accompagnait.

«On va chercher un endroit où monter notre campement pour la nuit. Quelque part là-bas, si on trouve une de ces baraques en ruine, pas trop atteinte, ça devrait le faire.»

Nous étions entré dans la petite ville portuaire des territoires de l'Ouest, et visiblement, les lieux n'avaient pas été épargné par la guerre qui faisait rage dans le pays. Les armées noires étaient passés dans le coin, et ça ne datait pas d'il y a seulement quelques jours... L'odeur de décomposition de certains cadavres était trop insoutenable pour que ce soit le cas. Dans un sens, il était dur d'admettre que nous n'avions pas eu le temps d'intervenir pour protéger ces habitants... Et en même temps, je n'étais pas mécontent que l'endroit soit désert. Ce serait plus simple. Mais alors que je dirigeais Arion de sorte à ce qu'il nous emmène vers la droite, son poil se mit à frémir, se hérissant le long de son corps jusqu'à faire claquer ses queues dans l'air.

«Qu'est ce que...»

Je n'avais pas le temps de terminer que l'animal se ruait droit devant lui. Grimaçant, je resserrais ma prise sur la bride du gülander et lui intimais l'ordre de s'arrêter. Mais rien n'y fit. C'était la première fois qu'il ne m'écoutait pas, et je devais avouer que je ne savais pas véritablement comment j'étais censé réagir. Et comme si ce n'était pas suffisant, les liens qui maintenaient notre sacoche contenant le plus gros de notre matériel cédèrent durant la course de notre monture, s'écrasant au sol derrière nous alors que nous continuions à avancer vers ce que je devinais être un campement. Et ça, ce n'était vraiment pas bon signe. D'autant plus que le type le plus proche portait une armure dont la sombre couleur reluisait sous les faibles rayons du soleil. Et qui disait armure noire, disait armée noire. Et donc ennemis.

Glissant ma main prêt de mon flanc, j'agrippais le pommeau de mon épée que je retirais de son fourreau, faisant chuinter doucement la lame. Mais alors que je m'apprêtais à frapper un grand coup, le type évita de justesse en se jetant sur le côté, me faisant rater ma cible, et chuter de mon gülander au passage. Roulant un peu plus loin, j'eus à peine le temps de voir ma monture traverser le camp en emportant quelques tentes avec lui, la guérisseuse toujours sur le dos.




© Nightmare sur Épicode.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin Westfall

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 19/10/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Ven 23 Oct - 16:53


Et bien , on pouvait dire que la situation s'arrangeait doucement. Nous étions maintenant un petit groupe de six chevaliers. Ce n'était certes, pas la panacée mais c'était déjà mieux que seul. Notre condition s’améliorait.J'avais toujours mon gülander, pupuce, et nous avions trouvé des chevaux pour les autres chevaliers. Trouvé.....Nous avions vaincu un petit groupe d'envahisseurs et, comme morts les chevaux ne leur serviraient plus à rien......Le chevalier Michiyo m'avait littéralement soufflé. Elle s'était montré d'une froide détermination et s'avérait être un guerrier redoutable. Elle avait du potentiel. Je pensais qu'elle pourrait un jour devenir paladin. Je regardais ceux qui étaient maintenant mes frères d'armes montaient notre campement pour la nuit.Les chevaux broutaient tranquillement pendant que pupuce se reposait à l'autre extrémité de notre futur camp. Nous n'étions pas très loin du port, aussi j'avais pris la décision d'envoyer Lino en éclaireur.Pas question de s'installer sans savoir ce qui risquait de nous tomber dessus. En forêt, même un petit groupe faisait passablement du bruit, alors qu'ici. Breff...

Un peu perdu dans mes pensées je ne vis pas immédiatement la.....Chose?? Arrivée. A vrai dire , je l'entendis bien avant. Parce que question discrétion, un éléphant dans un magasin de porcelaine aurait fait beaucoup mieux.C'était un autre gülander mais montait par....Un guerrier en noir qui portait visiblement autour du cou une tête de femme....C'était quoi cet énergumène??En plus, voilà qu'il fonçait droit sur moi. Plus il se rapprochait plus j'avais un mauvais pressentiment et j'eu juste le temps de m'écarter alors que le cavalier de la bête essayait de m'abattre d'un coup de taille de son épée. Mais soit c'était un piètre guerrier soit il avait mal évaluer son geste car tout ce qu'il réussit à faire, c'est de se retrouver les quatre fers en l'air. Tant pis pour lui. Il l'avait voulu. Pas de pitié pas de quartiers.

Mais alors que j'embrasai mon marteau; je m'aperçu d'une autre chose. En fait, ce que j'avais pris pour une tête de femme était véritablement une femme complète.Elle était juste dissimulée sous la cape de l'autre bêta. Je pouffais de rire en la voyant passer à vive allure devant moi tout en criant. Ben oui. Contrôler un gülander n'était pas donné à tout le monde.Mais mon sourire quitta mon visage aussi vite qu'il était venu. La bestiole filait droit vers le camp et s'était plutôt: "panique à bord". Si les chevaliers réussirent sans trop de mal à s'écarter de la bête et de son passager, il n'en fut pas de même des tentes presque montées. Et que dire de celle de Lino que je vis la bête déchiqueter de ses crocs alors que la toile s'était enroulée autour de sa patte. Misère.....Mais je n'étais pas encore au bout de mes surprises.

Alors que j'allais me retourner pour m'occuper du chevalier noir, bien décider à lui faire payer tout ça d'une façon ou d'une autre, je vis sa bestiole stoppait net, humait l'air avant de foncer maintenant droit sur ma pupuce. Purée!!!! Mais voilà qu'il la mordait!! Furax, je mee mis à courir vers eux , bien décider à transformer cette chose en un barbecue géant. Ma pupuce se défendait et le mordait à son tour. La brave bête.....Va y!! Fait lui voir!! Voilà que l'autre se sauvait. Le froussard.Ah ah!!Hein?? Le lâche!! voila qu'il s'en prenait aux chevaux maintenant!!Nan!! Au merde......Au merde....Voilà qu'il venait de saisir le cheval de Lino dans sa gueule . C'était pas beau à voir. Et la pauvre cavalière qui était toujours dessus.....

"A moi!! sus au gûlander!!"

Fallait qu'on embroche et vite ce gülander avant qu'il ne fasse plus de dégats. Je rassemblais  mes hommes et foncions droit sur l'animal qui lui fila encore vers ma pupuce, faisant tomber au passage la pauvre femme. La suite fut plutôt .....innatendu.

La bête lâcha le cheval au pied de ma pupuce avant de se mettre à folâtrer tout en tournant autour d'elle. Mais l'avait pété un boulon ou quoi. Puis je vis ma pupuce venir doucement se frotter contre lui avant de s'aplatir sur le sol. Et là.....Mes yeux s’écarquillèrent.A ben mes cadets, à ben mes petits frères, je venais soudain de comprendre ce qu'était le sang sur le pelage de la patte arrière de ma monture et pourquoi j'avais eu beau chercher ce matin sans trouver la moindre blessure.Et voilà que ma monture.....se faisait monter. Mes compères se retournèrent vers moi avant d'éclater de rire....J'avais l'air fin là sur le coup. Je filais donc vers la jeune femme voir si elle n'était pas trop blessée, pas comme mon orgueil. Une chute de trois mètre de haut , ça secoue. Mes hommes se retournèrent et filèrent ,armes aux poings, vers le chevalier noir qui se relevait maintenant.          
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy V.Tolkien

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Sam 24 Oct - 20:22

On a toujours besoin d'un plus faible que soit

Le froid s'imprégnait en elle, contaminant chaque parcelle de sa peau. Le vent glacial du Nord se répandait comme un poison, d'autant plus vite pour les plus fragiles.
Lorsqu'ils avaient mis pied à terre dans le Nord, Lizzy avait d'ailleurs insisté auprès des mères afin qu'elles prennent gare aux coups de froid, elle avait insisté auprès de tous même...

Et même si ils étaient enfin arrivés à destination, on ne pouvait pas dire que cela réjouissait la jeune femme. Ce coin était certes tranquille, mais elle savait qu'à des milliers de lieus d'ici, des familles souffraient, que d'autres se battaient pour leur liberté. Dressant des nuages noirs au dessus de leur tête, fumée noire et voie des âmes égarées.
Plus loin, la guerre faisait rage et les pertes étaient nombreuses. Les cieux n'auraient pu être plus lourds qu'en ces temps macabres, portant le lourd fardeau de ces vies arrachées bien trop tôt à leur enveloppe charnelle.

Une buée légère s'éleva alors qu'elle s'enroulait un peu plus dans la cape qu'on lui avait fourni, le regard voguant sur l'horizon que les hauteurs lui offraient. Elle avait oublié cette sensation, ce sentiment de paix intérieure lorsqu'elle est en tête à tête avec la nature, cette bouffée d'air frais qui la rend aussi légère qu'une plume dans le vent.
Et en ce moment précis, Lizzy se sentait tout simplement bien.
Le froid l'avait quittée, remplacé par une source de chaleur intérieure contre laquelle n'importe quelle glace n'y pouvait rien.
Mais la paix restait un parfait euphémisme lorsqu'on s'appelait Lizzy.
Elle n'avait même eu le temps de faire quelque pas que déjà un des soldats de la Résistance la rappelait à l'ordre. Grey la demandait...

Et c'était ainsi qu'elle s'était faite embarquer dans une aventure qui la dépassait complètement. Cap sur l'Ouest, accompagnée de Grey et de son imposant gülander.
La nuit prenait peu à peu place et avec elle, la fatigue des longues journées de voyage. Bercée par les balancements réguliers de l'animal, Lizzy sentait qu'elle piquait du nez, se maudissant intérieurement pour cette faiblesse.
Et si elle s'abandonnait peu à peu aux bras de Morphée, Lizzy fut brutalement tirée à la réalité lorsque l'odeur nauséabonde du lieu lui chatouilla les narines. Elle était tout à coup parfaitement réveillée et partiellement dégoûtée.

Les ruines des lieux ne lui inspiraient qu'un sentiment de tristesse, affûté d'une pointe de colère... Tout ces gens, toutes ces vies et toutes ces morts, ça la rebutait au plus haut point. Plus encore que cette odeur imprégnée dans chaque parcelle de terre et molécules d'air.
La brise se fit tout à coup plus fraîche, comme un mauvais présage... Et justement, voilà que leur monture changea tout à coup d'attitude. L'animal fouetta l'air avant de s'élancer. Sans même demander son reste, il fonça, ignorant les ordres donnés par son maître...
Et comme une mauvaise blague, le bruit sourd qui s'ensuivit ne rassura guère la jeune femme... Voilà qu'ils commençaient à semer leur biens. A cette allure, ils n'arriveraient jamais à destination en un seul morceau.

Pensant que la situation ne pouvait pas être pire, Lizzy sentit une pointe d’exaspération s'emparer d'elle lorsque son regard glissa sur le campement au loin... Se doutant qu'il ne s'agirait pas là d'alliés et encore moins d'ami.
Justement, Grey avait dégainé son épée visant l'homme vêtu d'une armure noire qui se présentait face à eux.
Et quelle ne fut pas sa surprise lorsque Lizzy se retrouva seule sur le dos de la bête incontrôlable.
Plus de sacoche, plus de contrôle et pire que tout, plus de Grey !
Lizzy songea un instant qu'elle était maudite et paniquée par dessus le marché. Le cri qui s'échappa de ses lèvres était parfaitement incontrôlé lui aussi, elle n'avait pu le réprimer, pas dans une situation pareille.

Agrippée à l'animal, Lizzy se demandait sérieusement si il y avait quelque chose ou même quelqu'un pour stopper la créature, dont les ravages risquaient de leur coûter extrêmement cher.
Pire encore, voilà que Arion s'en prenait à un autre gülander. Vraiment Lizzy commençait à craindre pour sa vie... Elle, au milieu d'un combat de créature faisant pas loin de trois fois sa taille... Elle ne savait d'où elle tirait cette malchance, mais elle allait finir par croire que les Dieux s'étaient ligués contre elle !

La jeune femme ne savait plus où donner de la tête, ballotter de droite à gauche par l'animal, elle était complètement perdue... Perchée, pour être exact.
Elle pensait devenir folle si cette torture ne cessait pas sur le champs et comme si on cherchait à exaucer ses souhaits, elle se sentit chuter...
L’atterrissage lui sembla de loin être le plus douloureux de toute sa vie. Son dos venait de heurter la terre ferme avec une telle force que l'air lui manqua instantanément. Elle n'entendait rien de plus que des bourdonnements et sa tête semblait être prise dans un étau qui se resserrait un peu plus chaque seconde. L'air la brûlait de l'intérieur, chaque respiration était plus douloureuse que la précédente et elle cru mourir l'espace d'un instant.

Lizzy était secouée de spasme qu'elle savait dû au choc. Sa respiration s'affolait et ses muscles se crispaient... Fallait bien qu'elle fasse une crise en plus de tout le reste... Non ?
Soudain, il apparut au dessus d'elle, visiblement curieux de connaître son état... C'est la seule chose qui lui permit de comprendre qu'il n'était pas si mauvais et l'aida à se détendre un peu.
La situation était critique pour eux, en grande partie à cause de leur gülander mais Lizzy ne voulait pas d'une effusion de sang... C'était stupide, alors elle s'accrochait au mince espoir qui subsistait.

-Pas... Ennemi...

Ca aussi c'était stupide. Et elle le savait. Elle s'époumonait à parler alors qu'elle devrait essayer de calmer sa respiration, mais elle trouvait beaucoup plus urgent d'éviter une marée sanglante.
Il n'y avait pas de temps à perdre. Elle percevait déjà le choc des épées, le sifflement des lames et le tambourinement des pas des hommes en marche... Il fallait qu'elle les sauve, il fallait qu'il l'entende...


l#ccffffl

Lizzy V.Tolkien
« Color my life with the chaos of trouble.» © Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiyo Lino

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Dim 25 Oct - 15:07



On a toujours besoin d'un plus faible que soi ...

Une nuit et une journée s'étaient écoulées. Le soir tombait maintenant alors que j'observais le port de loin. Bien que je ne constatais aucune présence, il y avait cette étrange lueur qui émanait des lieux. Elle pulsait comme un coeur qui battait et cela ne me disait rien qui vaille. Chose surprenante, ce constat m'évita de penser encore et encore à mon geste malheureux. Mon nouveau paladin avait été clément, les temps horribles que nous vivions y étant pour beaucoup mais peu importait, mon orgueil en avait pris un sacré coup. Et je m'étais jurée de mettre les bouchées doubles pour me rattraper. Mais avant il me fallait vérifier le Port et je me fondis dans l'environnement pour finir par entrer dans la ville. La puanteur me saisit malgré le tissus qui recouvrait mon visage et je dus retenir un haut le coeur. J'eus du mal à progresser dans la première ruelle que j'empruntai. Le sol était jonché de cadavres, le sang s'était mêlé à la terre, et la pluie de ses derniers jours avait transformé le tout en un infâme bourbier. Ca et là des chiens efflanqués arrachaient se gavaient de lambeaux de chair putride. Mes katanas soigneusement rangés dans mon dos, je prenais appui où je pouvais. La mort continuait son oeuvre, décomposant les corps et nourrissant la terre. Rien n'était perdu mais ce n'était pas facile de l'accepter. J'avais l'impression d'être un plörg et de me déplacer sans aucune discrétion.

Je pris sur la gauche puis sur la droite et continuai ensuite tout droit, me rapprochant de cette lueur. Ma progression fut un instant plus facile, les rues étant désertes mais je ne tardai pas à trouver une église en ruine, elle avait été en proie au feu et ce que je pus apercevoir me souleva le coeur. Cette fois-ci je ne pus me retenir. Tremblante et soudainement vidée de toute énergie, je dus prendre appui sur un mur. Rien ne pouvait nous préparer à ça. Je manquais d'air alors que tout mon corps se mettait à trembler, j'étais en proie à la panique et cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti une telle peur. Fermant les yeux, je visualisai l'image de mon mentor et petit à petit je repris le contrôle de moi-même. J'avais une mission et il était important de la réaliser coûte que coûte. Seulement je me demandais combien de temps il était possible de supporter une telle chose. Je me sentis soudainement seule puis m'ébrouai avant de reprendre la route. Je mis bien plus de temps à avancer que prévu. Et ça c'était dangereux et pouvait fortement me nuire. Toutefois, je continuai le silence me confortant dans l'idée que les lieux étaient déserts.

Je trouvais enfin cette source de lumière et restai figée. Une sorte d'autel se dressait devant moi. Il m'était impossible de dire l'état dans lequel je me trouvais mais j'avais la désagréable sensation que mon coeur s'accordait au diapason avec cette chose. Il émanait de ce lieu une telle menace que j'en restai bouche bée. Qu'était-ce donc cela ? Je n'avais encore jamais rien vu de tel. Et toujours aucune âme qui vive. Etait-ce seulement possible ? Il n'y avait personne pour défendre cet endroit ? Même si tout autour de moi semblait prouver mon constat, mon instinct lui prit un tout autre chemin. Non, il y avait forcément quelqu'un, peut-être même plusieurs êtres qui gardaient les lieux. Aussi préférai-je battre en retraite pour le moment.



La vengeance par le sang


Dernière édition par Michiyo Lino le Mar 27 Oct - 10:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Eye

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 22/10/2015
Localisation : Omniscient

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Lun 26 Oct - 11:59



   
   On a toujours besoin d'un plus faible que soi ...
   

H
Ha mes petits agneaux vous aurez eu le mérite de me faire rire. Comme quoi la nature n'obéit à aucune règle, ne tremble devant aucune invasion, non elle suit son cours inlassablement. J'espère que vous aurez bien profité de cette petit incartade. Mais reprenons.

Olve, ta chute ne t'aura même pas donné une égratignure. Après tout, un elfe en armure, il en faudrait plus non ? Par contre lorsque tu te relèveras, tu te rendras compte qu'il y a un comité d'accueil. Quatre chevaliers de l'Ordre du Crépuscule, des forces de la nature dont les armures claires annoncent leur camp. Mais connais-tu seulement le symbole qui orne leur bouclier ? Sais-tu qu'ils servent Ishtar et que tu as en face de toi, des alliés ? Si tu engages le combat, tu vas avoir fort à faire et tu risques d'y laisser des plumes. Et puis tu penses à Lizzy ? Dans quelle traquenard l'as-tu entraînée ? Que va-t-elle devenir ? Les chevaliers ne t'ont pas attaqué, ils te jaugent. Que vas-tu faire ? L'oeil est excité de voir ta réaction.

Edwin, en voilà un chevalier servant. Et puis mieux vaut laisser les deux Gûlanders faire leur affaire. Chez certaines espèces la saison des amour est parfois vraiment intense, si je puis dire. Tu peux être fier de tes hommes, ils tiennent leur rôle à coeur. Ils n'attaqueront pas car ils se souviennent de l'erreur de Lino. Ils attendent de voir quelle sera la réaction de l'adversaire. La jeune femme t'a parlé, as-tu bien entendu ? Elle dit ne pas être ton ennemi. Difficile de ne pas la croire n'est-ce-pas ? Elle paraît si fragile à cet instant. Mais certaines femmes sont très persuasives, à toi de voir, Paladin.

Lizzy, ma belle Lizzy. Si j'avais eu un coeur, il se serait probablement arrêté de battre. Dans ton malheur, tu auras eu beaucoup de chance. Même si tes émotions en auront vu de toutes les couleurs. De ta chute, aussi impressionnante fut-elle, tu ne garderas que quelques ecchymoses, coupures, courbatures et une légère entorse. Je suis magnanime, je te laisse choisir quel partie de ton corps te lance. Pas de fracture mais je peux comprendre qu'il te faudra un peu de temps pour te remettre. J'en suis persuadé maintenant. Quelqu'un ou quelque chose veille sur toi, ou alors je me fais peut-être des idées. Il ne t'est pas facile de te faire comprendre, le choc, la chute. Sois prudente, en face ils sont cinq et tu ne le sais pas mais Olve n'est pas en très bonne position.

Lino, l'intrépide ou alors manques-tu un peu de jugeote ? Non, là je fais mon "méchant". Non tu es juste tombée dans un piège. Tu n'as même pas eu le temps de reculer que le sol s'est mis à trembler, puis se fissurer pour enfin s'ouvrir sous tes pieds. Tu es tombée, de deux petits mètres dans un fossé qui s'est ouvert tout autour de l'autel. C'est quoi cette chose me diras-tu ? C'est un réceptacle chevalier qui reçoit puis renvoie de la magie pour l'ennemi. Cet autel puise dans le royaume pour redonner des forces à l'envahisseur. Oui, tu comprends, c'est un endroit stratégique et forcément il est gardé. Si, si. Tu sais un de ces monstrueux hommes-bêtes. Enfin avec une tête de taureau pas vraiment belle à voir. Et ton ennemi est invisible Lino, je te conseille de vite te relever. Ta vie est en jeu. Rien de plus, rien de moins.

Que les Déesses et les Dieux vous soient favorables…

Ordre de passage : Au vue des réponses, nous gardons pour le moment le même ordre, à savoir.

Olve, Edwin, Lizzy et Lino.

Rappel : Vous avez trois jours pour répondre ou votre tour saute.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grey Olve

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Mer 28 Oct - 17:03


On a toujours besoin d'un plus faible que soit...
Ambiance

Ce n'est pas comme si c'était la première fois que je tombais de mon gülander... Après tout, cette race était réputé pour être difficilement domptable, et comme tout propriétaire de ce genre de monture, j'étais aussi passé par la. J'avais passé des jours entiers à grimper sur le dos d'Arion pour empoigner ses cornes, et à être balancé dans tous les sens. Ça faisait bien longtemps que j'avais appris à me rattraper d'une chute. Et puis, il fallait avouer que malgré les années, ma cuirasse était toujours d'aussi bonne qualité.... A peine étais-je tombé que je me repliais sur moi-même en roulant plus loin. Le tissus de la cape dans laquelle je m'étais emmêlé en traînant par terre réduisit mes mouvements au maximum, m'obligeant à m'en débarrasser pour me redresser.

Malheureusement, la course effréné de ma monture ne m'avait permis que de jeter un rapide coup d’œil à travers le campement, aussi, lorsque je me relevais, je fronçais les sourcils en me retrouvant entouré de quatre soldats aux armures rutilantes. Ils n'arboraient ni les couleurs de l’ennemi, ni leurs symboles, mais les armes qu'ils pointaient déjà sur moi ne me disaient absolument rien qui vaille. Je levais ma propre épée et tournais sur moi-même tout en faisant crisser le bout de ma lame contre celles de ceux dont le cercle se resserrait déjà sur moi.

Je grimaçais, et jurais intérieurement, mon regard jaugeant mes adversaires. Ils étaient quatre, sans compter celui qui se trouvait un peu plus loin. Mais si l'on regardait attentivement, du moins si l'on arrivait à démêler ce qui restait des lieux, on pouvait facilement remarquer qu'il y avait une tente de plus. Ce qui signifiait, entre autre, qu'un autre de ses hommes était planqué quelque part à observer la scène. Ou qu'il était partis un peu plus loin en reconnaissance. Dans tous les cas, cela restait une mauvaise nouvelle. Il ne fallait pas non plus oublier que je n'étais pas seule. Mon regard se mit rapidement à la recherche de la guérisseuse qui m'accompagnait, brillant d'une brève lueur en accrochant le guerrier qui déjà relevait la pauvre Lizzy dont la chute l'avait apparemment secoué. Ce qui n'était pas vraiment étonnant en soit...

Ce qui était plus surprenant, cependant, c'était la délicatesse avec laquelle il le faisait. Lorsque l'on surprenait un ennemi dans son camp, on ne s'inquiétait sûrement pas de son état. On s'en débarrassait, on le tuait, ou on le faisait prisonnier. Brièvement perturbé par cette révélation, je reportais mon attention sur les quatre types qui n'étaient visiblement pas décidé à me lâcher. Ils n'étaient que six en tout et pour tout... Ce n'était pas dans les habitudes des armées noires de se promener en petit comité. Ils étaient généralement beaucoup plus nombreux, et ne sortaient jamais sans un de ces hommes-bêtes. Hors, il suffisait d'un rapide coup d’œil pour voir qu'ils n'avaient rien de ces créatures à têtes d'animaux. Et leurs armures n'étaient pas noires. Bien que le symbole qu'ils affichaient fièrement sur leurs boucliers ne m'étaient pas inconnu, j'étais certain qu'il ne s'agissait pas de celui de nos adversaires.

Et si...?

«Je demande à parler au plus haut gradé d'entre vous.»

Mon regard perça la brume qui montait peu à peu des eaux du port, pour apercevoir mon gülander qui semblait bien trop occupé pour m'être utile. Cet abruti nous avait donc plongé dans les emmerdes jusqu'au cou, uniquement pour se reproduire? Je grimaçais un peu, un léger grognement m'échappant distinctement. Une monture loyale et fidèle, tu parles!

En cas de besoin, je n'avais aucun moyen de fuir. Et de toute façon, je me voyais très mal le faire en laissant Lizzy là, à la merci de ces types dont je ne connaissais toujours pas les intentions. Je n'avais plus qu'à improviser... pour l'instant, mieux valait jouer la carte de la prudence.




© Nightmare sur Épicode.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin Westfall

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 19/10/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Ven 30 Oct - 11:08

J'arrivais enfin à sa hauteur pendant que mes hommes eux , encerclaient le chevalier noir. Visiblement la dame était sécouée. Mais comment ne pas l'être après une chute de près de trois mètres. Malgré cela elle réussit à articuler deux mots. Pas....Ennemi. Ça, se serait à moi d'en juger. Pour l'instant nous avions la situation en mains. Puis comme elle fit mine de vouloir se relever, Je posais fermement mais délicatement ma main sur son ventre pour l'en empêcher.

"Prenez votre temps dame. Vous avez fait une chute et quelques précautions s'imposent. Pouvez vous bouger les bras?? Les jambes?? La tête?? "

J'en profitais pour la jauger. Elle n'avait pas d'armes et ne me semblait pas être une combattante. Mais pour m'être affronter au chevalier Michiyo à mains nues , je savais qu'il ne fallait pas se fier aux apparences. Bon!! Visiblement tout fonctionnait bien de son coté. Je ne vis donc pas de raison à la laisser plus longtemps allonger dans l'herbe. Je lui tendis ma main qu'elle prit et passer l'autre dans son dos pour l'aider à se relever.

"Je crois que vous en serait quitte pour quelques bleus et bosses. Vous avez eu de la chance, vous auriez très bien pu vous briser les reins. Expirez lentement et inspirez profondément. Cela devrait vous aider à atténuer les papillons que vous devez avoir devant vos yeux. "

Je lui laisser un petit moment de répit pendant lequel j'en profitais pour jeter un œil sur mes hommes.L'encerclement était fini. Le guerrier tournait en rond en frottant le bout de son épée sur les armes de mes chevaliers. Je connaissais cette technique qui servait à évaluer les combattants en face de soi. Bien appliquée, elle permettait de trouver un point faible et de s'y ruer. Le guerrier noir allait il charger?? Il n'en avait pas vraiment l'air. Je me retournais donc vers la dame tout en lui faisant un mince sourire. Un guerrier et une femme en pleine campagne, seuls. Bizarre.....Lequel des deux était le plus dangereux.....

"Pas ennemi , dîtes vous?? Pourtant vous nous avez bien chargé et votre....Compagnon?? Avez la très nette intention de me pourfendre. Que voulez vous que j'en conclu donc??Qui êtes vous? Que faites vous ici??"

Je n'eus pas vraiment le temps d'avoir des réponses que Gaël vient vers moi. Je l'interrogeais du regard tout en surveillant la dame. Il me fit comprendre que le guerrier en noir voulait me parler. J'acquiesçais d'un signe de tête et filais vers l'homme en noir non sans avoir donner auparavant mes consignes pour la dame. Qu'elle laisse bien ses mains en évidence et que si elle commençait à parler dans une langue bizarre,style incantation,  qu'il l'assomme sur le champs.Je rejoins donc le cercle et y entrer mon marteau à la main. Je m'arrêtais à quelques pas de lui.

"Il parait que tu veux me parler. Bien!! Mais enlève donc ton casque. Je ne parle pas avec un homme dont je ne vois pas le visage. Ah!! Et je te déconseille de tenter quoi que ce soit. Ce serait bête de ta part. Mes hommes sont parfaitement entraînés, sans compter que l'un d'entre eux surveille ta compagne et qu'il a l'ordre de la tuer si tu venait à commettre une stupidité. "

Bon!! Ça ce n'était pas vrai.Jamais je n'aurai agi de la sorte. Mais lui ne le savait pas.Et pour plus l'impressionner j'embrasais mon marteau. J'attendais qu'il vire son casque et m'aperçu alors qu'il avait des oreilles pointues. Un elfe!!!! Mais habillé en noir comme l'ennemi. Remarque que je l'étais aussi. Y aurait il eut méprise des deux cotés......??

"Je suis Edwin Westfall , paladin de l'ordre des chevaliers du crépuscule. Et toi, qui est tu?    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy V.Tolkien

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Sam 31 Oct - 10:52

On a toujours besoin d'un plus faible que soit

Il s'inquiétait de son état... C'était peut-être bon signe pour la suite, à vrai dire, elle n'en savait trop rien. Mais déjà elle était sauve, c'est tout ce qui comptait pour l'instant.
Ses questions auraient pu la faire rire, si elle n'avait pas à calmer sa respiration... Quelle ironie, elle était guérisseuse et patient à la fois, si elle était pas belle la vie.. ?
Heureusement, le choc s'évaporait et la douleur qui l'avait transpercée commençait à se dissiper progressivement, elle se sentait mieux. L'air revenait plus naturellement dans ses poumons et sa tête tournait moins.
Cependant, une vivace douleur lui traversa le poignet, l'électrisant jusqu'à l'épaule, lorsqu'il l'aida à se remettre sur pieds, une grimace traversa son visage alors qu'il la maintenait un peu debout.
Son regard vogua sur ce qui l'entourait... Pas grand chose à vrai dire. Certainement pas après le passage du gülander qui avait vite fait d'aller papillonner, pour rester polie.
Et on pouvait le dire, elle avait eu beaucoup de chance dans cette suite de chutes pour le moins inattendues... Faisant de nouveau face au soldat, elle ne cacha pas son étonnement face à ce petit sourire, ça aussi c'était inattendu.
La pression s'accentua sur les épaules de la jeune femme... Elle ne savait pas vraiment comment expliquer ce qu'il s'était passé, elle n'avait même pas pu comprendre qu'elle s'était retrouvée dans leur campement, à voir les tentes voltiger à travers ses mèches folles.
Elle s'apprêtait à répondre, lorsqu'un autre soldat apparut. L'un s'en alla, et l'autre resta pour surveiller Lizzy. Elle n'avait pas bien compris le truc de garder ses mains bien en évidence... Elle n'avait rien sur elle, si ce n'était quelques plants...
Se respiration redevint naturelle et surtout moins douloureuse, son dos la faisait certes toujours souffrir, mais cette souffrance était bien moindre à côté de celle qu'elle avait ressentit à la fin de sa chute.
Elle faisait le bilan dans sa tête... Une entorse au poignet, de nombreuses courbatures qui se feraient certainement plus présente dans les heures à venir, une coupure au niveau de sa joue qui n'avait pourtant pas lieu d'être et certainement, une bonne vingtaine d'hématomes...

-Désolée pour votre campement... Ce n'était pas du tout la direction que l'on voulait prendre...

Le garçon la fixait, longuement... Un peu trop au goût de Lizzy.
Certes, ils devaient les considérer comme des ennemis, mais ce n'était pas une raison pour la dévisager avec une telle insistance...
Cherchant à poser son regard ailleurs que sur... Lui.
L'argentée rechercha activement Grey du regard... Priant pour qu'il ne lui soit rien arrivé de grave... Justement, ses pupilles azures tombèrent pile sur le cercle que formaient les combattants.
Elle se doutait qu'il avait dû demander à parler aux chefs du campement, histoire de calmer le jeu... Si ce n'était pas pour cela, elle ignorait pourquoi.

-Dites moi... Vous n'êtes pas vraiment de l'armée noire, je me trompe ?

De toute évidence, ce garçon là n'était pas très bavard, du moins, pas avec Lizzy. Il la fixait toujours ainsi, avec ce regard bizarre qui la rendait terriblement mal à l'aise et qui l'agaçait légèrement en prime.
Voilà un mélange plutôt explosif...
Scrutant toujours au loin, Lizzy suppliait tout les Dieux pour que tout se passe bien et surtout pour qu'elle puisse aller retrouver Grey.
Se retrouver seule ici auprès de cet inconnu ne la rassurait pas tellement, d'autant plus qu'elle voulait savoir ce qu'il se passait plus loin.
Mais pour leur propre bien, Lizzy préféra faire preuve de patience et d'attendre bien sagement plutôt que de foncer les rejoindre, défiant en quelques sorte l'autorité de leur chef de bande...
Oui décidément, Lizzy s'était résolue à rester sage comme une image.


l#ccffffl

Lizzy V.Tolkien
« Color my life with the chaos of trouble.» © Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiyo Lino

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Lun 2 Nov - 11:38


Si je pensais alors pouvoir me mettre à l'abri, ce fut raté. Le sol se mit à trembler pour finir par s'ouvrir sous moi sans que je ne puisse avoir le temps de faire le moindre mouvement de recul. Le vide m'attira inexorablement et je chutai. Quelques secondes, il n'avait fallu que quelques secondes pour me retrouver faite comme un rat. La réception fut douloureuse bien que très rapide et je restai un moment allongée, le souffle coupé. Lentement, je me redressai et fis le constat de mon état. Outre le fait que j'étais sonnée et dans la pénombre, je m'en sortais plutôt bien. Me redressant complètement, je tournais la tête de chaque côté puis finis par le lever. Le fosse devait faire dans les six mètres de large pour une profondeur de deux mètres. Autant dire qu'avec ma faculté, il me serait aisée de sortir de là, un mal pour un bien. Brusquement je fus projetée contre une paroi et accusai le choc en couinant. Voilà qui n'était pas prévu et fâcheux. Déboussolée et à nouveau sonnée, je pivotai pour me reprendre un coup en pleine poitrine. La douleur me fit pousser un cri et je tombai à genou. Mes bons vieux réflexes me vinrent en aide alors que mes lames étaient maintenant dans mes mains, fendant l'air devant moi. Apparemment bien m'en pris car à plusieurs reprises, elles heurtèrent quelque chose mais surtout m'évitèrent une nouvelle charge. Il fallait que je me concentre, que je calme mon coeur affolé qui couvrait un peu trop mon ouïe.

Ca y est, je pouvais percevoir des pas lourds. La chose qui m'attaquait devait être plutôt massive en plus d'être invisible. Il fallait dans une premier temps remédier à cet état de fait. La terre autour de moi était friable et la chose semblait ne plus foncer bêtement. Aussi, glissais-je l'une de mes lames dans son fourreau pour saisir du sable et le poudriller tout autour de moi. L'espace d'un instant, j'aperçus la silhouette et déglutis. Il faut être honnête, ce fut impossible pour moi de savoir ce que c'était exactement mais ce que je savais, c'est que cette chose était énorme. Je sentis soudain mes vêtements me coller à la peau et j'y posai ma main libre. Une grimace déforma mes traits. Je pouvais sentir le sang couler de ma blessure. L'adrénaline m'avait un instant occultée cette plaie qui maintenant se rappelait à moi. En plus de cela, mes côtes me faisaient un mal de chien et je sentais mes bras s'engourdirent. Il m'avait sérieusement touchée et ce en seulement deux coups. Ca ce n'était pas bon et je me téléportai aussitôt. Chance ou pas, je me retrouvai sur l'autel qui sous mes pieds, changea de couleur. Il passa d'un noir rougeoyant à un blanc tirant sur le bleu électrique. A cet endroit précis, je pouvais sentir une énergie nouvelle déferler dans mes veines et chose incroyable soigner mes blessures. Un miracle ou un autre piège ? Je ne pouvais pas me permettre d'être trop méfiante, aussi décidai-je d'accepter cette bonne fortune.

Un léger étourdissement brouilla ma vue et j'aperçus enfin mon ennemi. C'était un homme taureau. Je n'étais pas sûre d'en venir à bout toute seule. Perchée sur l'autel, je pesai le pour et le contre pendant que la chose me cherchait visiblement. A nouveau, elle était invisible et je pestai en mon for intérieur. A quoi jouait-elle maintenant, de nouveau je pouvais la voir et je décidai de saisir ma chance. J'étais sûre qu'il tentait de m'appâter mais le temps m'était compté. Sortant ma seconde lame, je sautai sur elle et parvins à lui couper une corne avant de me réceptionner plus loin. Je n'avais pas émis un cri, fait le moins de bruit possible et j'avais enfin pu lui porter un coup. Apparemment, j'avais visé juste car en me retournant, je vis le mastodonte trembler avant de mettre un genou à terre. Il me parut soudainement moins terrifiant mais il se releva bien vite. Il semblait encore plus furieux mais un point pour moi, il semblait ne plus pouvoir se rendre invisible. La balance s'équilibrait plus en ma faveur. Enfin.



La vengeance par le sang


Dernière édition par Michiyo Lino le Mar 3 Nov - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Eye

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 22/10/2015
Localisation : Omniscient

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Mar 3 Nov - 9:51



   
   On a toujours besoin d'un plus faible que soi...
   

A
lors mes agneaux, heureux d'être ensemble ? Tout est calme, profitez, profitez... Les Déesses et Dieux vous ont en bonne grâce pour le moment.


Lino l'intrépide, je te voyais mal parti mais il semble que tu aies du répondant ou une certaine divinité veille sur toi ? Il faut croire que les femmes sont bien mieux loties que les hommes mais allez savoir ce que cela signifie. Sache toutefois qu'à chaque coup que tu porteras à ton adversaire, l'Autel subira une transformation des plus bénéfiques car elle ira dans votre sens. C'est une bonne nouvelle n'est-ce-pas ? En plus tu as trouvé le point faible ton adversaire, profites-en. Tu peux le vaincre mais méfie toi, il est encore retorse malgré le fait qu'il ait perdu de sa vaillance. Ensuite, il sera grand temps de rentrer, tu ne crois pas ? Tu es entrain de rater les réjouissances.

Lizzy, ma belle Lizzy, il te dérange le chevalier ? Pourtant il ne fait rien de mal. Il te garde et sans le savoir il partage la pensée de son supérieur. Vous n'êtes que deux. Soit vous êtes fous, soit vous êtes très dangereux. C'est pour ça qu'il te jauge sans te répondre le malotru, il n'a aucune arrière pensée malsaine non, pas ce genre d'homme, pas ces chevaliers. Et puis, il vaudrait mieux faire ami-ami avec lui car il a truffé le camp de pièges. Bon certain ont été labouré par un Gûlander en mal d'Amour mais les autres sont encore actifs. Second point, l'un d'entre eux va avoir besoin de tes soins car tu n'es plus la plus faible Lizzy, oh que non. A l'heure actuelle, tu te révèles indispensable à la survie de l'un d'eux.

Olve, chef de la résistance du Nord, il semblerait que l'on est accédé à ta requête. Te voilà face à un paladin et comme tu l'as justement remarqué, il a cinq hommes sous ses ordres dont l'un n'est pas présent. Une embuscade peut-être ? Mais tu as choisi la prudence et tu as bien fait. Tu sais à qui tu as affaire, en gros bien évidemment, ce ne sont pas des ennemis non. Si loin de tes hommes tu en as trouvé d'autres mais accepteront-ils de te servir et de t'être loyaux ? Ils n'ont rien à faire de la royauté, seuls leur déesse et leur royaume comptent, alors bonne chance. Sois persuasif !


Paladin Edwin, tu t'es présenté et tu attends des réponses peut-être même des explications mais mon petit doigt me dit que tes plans vont quelque peu être retardés. Oui, ton dernier chevalier ne va pas tarder à rentrer, je n'en dirai pas plus.



Que les déesses et Dieux vous soient favorables mes petits agneaux…

Petite modification de l'ordre de passage : Lino, Lizzy, Olve, et Edwin.
Rappel : Vous avez trois jours pour répondre ou votre tour saute.
WILDBIRD


Dernière édition par The Eye le Mar 3 Nov - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiyo Lino

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Mar 3 Nov - 11:02

Les réjouissances furent de courte durée et à nouveau la monstruosité qui se tenait devant moi disparut. Il ne me facilitait vraiment pas les choses et surtout il menait bien sa barque. J'étais tombée dans le panneau mais je n'avais pas dit mon dernier mot. Je me mis en garde et fermai les yeux. Folie peut-être mais cela me permettait d'ouvrir d'avantage l'un de mes sens mais ce ne fut pas suffisant. J'encaissai tardivement le choc, mes lames croisées devant moi. Mes pieds glissèrent sur le sol comme si je m'étais trouvée sur de l'eau gelée. Rien n'y faisait et bientôt je fus plaquée contre la paroi. Mes lames chuintaient et je commençais à craindre qu'elles ne supportent l'attaque. L'ennemi du le sentir car la sensation d'écrasement s'estompa une ou deux secondes pour revenir brutalement, me coupant le souffle et me faisant lâcher une lame. Je devinais comment il se tenait car je pouvais sentir l'une de ses cornes au-dessus de mon coeur. La vapeur de ses naseaux brûlaient mes mains mais elle était décelable. Pourquoi n'attaquait-il pas ? Ce n'était vraiment pas le moment de se poser des questions aussi, ma lame fendit l'air en direction des nuages de vapeur et un rugissement m'arracha un rire moqueur. Je venais de gagner un sursis, léger mais que je comptais bien utiliser. Le  corps endolori, je plongeai pour saisir mon autre lame et poussai un râle de douleur. Voilà que cette chose me labourait alors que j'étais au sol. A nouveau je fis des moulinets avec mes lames et le fis reculer. Il semblait les craindre, il me fallait attaquer mais la douleur qui irradiait dans mon corps ralentissait mes mouvements.

Péniblement j'avançais, mes lames sifflant, ne touchant rien mais au moins étais-je un minimum en sécurité. Il me fallait vite trouver une parade car mes muscles donnaient des signes de faiblesse. Apparemment je devais énerver mon adversaire car je l'entendais mugir et gratter le sol. Avait-il enfin décidé de m'achever sur de sa force que maintenant il apparaissait devant moi et chargeait comme le taureau furieux qu'il était. Je n'avais aucune chance de lui échapper normalement aussi, rassemblais-je mes dernières forces et me téléportais sur son dos. M'agrippant d'une main, j'abattis ma lame et tranchai sa dernière corne. D'aussi loin que remontait mes souvenirs, on m'avait dit que lorsque l'on coupait les cornes d'un taureau il lui fallait un peu de temps pour se réapproprier l'espace. Je comptais bien là-dessus. Un rugissement me perça les tympans puis nous basculâmes. Je n'eus pas le temps de penser à ma chute et me retrouvai une partie du corps sous lui. J'étais fichue et mes pensées allèrent à mes compagnons. Pourtant rien ne vint si ce n'est le sang chaud de l'ennemi qui coulait sur moi et s'insinuait dans mes plaies. Ouvrant un oeil, je poussai un cri de surprise. Il avait rendu l'âme mais par quelle magie ? Au-dessus de moi, la lumière rouge émise par l'Autel disparut pour laisser place à celle au blanc tirant sur le bleu électrique. Des langues de lumières vinrent envelopper mon corps, me donnant un peu d'énergie. Suffisamment pour me téléporter au campement, une dernière fois.

J'apparus non loin de Gaël. Allongée dans l'herbe, vidée de mon énergie, je parvins néanmoins à tourner la tête, apercevant l'un de mes compagnons de toujours. Faiblement je l'appelai avant de sombrer dans les ténèbres. Gaël qui connaissait on ne peut mieux la sensation que faisait le don de Lino esquissa un sourire. Elle était de retour et c'était pas plus mal. Puis le silence qui suivit l'inquiéta. Ce n'était pas normal, non loin de là. Tenant toujours la femme aux cheveux argent en respect, il chercha Lino du regard.

"Par Ishtar ! LINO !"

Il venait de la voir et elle ne bougeait pas. Ni une ni deux, il enjoigna la jeune femme à le devancer pour rejoindre Lino. Tous deux ne tardèrent pas à se retrouver à ses côtés. Posant son fléau mais conservant son bouclier, il osa à peine la toucher. Elle était couverte de blessures et ses vêtements en lambeaux. Ca c'était de la malchance, aucun d'eux n'était guérisseur.

"Paladin, on a un problème, c'est Lino ! Elle a besoin de soins !"



La vengeance par le sang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy V.Tolkien

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Mar 3 Nov - 19:15

On a toujours besoin d'un plus faible que soit...

Le silence pesait lourdement sur ses pensées toutes aussi confuses les unes que les autres... Elle avait besoin de s'occuper l'esprit, où elle le jurait, elle sombrerait dans la folie.
Ses pouces roulaient inlassablement alors qu'elle tentait un regard vers le soldat qui la surveillait... Toujours ce même regard, indéchiffrable.
Il était doué dans son art, et un soldat assidu... Et Lizzy était fatiguée des soldats. Elle en avait sa claque des hommes, des armures et des visages figés dans le froid mordant des la montagne...

Justement, voilà que le vent s'éleva doucement, comme un souffle verglaçant, annonçant quelques chose. Un murmure glissé dans l'air du vent, éveillant le regard azur de la jeune femme.
Quand une véritable voix s'éleva par dessus le souffle de la montagne, attirant le regard de Lizzy qui ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux...
Elle qui se plaignait des hommes, voilà que, portée par le vent, cette jeune femme venait d’apparaître.
Son appartenance au groupe ne faisait aucun doute. Elle connaissait le nom du soldat qui se tenait de garder Lizzy et elle était parvenue jusqu'ici, ce ne pouvait être le sort du hasard...

Hasardant un coup d’œil vers le corps de la jeune demoiselle, Lizzy s'étonna du manque de réaction du dénommé Gaël... Puis le silence qui s'ensuivit manqua de le faire défaillir.
Légèrement bousculée et surtout surprise par cette mise en mouvement, Lizzy laissa ses pas la guider jusqu'à la jeune fille étendue sous ses yeux et ce qu'elle vit l'horrifia.
L'état de la jeune femme était alarmant, Lino avait beaucoup de chance, il n'y avait pas d'autre mot pour décrire ce qu'il était en train de se passer.

Sans même y réfléchir à deux fois, Lizzy s'installa auprès de la guerrière, tâtonnant son poignet à la recherche d'un pouls... Lizzy n'en croyait pas ses yeux, elle respirait toujours, les battements de son cœur étaient faibles mais bien présents.
Sans même s'occuper du soldat à ses côtés, ignorant même tout ce qu'il pouvait bien lui dire, Lizzy s’attela à la tâche ardue de sauver cette femme, lâchant un simple « Laissez moi faire ».

Les traits de Lizzy n'avait plus rien de ceux qu'ils étaient, tiraillés par la concentration et l'inquiétude, son visage paraissait soudainement plus dur. Elle refusait de perdre encore une fois contre la Mort. Elle ne pouvait plus échouer, si elle voyait encore quelqu'un mourir sous ses yeux, elle ne le supporterait pas.
La plupart des plaies étaient superficielles, mais lorsqu'elle sonda sa peau, elle compris rapidement que la plupart de ses maux étaient internes...
Une grimace voila le visage de Lizzy un instant, la tâche s'avérait être d'autant plus compliquée... Jusqu'à ce que... Non... C'était tout bonnement impossible.
Ses mains passèrent et repassèrent sur son ventre, l'esprit embrumé par l'incompréhension... Etait-elle en train de se régénérer ?

C'est bien ce qui semblait à Lizzy, tout cela semblait parfaitement abstrait et bien qu'intriguée, Lizzy laissa la magie opérer jusqu'à ce que son regard se porte vers l'une de ses nombreuses plaies...
Alarmée par ce petit détail, la médecin s'empara d'une petite aiguille et piqua volontairement le doigt de la jeune femme... Le décompte était lancé et le constat noua l'estomac de l'argentée, frémissante d'appréhension.
Sans perdre plus de temps, Lizzy se releva, prête à trouver ce dont elle avait besoin... Mais elle fut bien vite retenue, et revenue à sa condition de captive. Faisant face à ce cher Gaël, Lizzy se laissa porter par son instinct, attrapant son courage à deux mains et le col du soldat par la même occasion.

-Ecoute moi bien, parce que je ne me répéterais pas... Laisse moi faire et obéit, soit le bon soldat que tu as toujours été et aide moi à la sauver.

Surement sous l'effet de l'étonnement, il ne put rien dire que déjà Lizzy était partie, parcourant les alentours rapidement à la recherche de ses plants remèdes. Et à croire que la balance avait finalement penchée de son côté, Lizzy trouva son plant de belladone ainsi que son ambroisie.
Rapidement, la guérisseuse prépara son remède, menant sa décoction avec minutie... Accompagnée du dévoué Gaël qui lui sembla subitement plus sympathique.

Les minutes s'écoulaient à la fois trop vite et pas assez. Le temps lui faisait cruellement défaut mais elle saurait la sauver, elle en était capable. Revenant finalement vers la jeune fille inconsciente, Lizzy lui administra le remède, tout en déposant sa cape sur son corps, le froid planta ses griffes dans la peau cristalline de Lizzy dont le regard ne se détachait plus de cette silhouette.

Que le vent l'emporte elle aussi si la Mort venait à faucher ce souffle, vraiment, qu'on disperse ses cendres au gré du vent et du sang si l'échec venait se présenter à elle.


l#ccffffl

Lizzy V.Tolkien
« Color my life with the chaos of trouble.» © Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grey Olve

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Mer 4 Nov - 10:45


On a toujours besoin d'un plus faible que soit...
Ambiance

Je n'avais toujours pas idée de l'identité de ceux que j'avais face à moi, mais une chose était certaine... Ces types là étaient beaucoup trop louche pour être des hommes de l'armée noire. Certes, leur chef portait une cuirasse d'une couleur des plus sombre, mais ce n'était pas le cas des autres. Et puis, pour avoir côtoyé plus que de raisons les envahisseurs, je savais qu'ils n'auraient pas réagis de cette façon. Si vraiment ces types faisaient partis de nos adversaire, alors cela ferait longtemps que je serais mort, et que Lizzy serait attaché en plein milieu du camp avec pour seule consigne de hurler à s'en écorcher la voix. Ces abrutis prenaient en effet un malin plaisir à torturer leurs victimes, et piller, violer et tuer ne leur faisaient pas peur. Or, j'étais toujours en vie. Et la guérisseuse n'avait pas l'air d'être trop malmené.

Je la fixais encore du regard tout en réfléchissant, mes yeux se tournant vers celui qui venait d'entrer dans le cercle des guerriers. Celui la affichait ouvertement une armure noire, et même si un peu plus tôt il avait aidé celle qui m'accompagnait, son regard, son attitude.. Sa façon d'être, d'embraser son marteau... Tout chez lui trahissait une certaine expérience, une certaine maîtrise du terrain,  et de l'art de la guerre. Je ne savais pas à qui j'avais à faire, mais ce type n'était pas l'un de nos ennemis. Il se comportait trop différemment pour ça. Je plissais les yeux et retirais donc mon heaume d'une main, gardant mon épée dans l'autre, et le laissant retomber sur le sol, juste devant moi.

Quand mon regard croisa de nouveau celui du paladin, je compris qu'il y avait eu méprise des deux côtés. La brève lueur d'étonnement qui s'était allumé dans son regard avait déjà disparue, mais elle ne m'avait pas échappé. Je l'écoutais se présenter, puis jetant un coup d’œil vers ceux qui m'entouraient toujours, je me plongeais brièvement dans mes pensées, me demandant ce qu'il serait bon de dire, ou d'effacer volontairement.

«Grey... Je m'appelle Grey Olve.»

Tout en plantant mon regard dans celui de l'inconnu au marteau de guerre, je rengainais mon épée, la lame chuintant doucement au contact de son fourreau.

«Capitaine de la garde andarésienne, et accessoirement meneur de la résistance au nord du pays.»

Sans perdre mon aplomb, et sans me décourager, je faisais mine d'avancer, désarmé pour aller dans la direction de la guérisseuse qui me semblait étrangement mal à l'aise en compagnie de l'autre type qui la surveillait, un étrange courant d'air que je n'arrivais pas à déchiffrer me parvenant et déclenchant chez moi un signal d'alarme. Mais au moment même où je faisais un troisième pas, le paladin se plaça aussitôt devant moi, me bloquant le passage. Je plissais les yeux, le fixant sans me démonter, quand la voix de l'autre type s'éleva.

Je fronçais alors les sourcils, me penchant un peu pour jeter un coup d’œil de l'autre côté du cercle. Visiblement, le dernier et sixième soldat venait de revenir, et il était dans un très sale état. Je remarquais aussitôt Lizzy qui commençait à s'affairer, prête à venir en aide à ce chevalier dont on ne connaissait toujours absolument rien. En la voyant faire, je ne pu m'empêcher d'avoir un bref sourire. Après quelques jours passés à ses côtés, je pouvais désormais affirmer que ce genre de comportement ne m'étonnait guère de sa part.

La jeune femme était et resterait une guérisseuse pour qui sauver des vies était bien plus important que de s'en méfier et de les voler. Je préférais rester prudent néanmoins, et la voir à la merci de deux soldats, en plus de leur chef qui s'était empressé d'aller la rejoindre, ça ne me disait rien qui vaille. Je m'apprêtais donc à retourner vers elle, quand à nouveau le cercle de guerriers se referma autour de moi.




© Nightmare sur Épicode.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin Westfall

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 19/10/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Jeu 5 Nov - 11:29

Je me demandais bien quelle allait être sa réaction. Je ne pensais pas qu'il soit idiot au poing de tenter sa chance , mais allez savoir....Puis tout alla très vite. Il se décida à enlever son heaume Et enfin à se présenter. Grey Olve....Pourquoi ce nom me disait il quelque chose???Capitaine de la garde d'Andarésia et meneur de la résistance dans le nord!!!Le capitaine de la garde....Voilà d'où j'en avais entendu parler. Le problème c'est que je ne l'avais jamais vu. Voilà maintenant qu'il rangeait son épée . En signe de bonne foi sans doute. Le doute persistait quand même . Nous  étions nous plantés lamentablement?Je rangeais à mon tour mon marteau que j'accrochais à ma taille et fis un pas vers lui.

"Capitaine, vous me semblez bien loin de vos hommes....Et que faîtes vous seul, ou presque, dans la nature??Conteriez vous fleurette à la damoiselle qui vous accompagne?? "

C'est alors que je sentis le déplacement d'air qui annonçait le retour imminent du chevalier Lino. Bien!! Un chevalier de plus ne serait pas de trop. Surtout avec le bazar que ce Gulander avait fait. Je tournais la tête pour voir où elle apparaîtrait et la vis soudain allongée sur l'herbe. Je pouffais de rire à la pensée qu'elle avait raté son atterrissage, mais mon sourire se figea lorsque je ne la vis pas se relever. Là, quelque chose clochait. Quelque chose qui fut rapidement confirmé par Gaël. MERDE!!!Jamais je n'aurai du l'envoyer toute seule en reconnaissance. Je savais que c'était une mauvaise idée que de miser sur son don pour s'échapper en cas de problème. Il fallait que j'aille voir. Et visiblement le capitaine avait la même idée. Sauf que pour lui c'était niet !!Je lui fis signe de s'arrêter.

"Capitaine, je suis désolé mais tant que je ne suis pas sur de vous, vous ne bougerez pas d'ici. "

Je me retournais juste à temps pour voir la jeune dame aux prises avec mon chevalier. La suite me laissa sans voix. Je sortais rapidement du cercle qui se referma aussitôt sur le capitaine et me précipitais vers le chevalier Michiyo. Bon sang de bois!! Mais il lui était arrivé quoi?? Elle était couverte de plaie Merde, merde merde et MERDE!!Et elle faisait quoi l'autre damoiselle?? J'allais lui demander quand je la vis revenir avec des plantes et concocter je ne sais quoi. Etait il possible que dans notre malheur nous soyons tombés sur une guérisseuse?? Je priais pour que ce fut le cas. J'eus un moment d'hésitation quand elle lui administra la potion. Mais avais je vraiment le choix?? Et puis, pourquoi nous aurait elle aidé si ils étaient nos ennemis?? Non!! Cela n'avait pas de sens. Et voilà que maintenant nous étions là à attendre comme si....C'est alors que je vis la damoiselle frissonner et que je réagis à nouveau. J'étais le chef de ce campement. Enfin.....De ce qu'il en restait. C'était à moi d'agir et vite.

"Gaël, tu as deux secondes pour me trouver des couvertures. tu devrais déjà être revenu. "

Puis je fonçais vers mes hommes et brisais le cercle.

"Bahal, tu as cinq minutes et pas une de plus pour me monter une tente à l'abri du vent.Et tu te débrouille pour me faire un lit douillet pour Michiyo.Sita , Je veux un bon feu pour réchauffer tout le monde.Jörg , tu file à la rivière et tu reviens avec un seau plein d'eau fraiche et propre. Il faut nettoyer les plaies du chevalier Michiyo. Faites vite!! Exécutions!!"

Je faillis repartir quand je me souvins du capitaine. J'allais en faire quoi?? Pas le temps de l'attacher et de plus la damoiselle avait agi en sa faveur. Je me tournais vers lui.

"Capitaine , pour l'instant vous avez le bénéfice du doute. Maintenant , ici c'est moi qui commande. Mais si voulez vous rendre utile, allez donc voir si vous ne pouvez pas "écourter"  les ébats de nos deux tourtereaux. Nous allons peut être avoir besoin d'eux. Et puis si vous ne faites rien, je vous jure bien que je vous servirai les balloches de votre monture en entrée!!Maintenant , j'ai à faire . Excusez moi. "

Je filais vers La damoiselle , agrippant au passage les couvertures que me donna Gaël. J'en posais une sur le dos de la damoiselle avant de déposer l'autre sur le chevalier Michiyo et de la prendre dans mes bras.

"LA TENTE!!!" Hurlai je.

Puis je fis un sourire à la damoiselle. Et lui fis signe de m'accompagner. Je lui parlais tout en me dirigeant vers la dite tente.

"On dirait qu'il y a eu méprise dame. Je suis Edwin , paladin et responsable de ce campement. Je vous remercie pour le chevalier Michiyo. Rassurez moi, elle va s'en sortir??

Oui. Il fallait qu'elle s'en sorte. Il était hors de question que je perde l'un de mes hommes.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Eye

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 22/10/2015
Localisation : Omniscient

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Dim 8 Nov - 10:16



   
   On a toujours besoin d'un plus faible que soi...
   

A
lors mes petits agneaux vous avez vraiment cru que j'allais vous laisser tranquilles ? Que nenni, vous n'êtes qu'au tout début de votre aventure et elle va vous mener loin, très loin alors soyez prêts.

Lino tu es décidément une chanceuse. Le poison qui circule dans ton corps est en pleine confrontation avec la belladone et l'ambroisie. Tu imagines un peu le cocktail explosif ? Oui, tu as bien compris, ton esprit divague, tu délires mais ce dernier va se révéler très utile car tu vas délivrer des informations clés qui pourront à l'avenir vous aider dans votre lutte. Pour ce tour, tu vas rester dans les ténèbres, il faut laisser le temps à ton corps de se reprendre.

Lizzy sans que tu ne t'en rendes peut-être compte, tu as gagné l'estime de Gaël et surtout il a discrètement guidé tes pas alors que tu cherchais des plantes pour préparer l'antidote. Et oui, il a truffé le coin de divers pièges mais je me répète là. Il a juste fait attention à ce que tu ne sois pas blessée. Sinon c'est un beau travail que tu as fait là Lizzy mais il reste toutes ces petites plaies qui bien que superficielles pour le moment si elles ne venaient qu'à s'infecter pourrait se révéler mortelle. La gangrène, en voilà un autre mal de ce siècle qui est aussi redoutable que vos envahisseurs. Tu peux compter sur l'aide de Gaël. Pour la question du Paladin concernant le sort du Chevalier Lino, peut-être est-ce-trop tôt pour répondre mais là, je te laisse décider. Jörg est déjà de retour avec son seau d'eau fraîche.

Olve, finalement tu t'en sors bien. Te voilà libéré du cercle mais tu te retrouves sous le commandement d'un autre ? Comment vas-tu vivre cette situation ? Mais chaque chose en son temps, je suis curieux de voir comment tu vas séparer les deux amoureux. En même temps, je ne suis pas au fait des moeurs de ces créatures. Lorsque tu auras réussi, il te sera possible de t'approcher de la tente, peut-être même que Lizzy demandera ton aide ? Si ce n'est pas le cas, Bahal te sommera de garder tes distances. Pas évident de gagner la confiance de ces hommes mais une fois fait, leur loyauté est sans faille.

Edwin, un homme en moins si je puis dire. Toi qui n'aime pas le commandement, tu viens de faire preuve d'une autorité certaine. Tes hommes t'ont obéit aux doigts et à l'oeil. Pour l'instant vous êtes en sûreté alors que programmes tu pour la suite ? Tu dois te poser pas mal de questions en plus de te sentir coupable de ce qui est arrivé à un chevalier sous ton commandement. Va tu prendre une partie de tes hommes pour aller au port ou préfèreras-tu attendre le réveil de Lino ?


Que les déesses et Dieux vous soient favorables mes petits agneaux…

Ordre de passage : Lino, Lizzy, Olve et Edwin.
Rappel : Vous avez trois jours pour répondre ou votre tour saute.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy V.Tolkien

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Ven 13 Nov - 22:42

On a toujours besoin d'un plus faible que soit...

Le chef du campement ne s'était pas fait attendre. Une chose était sûre, il tenait vraiment à ses soldats. Lizzy avait agi sous leurs regards vigilants, tantôt étonnés. Ils ne pensaient peut-être pas qu'elle agirait en leur faveur et elle ne pouvait même pas leur en vouloir. Ils ne savaient rien de Lizzy, alors ils ne pouvaient savoir qu'elle était du genre combative lorsqu'il s'agissait de sauver des vies... Quelles qu'elles soient.

Trop absorbée par ses pensées, Lizzy ne voyait rien de ce qui était en train de se passer autour d'elle. Que ce soit Gaël ou bien le reste des ordres du capitaine... Tout lui semblait à la fois si près et si loin qu'elle en perdait complètement les notions de l'espace temps. Tout semblait flou, et les limites étaient superflues.
Elle ne percevait rien de plus que le souffle du vent, sifflotant à travers les branches cassantes des arbres morts et des buissons charnues. Rien que le vent, léger et glacé.

Jusqu'à ce qu'elle sente le tissu se poser sur ses épaules dénudées. Reconnectant subitement avec le présent, Lizzy frissonna un instant, assaillie par les offensives du vent plus violentes qu'il n'y paraissait pour sa frêle personne. Profitant de la couverture qu'on venait de lui glisser sur les épaules, Lizzy se releva finalement lorsque sa patiente fut dans les bras de son chef visiblement à la recherche d'un abri pour y loger la jeune blessée.

Suivant l'homme suite à sa demande, Lizzy jeta un bref regard à Grey qui était délaissé au loin... Au moins il n'était plus encadré par des soldats prêts à lui sauter à la gorge... On pouvait considérer ça comme une petite victoire, au moins ils se méfiaient un peu moins d'eux, et ça pourrait les arranger.. Autant les uns que les autres.
En route pour rejoindre la fameuse tente, Lizzy hésita sur sa réponse... Elle ne pouvait encore être fixée, d'autant plus que cela ne dépendait pas que de ses soins.

Les risques de rechute étaient nombreux, et si la jeune demoiselle ici présente ne se battait pour sa vie alors les efforts de Lizzy seraient bien vains. Elle avait déjà soigné de nombreuse personne, elle savait qu'elle en était capable, mais certaine personne avait décidé de lâcher prise bien avant de se saisir la main qui leur était tendue.
Il ne s'agissait pas seulement des soins reçues, il s'agissait aussi en grande partie de la volonté du blessé.

-Enchantée Edwin... Je me nomme Lizzy, je suppose que vous l'aurez deviné mais je suis guérisseuse et en ce qui concerne l'état de cette jeune femme je ne peux rien vous promettre si ce n'est que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour qu'elle s'en sorte... A présent vous m'excuserez, mais il faut que je panse ses vilaines plaies avant qu'elles ne s'infectent, si vous pouviez la poser, ça m'arrangerait...

Lizzy remercia d'un mouvement de la tête celui qui revenait avec un seau d'eau, voilà qui lui serait bien utile dans ses prochains soins.
Rajustant la couverture sur ses épaules, Lizzy soupira un coup, laissant son regard se poser sur la jeune femme, courant le long de ses plaies.

-Par tous les Dieux, mais que t'est-il arrivé... ?

Se penchant un peu plus sur elle, Lizzy se mit tout de suite en activité, il ne fallait surtout pas que ces plaies s'infectent si elle voulait garantir de ramener le chevalier Michiyo à la vie. Tout du moins, parmi les conscients.
Centrée sur son objectif, Lizzy s'appliquait minutieusement à la tâche, s'efforçant d'être la plus délicate possible. Elle n'aimait pas profiter du fait que son patient soit dans les vapes pour le traiter comme s'il ne pouvait rien ressentir.


l#ccffffl

Lizzy V.Tolkien
« Color my life with the chaos of trouble.» © Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grey Olve

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Lun 16 Nov - 16:21


On a toujours besoin d'un plus faible que soit...
Ambiance

Je n'avais pas estimé qu'il était si important que cela de répondre au paladin. Le plus urgent pour le coup, et à mes yeux, c'était de rejoindre la guérisseuse, et de m'assurer que rien d'anormal ne se déroulerait. Malheureusement, pour ne pas nous faire tuer et condamner, il était capital de faire comprendre au groupe que l'on venait de rencontrer que nous ne leur voulions aucun mal. Et pour cela, la meilleure des choses était de simplement obéir. Pour le moment. Je me contentais donc de refermer mes doigts et de serrer discrètement les poings, haussant un sourcil et entrouvrant les lèvres, prêt à répondre au paladin, quand celui-ci se retourna en sentant à son tour l'étrange courant d'air. Coincé là, entouré par des chevaliers dont je ne savais strictement rien alors qu'il se précipitait vers son soldat, Lizzy à ses côtés, j'avais la forte impression d'avoir à moitié acquis le statut de prisonnier.

Grommelant de mécontentement, je laissais mon regard divaguer et se frayer un chemin entre les armures rutilantes afin de m'assurer personnellement que tout se dérouler sans anicroche pour celle qui m'accompagnait. Après un long moment de silence pesant, je vis enfin le chef du groupe revenir vers le cercle et le briser, se tournant tour à tour vers chacun de ses hommes, et leur donnant des ordres précis. Visiblement, celle qui était blessé l'était sérieusement, et cela le mettait dans tous ses états. Je devais avouer que moi-même, je n'aimais faire face à ce genre de situation. Perdre un Homme, c'était dur. Peu importait que la guerre soit là ou non.

Le regard fixé au loin sur la guérisseuse qui s'affairait, je haussais un sourcil et me tournais silencieusement vers le paladin en attendant son verdict. Ce qui ne tarda pas. Écourter les ébats de deux gülander...? Me prenait-il pour un suicidaire? Je le suivais du regard alors que déjà il s'éloignait, et soupirais avant de me tourner cette fois vers les deux montures qui semblaient toujours très occupés. Je me demandais un court instant ce que j'allais bien pouvoir faire pour séparer ces deux là, quand l'idée qu'il me fallait me traversa l'esprit.

Sans plus attendre, je me dirigeais vers les deux créatures, et après avoir tenté d'appeler la mienne d'une voix ferme, je me décidais à prendre les choses en main. Agrippant fermement le poil d'Arion, je grimpais sur le dos de ma monture comme je le pouvais, et une fois bien harnaché, je tirais brutalement sur les rênes et aussi longtemps que je le pouvais tout en invectivant l'animal, lui ordonnant de prendre la direction que je lui donnais. Après quelques longues minutes d'une acharné mais vaine lutte, je me redressais et allais prendre appuie sur la selle pour tendre les doigts vers l'une des principales cornes du gülander, l'agrippant fermement. L'effet ne se fit pas attendre, et bientôt, vidé de son énergie, la bête recula et s'éloigna un peu de l'autre, titubant un peu avant de s'écraser lourdement sur le sol.

Mettant de nouveau pieds au sol, je soupirais et me rapprochais de l'animal. Venant poser le plat de ma botte sur son flanc, je le poussais légèrement tout en laissant mon regard divaguer le long de son corps puissant.

«T'abuses, Arion. On est dans la merde, à cause de toi.» Puis, après quelques longues secondes à l'observer, je passais de l'autre côté et venais attraper les rênes pour tirer un peu dessus. «Allez, debout mon grand. Les vaillants n'ont pas de répits.»

Je l’entraînais à l'écart, utilisant discrètement mes dons pour changer le sens du vent, et ainsi éloigner l'odeur de la femelle loin des narines de ma monture. Une fois l'animal casé et certain qu'il n'irait plus monter sur l'autre créature, je prenais la direction de la tente à l'intérieur de laquelle le paladin, Lizzy et le soldat se trouvaient. Mais au moment même où je m'apprêtais à pénétrer les lieux, les pans de tissus s'écartèrent pour en laisser sortir le chef des chevaliers. Je haussais alors un peu les sourcils, levant le regard sur lui.

«Désolé pour votre Homme. Laissez Lizzy s'en charger, et elle sera rapidement sur pieds.»


© Nightmare sur Épicode.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin Westfall

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 19/10/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Jeu 19 Nov - 11:33

Arriver à la tente nous prit, pour moi, presque une éternité. Oh, pas que le chevalier Michiyo pèse une tonne bien au contraire, mais j'avais hâte que la guérisseuse se mette à l'ouvrage. Elle devait soigner et faire revenir à nous mon chevalier. La simple idée de perdre un de mes hommes par ma faute m'était insupportable.Une des raisons de plus du pourquoi je n'aimais pas commander. Disposer de ma vie ne me faisait pas peur, j'assumais parfaitement mes choix. De celle des autres , c'était tout différent. Bahal me souleva le rabat de la tente pour nous laisser passer. J'en profitais pour le remercier avant de déposer délicatement le chevalier Michiyo sur le lit improvisé et lui demander d'en faire un autre pour la guérisseuse. Je me retournais vers elle avant de lui faire un petit sourire.

"Dame Lizzy, enchanté de faire votre connaissance, même si j'aurai préféré le faire dans de meilleures circonstances. Vous ne pouviez pas mieux tomber, si je puis me permettre. D'ailleurs à ce propos, comment allez vous?"

Ben oui....Dans la foulée j'avais complètement oublié qu'elle avait fait une vilaine chute. Et, ce qui était tout en son honneur, elle ne s'était même pas plainte. Bien au contraire, elle avait volé au secours du chevalier Michiyo sans même faire attention à ses propres blessures. Je l'admirais déjà.

"La potion que vous lui avez administré.....Elle a était empoisonnée , c'est cela??Combien de temps pour avoir une idée si oui ou.....??"

Je soupirais. Je savais qu'en général , les premières vingt quatre heures étaient les plus importantes. Puis j'enlevais la couverture sur le chevalier Michiyo , entrouvrais sa chemise et baissais son pantalon.Ce que je vis me tétanisa un instant. Elle avait ici et là de vilaines plaies dont certaines nécessiteraient surement quelques points de sutures. Mais le pire, était tous ces hématomes que je voyais fleurir un peu partout sur sa peau et qui commençaient déjà à virer au jaune . J'en étais....Bon sang!! Sur quoi était elle tombé??On l'avait battu à mort ou quoi??Je me repris et attrapais le seau dans l'intention de laver ses blessures.Je pris un linge et j'allais commencer , lorsque je m'aperçu que mon chevalier était une femme. Pas que je ne le sache pas déjà, mais là......Disons que ses formes me le rappelaient . Je rougis avant de me tourner vers dame Lizzy .

"Je....Je crois que je vais vous laisser faire. Je....Je risquerai plus de vous gêner qu'autre chose. Si vous avez besoin de quoi que ce soit , criez...J’accourrai.Une fois fini, reposez vous. Je veillerai cette nuit sur le chevalier Michiyo et vous réveillerai si nécessaire. "

Je fis mine de sortir mais me retournais à la dernière seconde.

"Merci , dame Lizzy. Merci pour tout. Sans vous, elle n'avait pas l'ombre d'une chance. Si elle s'en sort, vous pourrez me demander ce que vous voulez."

Je sortais sur cette déclaration qui ne me ressemblait pas pour tomber sur le capitaine. Je l'avais oublié celui là. Je haussais un sourcil à sa déclaration.

"Je l'espère capitaine Grey. "

Je tournais la tête et m'aperçu qu'il avait réussi à séparer les deux montures. J'en étais franchement étonné.

"Bravo capitaine. Beau travail.Faudra que vous m'expliquiez comment vous vous y êtes pris.Mais pour l'instant nous avons d'autres chats à fouetter. Je m'occupe du campement pendant que vous feriez bien de ramasser vos petites affaires qui traînent ça et là.De plus, comme nous avons une tente de moins grace à vos soins, j'ai bien peur que vous et moi devions dormir à la belle étoile. Enfin.....vous. pour moi, je ne compte pas vraiment dormir.Vous êtes libre de voyager dans le camp. Pardonnez moi, mais j'ai des dispositions à prendre. "

Oui et j'en avais des masses.Organiser le camp,donner les tours de garde, surveillance du feu, chercher de quoi manger et j'en passe et des meilleures....Il fallait que je m'occupe pour ne pas penser à ce qui pourrait arriver au chevalier Michiyo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Eye

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 22/10/2015
Localisation : Omniscient

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Jeu 19 Nov - 15:28



   
   On a toujours besoin d'un plus faible que soi...
   

L
ino, lino. Il semblerait que les ténèbres t'aient complètement engloutie. Alors reprenons où nous en étions car tu détiens des informations clés. Le poison qui circule dans ton corps est en pleine confrontation avec la belladone et l'ambroisie. Tu imagines un peu le cocktail explosif ? Oui, tu as bien compris, ton esprit divague, tu délires mais ce dernier va se révéler très utile car tu vas délivrer des informations clés qui pourront à l'avenir vous aider dans votre lutte. Pour ce tour encore, tu vas rester dans les ténèbres, il faut laisser le temps à ton corps de se reprendre.

Lizzy, tu as fait du bon travail et mieux encore, tu as obtenu une promesse improbable. T'en serviras-tu à l'avenir ? Je m'égare, je m'égare. Parlons un peu de ta malade. Ses plaies sont désinfectées, les plus importantes recousues et tout ça avec beaucoup de tact. Ton coeur si noble le restera-t-il après cette épouvantable guerre ? Comme tu l'as si bien dit, c'est à Lino de jouer. Tu es maintenant un peu plus libre d'aller et venir si tu en as envie. Mais bizarrement j'en doute, non tu es bien trop impliquée. Si tu reste à son chevet, tu vas peut-être avoir une drôle de surprise. Un des quatre chevaliers est à ton service, il s'agit de Jörg. Gaël va avoir en effet fort à faire pour sécuriser le campement et remettre de l'ordre. Mais toi dans tout cela ? Comment te sens-tu ? N'aurais tu aussi besoin que l'on s'occupe de toi ?

Olve, te voilà enfin libre de tes mouvements car le message est passé parmi les chevaliers. Aucun d'eux ne te barrera la route ou ne s'opposera. Ce sont de bons soldats, ils font confiance à leur Paladin mais toutefois sache qu'ils ont aussi leurs propres avis, leurs propres sensations. Ils savent obéir mais aussi faire les choix qui s'imposent si cela s'avère nécessaire et même contredire un ordre si besoin est. Mais nous n'en sommes pas là, je suis persuadé qu'ils ne refuseront pas un peu d'aide. Enfin quand tu auras récupéré toutes tes affaires.

Edwin, tu es secoué Paladin. Mais tu ne perds pas le nord et question organisation, tes hommes t'ont devancé. Bahal remonte le campement, il aurait besoin d'un coup de main, Sita est parti chasser et Gaël remet de l'ordre après avoir ralimenté le feu. Dès qu'ils en auront fini, ils reviendront vers toi pour prendre leurs ordres suivants. La nuit vous a enveloppé de son long manteau sombre. Oui, il te faut organiser la nuit, les besoins et le repos des troupes après cette mésaventure mais réalises-tu que tu es chanceux ? De nouvelles recrues viennent de grossir les rangs et pas n'importe lesquelles. Une guérisseuse et un capitaine de la Garde, tu aurais pu tomber plus mal.

Que les déesses et Dieux vous soient favorables mes petits agneaux…

Ordre de passage : Lino, Lizzy, Olve et Edwin.
Rappel : Vous avez trois jours pour répondre ou votre tour saute.


HRP:
 


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiyo Lino

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Jeu 19 Nov - 16:05



On a toujours besoin d'un plus faible que soi ...



Esprit de Lino en divagation :

J'avais l'étrange impression d'être aussi légère que l'air qui m'entourait. J'étais bien, je flottais insouciante lorsqu'une force m'attira vers le sol. Toutefois, je me posai en douceur et me redressai. Un instant, tout autour de moi, l'environnement sembla tourbillonner, comme flou puis tout redevint normal. J'avais du prendre un mauvais coup et étouffai un rire. Mais bon, le coin m'était familier sans l'être et puis une étrange lueur rougeoyante pulsait partout me mettant mal à l'aise.

"Quel tour êtes-vous encore entrain de me jouer ?"

Mais aucune réponse ne me parvint pas même un bruit. Je réalisai soudain que seul le silence répondait à ma question. Non décidément quelque chose ne tournait pas rond. J'avançai prudemment avec cette désagréable sensation de me jeter dans la gueule du loup. Une forme me barra la route, je crus d'abord à un animal puis je poussai un hurlement de terreur tentant vainement de saisir mes lames introuvables.

"Trois jours ! Dans trois jours, ils viendront me chercher."

C'était un homme animal, horrible, immense et puant la mort. Je crus mourir de frayeur mais il avait déjà disparu. A sa place se tenait un autel baignant dans une lumière blanche tirant sur le bleu électrique. Il m'attirait et je ne cherchai pas à lui résister. Je ressentis une immense fatigue et m'allongeai au centre. Sombrant aussitôt, je me mis à rêver. Une femme aux cheveux argents dansait dans une carte. Un elfe flottait au-dessus d'un second autel. Je ne les connaissais pas pourtant je ne ressentais aucune animosité émaner d'eux.



Réaction physique de Lino :

Le corps du chevalier s'était redressée dans le lit, assise et son regard vide se tourna vers la guérisseuse. D'une voix d'outre-tombe, elle répéta trois fois les phrases suivantes. Elle semblait posséder, sa bouche ne remuant que très peu. Elle était figée, telle une statue de cire.

"Trois jours ! Dans trois jours, ils viendront le chercher !"

Aucune émotion n'apparaissait sur son visage et cette divination apparaissait comme un mauvais augure. Puis son corps retomba sur le lit, seule sa respiration soulevant son buste témoignait du peu de vie qui lui restait. Par chance, aucune de ses blessures ne s'étaient rouvertes. Elle transpirait maintenant à grosses gouttes et de temps en temps son corps s'arc-boutait. Par moments, elle délivrait des informations. Jörg n'en menait pas large même s'il ne montrait rien. Il haïssait la sorcellerie plus que tout et il détestait l'idée que Lino soit possédée par on ne sait quoi.

"Autel… Magie…. Mort… Edwin… Prévenir…. "

Puis elle se calmait à nouveau, semblant dormir paisiblement et Jörg ne savait plus si prier seule Ishtar allait se révéler suffisant. Puis ça la reprenait.

"Carte Noire… Quinze… "

Puis plus rien, seule une respiration haletante et sifflante.



Esprit de Lino en divagation :

Une silhouette vaporeuse se forma devant moi. Petit à petit, elle devint plus nette et je reconnus Sigvald. Mon coeur bondit et je me précipitai vers lui. Pourtant malgré tous mes efforts, je ne parvenais pas à le rejoindre et pestais de toutes mes forces.

"Quelle est cette diablerie ! Sigvald !"
"Ce n'est pas encore ton heure petite Lino, pas encore."
"Qu'est-ce-que tu racontes ? Je ne comprends pas."

Sa silhouette fut un instant flou puis il se transforma légèrement. Un autre homme était en lui, plus jeune mais de sa taille et de sa carrure.

"Attention !"

J'étais maintenant engluée dans le sol, je ne pouvais faire aucun mouvement.

"Je n'ai rien à craindre de lui Petite Lino. Souviens-toi. Il est ton nouveau guide."
"Quoi ? Mais c'est n'importe quoi ! C'est toi mon guide ! Ne me laisse pas Sigvald ! Je t'en supplie !"

Des larmes inondèrent mes joues alors que l'homme que je chérissais tant me souriait avec une infinie douceur. Il disparut pour laisser la place à cet homme et mes pleurs redoublèrent.

"Que lui as-tu fait ?"
"Tu dois revenir vers nous Lino. Il ne te reste plus beaucoup de temps. Nous avons besoin de toi, j'ai besoin de toi. Reviens nous Lino."

Derrière lui quatre autres formes apparurent et je reconnus sans mal Bahal, Gaël, Sita et Jörg qui se tenaient au côté du Paladin. Car oui, c'était un Paladin et la brume dans mon esprit se déchira. Edwin Westfall, je me souvenais maintenant et séchai mes larmes. Hochant la tête et tendant les bras vers eux, je sentis mes pieds se libérer enfin alors que je me lançais à leur poursuite dans un halo de lumière.



La vengeance par le sang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy V.Tolkien

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Dim 22 Nov - 10:24

On a toujours besoin d'un plus faible que soit...

Lizzy comprenait tout à fait la situation du paladin... Ce n'était pas la première fois qu'elle vivait ce genre de situation là, où souvent, l'impatience prenait un peu trop le dessus sur le raisonnable.
Il voulait la voir ouvrir les yeux, dans la seconde, savoir ce qui était à l'origine de tous ses maux certainement... Mais Lizzy était encore bien trop dans l'incapacité de donner un verdict, avec la vie et la mort rien n'est jamais trop sur.
Jetant un regard un coin au paladin, Lizzy garda son calme en le regardant s'affairer.

-Mes blessures sont superficielles, alors je vais bien, merci de vous en préoccupez, mais vous savez le mieux pour vous serait que vous gardiez votre calme... Les réponses viendront en temps voulu.

La suite la surprit un peu plus. Alors qu'elle s'était retournée pour s'affairer un instant en vu de sutturer ces vilaines plaies, Edwin prit les devants et commença à dévêtir la jeune femme. Lizzy ne savait pas avec exactitude la nature de leur relation, alors elle préféra ne pas interférer...
Tout du moins jusqu'à ce qu'il attrape un bout de tissu et le seau d'eau, certainement dans l'intention de nettoyer ses plaies.
A ce moment là, Lizzy s'autorisa à entourer sa main des siennes avec une douceur surprenante... Lizzy remarqua alors son trouble et en profita pour faire venir le bout de tissu à ses mains.
A ses mots, Lizzy préféra simplement hocher la tête, elle le ferait si nécessaire... Bien qu'elle voyait mal pourquoi elle aurait besoin de hurler mais elle le ferait en cas de nécessité.
Un sourire fendit un instant son visage, sa manière à elle de répondre à ces remerciements, quand un nom attira son attention.
Grey était finalement plus libre qu'auparavant et étonnamment, ça la rassurait un peu. Poursuivant malgré tout ses soins, Lizzy laissait libre cours aux autres d'entrer et de sortir quand ils en auraient l'envie.

***

La guérisseuse ne se souvenait pas d'avoir déjà eu un corps aussi affecté à soigner... La pauvre était couverte de plaie, certaines superficielles d'autre moins et ces hématomes... Ca lui faisait froid dans le dos. Elle ne savait pas sur quoi elle était tombée, mais on pouvait dire qu'elle avait du bol de s'en être sorti en vie. Bien amochée mais en vie.
Assise près de son lit, Lizzy veillait à son chevet, cherchant un moindre signe d'espoir. Elle respirait, elle le voyait à son torse se relevant à un rythme régulier et elle avait repris un peu de couleur.
Quand soudain, son cœur rata un battement. Voilà qu'elle commençait à délirer. Assise, le chevalier fixait intensément la jeune guérisseuse tout en prononçant ces mots.
Etait-ce là l'oeuvre d'une magie noire ?
Lizzy n'en savait rien, elle n'avait pas vraiment le temps de se poser la question, au moment même où sa patiente s'écroula de nouveau sur son lit, commençant à perler la transpiration, l'argentée commença à éponger son front devenu chaud de son tissu imbibée d'eau fraîche.
Ses réactions ne semblaient pas être annonciatrice de bonne nouvelle mais ce n'était pas pour cela que Lizzy allait baisser les bras.

-Elle divague... Je sais que ça fait peur, mais c'est souvent par là qu'il faut passer pour revenir parmi les vivants...

Lizzy essayait comme elle pouvait de rassurer le soldat présent à ses côtés, il avait l'air effrayée par l'idée de voir sa camarade ainsi posséder, et c'était normal.
Mais Lizzy avait déjà vu des cas similaires... Elle espérait juste qu'elle ne finirait pas comme Makin à l'époque.
Son cœur se resserra à l'idée qu'elle puisse perdre la boule au même titre que Makin lors de la première guerre. Dissimulant quelque peu son trouble, Lizzy accorda un faible sourire à Jörg.

-Si vous avez besoin d'une pause, je comprendrais, vous êtes libres de prendre un peu l'air si vous le souhaiter... Je crois d'ailleurs que c'est préférable pour vous.

Il sembla hésiter, jaugeant un instant l'état de sa sœur d'arme, revenant sur Lizzy qui la surveillait toujours avec autant d'attention.
Puis il soupira un instant, lâchant un faible « Je reviens » avant de disparaître derrière les pans de la tente.
Ses yeux azurs se posèrent alors délicatement sur son fin visage, alors que ses souvenirs d'antan venaient hanter les pensées de Lizzy. Son poing se serra un instant, et une douleur lancinante traversa son bras. Elle en avait presque oubliée cette foutue entorse...
Son dos commençait à être douloureux et ses épaules paraissaient plus lourdes, comme soumises à des poids supplémentaires.
Soupirant un instant, Lizzy pria tout les Dieux pour que Makin ne reste qu'un souvenir et que Michiyo ne soit pas la suivante. La démence aurait alors raison d'elle, et elle emporterait Lizzy avec elle. La guérisseuse avait déjà bien trop perdu pour supporter une nouvelle cassure.  


l#ccffffl

Lizzy V.Tolkien
« Color my life with the chaos of trouble.» © Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grey Olve

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 08/04/2015

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Mer 25 Nov - 15:13


On a toujours besoin d'un plus faible que soit...
Ambiance

Moi aussi, je l'espérais, à vrai dire... Parce que si cette nana ne survivait pas, ça pourrait très bien nous être néfaste. Non pas que je doutais des talents de guérisseuse de Lizzy... Pour l'avoir vu faire à de nombreuses reprises, je savais de quoi elle était capable. Mais parfois, il est des vies que les Dieux reprennent, et qu'ils ne veulent pas rendre. J'espérais que cette fois, ça ne serait pas le cas. Le chagrin et la colère sont deux émotions qui peuvent pousser les gens à tout. Hors, je n'avais pas envie que l'on se retrouve encerclé de nouveau par ses chevaliers, accusé d'avoir contribué à la mort d'un soldat, ou de je ne sais quels autres méfaits. Il nous faudrait donc rester prudent. Et prier pour que cette guerrière s'en sorte.

Suivant brièvement le regard du paladin, je décelais chez lui une certaine surprise lorsqu'il remarquait enfin que les deux montures étaient désormais chacune de leur côté. Acquiesçant à ses dires, je haussais néanmoins un sourcil quand il évoqua le fait de dormir à la belle étoile. Non pas que cela me dérangeait, puisque ce ne serait certainement pas la première fois que je le ferais, mais si je me souvenais bien, et si je retrouvais chacune des affaires que nous avions emportés avec nous, alors je n'aurais qu'à monter la tente que nous transportions. A condition, évidemment, qu'elle soit encore en état. Je soupirais un peu, et faisais demi tour, jetant rapidement un coup d'oeil dans ce qui restait du campement pour mieux repérer ce qui nous appartenait avant de me mettre au travail. Il fallait que je retrouve cette tente. Ne serais ce que pour Lizzy qui m'accompagnait, et qui aurait probablement besoin d'un endroit pour se reposer. Si cette Lino était dans un état si grave que ce que je pensais, il faudrait probablement une constante surveillance. Il n'en restait pas moins vrai que la guérisseuse aurait besoin à un moment ou à un autre de dormir un minimum. Donc si quelqu'un la remplaçait au chevet du chevalier, il lui faudrait un autre endroit où se poser.

Après un certain temps passé à rassembler nos affaires, et après les avoir empilés dans un coin, je m'étais tout de même porté volontaire pour terminer de remettre de l'ordre dans le campement. Après tout, même si ce n'était pas directement, j'étais plus ou moins responsable de tout ce bordel. Et tout en donnant un coup de main, je réfléchissais à notre situation. Nous perdions du temps... Je devrais déjà être sur place, à chercher ce qui avait bien pu arriver aux hommes de la résistance de l'Ouest. Mais plus les minutes passaient, et plus je me disais que nous avions tout de même un peu de chance dans notre malheur. Peut-être y avait-il moyen de les convaincre de nous accompagner. Des bras en plus ne seraient pas de refus. Un peu d'aide, au cas où nous tomberions sur des soldats de l'armée noires, nous serait bien utile. Cependant, et j'en avais la quasi certitude, ce n'était pas encore l'instant de tout dévoiler. J'espérais simplement que le bon moment ne tarderait pas à venir.

Relevant les yeux sur le paladin qui venait de me rejoindre, je me redressais et écoutais attentivement ce qu'il avait à me dire. La discussion fut brève, et j'acceptais volontiers de prendre un tour de garde, comme tous les autres. S'intégrer au groupe, c'était la première chose à faire. Reprenant le boulot là où est ce que j'en étais, je terminais rapidement de monter la tente que j'avais retrouvé dans nos affaires, et qui, fort heureusement, était encore en très bon état. Y étalant à l'intérieur les deux couvertures chaudes que j'avais emmenés, je m'étirais et soupirais un peu. J'étais libre de mes mouvements, c'est bien ce qu'il avait dit, non...?

Me dirigeant cette fois vers la tente où se trouvait encore la guérisseuse, j'en écartais légèrement les pans pour me glisser à moitié à l'intérieur, accroupis au sol.

«Lizzy... La nuit est tombé, alors n'oublie pas de te reposer un peu. T'en as besoin, et quelqu'un d'autre pourra très bien assurer la surveillance de son état. J'ai monté notre tente, juste à côté. Alors quand tu en sentiras le besoin, n'hésite pas à aller t'y allonger. Préviens moi quand ce sera le cas, je m'occuperais de ton dos. Après une chute pareille, il doit bien te lancer un minimum... Tu n'as rien de trop grave, au moins?»


© Nightmare sur Épicode.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Eye

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 22/10/2015
Localisation : Omniscient

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Lun 30 Nov - 12:57



   
   On a toujours besoin d'un plus faible que soi...
   

L
izzy et Olve, il semble que vous ayez enfin trouvé un havre de paix, certes austère mais sûr. Vous êtes de nouveau réunis, je vous laisse à vos retrouvailles. Un bon repas vous attend, Sita est revenu avec un cervidé, votre part est prête, elle continue de chauffer près du feu. Si tu quittes la tente Lizzy, n'hésite pas à solliciter l'une des chevaliers. Par la suite, le sommeil reprendra ses droits pour chacun de vous. Bien évidemment, tu ne feras aucun tour de garde Lizzy, alors profites-en pour bien récupérer. Qui sait, la nuit peut parfois être si effrayante avec son lots de songes étranges...

Olve tu auras tes tours de garde mais rien ne va se passer, ce sera le calme plat. Toi aussi tu vas pouvoir goûter à un repos mérité. Sera-t-il vide ? Ou empli de rêves ? De cauchemars ? Tu te feras réveillé plutôt vivement par les cris d'alarme du soldat de garde, Gaël. En effet, il vient de voir Lino quitter sa tente, victime d'une drôle de sorcellerie. Cette fille est une vraie malchanceuse, il faut croire.

Lino, ton sommeil s'apaise enfin et il va en être ainsi jusqu'au lever du jour. Alors que les premiers rayons de soleil caresseront les environs, une lumière blanche tirant sur le bleu électrique vient du port. Elle ne tardera pas à t'envelopper et à te tirer de ta tente pour te ramener vers l'autel. Tes compagnons te suivront-ils ? Quels dangers vous attendent là-bas ?

Edwin, la nuit a-t-elle était conseillère ? Tu peux être fier de tes hommes, votre campement est sûr et les tours de garde qui se sont enchaînés ont tous été calmes. Pas un cri, ni heurt, vous avez pu vous reposer un peu. Mais le petit matin va changer la donne, Gaël a donné l'alerte, c'est encore le Chevalier Lino qui fait des siennes. Es-tu sûr que cela soit une bonne idée finalement de l'avoir dans la troupe ?

Que les déesses et Dieux vous soient favorables mes petits agneaux…

Ordre de passage : Lizzy, Olve, Lino et Edwin
Rappel : Vous avez trois jours pour répondre ou votre tour saute.

En accord avec tous les joueurs, j'accorde un délai de réponse jusqu'à vendredi à Lizzy, délai accordé à Olve jusqu'au vendredi 9 décembre.
WILDBIRD
[/quote]


Dernière édition par The Eye le Mar 8 Déc - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy V.Tolkien

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   Ven 4 Déc - 23:00

On a toujours besoin d'un plus faible que soit...

Le silence s'était installé. Planant au-dessus d'elles, comme une menace constante.
Ce petit brin d'éléctricité dans l'air, une tension trop étouffante.
La jeune femme scrutait sa patiente, sans vraiment la voir. Lizzy était perdue dans ses songes et elle rangeait peu à peu ses idées.
S'affaissant un peu sur son tabouret, un soupir s'échappa de ses lèvres charnues. C'était désagréable... Cette pression répandue dans les muscles de son dos martyr.
Mais aussi têtue qu'une mûle, la guérisseusse s'était décidée à veiller au chevet de sa patiente... À attendre un quelconque signe de vie ou pire... La mort.
Refusant de se résoudre à cette éventualité, Lizzy secoua la tête comme pour effacer ses idées noires, s'appuyant de ses coudes contre le lit.
Penchée vers le chevalier Lino elle observait cette femme, se demandant comment elle était entrée dans ce groupe de chevalier... Se demandant qui elle était vraiment... D'où elle venait...

Au temps de la première guerre, Lizzy s'était posée exactement les mêmes questions sur la plupart des soldats inconnus qui étaient passés sur leur lit de guerre. Elle s'était questionnée sur leur vie, leur famille, leur identité... Sur tout ce qui pourrait les définir, au-delà de leur bravoure et de leur force. Au-delà de cette armure, au-delà du soldat...
Pour certain, les réponses ne vinrent jamais... Un souffle envolé dans le vent, discrètement, subtilement. Une vie arrachée en toute simplicité.
Puis il y avait tous les autres. Les survivants de guerre... Tous différents, aucun cas ne se resemblaient...
Perdue dans ses macabres souvenirs, Lizzy sursauta lorsque la voix de Grey s'éleva dans son dos. Limite paniquée, comme prise la main dans le sac. Et sûrement étonnée de le voir, même.
Se retournant vivement vers lui, elle le scruta avec attention.

-Oui, oui, ne t'en fais pas pour moi Grey, je vais bien... Vraiment, ce n'est qu'une petite entorse de rien du tout et des hématomes, pas de quoi s'alarmer... Et toi, comment te portes-tu ?

Armée de son sourire ravageur, Lizzy parvint aisément à appuyer ses mots. Elle allait bien. Dans l'ensemble, elle allait bien... Même si elle n'était pas aussi en forme qu'elle le pensait.

Quittant la tente, non sans légèrement vaciller, Lizzy confia sa patiente aux mains d'un des camarades de cette dernière et se laissa guider par son odorat... Et bon Dieu que ça sentait bon !
La jeune femme avala sa part du repas avec envie, c'était vraiment bon et Lizzy ne manqua pas de le faire remarquer à Sita... Rassasiée, Lizzy se décida à prendre une bonne de repos avant que ses jambes ne se dérobent vraiment sous elle.
Traînant un peu des pieds, l'esprit légèrement embrumé, Lizzy se souvint qu'elle devait trouver Grey avant d'aller dormir... Sur le coup, la mission lui sembla irréalisable et lui montrer l'étendue des dégâts lui semblait tout aussi dérisoire...
Se rendant à la tente d'une démarche incertaine, Lizzy songea qu'avec un peu d'espoir, elle serait déjà endormie quand il débarquerait et elle n'aurait pas à retirer... L'idée la heurta avec une telle violence, qu'elle crut un instant que ses jambes allaient céder sous son poids. Elle allait devoir, partiellement, se déshabiller face à Grey...
Rougissant un peu à l'idée de se retrouver découverte aux yeux d'un homme, Lizzy écarquilla les yeux lorsque justement elle croisa Grey...

-Ah tiens, te voilà toi !

Attrapant le jeune homme par le bras, Lizzy l'entraîna vers leur tente... Puisqu'il tenait absolument à voir ça, il allait voir...
S'installant sur le premier tabouret qui vint, Lizzy se mis dos à Grey, le laissant découvrir la chose de lui-même.
Fixant le vide face à elle, Lizzy sentit le haut de sa robe s'échapper, faisant naître de légères rougeurs sur ses joues... Le tissu glissa sur sa peau jusqu'à s'en dépêtre, puis elle sentit le lacet de son corset lâcher un peu prise, le désserrant légèrement. Le retenant contre sa poitrine, Lizzy pivota un peu la tête, afin de jeter un coup d'oeil à Grey... Surtout à sa réaction.
Tant pis s’il la voyait rougir, elle n'avait pas spécialement honte de sa timidité.

**

Le chahut extérieur tira la jeune femme de ses songes... Mais qu'est ce qui se passait à la fin ?
Sortant le nez de la tente, les yeux emplis de sommeil, Lizzy constata avec effroi que tout le monde était en train de se mobiliser... Puis ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'elle saisit celle qui était à l'origine de tout ce grabuge.... Lino. Encore.
Espérant pour qu'elle aille bien, Lizzy pria pour que son cas ne soit définitivement pas comme celui de Makin.
Et pour ça... Une seule façon de le savoir... La suivre.


l#ccffffl

Lizzy V.Tolkien
« Color my life with the chaos of trouble.» © Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: //!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\   

Revenir en haut Aller en bas
 
//!\\ EVENT - On a toujours besoin d'un plus faible que soi - EVENT //!\\
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» [2 Mai] On a toujours besoin d'un plus petit que soi (PV Ben Shalou)
» On a toujours besoin de plus petit que soi [PV Iraki Ukiama] | Terminé
» Entraînement I - On a toujours besoin d'un plus faible que soi. [Pv : Shin]
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Aprecombe-
Sauter vers: