Serez-vous l'un des notres? Ou ferez-vous partie de ceux qui ont été amenés illégalement sur nos Terres?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Jeu 12 Fév - 13:21

Comment est-ce que je n’avais pas pu le prévoir ? Les oiseaux volaient bas pourtant, les insectes étaient rentrés s’abriter, mais non, je n’avais rien remarqué. J’avais persévéré dans mon idée de rentrer ce soir.

Il faut dire que je ne tenais pas à rester à cette soirée organisée par Gaëlle, une fée avec qui je trainais régulièrement. Elle s’était mise à adopter un comportement vraiment… malsain depuis qu’elle sortait avec ce type. En plus, c’était l’ex d’Azalée, qui était AUSSI invitée (on se demande pourquoi ???), et du coup, je ne vous raconte pas la tension qu’il y avait. Le genre de chose absolument insupportable. Le pire fut que je fus prise à parti.

Qu’est-ce qu’elles avaient à me mêler à leurs histoires ?! Et à m’agresser quand je prenais la défense de l’autre ?!

Ni une, ni deux, j’étais partie.

Oh, certes, nous étions le soir et j’étais en tenue légère et festive, mais avec mes ailes et ma taille, j’avais juste à me méfier des oiseaux nocturnes.

J’avais fait la moitié du chemin lorsque j’arrivai à Camaria. J’avais vraiment hâte de rentrer et d’oublier les embrouilles de ce soir.

Sauf que je n’avais pas vu tous les signes annonçant la pluie.

Je me posai rapidement lorsque les premières gouttes tombèrent et couru m’abriter.

Lorsque j’atteignis l’arbre le plus proche en pestant, j’étais déjà trempée. Les nervures de mes ailes accrochaient les gouttes d’eau comme une toile d’araignée le ferait, ce qui, en dehors de son contexte, pouvait être plutôt joli. Mais voilà, là, tout de suite, ça les rendait totalement inutilisables.

Je restai quelques instants dans un creux de l’arbre, attendant que l’averse passe, mais elle s’amplifia.

Je n’allais pas rester toute la nuit ici ?! Une bestiole passant par là aurait vite fait de me dévorer !!

Cette pensée me glaça les sangs et me poussa à prendre une feuille au sol pour m’y abriter et marcher. Mes vêtements et mes cheveux étaient déjà totalement trempés, comme si je sortais d’une rivière, mais cette feuille me protégeait des gouttes d’eau qui tombaient sans cesse. Parce que quand on mesure à peine 20 centimètres, ce n’était pas ce qu’il y avait de plus agréable au monde.

Je soupirai. J’allais vraiment traverser toute cette forêt à pieds ? N’y avait-il pas de maison ou quelque chose dans ce genre pas loin où m’abriter le temps que la pluie cesse ?

Non. Il n’y avait rien.

Empoignant les bords de la feuille au dessus de ma tête, je commençai mon périple quand soudain, un bruit de pas me fit me retourner.

Qu’ Angharradh soit louée, il y avait quelqu’un !!

Je me dirigeai vers la personne, un homme gigantesque (de mon point de vue, tous ceux qui n’appartenaient pas à la race des fées étaient gigantesques)et la pluie ne me permit pas de lever suffisamment la tête pour voir à quoi il ressemblait exactement. Espérons qu’il me remarque !

— S’il-vous-plaît ! Excusez moi ! Tentais-je en agitant les bras pour attirer son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Jeu 12 Fév - 15:21

Cela faisait bien... Des années que j'errais sans fin sur les routes du continent d'Andarésia. Je me cachais aux yeux du reste du monde depuis que nous nous étions affrontés, avec Estrella, depuis... depuis que j'avais cette balafre sur le visage. Cette blessure qu'elle m'avait infligé juste avant de mourir n'avait toujours pas disparu de mes traits. Elle était encore présente et même douloureuse par moment, comme si la douleur cuisante de sa trahison était toujours là, au fond de moi. Comme si, moi, le grand et puissant Alucart, je pouvais ressentir un quelconque attachement...!Toujours est-il que ces événements avaient fait naître chez moi une haine incommensurable envers cette catin de vampire! J'avais de la rage et de l'énergie à revendre, que je contenais tant bien que mal. Mais quand... Oh oui, quand cette plaie se guérirait définitivement alors je laisseras libre cours à toute cette colère accumulé, je pillerais, je ravagerais et tuerais tout ceux qui se mettront en travers de la route. A commencer par ceux qui avaient servit à Estrella de guerriers durant notre bataille.

Mais en attendant... Je n'avais d'autres choix que de ruminer tout cela dans mon coin, vagabondant, laissant le vent porter mes pas. Et aujourd'hui, c'était vers Camaria que je me dirigeais. J'avais beau ne pas me montrer aux autres, je venais ici régulièrement et de façon discrète afin de prendre des nouvelles de mon peuple. Je grommelais alors que la pluie se mettait à tomber. La simple et vieille cape que j'avais sur le dos ne suffirait pas à me protéger des ravages de la pluie, du moins pas assez longtemps pour me rendre jusqu'à la taverne la plus proche de la capitale vampirique.

J’accélérais alors le pas malgré une récente blessure à l'argent, au niveau du genou, le dos légèrement courbé pour éviter les branches trop basses des arbres qui bordaient le chemin sur lequel j'étais. Mais bientôt, comme pour m'annoncer un mauvais présage, la pluie se renforça, s'amplifiant même jusqu'à ce qu'un orage éclate, grondant au loin. Je pressais un peu plus encore le pas, il fallait que je me dépêche si je ne voulais pas finir tremper jusqu'aux os. Et pour ne rien arranger, ce n'était pas une pluie comme toutes les autres, mais une pluie glacial, une pluie de celles qui vous fait trembler de froid encore des heures plus tard.

Je repoussais enfin une énième branche pour me retrouver dans un espace plus grand, sur une route beaucoup plus large et levais les yeux sur ce qui devait être les murailles de la cité de Camaria. J'étais tout proche. Des gouttes d'eau perlaient déjà sur le rebord du capuchon de ma fine cape, retombant sur mon visage et sur l'affreuse cicatrice qui le barrait, y apportant une touche de fraîcheur, tandis qu'une faible voix s'éleva, faisant frémir imperceptiblement mes oreilles. Je m'arrêtais donc, à l'affût du moindre bruit malgré le boucan phénoménale que provoquait l'orage, et tournais la tête derrière moi, mon regard tombant directement sur une petite créature, pas plus haute que vingt centimètre.

Mon regard bleu glace se mit à la fixer tandis que mes doigts se glissaient discrètement sous les pans de ma cape pour venir se refermer sur la poignée de mon arme. Méfiant, j'étais tendu comme un arc, prêt à dégainer et à tuer à nouveau. Extérieurement cependant, et ce malgré le visage impénétrable que j'affichais, je semblais tout à fait normal, du moins autant qu'un homme trempé pouvait l'être.


«Qu'y a-t-il...?»

Je l'observais attentivement, une expression indéchiffrable sur le visage, et finissais par hausser un sourcil.

«Un problème, peut-être...?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Jeu 12 Fév - 16:11

Victoire ! Il s’est arrêté !

«Qu'y a-t-il...?»

La pluie était toujours trop forte pour que je puisse le voir correctement, j’avais une chance sur deux de tomber sur un être malfaisant, mais je relativisais en me disant que je courrais moins de risques qu’une femme de sa taille. (enfin, il pouvait toujours m’écraser sans que je puisse réagir, ce qui était extrêmement problématique)

«Un problème, peut-être...?»

Un problème ? Un problème ?!

— Eh bien disons que la pluie, quand on fait ma taille, est un véritable fléau. Est-ce que vous traversez cette forêt ? Est-ce que vous pourriez m’aider ? Je ne peux pas voler, mes ailes sont trempées…


Et pas que mes ailes ! J’étais vêtue légèrement et je grelottais même. Pour sûr, j’allais sûrement tomber malade après ça !

Je pris un ton suppliant et continuai :

— J’essaye de rentrer chez moi et il faudrait que je traverse aussi cette forêt. Est-ce que cela vous dérangerait de me prendre avec vous le temps de ce trajet ? Vous êtes beaucoup plus rapide et vous avec beaucoup moins de chances que moi de vous faire piétiner ou dévorer par une bête sauvage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Mar 17 Fév - 16:22

Je l'observais attentivement, une expression indéchiffrable sur le visage, et finissais par hausser un sourcil.

«Un problème, peut-être...?»

Le silence qui s'en suivit m'incita à rester sur mes gardes. Ce n'était pas tous les jours que l'on m'interpellait de cette façon et encore moins que l'on m'adresse la parole. Mes doigts se resserrèrent imperceptiblement autour de la poignée de mon épée tandis que je continuais de la fixer en attendant une réponse qui, par ailleurs, ne tarda pas.

_ Eh bien disons que la pluie, quand on fait ma taille, est un véritable fléau. Est-ce que vous traversez cette forêt ? Est-ce que vous pourriez m’aider ? Je ne peux pas voler, mes ailes sont trempées…

Je continuais de l'observer du coin de l’œil, relâchant déjà la garde de mon arme, prêt à repartir comme si de rien n'était quand à nouveau sa faible voix s'éleva.

_ J’essaye de rentrer chez moi et il faudrait que je traverse aussi cette forêt. Est-ce que cela vous dérangerait de me prendre avec vous le temps de ce trajet ? Vous êtes beaucoup plus rapide et vous avec beaucoup moins de chances que moi de vous faire piétiner ou dévorer par une bête sauvage.

Je m'arrêtais alors, et soupirais longuement sans cacher mon agacement. Comme si j'avais le temps pour aider une aussi pathétique chose... Je me retournais alors, cette même expression indéchiffrable sur le visage.

«Je ne traverse pas la forêt.»

Je relevais un peu la tête, dardant cette frêle créature de mon regard bleu glace.

«Je m'arrête à Camaria.»

Un léger sourire en coin étira mes lèvres, sourire qui, pour ceux qui l'avait déjà aperçu, ne signifiait rien de bon.

«Je pourrais toujours vous y déposer, le temps que la pluie cesse.»

Je lui faisais un petit signe de tête vers les murailles.

«La taverne la plus proche est à moins de quinze minutes à pas d'Hommes d'ici. Enfin... Pour tout être hormis les fées.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Mar 17 Fév - 18:58

Il allait partir ? Me laisser là ? N’avait-il pas de cœur ? Ce n’était pas comme si j’avais l’air d’une bête féroce, non plus ! Qu’est-ce que ça lui couterais de me laisser grimper sur son épaule ou de me mettre dans sa poche ?

«Je ne traverse pas la forêt.»

Ah… Voilà autre chose. C’était un peu plus compréhensible. Mais cela ne m’arrangeait pas du tout.

Il précisa:

«Je m'arrête à Camaria.»

Camaria… Une ville de vampires. Il y avait donc 70% de chances que ce soit un vampire. Et 30% de chances que ce soit juste un voyageur qui aurait à faire avec des vampires.

Enfin, les gens de ma race n’intéressaient pas les vampires, il me semble. Trop petits, pas assez de sang, même pas assez de place pour y planter ses crocs.

L’inconnu dit alors quelque chose qui me remonta soudainement le moral :

«Je pourrais toujours vous y déposer, le temps que la pluie cesse.»

Il ajouta :

«La taverne la plus proche est à moins de quinze minutes à pas d'Hommes d'ici. Enfin... Pour tout être hormis les fées.»

Les yeux remplis d’espoir, je me rapprochai en grelottant.

— C’est toujours mieux que de rester ici. Merci beaucoup en tout cas !

Je n’attendais plus qu’il se penche pour me prendre avec lui. Comme je l’avais précisé plus tôt, je ne pouvais pas voler et je me voyais mal l’escalader ou m’accrocher à son pantalon pour le reste du chemin.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Dim 15 Mar - 20:03

_ C’est toujours mieux que de rester ici. Merci beaucoup en tout cas !

La voyant se rapprocher, je ne pu empêcher l'ombre d'un sourire d'étirer mes lèvres. Beaucoup étaient les gens à croire naïvement que les autres étaient tous aussi bon qu'ils l'étaient peut-être eux-même. Personnellement... Si je n'avais rien à y gagner, alors je ne voyais pas l'intérêt d'aider quelqu'un. Surtout pas une créature aussi frêle et petite dont je ne pourrais même pas me nourrir. Enfin, aujourd'hui était mon jour de chance. Si je me souvenais bien...

Sans rien ajouter de plus, je franchissais les deux pas qui nous séparaient l'un de l'autre et me penchais aussitôt, le visage toujours caché par l'ombre de mon capuchon, pour l'attraper et la glisser ensuite dans la poche de mon pantalon, du côté de mon arme, sous les pans de ma cape.


«Je vous préviendrais quand nous serons sur place.»

Reprenant aussitôt ma route, je me dirigeais tout droit vers les murailles de la ville. Après avoir franchis ces lourdes portes de métal, je bifurquais rapidement sur ma gauche et me frayais un chemin jusqu'à emprunter une petite ruelle. Sombre et étroite, elles n'étaient pourtant pas aussi déserte que l'on aurait pu le croire. Mon regard se posant sur la première des portes à ma droite, je comptais jusqu'à m'arrêter à la quatrième. Je toquais une première fois, puis attendais un peu pour frapper deux nouveaux coups. Les volets juste à côté s'ouvrirent alors subitement et une voix s'en éleva immédiatement.

«Qu'est ce que tu veux?»

«Je suis là pour voir Dworkilin. J'ai de la marchandise pour lui.»

Comme soudainement plus intéressé par les mots que je venais de prononcer, un homme aussi grand que je l'étais se leva, repoussant la chaise sur laquelle il était un peu plus tôt, pour venir s'appuyer sur le rebord de la fenêtre.

«Il va plus tarder à rentrer. Mais peut-être que je pourrais déjà vous faire un devis...?»

Sans véritablement prêter attention aux paroles du garou, je soupirais un peu.

«C'est assez pressant...»

Je vis alors un sourire des plus malsain étirer les lèvres du type face à moi. Je continuais:

«Mais je crois que je peux bien attendre encore un peu. Dites lui que je l'attendrais au «Cerbère Assoiffé», à la table du fond.»

Je jetais ensuite un dernier regard à l'enseigne crasseuse qui se trouvait juste au dessus de la porte puis faisais aussitôt demi-tour. Sans attendre plus longtemps, je m'enfonçais dans une autre rue, un peu plus saine d'apparence, et prenais la direction de l'auberge. Arrivé devant la porte, je poussais lentement cette dernière, prenant un peu le temps de laisser mon regard dériver dans la salle, puis me dirigeais rapidement vers la table du fond, heureusement libre. Près de la cheminée, elle était en général la table la moins prisée par les vampires. Mais je n'en avais cure. Pour moi, elle avait un sacré avantage, et c'était celui d'être constamment ou presque plongé dans une semi obscurité. Prêt à m'asseoir, je me souvenais ensuite de ma passagère et j'entrouvrais donc un des pans de ma cape.

«Nous sommes arrivés.»

A peine fut-elle sortie que j'attrapais la chaise la plus proche et la tournais dos à la salle avant de m'y laisser tomber en poussant un soupire. Une femme s'approcha alors.

«Un rafraîchissement...?»

«Un sanké pour moi.»

Je me tournais ensuite vers celle qui m'avait accompagné jusque là.

«Je me chargerais de payer la note, prenez donc ce qu'il vous plaira.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Mer 18 Mar - 18:54

L’inconnu se rapprocha et se pencha enfin.
 
Je n’aimais pas être portée par les races plus grandes que moi, ils ne faisaient jamais vraiment attention et nous prenaient comme on prend un objet, sans songer un instant que nos ailes étaient fragiles, que nos muscles et nos os aussi, et ce n’étais jamais agréable d’être prise dans un étau de chair, secouée dans le vide, incapable de bouger.
 
«Je vous préviendrais quand nous serons sur place.»
 
Je me retrouvai donc dans la poche de l’homme, au sec, certes, mais secouée dans tous les sens à chaque pas et étouffant sous sa lourde cape. Enfin, c’était toujours mieux que de rester dehors en pleine nuit, dans le froid et la pluie.
 
Le trajet me parut interminable, d’autant plus que je ne voyais absolument rien, recroquevillée dans cette poche. Je ne pu qu’entendre, tenter de deviner, et surpris une conversation étrange d’ailleurs.
Je cru d’abord que l’homme qui m’avait recueillie voulait me vendre, mais après réflexion, il devait déjà se rendre en ville, c’est qu’il avait donc quelque chose à y faire. Et donc à y vendre d’après ce que je venais d’entendre.
 
C’est en tentant de me rassurer sur ce point que je passai le reste du trajet. Finalement, l’homme ouvrit sa cape et m’annonça :
 
«Nous sommes arrivés.»
 
Il n’avait visiblement aucune envie de faire l’effort de me poser où que ce soit, et je devais bien avouer que je n’avais aucune envie de me faire porter de nouveau. Je me hissais hors de sa poche et déployai mes ailes qui avaient séché juste assez pour que je puisse voler jusqu’à la table.
 
J’observai aussitôt l’endroit, une auberge gigantesque, pleine de gens gigantesques. Nous étions près de la cheminée, et sa chaleur était la seule chose rassurante à ce moment là. J’étais toujours trempée, frigorifiée, mais je n’étais plus dans cette forêt, et je le devais à cet inconnu. D’ailleurs, je ne savais même pas à quoi il ressemblait !
 
Alors que je me tournais vers lui, une serveuse arriva et demanda :
 
«Un rafraîchissement...?»
 
«Un sanké pour moi.»
 
Il se tourna vers moi et ajouta :
 
«Je me chargerais de payer la note, prenez donc ce qu'il vous plaira.»
 
J’esquissai un sourire, reconnaissante, et me tournai vers la serveuse :
 
— Un chocolat chaud, s'il-vous-plaît.           
 
J’espérai qu’elle ait de quoi servir une fée. Je me voyais mal tenter de boire dans une de leurs tasses, et même en terme de quantité, je ne pourrais jamais avaler autant qu’eux.
 
Une fois qu’elle partit, je cherchai un endroit où m’asseoir au bord de la table, et passai une main dans mes cheveux mouillés pour tenter d’avoir l’air un peu moins pitoyable.
 
— Je vous remercie beaucoup. Soyez assuré que je vous rendrais un service équivalent tôt ou tard. Je tentai un sourire. Je m’appelles Sandre Cior’thuathail, et vous ?
 
Je frottai mes bras pour tenter de me réchauffer un peu plus vite et jetai un nouveau regard à la salle, avant d’ajouter :

— J’ai entendu que vous aviez rendez-vous. Je ferais en sorte de ne pas vous déranger, je m’éloignerais, si vous le souhaitez. Vous m’avez déjà rendu un grand service en m’emmenant jusqu’ici, je ne voudrais pas pour importuner plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Mer 1 Avr - 15:39

Je ne fis même pas attention au sourire reconnaissant qui étira les lèvres de cette fée. A vrai dire, je m'en fichais pas mal. Et surtout, j'étais bien trop concentré à renifler discrètement les odeurs qui se bousculaient dans l'auberge. Il y en avait tout un tas, et il était plutôt difficile de les cerner, puisqu'elles avaient malheureusement tendance à se mélanger au bout d'un certain temps. Je fronçais un peu les sourcils, et me concentrais pour les délier les unes après les autres afin de chacune les identifier. Là, par exemple... Il y avait cette effluve, délicieusement enivrante qui s'échappait d'une pipe probablement bourrée avec une quelconque drogue, tout juste sortie des ateliers des fabricants. Ces derniers temps, ils en concevaient plus que de raisons, et certains disaient qu'ils étaient sur le point d'étendre leur marché. Il y avait aussi... Ces discrets arômes qui s'échappaient des cuisines, puis le parfum d'un vampire fraîchement repu... Il y en avait tant. Et pourtant, je ne sentais pas sa présence. Elle n'était donc pas venue ici ces derniers temps. Heureusement pour moi...

Je soupirais discrètement, et tandis que les paroles de celle qui m'accompagnait me parvenaient enfin, je tournais légèrement la tête dans sa direction. Le regard rivé sur elle, je haussais lentement un sourcil alors qu'elle se présentait. Je ne m'attendais pas véritablement à cela, mais au moins, cela faciliterait les choses. Acquiesçant discrètement, je lui répondis le plus simplement du monde:

«Eldritch.»

C'était un mensonge, évidemment. Je n'aimais pas m'attarder plus longtemps sur ma personne. De plus, je ne pouvais pas me permettre de me dévoiler plus encore. Si jamais mon nom ou mon véritable prénom était prononcé ici, je ne donnais pas cher de ma peau. Il fallait que je sois le plus discret possible.

Puis alors qu'elle reprenait la parole tout en se frottant les bras, je jetais moi-même un coup d’œil en direction du comptoir, espérant que la serveuse ne tarderait pas trop à nous apporter nos rafraîchissement. Je ne m'étais pas nourris depuis quelques jours, et la faim commençait petit à petit à me tirailler l'estomac. En m'apercevant donc qu'elle ne revenait toujours pas, je laissais échapper un rictus agacé avant de me retourner vers la créature.

«En effet. Et je vous en remercie pleinement.»

Le capuchon de ma cape toujours rabattus sur le crâne, j'en attrapais le bord et le tirais doucement afin de garder le visage toujours caché dans l'ombre. Dans mes souvenirs, très peu de personnes savaient qu'Alucart avait été dévisagé, et que désormais une énorme balafre ornait son visage, mais sait-on jamais... Cette peste d'Estrella avait peut-être pris plaisir à tenir les autres vampires au courant.

Je n'eus pas le temps d'en dire plus que la même serveuse que tout à l'heure s'approcha de nous, un plateau en main. Posant sagement un verre de sang frais devant moi, elle se tourna ensuite vers la fée devant laquelle elle déposa une tasse fumante adaptée à la taille de la créature.

«Voilà pour vous...!»

Alors qu'elle faisait à peine demi tour, j'attrapais mon verre entre mes doigts et le menais à mes lèvres pour en boire une bonne gorgée tout en faisant attention que mon capuchon ne se renverse pas. Je le reposais ensuite sagement, presque vide, et soupirais un peu.

«Dites moi, Mademoiselle Sandre... Qu'est ce qui a bien pu vous poussez à vous aventurer aussi près de Camaria...? Auriez vous quelques tendances suicidaires...?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Jeu 2 Avr - 20:14

Je fus soulagée quand la serveuse arriva avec nos boissons, d'une, parce que mon interlocuteur ne semblait pas avoir envie de parler (vive l'ambiance !), de deux, parce que j'avais froid et qu'une boisson chaude serait juste parfaite, et enfin, parce que je constatai qu'ils avaient de la vaisselle adaptée aux fées. 

Je pris la tasse entre mes mains et frissonnai agréablement sous l'effet de la chaleur. Mes ailes vibrèrent quelques secondes à peine. Il s'agissait là d'un tic nerveux. J'étais hyperactive, je tentais de me contrôler, mais ce n'était pas chose aisée. 

«Dites moi, Mademoiselle Sandre... Qu'est ce qui a bien pu vous poussez à vous aventurer aussi près de Camaria...? Auriez vous quelques tendances suicidaires...?»


Je reportai mon attention sur mon "sauveur" dont je ne voyais toujours pas le visage. Il avait envie de discuter maintenant ?


J'esquissai une légère grimace en songeant aux raisons qui m'avaient poussée à faire ce voyage. 


— J'étais à une soirée, d'où mes vêtements peu adaptés au voyage, et l'ambiance commençait à tourner au vinaigre, alors j'ai préféré partir avant qu'il ne fasse totalement nuit et que je ne sois coincée avec ces gens jusqu'à demain. D'habitude, en volant assez haut, je peux faire le chemin d'une traite, et le ciel m'avait l'air dégagé lorsque je suis partie. 


Je baissai les yeux et me repris. 


— Enfin, je devais être trop en colère pour avoir bien regardé, puisque visiblement il y avait de quoi faire tomber autant de pluie. 


J'ouvris à nouveau la bouche pour lui demander ce qu'il faisait sur cette route, mais j'avais déjà eut ma réponse. Il était là pour affaires. 


— Une chance que vous passiez par là !


Bon... Il fallait que je rebondisse sur ce sujet !


Je changeai de position, non pas pour être plus confortablement installée, mais juste parce que j'avais envie, besoin même de bouger, puis avalai une gorgée de chocolat. Le liquide brûlant me réchauffa instantanément.


— Vous venez souvent ici ? 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Jeu 9 Avr - 12:27

A vrai dire, tout cela ne m'intéressait guère... Ce qu'elle venait faire aussi près des frontières de Camaria ne me regardait en rien, et pour tout dire.. Si je ne m'ennuyais pas autant, alors probablement m'en ficherais-je pas mal. L'on fait avec ce que l'on a, n'est ce pas, pour passer le temps...? Et puis, lui parler était aussi une façon de m'assurer qu'elle resterait non loin de moi jusqu'à ce que Dworkilin arrive. Un faible sourire étira mes lèvres à cette pensée. Ce sale nain teigneux avait trouvé un moyen de continuer à faire fleurir son commerce dans notre belle cité vampirique. En même temps... Il fallait l'avouer, ces prix étaient alléchant...! J'avais même entendu dire que des groupes s'étaient formés par ci par là pour se lancer à la chasse aux fées. Hm... L'argent attirait toujours autant les gens.

Je baissais sagement la tête vers la créature, la dardant de mes yeux de glace avant d'esquisser moi-même une grimace. Je n'avais pas vraiment écouté la réponse de mon interlocutrice, mais ses paroles m'étaient plus ou moins parvenues. Ainsi donc, elle s'était contenté d'éviter une soirée un peu trop lourde.. Hm... C'est tout...? J'étais déçu, je m'attendais à mieux que cela. Mais en même temps... Qu'espérais-je? Qu'elle soit bel et bien venu jusqu'ici dans l'intention de se faire dévorer par un quelconque vampire...? C'était absurde. Je secouais discrètement la tête puis haussais un sourcil aux mots qui s'échappèrent ensuite de ses lèvres.

«Il faut le croire...»

Trop en colère, ou trop idiote...! C'était parfaitement possible, aussi. En tout cas, pour venir se fourrer dans une ville de buveurs de sang, elle ne pouvait qu'être un minimum folle. Et pour faire confiance au premier inconnu venu également... Bon Dieu... Étais-je tombé sur une fée sans cervelle? Hm... Avec la chance que j'ai, elle ne va pas me valoir un clou...! Tandis que je cherchais à l'évaluer du regard, le visage neutre, j'attrapais mon verre que je faisais lentement tournoyer entre mes doigts. A sa question, je baissais les yeux sur le bois de la table.

«Souvent...? Hm... On peut dire cela.»

Levant mon verre, j'en vidais définitivement le contenu avant de le reposer, vide, sur la table.

«Mais pour un vampire, après tout, il n'y a rien de mieux et de plus réconfortant que de rentrer chez les siens.»

En effet... Même si il était vrai qu'en venant ici, je risquais ma peau, je ne pouvais m'empêcher de ressentir cette chaleur m'envahir quand je remettais enfin les pieds à Camaria. Comme si, au fond de moi, je savais qu'était là ma place. Je relevais les yeux vers la fée, un étrange sourire étirant désormais mes lèvres sèches.

«Quant à vous...»

Je repoussais légèrement mon verre du bout des doigts.

«J'imagine que c'est la première fois que vous venez ici...?»

Il ne pouvait en être autrement, ou alors elle aurait déjà rejoint les autres créatures dans son genre dans les cales du rafiot que Dworkilin utilisait pour faire son commerce. A moins qu'elle n'ait réussis à y échapper...? Alors dans ce cas, elle cachait très bien son jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Ven 10 Avr - 14:19

«Souvent...? Hm... On peut dire cela. Mais pour un vampire, après tout, il n'y a rien de mieux et de plus réconfortant que de rentrer chez les siens.»

Je souris.

— En effet, et pas que pour les vampires !

C’était toujours réconfortant de rentrer. Savoir qu’on appartenait à un groupe, tout ça…

Finalement, les vampires n’étaient pas si monstrueux que ce qu’on disait ! Ou alors j’avais vraiment eut de la chance ! Mais c’était plutôt rassurant de savoir qu’ils n’étaient pas sans cœur.

Je bu une gorgée de chocolat et il continua :

«Quant à vous...»

Je relevai la tête, ma tasse entre les mains, attendant la suite.

«J'imagine que c'est la première fois que vous venez ici...?»

Hochant la tête, je précisai :
— On m’a toujours déconseillé de venir ici, je n’ai jamais su pourquoi, mais c’est sans doute lié à la crainte que votre race inspire un peu partout. Sans vouloir vous offenser. Et puis je suis beaucoup trop jeune et inexpérimentée pour pouvoir visiter certains endroits toute seule. La preuve, je me suis retrouvée coincée sous cette pluie !

Embrassant la salle du regard, je souris faiblement et ajoutai :
— Mais finalement, ce lieu n’est pas si terrifiant qu’on le dit ! Et heureusement !

Je terminai ma tasse.
— Vous voyagez beaucoup ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Mar 14 Avr - 12:43

Un faible sourire étira mes lèvres. J'avais donc bel et bien raison. Cette petite et frêle créature venait de mettre les pieds dans la capitale vampire, Camaria, et c'était la première fois. Elle ne savait donc pas ce qu'il l'attendait ici. Heureusement pour moi, les habitants de la cité avaient tous connaissance du commerce inégal de Dworkilin, et jusque là, personne ne s'y était opposé. J'écoutais donc sagement la fée, effaçant de mon visage toute expression qui aurait pu passer pour une quelconque joie, retrouvant ainsi mon masque de neutralité constante.

«Je suppose que c'est votre entourage qui vous a déconseillé de venir jusqu'ici...?»

Je la regardais brièvement, et sans attendre une quelconque réponse de sa part, je reprenais.

«Nous sommes en effet considéré comme des erreurs de la nature par les autres créatures, des monstres. Moi je préfère dire que nous sommes des régulateurs, les prédateurs naturels de l'homme qui ne cesse de proliférer, et de bafouer ce qui l'entoure.»

Je m'arrêtais alors que la serveuse s'approchait de nouveau de nous, et j'en profitais aussitôt pour commander un nouveau verre de sang frais. Lorsque cette femme fut de nouveau loin de nous, je reportais mon attention sur cette Sandre.

«Camaria n'est pas aussi effrayante qu'elle en a l'air.»

Je souriais brièvement en coin.

«Qui sait...? Peut-être même finirez-vous par l'apprécier...?»

Puis alors que la porte de la taverne s'ouvrait subitement, je relevais la tête et plantais mon regard sur la créature qui venait de pénétrer les lieux. Ne mesurant pas plus d'un mètre cinquante, et pesant probablement bien plus de soixante dix kilos, le nain attrapa les rebords de son lourd ceinturon pour le remonter avant de laisser son regard traîner dans la salle. Je laissais alors un large sourire étirer mes lèvres avant de baisser les yeux sur Sandre.

«Ce n'est pas que je n'apprécie pas votre compagnie, mais mon rendez vous vient d'arriver. Je vais vous demander de nous laisser...»

Puis relevant les yeux vers le nain qui s'approchait désormais de nous.

«Mais ne restez pas bien loin... Nous pourrons continuer notre discussion un peu plus tard, vous et moi.»

J'attendis donc sagement qu'elle s'éloigne et fit alors signe au nain de s'asseoir.

«Dworkilin? Installez vous.»

Une longue barbe brune et une touffe de cheveux toute aussi impressionnante, la créature renifla longuement tout en me regardant de haut en bas.

«J'ai l'habitude de juger un client à sa tête... J'vais vous demander d'enlever ce capuchon avant de parler affaire.»

Je grimaçais alors et soulevais un peu mon capuchon pour qu'il puisse apercevoir mon visage. Refuser aurait été inutile, les nains étant assez connus pour être têtu et borné. A l'expression qui se forma sur ses traits, j'en déduisis qu'il m'avait reconnu.

«Je vois... J'comprends mieux, maintenant. Bon... Alors...»

Se laissant tomber sur la chaise face à la mienne, l'homme se racla un peu la gorge avant de laisser échapper un crachat qui ne manqua pas de s'écraser au sol, aux pieds de la serveuse qui venait de déposer mon verre de sang frais sur la table.

«J'vous en donne vingt milles PO.»

Je grimaçais.

«La marchandise est en bon état, elle est parfaitement en état de «fonctionnement». Ne tentez pas de me rouler, Dworkilin, je suis au courant pour votre commerce depuis bien longtemps.»

«Vingt deux milles PO, c'est mon dernier mot.»

Je grommelais, un peu mécontent, et laissais échapper un rictus agacé. J'attrapais finalement mon verre que je vidais d'un trait avant de le reposer sur le bois de la table.

«Très bien.»

Je me tournais alors vers la fée.

«Mademoiselle Sandre, venez... Je vais avoir besoin de vous, l'espace d'un instant.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Ven 17 Avr - 15:29

Le vampire ne répondit pas à ma question, il semblait être intrigué, touché même par ce que j’avais dit juste avant puisqu’il demanda même :

«Je suppose que c'est votre entourage qui vous a déconseillé de venir jusqu'ici...?»`

Je hochai la tête alors qu’il continuait :

«Nous sommes en effet considéré comme des erreurs de la nature par les autres créatures, des monstres. Moi je préfère dire que nous sommes des régulateurs, les prédateurs naturels de l'homme qui ne cesse de proliférer, et de bafouer ce qui l'entoure.»

Je n’avais pas plus de sympathie que ça pour les hommes, ses propos ne me choquaient nullement. À vrai dire, je n’éprouvais de sympathie envers aucune race en particulier, mise à part la mienne. Et encore. Non. Il fallait mériter mon affection. Elle n’était pas innée.

Eldritch commanda un nouveau verre de sang avant de reprendre :


«Camaria n'est pas aussi effrayante qu'elle en a l'air. Qui sait...? Peut-être même finirez-vous par l'apprécier...?»

Je laissai échapper un petit sourire alors que la porte s’ouvrit. Tiens… un nain ? Dans la capitale vampire ? Étrange. Peut être qu’il avait été surpris par la pluie lui aussi. Enfin, j’avais entendu dire que la boue ne dérangeait pas ces créatures, au contraire.

Je grimaçai inconsciemment à cette pensée.

«Ce n'est pas que je n'apprécie pas votre compagnie, mais mon rendez vous vient d'arriver. Je vais vous demander de nous laisser...»

Oh. Il avait donc rendez vous avec un… nain…

Je me levai sagement, bien qu’un peu dégoutée par la présence de cet être peu ragoutant.

Le vampire ajouta :

«Mais ne restez pas bien loin... Nous pourrons continuer notre discussion un peu plus tard, vous et moi.»

— Ce sera avec plaisir. Commentais-je en souriant avant de m’éloigner.

Ainsi seule, j’examinai plus attentivement les alentours, les comportements des autres vampires. Tiens, mon bon samaritain avait retiré sa capuche. Il avait des traits plutôt agréables, si on ne prenait pas en compte cette vilaine cicatrice.

Le nain cracha par terre, m’arrachant une nouvelle grimace de dégoût et je détournai mon attention d’eux.

Je n’avais rien à faire, personne à qui parler, et je sentais que j’allais très vite m’ennuyer. Pleuvait-il toujours dehors ?

«Mademoiselle Sandre, venez... Je vais avoir besoin de vous, l'espace d'un instant.»

Je tournai la tête dans la direction du vampire et du nain, étonnée, et voletai jusqu’à eux.
— Ah ? En quoi puis-je vous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Lun 20 Avr - 17:55

Mécontent, je pestais un peu tout en me tournant vers la fée. Et quand celle-ci daigna enfin nous rejoindre, à sa question, je ne pu m'empêcher de laisser échapper un rictus agacé. Me tournant de nouveau vers le nain, je lui fis un petit signe de tête vers la créature qui venait tout juste de poser les pieds sur le bois de la table. Je n'avais pas envie de parler plus ni à l'un ni à l'autre. Tout ce que je voulais, c'était m'en aller au plus vite.

«Ce cher nain ici présent doute de votre valeur, mademoiselle Sandre.»

Le commerce de fées était pourtant en pleine expansion. La demande des clients était de plus en plus importante, et depuis peu, on s'arrachait chacune de ses frêles créatures à prix d'or. Même si je n'avais aucune idée des raisons qui pouvaient pousser les gens à payer une petite fortune pour en posséder une, l'occasion était bien trop belle pour ne pas en profiter un peu. Je vis mon interlocuteur grimacer avant de grommeler un peu dans sa barbe.

«Et bien... Ce n'est pas vrai, peut-être...?»

Hm... Je me demandais si la rumeur de son petit trafique au final n'avait pas été mauvaise pour lui. Je savais que beaucoup s'étaient mis à la chasse aux fées ces derniers temps pour ensuite venir en demander une bonne petite bourse à Dworkilin. Ce qui pouvait éventuellement expliquer pourquoi la somme proposé par le nain n'était pas aussi haute que je l'espérais. Je soupirais donc, et tendis la main pour refermer rapidement mes doigts autour de la fée que je venais ainsi de capturer.

«Bon, ça suffit, je n'ai pas que ça à faire...»

Ramenant Sandre vers moi, je tendis la main vers le nain qui y déposa finalement deux bourses bien pleines. Un sourire étirant finalement mes lèvres, j'attendis sagement que l'homme face à moi sorte de son baluchon un genre de piège qu'il posa tranquillement sur la table. Il s'agissait probablement d'une cage qu'il avait fait faire par un forgeron exprès, et qu'il avait ensuite fait ensorceler par un puissant mage pour empêcher une quelconque magie d'être utilisé à l'intérieur. Baissant donc les yeux sur Sandre, je fronçais légèrement les sourcils en remarquant qu'elle cherchait à se débattre, et finissais par resserrer fortement mon emprise sur elle. Loin de vouloir la tuer, je la serrais néanmoins suffisamment entre mes doigts pour ne serais ce qu'abîmer ses ailes, ou lui faire assez mal pour diminuer sa vitesse de réaction.

Et alors que je m'apprêtais à la glisser dans la cage en fer forgé qui l’accueillerait durant tous le trajet qu'elle ferait dans le rafiot de Dworkilin, je relâchais brusquement mon étreinte, lui laissant l'occasion de s'éloigner si il lui restait un minimum de force. Je plantais alors mon regard dans celui du nain, une lueur dans les yeux, et laissais échapper un «oups» faussement désolé avant de me lever brusquement. Les bourses en main, je m'éloignais et me dirigeais vers la sortie alors que le nain m'interpellait, hésitant entre massacrer le bougre que j'étais ou se concentrer pour tenter de récupérer la fée qui ne manquerait pas de lui échapper si il ne se bougeait pas rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Lun 20 Avr - 19:33


«Ce cher nain ici présent doute de votre valeur, mademoiselle Sandre.»

Je clignai des yeux, croyant avoir mal compris :

— M…ma valeur ?

Mon regard allait du vampire au nain, cherchant sans une explication logique à ce qu’il se passait.

«Et bien... Ce n'est pas vrai, peut-être...?»

Je reculai inconsciemment. Ces ignobles créatures ne m’inspiraient pas confiance, et encore moins quand je ne comprenait pas ce qu’il se passait alors que visiblement, j’étais concernée.

Soudain, le vampire m’attrapa :

«Bon, ça suffit, je n'ai pas que ça à faire...»

Je me débattis, lui criant de me lâcher, appelant au secours même, mais personne ne réagit. L’homme resserra son emprise et j’étouffai un gémissement de douleur, le souffle coupé.

Je vis le nain sortir une cage et mon sang se glaça instantanément dans mes veines. Qu’Angharradh me vienne en aide !

Mais ce ne fut pas ma Déesse qui me porta secours.

Pour une raison que j’ignorais, et dont je me fichais, à vrai dire, du moins, pour le moment, le vampire me relâcha.

Mes ailes étaient abîmées mais je pu néanmoins m’éloigner, m’aidant de ma magie de l’air pour être plus rapide.

J’étais sonnée, mais il fallait que je réagisse vite !

Le vampire avait pris l’argent du nain et s’éloignait. J’étais furieuse, vraiment furieuse. Je foudroyai l’homme du regard et reportai mon attention sur le nain. Il allait voir ce qui en coûtait de s’en prendre à moi !

Lentement, je laissai mon pouvoir couler le long de mon corps, le transformer en illusion, en miroir, et attirai l’attention des autres en claquant portes et fenêtres à l’aide d’un courant d’air.

Le nain écarquilla les yeux sous la surprise, d’abord, il murmura :

— Élaine…

Et ses genoux cédèrent sous l’émotion.

Bientôt, d’autres murmures s’élevèrent dans la salle. Je n’avais pas de visage fixe, je n’étais plus qu’un reflet, un reflet multiple et entièrement personnel. Chacun y voyait la personne qu’il ou elle aimait le plus. Je me concentrai. Je ne pouvais bouger, mon corps était trop instable, bien que globalement, ils désiraient tous voir une personne à taille humaine ou presque. J’avais déjà utilisé mon pouvoir sur plusieurs personnes en même temps, comme maintenant, mais pas assez pour le maitriser au point de me mouvoir avec une apparence aussi instable. Enfin, tant que tout le monde y voyait ce qu’il voulait, c’était suffisant. Oui. Largement suffisant.

D’un geste très lent, me concentrant sur mon pouvoir, je désignai le nain et ordonnai :
— Tues-le !

Je ne m’adressai à personne en particulier, mais tout le monde pensait que je m’adressai à eux. Juste à eux. N’étais-je pas, après tout, la personne qu’ils chérissaient le plus au monde ?

L’effet fut immédiat et impressionnant. Tous les vampires de la taverne se jetèrent sur le nain pour le massacrer. J’en profitai pour m’éloigner, reprendre ma véritable apparence et me cacher. Une fois que la pluie cessera, je volerais assez haut pour leur échapper et rentrer, et si mes ailes sont trop abîmées pour cela, je trouverais un vampire un peu bête et userait de mon pouvoir d’illusion pour qu’il m’escorte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   Lun 4 Mai - 10:12

Fier de mon petit stratagème, je m'éloignais et me dirigeais droit vers la sortie de l'auberge. Je m'attendais certes à ce que la fée ne se laisse pas faire, puisque se glisser sagement dans la cage aurait été terriblement idiot, mais j'étais confiant. Je ne pensais pas au fond qu'une créature aussi frêle et fragile pouvait posséder un pouvoir aussi grand et aussi puissant que le sien qui s'écoulait désormais lentement hors de son corps.

Alors qu'un peu plus tôt j'affichais un large sourire, je fronçais désormais les sourcils tandis que l'image que j'avais face à moi se transformait petit à petit. Devant moi je n'avais plus ce petit être qui ne mesurait pas plus de vingt centimètres, mais bel et bien elle. Celle pour qui, tout au fond de moi, je ressentais des sentiments terriblement contradictoire. Je l'avais aimé, mais aujourd'hui, je refusais de croire que c'était encore le cas. Je pensais que désormais, ce n'était plus que de la colère, de la haine que je ressentais pour elle. Et rien d'autre.

Les yeux écarquillés, je laissais échapper son nom dans un murmure:

«Estrella...»

Et puis brusquement tout me revint en mémoire. Fronçant les sourcils, je laissais échapper un rictus agacé juste avant que mon visage ne se déforme sur le coup de la colère. Je me retournais alors, faisant demi tour, et faisais quelques pas dans sa direction avec l'idée d'en terminer avec elle.

«Espèce de sale petite...!»

Je n'étais plus très loin d'elle quand des murmures me parvinrent. Je me stoppais presque instantanément et fronçais doucement les sourcils. Plus je me concentrais et plus cette litanie me parvenait clairement. Un sort... Voilà ce que l'on était en train de faire, de me jeter. Je me mettais alors à grommeler, mécontent de m'être laissé prendre au piège aussi facilement puis rabattais correctement le capuchon de ma cape avant de me retourner.

Je profitais du remue ménage qu'avait créée la fée pour m'éclipser discrètement. Sur ordre de la créature, tous les autres s'étaient rués sur le pauvre nain, m'obligeant à aller à contre sens pour pouvoir enfin mettre le pied dehors. La porte refermé derrière moi, le dos appuyé contre celle-ci, je soupirais et laissais mes doigts glisser sur mon visage rapidement avant de soupirer. Encore un peu et je me laissais aller à une illusion aussi stupide.

Je grimaçais un peu alors qu'un hurlement me parvenait. Ce devait être un véritable massacre à l'intérieur... Je ne devais pas m'éterniser ici si je ne voulais pas que l'odeur du sang ait le temps de me faire hésiter. Je jetais donc un coup d’œil autour de moi, l'air de rien, puis me dirigeais une nouvelle fois vers les grilles de la cité de Camaria.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flash Back] Souvenir d’un soir pluvieux [PV Alucart]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royaume Andarésia :: Rps Terminés-
Sauter vers: