Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Visite inattendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Visite inattendue   Ven 27 Mar - 23:24

Ouf....C'était pas trop tôt. J'étais enfin chez moi. Dire que j'aurai pu y être une heure plus tôt. Pourquoi me direz vous?? Et bien toujours à cause de ce satané sixième sens qui s'efforçait de vouloir me convaincre que quelque chose clochait. Et comme il m'avait souvent sauvé par le passé, je l'avais écouté une fois de plus. Bref, j'avais fait un long détour,passant et repassant par certaines rues, me glissant sur certains toits , me cachant régulièrement et attendant un éventuel espion et tout ça.....Pour rien. Mince, c'était bien la première fois. Pourtant , cette impression bizarre ne me quittait pas. Mais qui aurait bien pu me suivre aprés tout ça. J'allais même jusqu'à me retourner dans mes propres souterrains , histoire de m'assurer que tout allait bien. Nada!! Que dalle!! J'allais vraiment finir parano moi. C'est alors qu'elle me tomba dessus.

Je fus litterallement propulsé en avant pour finir allongé sur le canapé. Le temps que je me retourne, elle était sur moi. J'éclatais de rire et cela me fit le plus grand bien. Et que dire de ses ronronnements qui avaient le don de m'apaiser. Je la gratouillais derrière les oreilles comme elle adorait pendant qu'elle s'évertuait à vouloir me laver le visage de sa langue rapeuse. J'essayais de lui échapper mais c'était peine perdue. Il était vrai qu'elle ne m'avait guère vu de la journée. J'allais avoir droit à toute une série de léchouilles et de frottements.Ma compagne était de par nature trés caline. Et trés jalouse aussi. Mais bon, elle en avait le droit.Je la repoussais malgrés tout. J'avais une folle envie d'un café trés serré.

"Moon!! Voudrais tu bien me laisser un instant?? Je te promets de ne plus repartir aujourd'hui. "

La grosse bête voulant jouer, glissa du canapé et tomba. J'en profitais pour m'échapper. Elle me regarda en grondant.

"Je reviens Moon!! un café, juste un seul. Promis juré. Croix de bois, croix de fer. "

Je fis chauffer mon eau et versais le tout dans mon percolateur. J'aurai bien aimé ramener une cafetière , comme ils disent dans le monde de l'envers, mais il y avait un gros souci. Chez nous, pas de fée électricité.Cela prenait donc un peu plus de temps malheureusement. Trop au gout de Moon , visiblement, car elle se levait et se dirigeait droit vers moi. Je soupirais.

"Moon!! Tu ne crois pas que tu exagè..."

Je stoppais net ma phrase et me retournais brutalement mes lames en main. Je venais de voir à l'instant le poil de ma panthère se hérisser. Et ça , ça n'annonçait rien de bon. Je ne mettais finalement pas trompé. Y avait bien un truc qui clochait !! Et le pire, c'était que je ne voyais rien. Mais Moon le sentait parfaitement. Je reculais prudement vers ma compagne et m'accroupissais pour être à sa hauteur. Je ne lachais pas des yeux la pièce devant moi, m'attendant à voir surgir je ne sais quel diable de sa boite. Moon grondait de plus belle.

"Oui ma belle.....On va l'avoir. Rien ne peut nous résister à nous deux. "

Une partie de chasse dans ma demeure.Encore une première. Je ne savais pas sur quoi nous allions tombé mais elle avait interré à s'accrocher.Et pas de quartier, surtout dans MES quartiers.

"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue   Sam 28 Mar - 12:34

Je m’attendais à ce qu’il tente de se rattraper, oppose une résistance, mais à mon grand soulagement, il raccompagna Anna sans rechigner.
 
Ce ne fut qu’une fois déposée chez moi que les choses sérieuses purent commencer. J’avais ordonné à Sandre de prévenir quelques uns de mes assassins afin qu’ils le suivent et se tiennent prêts en cas de danger. Je n’avais pas filé qui que ce soit depuis plusieurs années, mais j’étais toujours aussi douée dans l’art de me dissimuler.
 
Je suivis donc l’inconnu, réfléchissant à l’endroit et à la façon dont j’allais lui jouer un mauvais tour. Plus je l’observais, et plus je notais une chose : il n’était pas tranquille. Nerveux.
 
Mais j’étais trop discrète pour qu’il puisse me remarquer.
 
Je me crispai en reconnaissant les agresseurs de Sandre, partagée entre la joie de savoir qu’il allait avoir une sacrée raclée, et le dégoût que m’inspirait ces raclures, quand il se passa une chose absolument exceptionnelle : l’inconnu lourd et peu amateur de fées était un excellent combattant. Pire, un tueur.
 
Il exécuta froidement, méthodiquement, les hommes qui l’avaient attaqué et laissa partir le plus jeune, lui donnant une seconde chance.
 
Je voletai vers un de mes tueurs, m’aidant du vent pour être le plus rapide possible, et suggérai que ce garçon pourrait « malencontreusement » perdre le présent de l’inconnu avant d’arriver à destination.
 
C’était peu, mais dans le grand ballet du Chaos, même les petites actions comptaient.
 
Suivre l’inconnu, désormais assassin, en plus d’être lourd en matière de drague et particulièrement odieux, fut moins aisé. J’avais comme l’impression qu’il savait que je le suivais et qu’il cherchait à me semer. Je crois bien qu’il sema mes hommes de main, mais je ne pu vérifier, trop occupée à ne pas le perdre de vue.
 
Le chemin fut long et la destination totalement inattendue. Nous étions dans les sous sols du château. Et quand je parle de château, je parle du Château du Roi ! Qui était cet homme au juste ?!
 
Une fois arrivée dans ses appartements, du moins, ce qui me semblait être ses appartements, je me décidai à enfin passer à l’action, quand un élément pour le mois désagréable intervint.
 
Un immense félin, une panthère, plus précisément, se jeta sur lui comme un gros chien trop affectueux. Je grimaçai en voyant la créature lui lécher le visage. C’était écoeurant.
 
J’assistai à une scène des plus banale, priant pour que l’animal parte. Je n’avais pas tellement envie de me faire attaquer, voyez vous… mais la situation sembla se compliquer. La panthère m’avait sentie et son maitre l’avait remarqué.
 
Je n’avais pas très envie de jouer à cache-cache, et encore moins de fuir, c’était le moment ou jamais pour apparaître.
 
Je me posai derrière eux, à quelques mètres, et activai mon pouvoir. Je me demandais qui était la personne qu’il aimait, qu’il désirait le plus. Une femme ? Un homme ? Un enfant ? Un membre de sa famille ? Mort ? Vivant ? Une mère ? Un père ? Un frère ? Une sœur ? Un mentor ? Son amour d’enfance ? Ou juste un fantasme ?
 
Qui que ce soit, sans même avoir besoin de le deviner, j’en prendrais l’apparence. Le plus délicat restait dans le jeu d’acteur.
 

— Tu ne vas quand même pas m’attaquer. Tentais-je, sans savoir quelle apparence j'avais alors adoptée.   
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Visite inattendue   Mar 31 Mar - 13:58

Je me retournais , lames aux poings , prêt à frapper , plus rapide que l'éclair mais pas aussi vite que Moon. Et là.....Je crois que ma machoire du résonner lorsqu'elle raya le plancher. De même que j'ouvris mes yeux comme des soucoupes volantes. Elle!!! Ravine?? Ma Ravine?? Mon mentor?? Puis je me repris rapidement et sautais de joie de joie en m'esclaffant.

"Yes!! Yes !! YES!!
Je le savais!! Tu n'es pas morte!!! Ces andouilles ne pouvaient pas t'avoir tuer. Je savais que tu t'en sortirais malgré tes blessures.Les petits cons!!! Dommage qu'ils ne soient plus de ce monde pour voir ça. Je me suis salement occupé d'eux. J'ai fait une entorse à mes régles rien que pour eux. Mais si j'avais su, je t'en aurai gardé quelques uns. Tu sais que je t'ai cherché pendant trois long mois. Et tu a fait fort parce que je n'ai pas trouvé la moindre trace de toi. Par contre , eux, je les ai un peu éparpillé façon puzzle aux quatres coins. Je....Tu ne peux pas imaginer la joie que je... Mais raconte moi!!"


Je tirais la chaise et la laissais s'assoir. J'attrapais Moon au passage et l'envoyais s'allonger sur le sofa. Bizarre , Moon grondait encore. Soit, elle ne l'a connaissait pas mais d'habitude, il suffisait que je lui montre que j'affectionnais la personne et Moon se calmait. Sans doute encore une de ses crises de jalousie.

"Au fait, je te présente Moon. Ma "compagne" comme qui dirait. Mais je parle, je parle et.... Tu as l'air en pleine forme!! Je te prépare ta boisson préférée. "

Je lui fis immédiatement son thé , mis une cuillère de miel et lui posais sur la table . J'étais heureux, trés heureux. Et Moon qui grondait toujours. Elle avait quoi là??Je m'assis en face d'elle.

"C'est marrant tu n'as pas prise une ride. Tu es tout comme dans mon souvenir.Mais raconte....Dis moi tout!! Je veux savoir. "

J'étais excité comme une puce. Je n'avais qu'une envie , c'était de la serrer dans mes bras. Mais je savais qu'elle n'aimait pas les effussions de joie tout comme le thé sans....Mince...J'avais oublié le nuage de lait. Je m'apprêtais à me relever pour la servir lorsque autre chose titilla mon esprit. Tout comme mes souvenirs. Mouai....Voilà qui était bien bizarre. Je fis un rapide petit calcul sans pour autant cesser de lui sourire. Elle devrait avoir maintenant......175 ans???? C'était pas un peu beaucoup ça pour une humaine??Ou alors, elle était devenue une vampire ou un lycan?? Je commençais à mieux comprendre l'hatitude de moon. Qui avais je vraiment en face de moi. Je décidais de continuer sans rien dire pour l'instant.

"Mais dis moi....Par quel passage est tu entrée?? Le passage nord ou celui du su sud?? Comme tu peux voir j'ai suivi tes conseils et ai obturé les deux autres passages. Ca alors!! Je n'en reviens pas. Et comment as tu fait pour que je ne te vois pas en entrant?? On dirait que tu es toujours aussi forte. "

Je pris un café et allais m'assoir dans le sofa à coté de ma panthère. Puis je fis mine de me frotter à elle pour mieux lui murmurer mes ordres ,en elfique , à son oreille. Moon réagit aussitôt. Elle alla s'allonger devant la seule issue de la pièce. Maintenant, qui que ce soit en face de moi, elle ne sortirait pas d'ici sans mon accord. Je continuais mon petit cinéma.

"Tu vois que j'avais raison. Ce n'était vraiment pas une bonne idée de partir en mission sans moi. A nous deux , rien ne nous résiste. Mais le principal c'est que tu sois là bien vivante. Ah!! comme tu peux voir , j'ai "légèrement " ré aménager notre demeure. J'ai pris ta chambre mais il va de soit que, puisque tu es revenue, elle est à nouveau à toi. Je dormirai dans le sofa. Ah moins que?? Ne me dis pas que tu repars aussi vite?? Cette demeure est la tienne et puis, je compte bien organiser une petite fête en ton honneur. Tout comme tu l'aime!! Vin, repas fins et un gros gateau au chocolat. Rien que pour toi !!"

Ouai tu parles charles....Si Ravine m'avait entendu, j'aurai déjà pris un sermon pour oser me foutre d'elle. C'était tout sauf ce qu'elle aimait. On allait bien voir comment allait réagir mon imposteur. En attendant j'avais bien du mal à contenir la rage qui montait en moi. S'il y avait bien une personne sur cette terre que je vénérais presque comme une déesse c'était bien ma Ravine. Et que l'on essaye de se servir de son image pour m'atteindre me m'était franchement en rogne. Si ce n'était ma curiosité, je crois que je l'aurai déjà égorgé. Mais rien n'était perdu et tout vient à poing à qui sait attendre....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue   Jeu 2 Avr - 19:38

Il fit LA tête. Cette tête qu'ils faisaient tous lorsque j'activais mon pouvoir. Cette tête qui me donnait envie de l'activer constamment, rien que pour voir leur surprise. Leur surprise puis leur adoration. 

Voir ce genre de regard. Je ne m'en lassais jamais. Je crois même que si je n'avais pas eut ce culte voué à ma personne, j'aurais volontiers abandonné ma véritable apparence pour n'être que le miroir reflétant cette personne qu'on aimait le plus au monde. N'importe qui l'aurait fait pour ce genre de regard. 

Aujourd'hui j'étais donc une morte visiblement. Une morte ressuscitée l'espace d'un instant. Parce que ce qu'il y avait d'aussi plaisant avec ce pouvoir, c'était lorsqu'on voulait se venger. Retirer l'être désiré était sans doute la pire des choses au monde. Et j'en avais la capacité.

Si je n'avais pas en tête toutes ces méchancetés qu'avait dit cet elfe, je l'aurais presque trouvé touchant. Mais je n'étais pas du genre à m'attendrir, même en général. 

Je ne dis un mot, le laissant parler, encore et encore, me présentant son animal de compagnie comme s'il s'agissait d'un vulgaire chat de salon, me racontant ses exploits meurtriers, la façon dont il avait vengé sa... enfin... ma mort. J'eus même droit à "ma boisson préférée", que je notais dans un coin de ma tête. Pour le moment, il était trop excité, trop heureux, pour se méfier. Il divulguait des informations qui me permettraient de jouer la comédie. 

Cela dit, je ne savais toujours pas qui j'étais. 

À en juger par mes vêtements, par mon corps. J'étais une femme. J'aurais eut tendance à dire que j'étais sa compagne, mais il proposa de dormir sur le sofa pour me laisser le lit. Sa soeur ? Je replaçai une mèche de cheveux derrière mon oreille et vérifiai discrètement. Non, pas d'oreilles pointues. 

Toujours aussi forte ? 

Une collègue ? Peut-être. Ou un mentor. 

Et toutes ces questions ! 

Bon. Comment réagir ? 

Il fallait que j'entretiennes le flou. Le mystère. J'étais censée être morte et il n'avait aucune idée de comment j'aurais pu m'en sortir. Je pourrais l'utiliser à mon avantage. Cette "résurrection" m'aurait changée. 

J'optais donc pour le jeu de la "rescapée profondément marquée par l'épreuve qu'elle avait traversé".

— Toujours aussi enthousiaste, à ce que je vois. 

Je tentai un sourire tendre, presque maternel. Nostalgique.

— C'est très gentil de ta part pour cette fête, mais... Je ne pense pas rester. J'ai dû faire de grands sacrifices pour survivre, des sacrifices qui m'ont profondément changée. Je ne pense pas que tu supporterais la personne que je suis devenue

C'était bon ça ! Je m'en sortais plutôt bien ! 

— J'avais juste envie de te voir.

Bon, le laisser supplier un peu, repartir, et lui envoyer une lettre lui annonçant que je le suiciderais quelques jours plus tard. C'était un très très bon plan ça !
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Visite inattendue   Jeu 9 Avr - 12:49

— C'est très gentil de ta part pour cette fête, mais... Je ne pense pas rester. J'ai dû faire de grands sacrifices pour survivre, des sacrifices qui m'ont profondément changée. Je ne pense pas que tu supporterais la personne que je suis devenue.

Mince.....Voilà qui jetait un doute en moi. Doute que je devais à tous prix lever le plus vite possible. Elle était chez moi. Si c'était bien ma Ravine , j'étais le plus heureux des hommes mais si ce n'était qu'un imposteur...Le truc c'est que même si elle avait changé, elle ne pouvait quand même pas avoir oubliée notre passé commun. J'allais donc jouer là dessus et j'aviserai suivant ses réponses.

"Roooooo!! Tu exagère là. Toujours aussi enthousiame. Je te signale que je fais un gros effort là. Tu sais bien que je ne suis pas un adepte des démonstrations s'entimentales. C'était plutôt ton genre à toi. Et de m'étonner que tu ne m'ais pas serrer dans tes bras. Pour une fois, je me serai laissé gentiment faire.Et comment ça tu ne pense pas rester?? Tu crois que je vais te laisser partir ainsi sans...Comment peux tu croire ça??"

Bon, là l'instant de vérité. J'allais lui tendre un joli piège. Si elle tombait dedans c'est qu'elle n'était pas Ravine et là.....Je risquais fort de l'étriper sur place avant de la donner en pature à Moon. Je m'assis à nouveau en face d'elle et posais l'une de mes mains sur la sienne. J'allais jouer l'amoureux repanti.

"Ravine, je....Je sais que nous étions fachés et que c'est sans nul doute à cause de ma jalousie. Mais je regrette sincérement ce que je t'ai dis ce soir là juste avant que....Mais voir cet homme te serrer dans ses bras, je.....Tu disais que nous étions fait l'un pour l'autre et tu avais raison. Si tu savais oh combien je m'en veux pour tout ça. Je t'aime toujours autant Ravine , rien n'a changé pour moi. Alors ne me dit pas que tu ne va pas rester. "

Je continuais mon petit jeu, lui caressant même doucement la main. Je pris un air sincérement blessé et désemparé. Maintenant il fallait que je trouve un moyen de m'approcher d'elle sans qu'elle ne se doute de quelque chose.

"Juste envie de me voir?? Est ce sincérement ce que tu pense? Je t'ai cherché comme un fou, pendant trois mois. As tu idée de ce que j'ai enduré, ne trouvant pas la moindre trace de toi, me rongeant de remords de ne pas t'avoir accompagné. Et tout ça pour une simple dispute. Je...J'ai même quitté ce chateau pendant trois ans, voulant tout oublié et surtout toi. Mais je me suis vite rendu à l'évidence que c'était tout à fait impossible. Mon coeur ne bat que pour toi et cela sera toujours ainsi. alors, si tu veux me faire souffrir et te venger, soit!! Mais je te défends de partir. "

Je me levais et allais m'agenouiller devant elle sans lacher sa main. Je posais même ma joue contre cette dernière. Si je n'avais pas eu cette colère en moi, je crois bien que j'aurai pouffer de rire tant ma comédie semblait bonne. Je repris d'une voix rauque et cassée.

"Ravine, ma Ravine, mon coeur, mon âme....Tu dis que je ne supporterai pas la personne que tu es devenue, moi je dis laisse moi au moins essayer. Et si tu as fait de grands sacrifices pour survivre, je suis prêt à en faire de bien plus grands pour te garder. Je m'adapterai,Je deviendrai ce que tu voudra que je suis, je ferai n'importe quoi mais ne me dis plus que tu pars. Je préfererai encore mieux que tu me tue."

Je me levais et passais tranquillement derrière elle avant de poser délicatement mes mains sur ses épaules et de les masser doucement. Là j'étais juste à la bonne place pour....

"Melessé, laisse moi te prouver que tout est encore possible.Comme avant!! Toi et moi!! Donne nous une chance et tu verra que tu ne le regrettera pas. "

Sur qu'elle n'allait pas le regretter. Soit elle me regardait comme deux ronds de frites avant de m'en mettre une majistrale, soit elle jouait le jeu et là....C'était moi qui aller m'amuser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue   Ven 10 Avr - 13:51

Une seconde. Il avait dit qu’il me laisserait le lit. Qu’il s’agissait de MA chambre. Et là, j’apprenais qu’on était ensemble ! Mais de qui exactement avais-je pris l’apparence au juste ?!

Hum, peut-être n’avaient-ils pas franchi de stade plus intime, tout simplement.

Enfin, j’étais tout de même soulagée qu’il ait marché dans mon jeu. Surtout après qu’il ait signalé « mon » côté … démonstratif.

Mais heureusement, comme j’étais une femme totalement changée, je pouvais me permettre de ne pas coller exactement à ce dont il se souvenait.

Je pris une moue contrariée, lorsqu’il me fit sa déclaration. Il fallait que je parte et que je le fasse culpabiliser, qu’il souffre. C’était encore plus facile et jouissif au fur et à mesure que je découvrais la nature des liens qui les avaient unis, leur histoire.

Mon cœur ne bat que pour toi… blah, blah, blah… Venant d’un homme qui draguait lourdement mon esclave quelques heures auparavant, c’était vraiment pitoyable ! Une raison de plus pour le punir !

Je me retins de lever les yeux au ciel en le voyant ainsi, à genoux et fut presque soulagée qu’il passe derrière moi. Il ne pourra pas repérer les micros expressions que je risquais de laisser échapper.

"Melessé, laisse moi te prouver que tout est encore possible.Comme avant!! Toi et moi!! Donne nous une chance et tu verra que tu ne le regrettera pas. "

J’avais tellement envie de rire ! De rire et de le frapper ! Mais à la place, je me laissai aller contre lui et fermai les yeux en soupirant.

— Je ne peux pas. Je ne m’en sens pas capable. Ce ne sera plus jamais comme avant, et je ne voudrais pas te blesser.
Mièvre à souhait. Beurk.

— Je préfère que tu gardes un bon souvenir de nous deux. C’est préférable.
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Visite inattendue   Mar 14 Avr - 13:17

Vlan!!Ce fut le bruit dans mon esprit que fit la chausse-trappe en se refermant sur mon visiteur indésirable. Car plus de doute dans mon esprit , ce n'était pas ma Ravine en face de moi. Cela j'en étais sur. Mais alors....Je me demandais bien qui ou quoi j'avais en face de moi?? Et de quel pouvoir disposait elle pour ainsi revêtir l'apparence de celle que je vénérais. Et ce n'était surement pas une coincidence que ce soit elle qu'il ait choisit. Je crainds un instant qu'il puisse lire dans mon esprit mais me dis que si c'était le cas, la .....Chose en face de moi aurait deviner le piège dans lequel elle était tombée. Donc, pas de souci à me faire de ce coté. Par contre pour elle. Je bouillais intérieurement et m'en aperçu quand un petit "Aie" de la chose résonna à mes oreilles. Je venais sans m'en apercevoir de serrer un peu trop ses épaules. Je la lachais et m'assis à nouveau en face d'elle, mes instincts de tueur froid et méthodique au taquet.J'allais lui faire la peau à cette ...Bestiole!! Je repris tranquillement comme si de rien n'était.

"Mais...Mais, Ravine.Un bon souvenir??"

Mes yeux virèrent au bleu glace, signe d'une profonde colère en moi. Ma voix jusqu'ici de miel devint froide et dure. J'attrappais soudain la table et la basculais, le plateau devant moi , avant de la poussais violement devant, coinçant ainsi la chose contre le mur derrière elle. Dans le même temps ma dague apparut presque comme par magie dans ma main avant de finir appuyer , un peu trop fort visiblement puisqu'elle laissa un sillon vermeil, sur la gorge de la chose.

"Un bon souvenir de moi et de Ravine, c'est sur. Par contre de vous, j'en mettrais pas ma main au feu. Je vous donne deux secondes , pas une de plus pour reprendre votre apparence initiale. Sinon, je n'aurai aucun remord à vous égorger sur place. "

Je me reculais trés légèrement mais prêt à frapper. Je ne savais pas qui c'était mais j'étais prêt à en découdre sérieusement avec elle.Il y eut comme un moment de flottement avant que je vis soudain la forme de ma Ravine devenir floue puis disparaître totalement pour laisser place à.......A.....Mes yeux s'arrondirent devant la surprise. UNE FEE!!!!
Bordel de merde....Mais ça volait ces bestioles là. Vite!! Une idée!! Et alors qu'elle essayait de se carapater la petite ingénue, je saisis le seau plein d'eau que je laissais dans chaque pièce en cas d'incendie inprévu et lui balançais le liquide sur ses ailes.
YES!! And the winner is.....Elle venait de tomber lourdement sur le sol. Qu'elle essaye donc de voler maintenant. Je me frottais les mains de plaisir avant de l'attraper par le colbac et de la déposer à nouveau sur sa chaise. M'avait l'air bien moins fière la petiote!!Surtout que Moon la regardait avec envie visiblement. Ce genre d'envie qui disait clairement que ma grosse bête l'aurait bien prise comme plateau repas. J'en pouffais de rire. Elle était à moi la fée. Je plongeais mon regard glacial dans le sien.

"Vous avez commis une grave erreur en me prenant pour un con. Et une autre encore plus grave en prenant l'apparence de la seule femme que je vénère. Il ne sait jamais rien passer entre nous deux. Elle était mon mentor et vous une imbécile mademoiselle la f...."

J'explosais soudain de rire. Je venais de faire la connexion. Ou du moins je pensais avoir compris qui j'avais en face de moi.

"Ou plutôt dois je vous appeller mademoiselle Sandre....Car c'est bien ça n'est ce pas?? Le pouvoir de l'air, les paroles avec un temps de décalage et cette façon comme çi elle récitait une leçon....C'était vous derrière tout ça!!"

Je pouffais à nouveau de rire avant de reprendre mon air grave.  

"Ah vous avez bien du rire en m'écoutant baratiner votre ....serviteur??Mais maintenant c'est moi qui mène la danse. Et je saurai que trop vous conseiller de ne pas chercher à fuir. Un petit mot à ma panthère et vous disparaisez à jamais dans son estomac. Et ce serai encore une des morts bien plus agréable que celles que je vous réserve. Vous comprenez que je ne peux vous laisser en vie  aprés ce que vous avez vu.Vous avez commis l'irréparable!! Tant pis pour vous. "

Une autre idée germa soudain en moi. Je l'avais mon moyen de pression pour la forcer à m'intruire sur la magie de l'air. Mais comment faire....

"A moins que vous n'ayez quelque chose d'interressant , mais alors vraiment de trés interressant à me proposer en échange de votre vie.Mais je ne vois vraiment pas. "

Je sortais ma deuxième lame et pris un air déterminé.

"Soyez heureuse, je vais faire ça de façon rapide et sans trop de douleur pour vous. "

J'attendais quelque secondes pour voir si elle mordrait à l'hameçon. Dans le cas contraire.....Et bien il ne me resterait plus qu'à trouver un autre professeur!!




Dernière édition par Ràna Melro le Mer 15 Avr - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue   Mar 14 Avr - 22:10

Ma réponse le crispa au point qu’il m’arracha un petit gémissement de douleur en serrant un peu trop fort mes épaules.

J’avais assez parlementé, il fallait que je parte avant que d’autres idées ne lui passent par la tête. Le désespoir pouvait pousser les gens à faire n’importe quoi. Jusque là, je m’en étais toujours tirée en reprenant ma forme initiale pour me cacher, donnant l’illusion de m’évaporer mystérieusement, mais cette grosse panthère ne me rassurait pas.

L’elfe s’assit face à moi.

"Mais...Mais, Ravine.Un bon souvenir??"

Et c’est reparti pour une longue déclaration dégoulinante de mièvrerie !

Soudain, son regard changea de couleur, et avant même que je ne puisse comprendre ce qu’il se passait, il me bloqua contre le mur, une lame dans la main. Une douleur aigüe m’indiqua qu’il m’avait blessée à la gorge. Bon sang ! J’étais mal là !

"Un bon souvenir de moi et de Ravine, c'est sur. Par contre de vous, j'en mettrais pas ma main au feu. Je vous donne deux secondes , pas une de plus pour reprendre votre apparence initiale. Sinon, je n'aurai aucun remord à vous égorger sur place. "

Blême, j’inspirai un grand coup pour me calmer tandis qu’il s’éloignai, et me retransformai immédiatement pour tenter de m’envoler. C’était ma seule chance ! Vite ! Mais l’instant d’après, j’étais trempée et donc incapable de voler. J’adoptai une taille humaine avant de toucher le sol, de peur qu’il ne me tue rien qu’à la force de son poing ou, pire, que sa panthère ne fasse qu’une bouchée de moi.

L’elfe m’attrapa immédiatement par le col avant de me planter brutalement sur la chaise où je me tenais juste avant. J’écarquillai les yeux, terrifiée, alors que les siens auraient pu me glacer sur place s’ils le pouvaient.

"Vous avez commis une grave erreur en me prenant pour un con. Et une autre encore plus grave en prenant l'apparence de la seule femme que je vénère. Il ne sait jamais rien passer entre nous deux. Elle était mon mentor et vous une imbécile mademoiselle la f...."

Hein ? Quoi ? Maintenant il riait ?! C’était bien ma veine d’être tombée sur un tueur déséquilibré !

"Ou plutôt dois je vous appeller mademoiselle Sandre....Car c'est bien ça n'est ce pas?? Le pouvoir de l'air, les paroles avec un temps de décalage et cette façon comme çi elle récitait une leçon....C'était vous derrière tout ça!!"

Je ne répondis pas, trop effrayée. Tous mes membres tremblaient, et ce n’était pas le froid provoqué par l’eau qui en était responsable.

"Ah vous avez bien du rire en m'écoutant baratiner votre ....serviteur??Mais maintenant c'est moi qui mène la danse. Et je saurai que trop vous conseiller de ne pas chercher à fuir. Un petit mot à ma panthère et vous disparaisez à jamais dans son estomac. Et ce serai encore une des morts bien plus agréable que celles que je vous réserve. Vous comprenez que je ne peux vous laisser en vie aprés ce que vous avez vu.Vous avez commis l'irréparable!! Tant pis pour vous. "

Mes yeux s’agrandirent encore plus sous l’effet de la peur et mes mains s’agrippèrent à la sienne. Mon cœur battait si fort que j’avais l’impression qu’il pouvait exploser à tout moment.

"A moins que vous n'ayez quelque chose d'interressant , mais alors vraiment de trés interressant à me proposer en échange de votre vie.Mais je ne vois vraiment pas. "

Il sorti une nouvelle lame et je cru un instant que j’allais m’évanouir mais la phrase qu’il prononça ensuite me fit reprendre mes esprits.

"Soyez heureusement, je vais faire ça de façon rapide et sans trop de douleur pour vous. "

— Aaaattendez ! Attendez ! Je serrais sa main qui me tenait en réfléchissant rapidement à ce que je pourrais lui proposer. J’ai… J’ai… De l’or ! Du pouvoir ! Non ! Non ! Je sais ! Vous vouliez apprendre la magie de l’air ! Je… Je peux le faire !

Je scrutai son expression à la recherche d’un quelconque indice sur ce qui pourrait bien l’intéresser. Je m’étais souvenue de sa demande, plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Visite inattendue   Lun 20 Avr - 13:02

Et paf!! Dans la main qu'elle allait me manger la fée!!!Je ne vous dis pas comment j'exultais intérieurement. Parce que , pour vous dire, elle était pas à la fête la fée. Morte de trouille qu'elle était. Aprés, elle l'avait bien cherché. Je décidais de continuer mon petit jeu encore un moment, histoire de lui montrer qui était le maître ici. Je fis mine de suspendre mon geste.

"De l'or??? Rien à foutre!! J'en ai bien assez pour ma part. Du pouvoir??"

J'éclatais de rire.

" Je ne suis pas sur que vous en ayiez tant que cela. Et surement moins que moi. La preuve!!! Qui tient le destin de l'autre entre ses mains en ce moment...."

Je fis mine de réfléchir en me grattant le menton, bien que ma décision était déjà prise.

"La magie de l'air.....Voilà quelque chose d'interressant. Seulement......Qui me dit que vous en êtes vraiment capable??De plus je doute fort de pouvoir vous faire confiance. Vous venez de me prouver le contraire. Vous me l'auriez proposé avant, je ne dis pas mais maintenant.... Vous cherchez tout simplement à sauver votre peau. "

Je rangeais mes lames. De toutes façons, elle ne pouvait plus m'échapper. Je soupirais, me levais et tournais autour d'elle en faisant semblant d'être tiraillé entre deux décisions à prendre.

"Alala mademoiselle Sandre....Vous me posez un gros problème. J'aimerai sans nul doute que vous deveniez mon professeur mais comme je l'ai dis, je ne peux vous faire confiance. Et puis, vous en savez beaucoup trop sur moi maintenant. Personne n'est jamais entrée ici. Et qui me garantie , qu'une fois sortie , vous ne vous empresserez pas de tout raconter à quelqu'un. Bien sur ce serait une grave erreur de votre part. Je n'ai pas besoin de vous faire une démonstration de mes talents . Vos gardes ne feraient pas long feu. Mais il n'empêche...."

Je m'arrêtais derrière elle et posais mes mains sur son épaule.

"C'est franchement dommage que tout se passe ainsi. Cela aurait pu être bien plus agréable pour vous comme pour moi. Je ne vois guère d'échappatoire pour vous.J'en suis le premier navré mais je crois que je vais vraiment devoir vous tuer. Comprenez que je n'ai rien de personnel contre vous, bien que vous ayiez tenté de vous amuser de moi, mais je ne peux me permettre de laisser de témoins génants et bavard de surcroit. Bon, j'avoue avoir tenté de séduire votre.....Représentante??Mais j'ai été fairplay en la raccompagnant alors que vous....!!"

Je sortais l'une de mes lames et la passais juste devant elle pour qu'elle la voit bien.

"Désolé mademoiselle Sandre. Peut être dans une autre vie?? Avez vous une dernière volonté??"

Je marquais un temps d'arrêt pour voir sa réaction et repris presque aussi vite.

"Ah moins que...Non, non!! Cela ne marcherait pas. Et puis j'aurai peur que vous oubliez aussi votre magie de l'air. Et dans ce cas, vous ne me serviriez plus à rien. Autant vous tuer de suite!!Quoique....J'ai peut être une autre idée."

Je repassais devant elle et plongeais mon regard dans le sien.

"Dites moi, vous les fées passez bien des accords avec d'autres personnes non??Un contrat en bonne et due forme, avec votre signature de votre sang.....Cela vous engagerait auprés de moi et de vos pairs. Le trahir vous discréditerait !!Peut être même bien qu'elles vous enléveraient vos pouvoirs et vous banniraient . Cela c'est déjà vu non?? Et puis de toutes façons, personne ne vous croirait et moi je vous tuerai alors. "

Je rangeais ma lame et me dirigeais vers mon écritoire. Je pris des parchemins , une plume ainsi que de l'encre et déposais le tout devant elle.

"On dirait finalement que vous allez peut être vous en sortir. Ecrivez!!!
Moi, Sandre Cior'Thuathail, saine de corps et d'esprit , agissant sans aucune contraire, ai décidé de bien vouloir enseigner l'art de la magie de l'air au sieur Ràna Melro. Je m'engage , par ailleurs , à ne rien révéler, à qui que ce soit, et cela quelque soit la menace, de tout ce qui attrait à la vie du sieur Ràna. Si par malheur je venais à rompre ce serment, j'accepte d'être jugée par mes pairs et m'engage à devenir à tout jamais l'esclave du sieur Ràna Melro et ceci afin d'expier ma faute.Je laisse à sieur Ràna Melro, le choix des dates et heures pour les scéances d'apprentissage. "


Je lui tendis un autre parchemin.Cela me semblait parfait.Pas de faille et donc pas d'échappatoire pour elle.

"Je désirerai le tout en trois exemplaire. Un pour moi, un autre à une tierce personne au cas où il m'arriverait un malencontreux "accident", et le troisième pour vous. Histoire que vous n'oubliez pas ce à quoi vous vous êtes engagée. Le tout daté bien sur. Je vous laisse faire....Pour la signature, je vous couperai trés légèrement. Je ne voudrai pas salir un document si important. Quelques gouttes de votre sang suffiront. Mais peut être avez vous autre chose à ajouter?? Ou une autre idée ??"

Purée....Pour un peu j'en sauterai de joie. Tenir une fée à ma merci. Je masquais ma joie pour ne pas la faire changer d'hatitude. Tant qu'elle aurait peur....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue   Mar 21 Avr - 10:32

"La magie de l'air.....Voilà quelque chose d'interressant. Seulement......Qui me dit que vous en êtes vraiment capable??De plus je doute fort de pouvoir vous faire confiance. Vous venez de me prouver le contraire. Vous me l'auriez proposé avant, je ne dis pas mais maintenant.... Vous cherchez tout simplement à sauver votre peau. "

Je le suivais des yeux autant que ma position me le permettait, me crispant encore plus que je ne l’étais déjà lorsqu’il disparaissait derrière moi, priant pour qu’il ne me tue pas.

"Alala mademoiselle Sandre....Vous me posez un gros problème. J'aimerai sans nul doute que vous deveniez mon professeur mais comme je l'ai dis, je ne peux vous faire confiance. Et puis, vous en savez beaucoup trop sur moi maintenant. Personne n'est jamais entrée ici. Et qui me garantie , qu'une fois sortie , vous ne vous empresserez pas de tout raconter à quelqu'un. Bien sur ce serait une grave erreur de votre part. Je n'ai pas besoin de vous faire une démonstration de mes talents . Vos gardes ne feraient pas long feu. Mais il n'empêche...."

Le contact de ses mains sur mes épaules me fit l’effet d’un électrochoc, je fis un effort colossal pour ne pas m’en dégager et encore plus pour chasser de mon esprit la possibilité que ces mains remontent sur ma gorge pour m’étrangler ou tout simplement, me briser la nuque.

— Je… Je ne dirais rien, promis ! Je ne suis pas folle ! Je ne tiens pas à mourir !

"C'est franchement dommage que tout se passe ainsi. Cela aurait pu être bien plus agréable pour vous comme pour moi. Je ne vois guère d'échappatoire pour vous.J'en suis le premier navré mais je crois que je vais vraiment devoir vous tuer. Comprenez que je n'ai rien de personnel contre vous, bien que vous ayiez tenté de vous amuser de moi, mais je ne peux me permettre de laisser de témoins génants et bavard de surcroit. Bon, j'avoue avoir tenté de séduire votre.....Représentante??Mais j'ai été fairplay en la raccompagnant alors que vous....!!"

— Je n’ai jamais vu de tentative de séduction aussi mauvaise ! Me défendis-je. Et vous m’avez pratiquement insult… iiirk !

Sa lame passa devant moi et je me collai brusquement contre le dossier de ma chaise pour m’en écarter.

"Désolé mademoiselle Sandre. Peut être dans une autre vie?? Avez vous une dernière volonté??"

Les yeux fixés sur son arme, le cœur battant au point qu’il n’allait sans doute pas tarder à lâcher, je laissai échapper un faible :

— Pitié…

Il ajouta alors :

"Ah moins que...Non, non!! Cela ne marcherait pas. Et puis j'aurai peur que vous oubliez aussi votre magie de l'air. Et dans ce cas, vous ne me serviriez plus à rien. Autant vous tuer de suite!!Quoique....J'ai peut être une autre idée."

Plus pâles que jamais, les poings crispés sur mes cuisses, je l’observai s’installer de nouveau devant moi, attendant cette solution qui allait sans doute me sauver.

"Dites moi, vous les fées passez bien des accords avec d'autres personnes non?? Comme tout le monde… Mais ce n’était pas le moment de faire de l’esprit. Je hochai la tête.Un contrat en bonne et due forme, avec votre signature de votre sang.....Cela vous engagerait auprés de moi et de vos pairs. Le trahir vous discréditerait !!Peut être même bien qu'elles vous enléveraient vos pouvoirs et vous banniraient . Cela c'est déjà vu non?? Et puis de toutes façons, personne ne vous croirait et moi je vous tuerai alors. "

Je hochai de nouveau la tête, même si je doutais fortement que les autres fées en aient quelque chose à faire que je passe des contrats. L’important était que lui, y croie, et que je reste en vie.
Mais quel type de contrat allait-il me faire passer ?

Il parti chercher de quoi écrire et le posa devant moi.

"On dirait finalement que vous allez peut être vous en sortir. Ecrivez!!!
Moi, Sandre Cior'Thuathail, saine de corps et d'esprit , agissant sans aucune contraire, ai décidé de bien vouloir enseigner l'art de la magie de l'air au sieur Ràna Melro. Je m'engage , par ailleurs , à ne rien révéler, à qui que ce soit, et cela quelque soit la menace, de tout ce qui attrait à la vie du sieur Ràna. Si par malheur je venais à rompre ce serment, j'accepte d'être jugée par mes pairs et m'engage à devenir à tout jamais l'esclave du sieur Ràna Melro et ceci afin d'expier ma faute.Je laisse à sieur Ràna Melro, le choix des dates et heures pour les scéances d'apprentissage. "


« sans aucune contrainte » … Elle était bonne celle là…
« l’esclave »… Rien que ça…

Mais je n’avais pas le choix.

Je remontai mes manches, mouillées, afin d’éviter d’abîmer le papier et écrivis ce qu’il me dictait.

Il me tendis un autre parchemin et expliqua :

"Je désirerai le tout en trois exemplaire. Un pour moi, un autre à une tierce personne au cas où il m'arriverait un malencontreux "accident", et le troisième pour vous. Histoire que vous n'oubliez pas ce à quoi vous vous êtes engagée. Le tout daté bien sur. Je vous laisse faire....Pour la signature, je vous couperai trés légèrement. Je ne voudrai pas salir un document si important. Quelques gouttes de votre sang suffiront. Mais peut être avez vous autre chose à ajouter?? Ou une autre idée ??"

Tout en réécrivant notre contrat, je grommelai doucement, espérant qu’il ne l’entende pas, du moins, qu’il ne le comprenne pas :

— Des cours en matière de séduction ne feraient pas de mal…

Après tout, c’était à cause de sa piètre performance que je m’étais retrouvée ici !

Je remplis le troisième parchemin et inspirai un grand coup pour tenter de me détendre. Le danger était presque passé.

J’étais toujours en sa compagnie, certes, mais au moins il n’était plus décidé à me tuer.

Je tendis ma main, résignée :
— Allez-y, faites ce que vous avez à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Visite inattendue   Mar 28 Avr - 10:16

Alors que j'étais occupé à relire le premier des trois contrat pour m'assurer que tout était bien comforme à ce que je lui avais dicté au point prés,(Eh oui avec les fées on est jamais trop prudent),Je tiltais soudain sur ses paroles. J'avais été si mauvais que ça?? Ma tentative de séduction avait donc était lamentable??Oui ben.....Cela ne m'étonnait pas plus que cela. Essayer donc de séduire une femme aprés cent quarante années de célibat. Visiblement j'avais de grosses lacunes de ce coté là. Il fallait que j'y remédie. Une idée me vint soudain à l'esprit. Je m'approchais d'elle et l'observais attentivement, plongeant mon regard dans le sien. Puis je fis glissais mon doigt sur les contours de son visage tout en lui faisant un petit sourire enjoleur.

"Vous savez......Vous êtes plutôt jolie pour une fée. Vous avez du bien rigolé devant ma piètre performance coté séduction. Mais cela s'explique par le fait est que j'ai consacré ces cent vingts dernières années à mon travail et que la seule femme que j'ai connu était ma Ravine, mon mentor. Et nous parlions de tout et de rien mais surement pas de séduction. "

Je me levais et passais derrière elle , me collant à la chaise. Puis je laissais à nouveau glisser mes mains sur ses épaules et les massais doucement.

"Aussi....C'est d'accord!! J'accepte votre proposition. Nous allons donc ajouter une clause supplémentaire au contrat. Ecrivez à la suite!!
Je m'engage également à apprendre au sieur Ràna Melro tout ce qui lui sera nécessaire pour séduire une femme, théorie et pratique incluses. "

Je pouffais de rire en la sentant sursauter sous la surprise. Et pour finir de la surprendre totalement, je dégageais sa nuque et y déposais un doux baiser avant de murmurer à son oreille d'une voix mielleuse.

"Je vous remercie beaucoup. Je suis sur que nous allons bien nous entendre....."

Je repassais devant ele et éclatais de rire en voyant son air oh combien surpris. Je lui pris sa main , y déposais un autre baiser tout en lui piquant un doigt. Puis j'apposais ce dernier sur chacun des trois contrats. Ainsi, elle avait signé de son sang et était maintenant engagée envers moi.Je pris ensuite une de mes poudres cicatrisantes et la déposer sur le dit doigt.Je lui fis un autre sourire,sincère celui ci.

"Je ne voudrai pas qu'il arrive quoi que ce soit à mon nouveau mentor.Et ne faites pas cette tête là. Je ne vais pas vous manger. Surtout que maintenant......Nous pouvons faire des choses bien plus agréables.Et donc, pour cela, nous nous organiserons un petit souper "romantique" disons....Tous les jeudi soir??Je n'ai souvent rien à faire le jeudi soir. Ah et....N'y voyez rien contre votre tenue, mais si vous pouviez mettre quelque chose de plus ...Sexy!! Comme vous l'avez dit, je suis plutôt nul en séduction et donc il serait bon de "booster" mon imagination. "

Je poussais le bouchon jusqu'à frotter mon nez contre le sien avant de remonter déposer un autre baiser sur son front. J'étais trop content de moi là.

"Ah mademoiselle Sandre.....Nous sommes appellés à nous revoir souvent. Et oh!! D'ailleurs pas plus tard que ce soir , puisque nous sommes jeudi. J'ai hate, cher professeur. Je suis sur qu'apprendre avec vous sera un VERITABLE plaisir. J'en bondirai presque de joie. Ah. Un autre point. Puis je savoir comment fonctionne votre pouvoir?? Je veux parler de votre faculté à changer d'apparence. C'était trés réussi, je vous félicite. J'ai failli me faire avoir. Mais voyez vous, Ravine m'a aussi appris à réfléchir. Elle aurait eu dans les 175 années , ce qui fait beaucoup pour une humaine. Mais ça tu...Me permettez vous de vous tutoyer?? Je pense que ce serait tout aussi bien. Merci. Pour ce soir, tu peux garder ta forme originel, comme maintenant. Tu es plutôt jolie et donc cela me convient parfaitement. "

Je me reculais un peu, la laissant respirer. Cela faisait beaucoup de chose à avaler d'un seul coup pour elle.

"Je te prie aussi de m'excuser pour les "insultes". Mais elles étaient juste destinées à te faire te dévoiler. Je me doutais bien que quelque chose clochait avec ta....représentante. Restait juste à savoir quoi et j'ai plutôt bien réussi mon coup non?En tous cas, je suis enchanté de faire ta connaissance. Et qui sait, peut être deviendrons nous amis?"

Enchanté était plutôt faible pour exprimer ma joie. J'avais une fée à ma disposition. Là j'avais fait fort. Seulement.....Je ne savais pas encore dans quel guépier je m'étais fourré.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue   Mer 29 Avr - 23:56

Je n’aimais pas ce regard qu’il avait, d’un seul coup. Son sourire aussi. Il ne m’inspirait pas confiance. Enfin, encore moins qu’avant.

J’esquissai un mouvement de recul lorsque ses doigts caressèrent mon visage, mais mon dos se cogna contre le dossier de ma chaise.


"Vous savez......Vous êtes plutôt jolie pour une fée. "


Je fronçai les sourcils. Ça ne sentait pas bon ça… j’étais à sa merci et il tentait … il tentait quoi au juste ?!
Et puis… « Pour une fée » ? Parce qu’en général c’est laid une fée ? Et puis bien sûr que j’étais jolie ! J’étais parfaite !


" Vous avez du bien rigolé devant ma piètre performance coté séduction. Mais cela s'explique par le fait est que j'ai consacré ces cent vingts dernières années à mon travail et que la seule femme que j'ai connu était ma Ravine, mon mentor. Et nous parlions de tout et de rien mais surement pas de séduction. "

Cent vingt ans… rien que ça…

— Et quel âge avez vous ? Demandais-je.

Son contact me crispa, et n’importe quel massage au monde, y compris celui ci, n’aurait su me détendre. Je n’avais qu’une envie, c’était qu’il retire ses grosses pattes de mes épaules. Surtout lorsqu’il continua :

"Aussi....C'est d'accord!! J'accepte votre proposition. "

— Qu… Quoi ?!

" Nous allons donc ajouter une clause supplémentaire au contrat. Ecrivez à la suite!!
Je m'engage également à apprendre au sieur Ràna Melro tout ce qui lui sera nécessaire pour séduire une femme, théorie et pratique incluses. "


Ecarquillant les yeux, je mis un temps à réagir, me demandant s’il s’agissait d’une blague, quand ses lèvres se posèrent sur ma nuque, me donnant l’impression de recevoir un choc électrique.

Blême, je me figeai en l’écoutant me susurrer :

"Je vous remercie beaucoup. Je suis sur que nous allons bien nous entendre....."

Ce n’était pas possible ! C’était une blague !

Mon regard tomba sur les contrats.

Malheureusement non… Je n’avais pas le choix.

Retenant un long soupir résigné, je rajoutai cette fichue clause.

Théorie et pratique… pratique… bon sang, dans quoi je m’étais embarquée ?

Je grimaçai lorsqu’il porta ma main à ses lèvres, me piquant par la même occasion.

Ça y est, c’était signé…

Cela me plongea dans un profond désarroi alors que l’elfe appliquait une poudre sur ma plaie.

"Je ne voudrai pas qu'il arrive quoi que ce soit à mon nouveau mentor.Et ne faites pas cette tête là. Je ne vais pas vous manger. Surtout que maintenant......Nous pouvons faire des choses bien plus agréables.Et donc, pour cela, nous nous organiserons un petit souper "romantique" disons....Tous les jeudi soir??Je n'ai souvent rien à faire le jeudi soir. Ah et....N'y voyez rien contre votre tenue, mais si vous pouviez mettre quelque chose de plus ...Sexy!! Comme vous l'avez dit, je suis plutôt nul en séduction et donc il serait bon de "booster" mon imagination. "

Quoi ? Quoi ? Quoi ?!

Mais c'était à la limite de la prostitution !

Nouveau mouvement de recul. Son visage était beaucoup trop proche du mien. Au point que nos nez se touchent.

Il déposa un baiser sur mon front.

Mon désespoir se mua peu à peu en colère. Cet elfe se croyait tout permis. Il se permettait de me toucher, de m’embrasser, d’exiger que je m’habille en trainée… mais finalement, JE serais aux commandes ! JE serais le professeur et lui l’élève !

"Ah mademoiselle Sandre.....Nous sommes appellés à nous revoir souvent. Et oh!! D'ailleurs pas plus tard que ce soir , puisque nous sommes jeudi. J'ai hate, cher professeur. Je suis sur qu'apprendre avec vous sera un VERITABLE plaisir. J'en bondirai presque de joie. Ah. Un autre point. Puis je savoir comment fonctionne votre pouvoir?? Je veux parler de votre faculté à changer d'apparence. C'était trés réussi, je vous félicite. J'ai failli me faire avoir. Mais voyez vous, Ravine m'a aussi appris à réfléchir. Elle aurait eu dans les 175 années , ce qui fait beaucoup pour une humaine. Mais ça tu...Me permettez vous de vous tutoyer?? Je pense que ce serait tout aussi bien. Merci. Pour ce soir, tu peux garder ta forme originel, comme maintenant. Tu es plutôt jolie et donc cela me convient parfaitement. "

Le fusillant du regard, je me levai.

— Je ne suis en aucun cas dans l’obligation de te parler de ce pouvoir là. Il n’a aucun rapport avec le vent.

"Je te prie aussi de m'excuser pour les "insultes". Mais elles étaient juste destinées à te faire te dévoiler. Je me doutais bien que quelque chose clochait avec ta....représentante. Restait juste à savoir quoi et j'ai plutôt bien réussi mon coup non?En tous cas, je suis enchanté de faire ta connaissance. Et qui sait, peut être deviendrons nous amis?"

J’esquissai une moue boudeuse.
— Ne rêve pas trop là dessus. Je n’ai que des alliés ou des ennemis. Rien d’autre. En ce qui concerne ces leçons de séduction, voici les deux premiers points.

Je pris un pan de ma robe entre mes doigts pour attirer l’attention dessus :

— le premier, c’est qu’on évite de tremper la fille qu’on tente de séduire, et on la laisse encore moins dans cet état, surtout quand il ne fait pas spécialement chaud comme maintenant.

Mes ailes vibrèrent une demie seconde à peine, sous l’effet de la colère, et je repris.

— Et second point : il existe des distances à éviter de franchir, je doute que lorsqu’un inconnu se rapproche aussi près, j’illustrai mon propos en avançant jusqu’à n’être plus qu’à quelques millimètres de lui, tu te sentes en confiance. Cela s’appelle un « cercle d’intimité », les gens ont tendance à ne laisser approcher au delà d’une certaine distance que leurs proches. Les femmes que tu connais à peine risquent de prendre ce type de rapprochement pour une agression. Encore pire pour le contact. Bien évidemment, il y a des exceptions partout, mais dans le doute, évite de trop t’approcher et de les toucher.

Je sous entendais aussi qu'il éviter de trop m'approcher et me toucher également.

Mes ailes vibrèrent de nouveau. Je croisai les bras.
— Maintenant donnes moi de quoi me sécher au moins les ailes. Je ne tiens pas à retourner chez moi sous cette taille. J’ai eut mon lot de mauvaises rencontres.

Ah… et il fallait que je mette quelque chose de plus… comment il avait dit déjà ? Sexy…

Non mais quel culot… Il allait le payer ! Je n’étais pas le genre de femme qu’on pouvait traiter de la sorte sans en réchapper indemne !
Revenir en haut Aller en bas
Ràna Melro

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Visite inattendue   Sam 2 Mai - 16:16

Eh mais....Je rêvais là ou elle se rebellait!! Et puis c'était quoi cette question?? Mon age?? Et puis quoi encore. Est ce que moi je lui avais demandé le sien?? Non, bon d'accord. C'était surement une des seule chose que Ravine m'avait appris sur les femmes. Ne jamais demander leur age. Elle était peut être jolie miss la fée, mais visiblement elle n'avait pas vraiment d'humour. Aprés....Je lui avais ,certes, un peu forcé la main. J'en pris mon partie et allumais tranquillement un feu dans la cheminée avant de lui lancer une serviette.

"Et bien, nous progressons puisque tu me tutoie également. Maintenant que l'air se réchauffe doucement , je te ferai simplement remarqué que je n'ai pas essayé de te séduire.L'eau était juste destinée à t'empécher de voler. Mais je conçoie que ça peut être désagréable. Je ne m'en excuserai pas pour autant. C'est toi qui t'es fourré dans ce guépier. "

Je me levais et fis un café et un chocolat bien chaud. Je pris le café et déposais le chocolat juste devant elle avec quelques petits gateaux. Je continuais à l'observer discrétement.

"Pour ce qui est du "cercle d'intimité",  j'en prends bonne note. Mais je pensais simplement que les femmes aimaient qu'on vante leur beauté et que l'on montre beaucoup d'attention envers elle. Une agression??J'espère que ce n'est pas ainsi que San....Enfin que ta représentante a vu la chose sous cette angle??Au fait, elle est quoi exactement pour toi?? Quand aux inconnus qui se sont rapprochés si prés de moi, trés peu en sont sortis vivants. Et sache que je ne voulais pas te malmener non plus. Par contre......Quand tu parles de mauvaises rencontres....J'espère bien que tu ne me compte pas dans le lot. Parce que, juste pour te rafraichir la mémoire, à cette heure çi, tu serai encore au fond d'un cachot sans mon intervention. Tes hommes ne sont pas des plus efficaces. Et connaissant le sergent de la garde qui vous avez arrêté, vous n'auriez pas vu la lumière avant un bon petit moment. Le temps qu'il se lasse de ta représentante...."

Je m'avalais mon café avant de m'assoir à nouveau en face d'elle. Je plongeais mes yeux dans les siens afin d'y lire si oui ou non elle me mentirait.

"Par contre pour ton "pouvoir", ce n'est certes pas un pouvoir de l'air mais coté séduction.....Maintenant , pas de chance pour toi , je n'ai jamais eu de petites am...."

Je me tus aussitôt , me rendant compte de ce que j'étais entrain de lui révéler. Ma vie privé ne la regardait en rien.

"Je disais donc que ta tentative de séduction était vouée d'avance à l'échec.Et de me demander ce que tu comptais bien obtenir de moi.  A moins que.... Oui bien sur....C'était plutôt une tentative de vengeance !!! Tu n'as pas appriécé mes paroles concernants les fées. Mais tu comptais t'y prendre comment pour me faire souffrir?? Parce que tu va vite t'apercevoir que moi aussi j'ai la peau dure. Et n'oublie pas que j'avais fait une proposition d'entraide avec ta représentante que tu as fait tourner cours. Quant au "contrat", tu ne m'as pas laissé vraiment le choix. Je ne pouvais pas te laisser partir sans un minimun de précautions aprés ce que tu as vu. Je ne suis pas sur que si tu avais été à ma place, tu m'aurais laissé la moindre chance."

Je lançais deux mots d'elfique et Moon libera l'entrée pour venir s'assoir à mes pieds.

"Que des alliès ou des ennemis....Je doute fortement qu'un jour nous soyions des alliès. Je ne te considère pas pour autant comme un ennemi. A toi de voir. Pour la tenue de ce soir, je plaisantais. Je ne suis pas un mufle même si c'est que tu pense et que oui je profite de la situation. Tu es libre. "

Je lui montrais du bras la sortie.

"Maintenant, je peux te raccompagner si tu le désire. Sous cette forme ou celle de fée, aucune importance pour moi. Par contre, pour notre premier rendez vous, je ne saurai trop te conseiller d'attendre à l'entrée du tunnel. Ces galeries sont truffées de pièges et je ne voudrais pas perdre mon professeur. Mais là encore, à toi de voir. "

Je me levais et lui tendis mon bras en bon gentleman. Le prendrait elle ou préférerait elle partir seule??


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue   Mer 6 Mai - 14:19

Il alluma un feu et j’attrapai la serviette qu’il me lança. J’essuyai délicatement mes ailes en les tamponant tandis qu’il parlait.

"Et bien, nous progressons puisque tu me tutoie également. Maintenant que l'air se réchauffe doucement , je te ferai simplement remarqué que je n'ai pas essayé de te séduire.L'eau était juste destinée à t'empécher de voler. Mais je conçoie que ça peut être désagréable. Je ne m'en excuserai pas pour autant. C'est toi qui t'es fourré dans ce guépier. "

Tout en continuant à me sécher, je lui rétorquai :
— Sauf qu’à partir du moment où ce contrat a été signé, je fais partie de ton « entrainement ».

Je terminai de me sécher au maximum, passai même mes doigts dans mes cheveux, créant un faible courant d’air pour accomplir le travail que la serviette n’avait pu faire, et avisai la tasse de chocolat et les gâteaux qu’il avait déposés devant moi. Je notai qu’il y avait une base dans son éducation, ce qui me faciliterait la tâche pour ces fichues leçons.

"Pour ce qui est du "cercle d'intimité", j'en prends bonne note. Mais je pensais simplement que les femmes aimaient qu'on vante leur beauté et que l'on montre beaucoup d'attention envers elle. Une agression??J'espère que ce n'est pas ainsi que San....Enfin que ta représentante a vu la chose sous cette angle??Au fait, elle est quoi exactement pour toi?? Quand aux inconnus qui se sont rapprochés si prés de moi, trés peu en sont sortis vivants. Et sache que je ne voulais pas te malmener non plus. Par contre......Quand tu parles de mauvaises rencontres....J'espère bien que tu ne me compte pas dans le lot. Parce que, juste pour te rafraichir la mémoire, à cette heure çi, tu serai encore au fond d'un cachot sans mon intervention. Tes hommes ne sont pas des plus efficaces. Et connaissant le sergent de la garde qui vous avez arrêté, vous n'auriez pas vu la lumière avant un bon petit moment. Le temps qu'il se lasse de ta représentante...."



Je bu une gorgée et reposai délicatement la tasse avant de croiser les jambes.
— Anna. Elle m’appartient depuis qu’elle est bébé. Et pour ce qui est des gardes, j’aurais pu m’en sortir. J’ai des « contacts » un peu partout. Cela dit, je ne t’ai pas remercié, du moins, pas de vive voix, pour cette intervention.

Je soufflai légèrement. Il ne fallait pas que j’oublie qu’il s’agissait d’un assassin qui a failli me tuer il y a quelques minutes à peine.

— Merci.

Exécutant une légère moue, j’ajoutai :

— Cela dit, je ne ressors pas indemne de cet entretient. Je ne peux donc pas considérer notre rencontre comme bénéfique.

"Par contre pour ton "pouvoir", ce n'est certes pas un pouvoir de l'air mais coté séduction.....Maintenant , pas de chance pour toi , je n'ai jamais eu de petites am...."

Je me redressai et retins un petit sourire. Ainsi donc il n’avait absolument aucun expérience avec les femmes ! C’était un élément très intéressant que je pourrais utiliser à mon avantage.

"Je disais donc que ta tentative de séduction était vouée d'avance à l'échec.Et de me demander ce que tu comptais bien obtenir de moi. A moins que.... Oui bien sur....C'était plutôt une tentative de vengeance !!! Tu n'as pas appriécé mes paroles concernants les fées. Mais tu comptais t'y prendre comment pour me faire souffrir?? Parce que tu va vite t'apercevoir que moi aussi j'ai la peau dure. Et n'oublie pas que j'avais fait une proposition d'entraide avec ta représentante que tu as fait tourner cours. Quant au "contrat", tu ne m'as pas laissé vraiment le choix. Je ne pouvais pas te laisser partir sans un minimun de précautions aprés ce que tu as vu. Je ne suis pas sur que si tu avais été à ma place, tu m'aurais laissé la moindre chance."

Je grimaçai avant de boire une nouvelle gorgée de chocolat.

— Mon pouvoir est bien plus compliqué que ça. Il ne s’agit pas d’une banale histoire de séduction. Mais encore une fois, cela ne te regarde pas.

Mon regard suivit la panthère. Cet animal me rendait nerveuse.

"Que des alliès ou des ennemis....Je doute fortement qu'un jour nous soyions des alliès. Je ne te considère pas pour autant comme un ennemi. A toi de voir. Pour la tenue de ce soir, je plaisantais. Je ne suis pas un mufle même si c'est que tu pense et que oui je profite de la situation. Tu es libre. "

Je terminai ma tasse en attendant la suite. Je me doutais qu’il n’allait pas me laisser partir sans donner ne serait-ce qu’une heure ou quelque chose dans ce genre.

"Maintenant, je peux te raccompagner si tu le désire. Sous cette forme ou celle de fée, aucune importance pour moi. Par contre, pour notre premier rendez vous, je ne saurai trop te conseiller d'attendre à l'entrée du tunnel. Ces galeries sont truffées de pièges et je ne voudrais pas perdre mon professeur. Mais là encore, à toi de voir. "

J’hésitai, fixant son bras, indécise. Finalement je me levai et posai doucement ma main dessus.

— Soit. Je ne vais pas refuser pareille escorte. Ce serait bête.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite inattendue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite inattendue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Une visite inattendue [PV Kira]
» Une visite inattendue. (Zoé)
» Une visite inattendue [PV Garkach et Khaad ]
» Visite inattendue [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Sous-sols & Passages secrets-
Sauter vers: