Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tu es qui toi? (pv Sandre Cíor’thuathail)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valeeri Iths

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 22

MessageSujet: Tu es qui toi? (pv Sandre Cíor’thuathail)   Sam 7 Mar - 18:12

Deux semaines, deux longues semaines à espionner un vampire dont la face ne me revient pas du tous. J'aime les hommes, ça je suis fier de le dire mais celui-là mon dieu mais je le supporte plus. Heureusement, que j'ai eu les informations que mon employeur voulait sinon j'aurai fait en sorte que ce vampire rencontre un loup-garou bientôt histoire de me divertir un peu.
J'avoue que les querelles entre vampire et loup-garou sont celles que je préfère car il ne faut pas grand chose pour qu'ils se tapent dessus. Enfin, il y a toujours des exceptions à la règle mais j'aimerai ne pas trop en parler de ceux-là. Bref, j'ai été profondément déçu que mon patron ne veuille pas que je le tue ou que je le torture. Oui c'est devenue un nouveau passe-temps la torture néanmoins il faut que je me perfectionne encore....

Après avoir reçu ma récompense, je remis de si tôt ma cape noire et je partis chercher de quoi me nourrir pendant plusieurs jours. Chose que je regrettais déjà en vue du monde présent chez les marchants. Sérieusement, ils ne pouvaient pas faire leurs courses ailleurs et surtout un autre jours.
Je pris donc le stricte minimum provoquant sans me faire remarquer des disputes par-ci par-là entre vendeurs et clients permettant ainsi de partir sans payer. Au final, j'ai râlé pour rien car je me suis bien amusé. Par contre, la seule chose que j'ai payé fus un livre. Oui, j'ai un certain intellect mais si je veux le garder et l'améliorer, faut travailler un minimum.

D'ailleurs, ayant fait une comment dire... overdose des vampires, je préfère retourner chez moi dans ma grotte afin de m'apaiser de nouveau et puis je sais au moins qu'on viendra pas m’énerver de si tôt. En particulier les vampires, que je ne peux plus les voir sans avoir envie de les frapper. Je vous jure ce mec m'a tellement dégoutté que je ne peux plus les voir. Pourtant, les vampires sont les deuxièmes dans ma catégorie des hommes les plus attirants, les premiers étant les elfes.
C'est pourquoi, je préfère me retirer loin de la population pendant quelques jours afin de me calmer sur cette épisode de vampire énervant. Surtout qu'au départ je le trouvais très craquant mais niveau comportement...comment peut-on aimer les femmes ? Ils en avaient toujours plein autour de lui mais franchement qu'est-ce que les hommes leur trouvent à ces sorcières. Bon d'accord, elles sont utiles pour la descendance et alors ? J'en ai rien à faire moi de ma descendance.

Sur ces bonnes pensées, je me dirigeais vers la montagne du territoire du nord, là où j'avais élu domicile. En effet, je n'avais pas vraiment besoin de grand chose étant donné que je voyageais souvent en fonction des contrats. De plus, ma grotte se situant au cœur de la montagne pratiquement personne ne venait s'aventurer me laissant ainsi tranquille. Et puis, la glace étant mon élément, je ne peux que bien m'adapter à l'endroit.

C'est en jetant tous par terre, moi y compris, que je me détendis une fois arrivée chez moi. Le calme était paisible et j'arriverai presque à m'endormir mais après un long soupir plein de désespoir à l'encontre de ma personne, je me levais et repartie en direction du lac gelé se trouvant non loin de chez moi.Une fois la-bas, je m'asseyais et contemplais le paysage. Il n'y a rien à dire ce paysage est magnifique.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu es qui toi? (pv Sandre Cíor’thuathail)   Dim 8 Mar - 20:17

Anna souffla et s’arrêta une énième fois. Emmitouflée dans un large manteau, perchée dans une poche du sien, je fronçai les sourcils, inquiète. Si mon esclave ne pouvait franchir cette montagne, c’était fichu.
Enfin, ce n’était pas réellement fichu. Je n’avais juste aucune envie de montrer mon véritable visage lors des négociations avec mon futur protégé.
 
Quelle idée d’aller se réfugier dans un endroit aussi difficile d’atteinte et froid ?! Ce choix de vie me faisait enrager et forçait mon admiration à la fois. C’était un lieu judicieux pour qui voudrait se cacher ou juste faire enrager ceux qui voudraient lui rendre visite, comme c’était le cas à présent.
 
Une recrue bien prometteuse.
 
J’avais remarqué cet homme dragon plusieurs fois déjà. Son don pour provoquer la discorde en quelques mots à peine avait attiré mon attention et j’avais mené ma petite enquête à son sujet. C’était un assassin talentueux, un Marcheur, qui plus est, relativement jeune, avec un petit penchant pour les hommes. Le rencontrer en dehors d’un de ses contrat pouvait le rendre plus enclin aux négociations, mais je doutai qu’il refuse ce que j’avais à lui offrir, moi, la Grande Déesse du Chaos.
 
Seulement voilà, un homme dragon assassin n’était pas l’interlocuteur le plus rassurant qu’on pouvait avoir en face de soi. C’est pourquoi il était hors de question que je vienne le voir sous ma véritable identité sans un minimum de cinq gardes du corps.
 
Anna trébucha et manqua de se tordre la cheville. J’avais beau lui avoir fait enfiler des vêtements de voyage censés être pratiques pour ce genre d’expédition, elle n’en était pas plus douée dans les tâches physiques. Je soupirai. Je pourrais peut être la faire porter par un des gardes. Mais la voir arriver dans une telle position de faiblesse ne serait pas de très bon augure. Je pouvais la laisser là et utiliser mon pouvoir d’illusion sur lui, mais cela me placerait physiquement en face de lui et je préférais éviter cette option autant que possible.
 
Je pouvais aussi retourner chez moi et lui envoyer un messager, première chose à laquelle j’avais pensé, mais mes informateurs me l’avaient dépeint comme un homme relativement peu sociable, plus enclin à égorger le messager qu’à le suivre.
 
Après un énième soupir, j’ordonnai à un de mes hommes de main de porter Anna sur son dos. La prochaine fois, si prochaine fois il y avait, je prévoirai un palanquin, histoire de donner un côté plus prestigieux.
 
Lorsqu’enfin nous arrivâmes à destination, j’ordonnai qu’on pose Anna un peu avant, me cachai entre la capuche de son épais manteau et sa nuque, et fit avancer tout ce petit monde jusqu’à l’endroit où se cachait Valeeri Iths, mais avant même d’atteindre la grotte où il vivait (une grotte… brrr…), un des gardes parti en éclaireur le repéra aux abords d’un lac gelé, pas très loin.
 
Anna se dirigea d’un pas assuré vers lui et s’arrêta à une distance raisonnable, entourée des gardes du corps qui empêcheraient quiconque d’approcher à moins d’un mètre.
 
— Bonjour Valeeri. Commença-t-elle d’une voix douce. Mon nom est Sandre Cíor’thuathail, et j’ai une proposition à vous faire.
 

J’observai les réactions de l’homme dragon que nous venions déranger, prête à souffler les réponses adéquates à mon esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Valeeri Iths

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Tu es qui toi? (pv Sandre Cíor’thuathail)   Dim 15 Mar - 17:52

Je suis plus ou moins somnolant, baillant de temps en temps. J'aime bien venir ici car il n'y a jamais personne pour nous déranger enfin normalement.... J'ai remarqué une présence non loin qui une fois qu'il m'a vue et partie en direction de ma grotte et je dois dire que je n'apprécie guère cette situation. Qui peut bien venir m'embêter alors que je suis chez moi ? Déjà comment ont-ils réussi à venir jusqu'ici car les montagnes sont réputés pour être très hostiles pour les voyageurs. Sauf pour moi bien sur, après tous je contrôle la glace rien de plus simple pour moi que de vivre dans un endroit glacial.

Je souffle, il va falloir que je retourne dans ma grotte pour voir si il n'y a pas des intrus que je peux tuer et torturer pour le plaisir. Néanmoins, je ne bouge pas laissant mon ouïe travailler. Je ne suis peut être pas obligé de bouger finalement puisque des personnes viennent vers moi. Je sors mes deux lames et les pose à côté de moi. Ça ira plus vite si il m'agace et puis j'ai toujours voulu voir la couleur du sang sur la neige c'est tellement beau.

Je ne tourne pas ma tête vers les nouveaux arrivants qui se sont arrêté à une distance convenable pour eux. Apparemment, ils doivent savoir qui je suis et de quoi je suis capable ce qui me décroche un petit sourire.

Bonjour Valeeri. Commença-t-elle d’une voix douce. Mon nom est Sandre Cíor’thuathail, et j’ai une proposition à vous faire.

Une femme...que je dirais humaine en plus. Je souffle une nouvelle fois, depuis quand les femmes viennent me voir, je les aime pas quand vont-elles le comprendre ? En plus, depuis quand une humaine à un nom de chez nous et non de son monde ? Je daigne finalement à tourner ma tête vers eux avec un air impassible. Franchement, elle doit me craindre pour amener cinq hommes de mains.Comme si ça aller m'arrêter d'autant plus qu'ils sont laids.
Je la détaille un peu plus, elle était totalement laide aussi et chétive par la même occasion, je suis sur que je peux la briser facilement et sans aucun effort. Plus je la regarde plus je me dis qu'il y a quelque chose de louche. C'est pas le fait  que son regard est confiant à croire qu'elle n'a pas peur de moi.
C'est autre chose, la situation peut être ? Il faut avouer que les gardes du corps n'ont pas l'air aussi chétifs qu'elle....Voila !! J'ai trouvé depuis quand un humain a des gardes du corps chez nous ? Bah après tous je ne suis pas très sociable alors je ne peux pas dire que je connaisse tous ce qui passe par la tête des gens mais bon je sais que les autres peuples les voient comme des êtres inférieurs. Enfin moi je vois tous le monde ainsi en tous cas. De plus, je sens une présence en plus avec eux, leur chef sûrement... Du coup, tous devient cohérent dans ma tête, comment ont-ils pu croire me tromper aussi facilement, je ne suis pas un être aussi stupide que les autres.
Après plusieurs minutes je finis alors par ouvrir la bouche tout en les observant afin de me tenir prêt à attaquer.

« Je ne suis pas intéressé, alors vas-t'en !!»

Je pris mes lames dans chacune de mes mains et je me lève. Je vais me faire un plaisir de les égorger surtout cette femme. J'ai de plus en plus envie de la faire souffrir.  Alors voyons, je dirais que c'est celui derrière elle à gauche qui est le plus puissant des cinq gardes.
Donc vaut mieux que je commence par attaquer les gardes de droite tout en coupant un muscle dans la jambe de l'humaine pour pas qu'elle s'enfuit. Après ceux de gauche vont alors s'élancer vers moi alors il faut que l'un des garde que j'aurais déjà tué face écran pour le trancher et après je pourrais m'occuper de la fille tranquillement. Enfin, si il n'y avait pas cette autre présence que je n'arrive pas à déterminer sa position. Elle doit donc avoir des pouvoirs, je soupire.
Franchement, pourquoi les gens aiment venir gâcher mes moments de tranquillité ? Je ferme les yeux quelques secondes puis les ouvre de nouveau. Il me reste plus qu'à attendre que l'un d'eux face une faute pour me montrer où se situe leur chef même si j'ai déjà une petite idée. Après tous, ce nom me dit vaguement quelque chose et je pense que même avec ma réplique, ils vont continuer de me parler.En plus, je n'aime pas sa voie...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu es qui toi? (pv Sandre Cíor’thuathail)   Dim 15 Mar - 18:52

L’homme dragon nous observa un temps qui me parut interminable. J’avais repéré ses armes et épiai le moindre geste hostile, bien cachée dans la nuque de mon esclave.
 
Sa réponse bien que décevante, correspondait à la description qu’on m’en avait faite.
 
Je me crispai en le voyant se lever et prendre ses armes. Allait-il nous attaquer ? Non, il semblait attendre quelque chose.
 
Mes hommes de main se resserrèrent tout de même autour de nous, la main sur la garde de leur épée, prêts à dégainer.
 
Bien, il fallait être extrêmement prudente. Je soufflai à l’oreille d’Anna :
— Reste calme, et répète : J’ai eu vent de ta capacité à semer la confusion, et j’en suis admirative. Vois-tu, je veille à maintenir ce monde dans un chaos constant, la tâche n’est pas aisée, mais si tu consens à t’allier à moi…
 
Obéissante, la jeune femme répéta, jouant son rôle à la perfection :
­— J’ai eu vent de ta capacité à semer la confusion, et j’en suis admirative. Vois-tu, je veille à maintenir ce monde dans un chaos constant, la tâche n’est pas aisée, mais si tu consens à t’allier à moi…
 
Je ne lui laissai pas le temps de répondre et ajoutai immédiatement, toujours le plus bas possible :
— Je ne te demande pas de travailler pour moi. J’en sais suffisamment sur toi pour ne pas te proposer une chose aussi stupide. Disons que je te propose mon soutient et surtout celui de mon organisation afin que tu continues sur cette voie, afin de t’encourager même à développer cette capacité.
 
— Je ne te demande pas de travailler pour moi. J’en sais suffisamment sur toi pour ne pas te proposer une chose aussi stupide. Disons que je te propose mon soutient et surtout celui de mon organisation afin que tu continues sur cette voie, afin de t’encourager même à développer cette capacité.
 

Si ça, ce n’était pas une proposition alléchante ! Et puis honnêtement, je n’avais jamais proposé un marché aussi généreux ! Il y avait tout à gagner ! Il continuait dans sa voie et je le prenais sous mon aile ! C’était une offre à saisir !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Valeeri Iths

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Tu es qui toi? (pv Sandre Cíor’thuathail)   Lun 16 Mar - 11:04

Je sourie, en quoi est-ce une proposition ? Que se soit pour elle comme pour moi je ne voie pas qu'elle est l’intérêt... Et puis je me débrouille très bien tout seul je n'ai pas besoin de l'appuie d'une femme qui ne se montre même pas.Je souffle et je les laisse poireauter quelques minutes. Chaos ? Confusion ? Admirative?Sandre Cior'thuathail ? Voilà je m'en rappelle, un de mes aventure d'un soir m'avez raconté une rumeur comme quoi une humaine se faisait manipuler pour apparaître en son nom devant certaine personne.

En y repensant qu'est-ce qu'il est bavard ce mec, des fois j'ai envie de le tuer à cause de ça mais bon si je le faisais j'allais être malheureux. C'est une des rare personne qui me reste le plus fidèle et qui ne refuse jamais une de mes demande. C'est un type cool si on oublie le fait qui sait parler.
Bref, je pense que ce n'est pas le moment de me rappeler de lui même si j'irai bien le revoir après.

Je les regarde de nouveau, bien ils se sont tous regroupé plus près d'elle, donc je peux en tuer un pour le plaisir tout en la faisant sortir de sa cachette. J'en trépigne d'impatience, enfin après ils peuvent réagir de plusieurs façons possible. Soit elle continue de me parler en se tenant plus sur ses gardes soit elle m'attaque. De toute façon, je suis dans mon élément et rien ne peut m'arrêter quand je l'utilise chose que je fais rarement, sinon il n'y a plus l’intérêt d'un combat n'est-ce pas?

Je plante mes deux lames dans le sol puis je m'étends en baillant. Franchement, c'est d'un ennuie et j'ai envie dormir en plus. Je prends ma lame se trouvant à ma droite et la pose sur mon épaule avant de la lancer en frôlant le visage de l'humaine dans la tête de son garde derrière elle. Et un de moins un. Il va falloir que j'apprenne à mieux lancer après tous j'ai failli tuer l'humaine et la personne se trouvant derrière ou sur elle.

Je pris ma deuxième lame en main et je m’accroupie afin de regarder la couleur du sang qui coule sur la neige que c'est jolie. J'aimerai bien en avoir encore plus puis balancer les corps ailleurs.

« Dommage que se soit pas un bel homme au milieu de ce sang ~ »

Je souris satisfait puis je baille de nouveau en me relevant. Je finis par les regarder, plus que quatre gardes, une humaine et leur patron.

« Je n'accepte pas la proposition d'une personne qui se cache. Et puis je vois pas ce que je peux y gagne. Je me débrouille toujours bien seul je ne vois pas en quoi ça changerai. »

Et surtout, je hais les femmes même si elle me dit qu'elle me donnera pas d'ordre ou que je travaillerai pas pour elle, s'allier à elle me répugne le plus haut point. Et puis, elle est plutôt du genre à aimer qu'on lui obéisse et j'aime pas ça. Toutes les femmes sont pareilles, elles ne reculent devant rien pour avoir ce dont elles ont envie quitte à le faire souffrir. Elles se croient supérieur aux autres  car elles peuvent séduire facilement les hommes. D'ailleurs, qu'est-ce que les hommes peuvent leur trouver. Ah ça m'énerve, j'ai envie d'en tuer un autre....


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu es qui toi? (pv Sandre Cíor’thuathail)   Mer 18 Mar - 18:18

Pas de réponse. C’était presque insupportable pour une personne comme moi qui avait pris l’habitude à ce qu’on m’obéisse au doigt et à l’œil. Peu logique pour une fervente supportrice du Chaos, me diriez vous, mais je vous répondrais en citant un humain de l’Envers ayant écrit sur ce sujet et expliquant que le Chaos répondait à un certain ordre. Enfin, nous n’étions pas là pour parler littérature et philosophie. 
 
Ma future recrue semblait hésiter, et la présence de ces armes me mettait mal à l’aise. 
 
Et j’avais de quoi !
 
Avant même que je ne puisse réagir, je sentis sa lame ME frôler pour venir se planter dans la tête de l’homme juste derrière moi. 
 
Tous les autres dégainèrent aussitôt, prêts à attaquer et je dû leur ordonner directement de ne rien faire, m’aidant du vent pour porter mes paroles jusqu’à leurs oreilles. 
 
Mon cœur battait au point de presque exploser sous la pression et je me rendis compte que je n’étais pas la seule dans cet état de choc. Anna tremblait comme une feuille, immobile, les yeux écarquillés. 
Quant à l’assassin, il s’était accroupit tranquillement, sans craindre mes gardes. Il était beaucoup trop sûr de lui pour que je prenne le risque d’envoyer mes hommes à l’attaque. 
 
« Dommage que se soit pas un bel homme au milieu de ce sang ~ »
 
Je n’écoutais qu’à moitié son commentaire, trop occupée à rassurer Anna, qui était néanmoins passée derrière les quatre gardes restant. 
 
« Je n'accepte pas la proposition d'une personne qui se cache. Et puis je vois pas ce que je peux y gagne. Je me débrouille toujours bien seul je ne vois pas en quoi ça changerai. »
 
Je fermai les yeux et me concentrai. Je savais que cette excursion était périlleuse, je savais qu’il pouvait y avoir des morts, mais là, ça prenait un tournant vraiment trop risqué pour insister réellement.
 
Utilisant mon affinité avec le vent, je fis porter ma propre voix, sans pour autant me montrer.
— Je n’aurais jamais survécu six siècles si je m’étais toujours montrée à découvert et tu m’en a apporté la preuve à l’instant. Je maintiens néanmoins ma proposition, tu as tout à y gagner, il s’agit là d’un rare élan de générosité de ma part. Si tu as besoin de te sortir d’une mauvaise passe, ou s’il te faut quelques informations, sache que je place mes sujets à ta disposition. Je ne te demande pas de me répondre de suite. Je vais me retirer et te laisser y réfléchir. 
 
   
J’ordonnai ensuite aux autres de reculer doucement, le plus prudemment possible. Plus nous restions, et plus j’avais de chance de perdre des pions.
Revenir en haut Aller en bas
Valeeri Iths

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Tu es qui toi? (pv Sandre Cíor’thuathail)   Sam 4 Avr - 11:01

Me sortir d'une mauvaise passe ? Encore faut-il que j'y tombe. Ce qui n'arrivera sûrement jamais, après tous je ne montre jamais tout mes atouts. Le fait que je manipule la glace, personne ne le sait car je ne l'utilise pratiquement jamais. Et puis, je sais reconnaître la force d'un ennemi quand je le vois. C'est pourquoi je suis resté distant avec eux, après tous leur chef est caché et les deux seules choses que je peux dire sur elle sont : c'est une femme et elle peut contrôler le vent. Je suis bien avancé dessus, enfin je sais aussi qu'elle sait caché face à ses ennemis pendant six siècles. Soit elle est petite, soit elle n'est pas forte au combat en particulier au corps à corps.

Je ferai des recherches sur elle plus tard, pour l'instant laissons-les partir car une de ses proposition m'intéresse. Avoir des informations plus complète peut être utile même si j'ai mon petit informateur personnel qui me dit tout ce que je veux si je lui donne du plaisir que dire de plus ? J'ai un informateur presque parfait, bah oui faut pas rigoler il parle trop de sujet qui ne m'est pas utile mais bon on s'y fait.

Je finis par les observer avec un sourire mauvais. Que c'est marrant de les voir reculer lentement et encore plus de voir la petite humaine trembler comme une feuille. Je finis par m'avancer pour aller récupérer ma lame tout en traînant l'autre dans la neige laissant ainsi la trace de son passage.

« Ne pense pas que j'accepte mais pour les informations, ça m'intéresse même si j'ai mon propre informateur si je vois que les tiens ne sont pas utile alors je ne dirai pas oui. De plus, je ne révèle jamais tout mon potentiel à mes ennemis c'est pourquoi je ne serai jamais dans une mauvaise passe. »

J'avais finis par me retrouver à quelques centimètres devant l'un des gardes après avoir repris ma deuxième lame. Je souriais mauvais mais je ne fis pas d'autres gestes surtout que je ne suis pas la seule menace dans cette montagne. Ça serait dommage qu'elle meurt avant que je fasse des recherches sur elle.

« De plus, si les personnes que tu m'envoies ne sont pas de bel homme avec qui je pourrais jouer, je les tuerais... »

J'avais finis ma phrase en insistant bien sur le dernier mot. Oui j'avais envie de diversité niveau homme. Pas que je m'ennuie de mon informateur oh que non mais j'ai envie de goûter à de nouvelle chose...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu es qui toi? (pv Sandre Cíor’thuathail)   Sam 4 Avr - 12:53

Il s'approcha, sans un mot. Visiblement, ce n'était pas encore terminé pour lui. il avait encore quelque chose à ajouter. 

Et il jouait avec nos nerfs. Pour une ancienne hyperactive comme moi, c'était une chose pour le moins insupportable, j'avais tellement envie de le secouer et de lui dire de répondre rapidement pour qu'on puisse enfin partir de cette fichu montagne !!

« Ne pense pas que j'accepte mais pour les informations, ça m'intéresse même si j'ai mon propre informateur si je vois que les tiens ne sont pas utile alors je ne dirai pas oui. De plus, je ne révèle jamais tout mon potentiel à mes ennemis c'est pourquoi je ne serai jamais dans une mauvaise passe. » 


C'est ce qu'ils disent tous. Mais l'éternité est longue et pleine de surprise. Il finira par trouver plus fort que lui, et à ce moment là, il sera bien content que je lui vienne en aide !

Enfin, il avait tout de même envisagé le fait d'accepter. Il n'allait pas regretter sa décision. Il était méfiant, mais en cédant légèrement comme il venait de le faire, il m'avait donné l'occasion de gagner sa confiance peu à peu, de le rallier à ma cause. Même si cela me prendra des siècles. 

Il continua d'avancer et je soupirai. Il allait encore tuer un de mes hommes. 

« De plus, si les personnes que tu m'envoies ne sont pas de bel homme avec qui je pourrais jouer, je les tuerais... » 


Je souris. C'était là un vice qui pourrait lui porter préjudice un jour, mais soit. J'avais beaucoup de monde sous la main, il devait bien y en avoir à son goût. 

Usant de nouveau de mon pouvoir, je lui répondis:

— Soit. Il en sera ainsi. Si tu souhaites me contacter, adresse toi à n'importe quel passant portant ce sceau. Anna lui indiqua une broche sur sa cape représentant une pomme dorée. 

Oh bien sûr, je ne faisais pas porter ce symbole par tout le monde, mais il fallait bien certaines balises postées un peu partout pour entrer en contact avec moi. 

J'ordonnai aux autres de reculer prudemment, jusqu'à être assez loin pour pouvoir lui tourner le dos sans risques et entreprendre de descendre cette montagne infernale. 

Seulement là, je m'autorisais à souffler réellement. J'avais perdu un homme de main, mais ça aurait pu être pire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu es qui toi? (pv Sandre Cíor’thuathail)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu es qui toi? (pv Sandre Cíor’thuathail)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ALERTE!! [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Rps Terminés-
Sauter vers: