Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Michiyo Lino (fiche terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michiyo Lino

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Michiyo Lino (fiche terminée)   Mer 7 Oct - 10:33



Je baignerai dans le sang de mes ennemis




« Je me présente... »


Nom(s) & Prénom(s) : Michiyo Lino
Âge : 30 ans
Sexe : Femme
Sexualité : s'adapte en fonction de ses missions.
Espèce : Humain
Qualité du sang :  Pur
Occupation(s) : Chevalier de l'Ordre du Crépuscule
Croyance(s) : Ishtar

« Derrière l'écran »


Pseudo : Taktak
Âge : 34
Taux de Présence : 1 fois par jour sauf au moment des vêlages.
Expérience rp : Voir Enoa H. Jedodd
Code : Bienvenu nouveau membre !
Comment avez découvert le forum ? Par Ràna *o*
Avez vous bien signé le réglement ? Oui



« Je ressemble et je pense comme... »



Physique : Lino mesure 1.70 m pour 63 kg.  De longues années d’entraînements intensifs ont développé une musculature fine et nerveuse. Sa poitrine est présente bien que la plupart du temps recouverte par du métal. Ses cheveux sont d’un noir de jais, longs et lisses. Ses traits fins et délicats sont aussi doux qu’elle peut se montrer dure et inflexible en mission. Pourtant elle n'a jamais pensé à s'en servir comme un atout, la partie basse de son visage étant le plus souvent recouvert. Seuls ses compagnons d'arme connaissent son vrai visage.
Son dos est un tableau racontant son histoire à qui saurait les déchiffrer et ses différents succès ou défaites. Ses tatouages se prolongent sur ses bras, le droit recélant le nombre de morts à son actif. Non pas pour se vanter mais comme un rappel que la vie est éphémère et qu'un jour, elle devra payer pour cela. S’il lui arrive d’exposer ses bras, son dos et son visage ne le sont jamais. Son corps a souffert de ses années de luttes et de fines cicatrices le strient.
Elle porte un médaillon autour du cou. Du plus simple aspect, il recèle le secret de son art.

En armure :
Spoiler:
 
L'armure entière n'est pas souvent portée. Elle lui sert surtout pour ces entraînements, ainsi alourdie elle développe une force que l'on attend pas lorsqu'elle revisite sa seconde peau. Le plus souvent, elle ne conserve que les parties qui protègent les points vitaux et vulnérables. A savoir le coeur, le cou, l'entrejambe, le dos, les tibias et les mollets.

En éclaireur :  Lino porte des vêtements plutôt près du corps, foncés, une capuche rabattue sur sa tête et toujours un tissus sombre sur le bas de son visage. On peut aussi noter des bracelets de forces sur ses avant bras et d'épaisses guêtres de cuir sur ses tibias.

Psychique : Lino est d’un caractère très calme. Elle parle peu, habituée à recevoir des ordres depuis sa plus tendre enfance, elle respecte la hiérarchie sans broncher. Plutôt secrète, elle ne cherche pas à se mettre en avant bien au contraire, son but n'est pas de montrer son courage, mais plutôt de survivre et de mener à bien sa mission, sans ressentir de honte ni de colère. Lino ne vit que pour son art et protéger son Ordre.
Lino est un chevalier éclaireur, un espion, une femme de renseignement. Toutefois, elle est capable de tuer sur ordre mais aussi de son propre chef si cela s'avérait nécessaire. La chose la plus importante que l'on pourrait retenir d'elle afin de comprendre son comportement, c'est qu'elle n’a confiance qu'en son Ordre.
Elle est tenace, discrète et fait preuve d'un fort mental. Paradoxalement, c'est aussi une grande rêveuse mais rares sont ceux à le savoir. Lino a un grand penchant pour les arts, qu'ils soient musicaux ou autres. Sa soif d'apprendre et sans fin mais elle sait se mesurer et faire la part des choses.



« Je suis douée pour... »



Lino excelle dans le combat rapproché et au corps à corps. Bien qu'elle sache utiliser tout sorte d'arme de part son enseignement, elle ne fera jamais de grands miracles avec une hallebarde ou un marteau de guerre. Non, ses armes favorites sont ses deux katanas, cadeau de son père. Deux épées très fines, extrêment maniables, équilibrées et aiguisées à souhait. Ainsi parée, elle devient redoutable. Vous ne la verrez que rarement sans elles.

Elle s'est aussi spécialisée dans le camouflage, le renseignement et la traque.

Lino a aussi suivi un entraînement plus féminin, plus raffiné qui lui permet de savoir se comporter comme une femme de monde en cas de besoin. Attirer les regards, tenir compagnie, jouer de la mandoline, avoir une vaste culture.  Elle connaît aussi les plaisirs de la chair sur le bout des doigts, la séduction et la manipulation qui peut en découler. Un enseignement comme un autre qui peut se révéler fort utile...

Lino s'est découvert un don, elle est capable de se téléporter où bon lui semble mais à certaines conditions. Il lui faut soit connaître le lieu où elle souhaite arriver ou une personne présente en ce lieu. Plus la distance est longue plus elle s'épuise. Elle peut téléporter une autre personne avec elle et faire cela plusieurs fois mais l'énergie demandée est très conséquente et le temps de récupération toujours plus long.



« Il accompagne mes pas... »



Sighyss :
cheval lourd:
 

Ce cheval appartient à ce que l'on définit comme la cavalerie lourde. Il est trapu et porteur. Son endurance n'a d'égale que sa force mais cela nuit à sa rapidité. Il est âgé de 10 ans et est déjà un maître dans son art. Cheval extrêmement bien dressé, il connait plusieurs ordres vocaux mais aussi gestuels. Bien qu'impressionnant, il ne ferait pas de mal à une mouche sauf pour défendre Lino. Dans ce cas-ci mieux vaut grimper à un arbre car malgré les apparences, il est très souple et vif dans ses mouvements. Il sert de monture commune à Lino mais aussi de porteur pour ses affaires. Lino lui voue une affection sans borne, et chaque fois qu'elle part en mission de reconnaissance, son coeur se déchire de devoir se séparer de lui.

Quatre chevaliers de l'Ordre (juste pour l'intrigue), voir dans l'histoire.


« Ma vie, mon parcours... »



Lino a vu le jour dans une contrée reculée d'Andaresia, tout au nord du Royaume. Dans une province ni riche ni pauvre. Elle a eu une enfance heureuse, c'est le moins que l'on puisse dire mais elle préféra suivre les garçons plutôt que les filles.  Une chance, dans cette contrée isolée, une femme pouvait suivre la voie d'un homme sans choquer quiconque. Très tôt, elle entra donc dans l'école pour former l'Elite des combattants du village. Elle avait sept ans et elle n'était pas la seule fille. Chaque enfant espérait secrètement qu'un jour, il deviendrait Chevalier au service du Roi.
On était venu les chercher dans la nuit, on les avait arraché à leur famille mais c'était une tradition et aucun pleur ni cri n'avait vibré dans les airs. Lino ne devait pas revoir ses parents avant un long moment mais de part et d'autre, on avait confiance. Les filles comme les garçons furent habillés de la même manière et tous portèrent un masque. Aucune différence ne devait attirer les regards. Commencèrent alors de longues années ardues, à apprendre l'art du combat aussi bien offensif que défensif, la méditation pour développer l'esprit, la culture, la patience, le contrôle de soi, les diverses privations, à surmonter les échecs, à recommencer encore et toujours jusqu'à l'épuisement. Chaque enfant connaissait la chance qu'il avait de faire partie de la future élite mais chacun à son caractère et des groupes se formèrent, des alliances qui allaient s'enraciner à vie.

Lorsqu'elle eut 12 ans, un loup blessé sema la panique dans les village et tomba au fond du puits. Les villageois terrorisaient s'enfermèrent chez eux sans même savoir que le loup était à deux doigts de mourir. Lino malgré les interdictions de ses maîtres, prit la poudre d'escampette par sa fenêtre et fila dans la nuit. Dans son dortoir, les enfants étant plus jeunes aucun ne se réveilla. Elle courait à perdre haleine, dans l'espoir d'apercevoir l'animal. Elle savait qu'un tel animal aussi fabuleux soit-il était tout simplement un véritable danger blessé mais quelque chose la poussait à lui venir en aide. Pourtant, elle ne le trouva point et en fut très désappointée. Retournant sur ses pas, il lui sembla entendre une voix mais si faible qu'au début, elle le mit sur le compte de son imagination. Puis au fur et à mesure qu'elle se rapprochait de la place centrale du village, cette voix devint plus claire. C'était un appel à l'aide et l'enfant s'élança sans aucune hésitation. Se penchant par-dessus bord, elle ne vit d'abord rien et pesta avant de filer chercher une torche. Revenant, elle ne put que constater qu'un homme se trouvait au fond du puits.

"Je vais vous chercher une corde !"
"Merci petite."

Quelques minutes plus tard, l'homme finissait de se hisser hors du puits.

"Je te dois la vie petite fille, je t'en remercie."
"C'est à cause du loup c'est ça ?"
"Le loup ? Oui on peut dire ça. En fait, c'est moi le loup."

L'homme se doutait bien qu'elle prendrait la poudre d'escampette mais après ce qu'elle avait fait pour lui, il n'eut pas le coeur de lui mentir. La gamine recula un instant, les yeux exorbités mais la curiosité l'emporta à nouveau.

"Vous êtes un homme loup ? Wahaaa. Je croyais que vous n'étiez que des histoires."
"Et bien tu vois nous sommes bien réels et …"

L'homme grimaça, mal en point et très affaibli, il ne pouvait se débrouiller seul. Il lui fallait gagnait un couvert pour se mettre à l'abri.

"Je dois partir petite fille dont je ne connais pas le nom. Je suis blessé et des hommes me recherchent. Je ne voudrais pas attirer des ennuis à ton village."
"Je m'appelle Lino, Lino Michiyo et je vais vous aider. Je connais une bonne cachette. Appuyez-vous sur moi."
"Mon nom est Sigvald de Gévaudan et merci."

Un drôle de couple se déplaça alors cahin-caha pour sortir du village. Ils prirent un chemin presque invisible et ne tardèrent pas à déboucher sur une grotte, très bien camouflée.

"C'est mon petit coin à moi, personne ne viendra vous chercher ici. Installez vous sur la peau et dites-moi ce dont vous avez besoin. J'irai tout chercher."
"Merci petite Lino, j'aurai besoin de manger s'il te plait. Ensuite, il me faudra dormir pour me soigner et je verrai s'il reste des blessures mais soit prudente. Ces hommes ne sont pas loin, j'en suis persuadé."
"Ne vous en faites pas, tout ira bien."

Et l'enfant disparut dans le noir. Quand elle revint l'homme loup dormait déjà, aussi déposa-t-elle de quoi largement le sustenter et le laissa se reposer après avoir pris bien soin de faire disparaître leurs traces. Une fois bien calée au fond de son lit, elle eut beaucoup de mal à trouver le sommeil. Pourtant les rayons de soleil la tirèrent de son lit et elle se redressa d'un bon. Aucun de ses maîtres n'étaient venus la réveiller et dans le dortoir d'autres enfants dormaient encore. Un mauvais pressentiment lui noua la gorge et elle s'habilla en vitesse. Puis se rendant compte qu'elle pouvait attirer l'attention, la jeune fille prit sur elle. Sa collation faite, elle chercha après ses maîtres qui les rassemblèrent très rapidement.

"Ecoutez bien. Un homme se cache, il est recherché pour meurtre. Si vous le croisez, ne jouez pas aux héros et prévenez les adultes ou ces hommes."

Ils leur montrèrent à la fois un dessin et un groupe de mercenaires qui ne plurent pas du tout à la fille. Lino refusa de croire ce qu'elle entendait. Jeune folle allait savoir mais les enfants ont cette particularité de ne pas voir le mal partout, du moins pas encore. Comme tout les autres elle opina du chef et retourna à ses occupations. Elle attendait avec impatience la mi-journée de liberté qu'ils avaient tous les cinq jours et fila sans demander son reste. Beaucoup de ces enfants restèrent à l'école, trop jeune encore pour revoir leurs parents. Lino était en âge d'avoir cette chance mais elle prit un tout autre chemin et ce très discrètement. Elle ne tarda pas à gagner la grotte et y entra après s'être annoncée. Qu'elle ne fut pas sa déception de la trouver vide, ses petits poings se serrèrent alors que ses yeux s'embuaient de frustration. Toute à sa tristesse, elle n'entendit pas les pas derrière elle mais une voix à jamais familière pour elle s'éleva.

"Bonjour Lino, les vivres que tu m'as apportées m'ont grandement aidé."

La petite se retourna d'un bond et lui offrit un sourire lumineux qui toucha l'homme en plein coeur. Sans un instant à perdre, elle lui raconta tout. L'homme posa une main sur sa tête et lui ébouriffa doucement les cheveux.

"Ishtar t'a mise sur ma route. Tu me sauves la vie une seconde fois petite Lino, sache que je te le revaudrai. Connais-tu un moyen de quitter la contrée ?"
"Bien sûr mais vous êtes sûr d'être en état ?"
"Oui ne t'en fais pas."

Elle le conduisit en lieu sûr et s'attira les foudres de ses maîtres alors qu'elle rentrait tard dans la nuit. Lino fut privée de liberté pendant un cycle lunaire mais rien ne put entacher sa joie. Trois cycles lunaires plus tard un groupe d'étrangers arriva au village et demandèrent après la jeune fille. Suspicieux, les villageois refusèrent dans un premier temps et voulurent cacher l'enfant mais celle-ci leur échappa. Vive comme un poisson dans l'eau, elle courut à travers le village et finit par tomber nez à nez avec ses hommes. Elle se mit alors à sautiller sur place et se jeta dans les bras de l'un d'entre eux. Personne ne comprenait ce qu'il se passait dans l'attroupement qui s'était formé autour d'eux.

"Je suis contente de vous revoir Sigvald. Vous êtes sain et sauf, merci."
"C'est grâce à toi Petite Lino."

Il déposa l'enfant en douceur sur le sol et s'adressa aux villageois. L'homme loup leur expliqua qui il était et le complot ourdi contre lui. Comment Lino, lui avait sauvé alors la vie par deux fois. Des murmures se faisaient entendre au fur et à mesure de son récit. Puis l'attroupement s'écarta pour laisser la place aux parents de l'enfant. Les hommes loups, maintenant c'était certain leur demandèrent de pouvoir emmener la jeune fille afin de lui enseigner leur savoir. Horrifiés par une telle demande, parents comme villageois commencèrent à hausser le ton malgré le danger potentiel que pouvait représenter ses hommes. Ce fut Lino qui calma le tout en glissant sa petite main dans celle de l'homme. Regardant ses parents avec beaucoup d'amour, elle leur révéla qu'elle voulait les suivre. Pensant qu'il s'agissait là d'un caprice, les parents proposèrent aux hommes de rester un moment chez eux et espérèrent secrètement que leur fille reviendrait à la raison. Mais rien n'y fit et cinq jours, plus tard, elle prit la route avec ses nouveaux maîtres laissant son village sous la protection d'Ishtar. Son long apprentissage pour devenir Chevalier de l'Ordre du Crépuscule débutait alors. Elle allait en devenir l'une des meilleures recrues.


Quand la jeune femme eut 29 ans, elle revint au village ayant appris la maladie de son père. Il y resta presqu'une année complète, jusqu'à la guérison de son cher parent. Pendant ce temps, on lui enseigna un art tout particulier et elle se fit tatouer quasiment tout son dos et ses bras. Se préparant à rentrer, elle vit quatre chevaliers venir à elle. Bahal, Gaël, Sita et Jörg. Cela n'annonçait rien de bon et effectivement les mauvaises nouvelles s'enchaînèrent. D'abord, la guerre qui ravageait le pays, le nord était pour le moment à l'abri mais il y eut surtout la mort de son maître d'arme. Sigvald de Gevaudan. Malgré l'enseignement, elle ne put retenir ses larmes et disparut pendant trois jours. Trois jours durant lesquels ses nouveaux compagnons l'attendirent patiemment car ils étaient les seuls survivants, ils n'avaient pas eu le temps de le lui dire et maintenant, elle était leur supérieur car la plus gradée. Lorsque Lino revint, elle était méconnaissable et nul sentiment ne déforma son visage aux autres néfastes nouvelles. Elle s'assura que tous les villageois quittent les lieux afin de gagner une zone encore plus sécuritaire et cela leur demanda trois mois. Puis elle prit la route avec son petit groupe de rescapés, bien décidée à en découdre et à venger la mort des chevaliers de son Ordre et surtout celle de Sigvald.  


(c) Codage de la fiche par Voly'an, pour Epicode


Dernière édition par Michiyo Lino le Mer 7 Oct - 16:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Roi
Admin
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/10/2014
Age : 102
Localisation : Au Palais

Feuille de personnage
Qualité du Sang:
Métier:
Équipement :

MessageSujet: Re: Michiyo Lino (fiche terminée)   Mer 7 Oct - 15:28

Bien le bonjour! :D

Avant de te valider, je vais juste te demander de modifier/m'expliquer deux trois petites choses (trois fois rien, j'te rassure! ;))

Alors...! Dans les capacités: au niveau de la téléportation, d'accord, mais je vais juste te demander d'enlever le "plusieurs personnes"! Pour un humain, une seule personne transportable a la fois, ça me parait déjà franchement pas mal ^^

Ensuite, niveau histoire, quelque chose me choque vraiment. Tu dis que les enfants ont appris le "fruit défendu"... On parle bien d'enfants, non? Alors je ne suis pas d'accord. Ca donne une drôle de connotation que je voudrais grandement éviter. Qu'elle ait appris ce genre de chose plus grande (min 15/16ans) mais avant, ce n'est pas envisageable.

Voila voila, à part ca, le reste de ta fiche est niquel! Histoire sympa, et qui change bien de ce que l'on trouve en temps normal! Et qui, au passage, permet pas mal de rencontres!


«L'histoire n'est pas plus figée ni morte que l'avenir. Le passé est tout proche ; Il commence à la dernière respiration que l'on a prise...»



Paroles: #003366
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeandaresia.forumactif.org
Michiyo Lino

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Michiyo Lino (fiche terminée)   Mer 7 Oct - 16:17

Bonjour votre Altesse ^^

rholalalala c'est clair que pour les enfants ça craint du boudin. Je me suis mélangée dans mon histoire et je pensais avoir rectifié le tir. Je corrige tout cela de suite. What a Face


EDIT : Pour le pouvoir, j'ai enlevé la possibilité de téléporter plusieurs personnes d'un coup.
Pour l'apprentissage des plaisirs de la chair, elle le reçoit quand elle revient au village et qu'elle a donc 29 ans. Est-ce-que c'est ce que raconte l'histoire ? Non parce que dans ma petite tête c'est clair mais ce n'est pas toujours facile de bien retranscrire... FacePalm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Roi
Admin
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/10/2014
Age : 102
Localisation : Au Palais

Feuille de personnage
Qualité du Sang:
Métier:
Équipement :

MessageSujet: Re: Michiyo Lino (fiche terminée)   Mer 7 Oct - 19:42


Bienvenue
Michiyo!

Bonjour/Bonsoir petite nouvelle, et bienvenue sur Andarésia. Tu as bien signé le règlement, ta présentation et ton avatar sont aux normes alors tu es validée.
Comme dis un peu plus tôt, l'histoire est bien sympa, et change de ce qu'on a pu rencontrer jusque là! J'aime beaucoup, et j'ai hâte de voir ce que ce personnage va donner en rp!
Je t'invite maintenant à recenser ton avatar et ton compte ainsi qu'à faire une demande de logement ou de chambre à la taverne.
Tu peux également passer par la CB, promis on ne mord pas. Si tu as besoin d'aide n'hésite pas à envoyer un Mp aux modos/admins. Amuse toi bien parmi nous !
©cec


«L'histoire n'est pas plus figée ni morte que l'avenir. Le passé est tout proche ; Il commence à la dernière respiration que l'on a prise...»



Paroles: #003366
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumeandaresia.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michiyo Lino (fiche terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michiyo Lino (fiche terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» Michiyo Lino
» Signaler une fiche terminée
» Matabei ASASUISEI - Shodaime Kazekage || Fiche terminée
» Fiche terminée ? Faites le nous savoir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Premiers Pas :: Registres Civils :: Les Validés-
Sauter vers: